Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

La crédibilité des réacteurs à fusion



  1. #1
    dédé29

    La crédibilité des réacteurs à fusion


    ------

    Bonjour
    Lors de la mort de De Gennes ,j avais été surpris de ses propos sur les réacteurs à fusion ,d'autant plus que je pensais la meme chose :

    "Fin 2006 nous vous proposions de poser toutes vos questions à notre parrain, Pierre-Gilles de Gennes. Ses retours sur certaines d'entre elles étaient en attente, mais suite à la disparition soudaine de ce grand personnage de la science, nous avons souhaité malgré tout publier ses réponses, qui sont autant d'éclairages pour l'avenir. Vous pourrez découvrir demain une rétrospective en vidéos sur son Prix Nobel.
    A - Sur les énergies du futur
    Fusion contrôlée - Je ne crois plus (hélas) à l’avenir de la fusion contrôlée :
    Voilà 50 ans qu’on l’annonce comme proche du succès (alors que le premier réacteur nucléaire a été monté par Fermi en 2 ans) ;
    Avec ITER on veut construire une machine 10 fois plus grande avant d’avoir totalement compris les instabilités des machines actuelles ;
    Un réacteur de fusion (si on y arrive) serait la superposition de Super Phenix (neutrons rapides) et de La Hague (recyclage des combustibles pour le fonctionnement futur : trop actifs pour être transportés par route ou rail). Nous avons réussi un Superphenix. Mais il est impensable d’installer de nombreux réacteurs aussi compliqués (dans le tiers-monde et même chez nous).
    "

    Pouvez vous me donner votre avis sur ce sujet ?
    Merci

    -----
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  2. #2
    A. Bouquet

    Re : La crédibilité des réacteurs à fusion

    J'ai l'impression que vous avez plus de compétences que moi sur cette question et peut-être plus que de Gennes dont ce n'était pas la spécialité.

    Ceci dit, je pense qu'il n'a pas tout à fait tort: annoncer régulièrement que la maîtrise de la fusion contrôlée était à portée de main n'a pas crédibilisé les scientifiques (même si on peut comprendre qu'ils n'auraient pas eu de financement en présentant un programme sur 50 ans plus réaliste). Les difficultés techniques sont énormes, mais c'est la seule solution aux besoins d'énergie envisageable à très long terme. Je parierais cependant que la percée technique se fera dans une autre direction (fusion par laser?).

    Les analogies historiques sont toujours risquées, mais les meilleurs physiciens étaient unanimes en 1935 pour estimer qu'extraire de l'énergie des noyaux était irréaliste parce qu'on injectait (à l'époque) plus d'énergie qu'on en récupérait. Et puis on a découvert la fission...

Discussions similaires

  1. construire des réacteurs nucléaires ?
    Par Cécile dans le forum Actualités
    Réponses: 281
    Dernier message: 06/01/2011, 20h17
  2. consommation des réacteurs modernes
    Par tadcozsd dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2006, 10h07
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 18/11/2006, 14h34
  4. A380 : des réacteurs GP7200 pour un nouveau vol d'essai réussi !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2006, 15h38
  5. Conférence sur la fusion froide et vérification de crédibilité...
    Par L'Hérétique dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/02/2005, 21h50