Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 40 sur 40

don de moëlle



  1. #31
    Cécile

    Re : don de moëlle

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Quand tu dis que tu ne veux pas donner car "le jeu n'en vaut pas la chandelle", tu prends la décision à la fois à la place de l'équipe médicale et à la place du receveur.
    Qu'un argument aussi pauvre puisse influencer la décision, c'est faire injure à la générosité du donneur, à l'éthique de l'équipe médicale, et à l'envie de vivre du receveur.

    C'est à l'équipe médicale d'estimer si une greffe peut augmenter l'espérance de vie du patient, et au malade de voir si il veut le faire malgré les risques que ça échoue.
    Oui

    Tu as le droit de ne pas vouloir donner, mais pas parce que tu as estimé que "le jeu n'en vaut pas la chandelle".
    TU as le droit de ne pas vouloir donner quel qu'en soit la raison.

    Et alors? Toutes les mauvaises idées qui ont commencé par être partagées par un faible nombre de personne.
    Commençons plutôt par essayer de convaincre l'immense majorité qui ne donne pas simplement par flemme ! Pour ma part, je respecte plus celui qui ne donne pas par conviction (même si je ne partage pas ses conviction) que celui qui n'a que l'argument de la flemme ou du manque de temps (un peu minable, comme argument, non ?). Je ne critique pas ceux qui ne supportent pas les piqûres, c'est un argument tout à fait valable.

    Mais encore une fois, c'est pas à lui de prendre la décision d'utiliser le sang ou les cellules prélevées.
    C'est pas à lui de dire que les malades auraient été bien mieux si on les avait laissé mourir tranquillement, ou si on avait utilisé une autre technique.
    A travers les associations de donneurs, il peut donner son avis sur l'utilisation en général des produits sanguins. Bien sûr, seule l'équipe médicale peut avoir une décision au cas par cas.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    aquilegia

    Re : don de moëlle

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Qu'un argument aussi pauvre puisse influencer la décision, c'est faire injure à la générosité du donneur, à l'éthique de l'équipe médicale, et à l'envie de vivre du receveur.
    Oui, je suis d'accord, c'est pour ça que c'est cet "argument" que j'ai critiqué en premier lieu.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    TU as le droit de ne pas vouloir donner quel qu'en soit la raison.
    Oui, bien sûr, personne ne pourra jamais t'obliger à donner, encore heureux. Mais certaines raisons sont à mon avis éthiquement meilleures que d'autres, et celle là est très mauvaise.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Commençons plutôt par essayer de convaincre l'immense majorité qui ne donne pas simplement par flemme ! Pour ma part, je respecte plus celui qui ne donne pas par conviction (même si je ne partage pas ses conviction) que celui qui n'a que l'argument de la flemme ou du manque de temps (un peu minable, comme argument, non ?).
    Je ne fais pas trop de distinction. Pour moi, ce sont deux mauvaises raisons.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je ne critique pas ceux qui ne supportent pas les piqûres, c'est un argument tout à fait valable.
    Nous sommes d'accord.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    A travers les associations de donneurs, il peut donner son avis sur l'utilisation en général des produits sanguins. Bien sûr, seule l'équipe médicale peut avoir une décision au cas par cas.
    Tout à fait.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  4. #33
    eve88

    Re : don de moëlle

    Bonjour,

    Peut être que ce qui gène c'est d'avoir des informations précises :
    sans doutes ocultées pour avoir un maximum de donneurs...
    Dire aux gens que c'est super bien, jouer sur certaines motivations possibles c'est bien mais pas sans une vrai information de ce qui va avec ! Commencer par tromper sur la finalité et sur moyen c'est déja un moyen d'orienter les arguments dans son sens et manipuler.

    Pour le receveur la mortalité au moment de l'opération est de 15 à 30 % à cause de la chimio et que à 5 ans le taux de mortalité est de 50 à 60 % en fonction du type de maladie traitée.

    Mais aussi la chimio à de nombreuses concéquences sur la vie future du malade:
    -Rechutes du cancer
    -Problèmes rénaux
    -Stérilité (due aux rayons)
    -Trouble de la croissance chez les enfants
    -Cataracte (cf rayons)
    Et sur un plan psy la réinsertion est souvent difficile...

    (pour les incrédules les chiffres sortent d'un ouvrage médical récent d'hématologie)

    Ne croyez pas que c'est tout rose et que le malade repart galopant !

    C'est important que les donneurs savent pour quoi ils se battent ! je trouve qu'on sous entend qu'on permet à quelqu'un de vivre en donnant sa moelle... bon je trouve que c'est un peu différent en réalité !
    Mais si encore on présentait l'oppération (la ponction de moelle) comme c'est réellement ! on nous parle pas de l'autotransfusion, du 1,5L de moelle prélevé, de la ponction sternale qui vient assez souvent (même si elle est parfois optionnelle) des effets secondaires à l'oppération, du principe de l'anesthésie (intubation et risque de casser des dents), et dans le cas du don sans AG, les injection de facteur de croissance sont rarement sans douleurs osseuses...

    mais non on nous dit que c'est rien du tout... on s'endort et on se réveille tout frais comme un gardon mais surtout le malade lui aussi va s'en sortir super bien ! c'est magique !

    C'est l'écart entre les deux qui m'effraye ! c'est peut être notre frilosité à voir les choses en face qui nous pousse par là... On commence par les euphémismes mais jusqu'où ira t-on ?

  5. #34
    aquilegia

    Re : don de moëlle

    Citation Envoyé par eve88 Voir le message
    Ne croyez pas que c'est tout rose et que le malade repart galopant !
    Qui a dit cela ici?
    Personne à ma connaissance.
    N'empêche qu'à choisir entre mourir (de suite, dans le cas de la déficience d'un organe important comme le foie, ou vivre dans une bulle puis mourir d'un cancer dans le cas de l'immunodéficience suite à des problèmes de moelle osseuse), ou espérer avoir cinq ans de vie supplémentaire, ce n'est pas étonnant que beaucoup de gens veuillent prendre le pari, même si il y a des effets secondaires au traitement.

    Citation Envoyé par eve88 Voir le message
    Mais aussi la chimio à de nombreuses concéquences sur la vie future du malade:
    Mais as-tu vu les conséquences du cancer sur la vie du malade? Je pense que quiquonque a eu l'occasion de les voir préfèrera toujours choisir la chimio et ses conséquences, que le cancer et ses conséquences (dont la mort dans la souffrance).

    Ce n'est pas la chimio qui fait pousser des tumeurs grosses comme des cerveaux supplémentaires, qui détruisent les os, qui appuient sur tous les organes.

    Cela dit, aucun médecin je pense, n'oblige personne à suivre une chimio, ni ne cache ses effets secondaires...

    Citation Envoyé par eve88 Voir le message
    (...)
    C'est l'écart entre les deux qui m'effraye ! c'est peut être notre frilosité à voir les choses en face qui nous pousse par là... On commence par les euphémismes mais jusqu'où ira t-on ?
    Oui, les gens doivent être informés. Nous sommes d'accord là dessus.

    Mais ce que tu fais dans ton site, c'est de la désinformation, en jouant sur la peur (voire en affirmant des choses carrément fausses).

    Oui, la médecine, c'est souvent choisir entre deux maux. Mais ces deux maux ne sont pas forcément les mêmes, en intensité, et n'ont pas non plus les mêmes conséquences à court et à long terme.

    La où tu n'est pas honnête, c'est que tu refuses de considérer que, de deux maux, le rôle des médecins est de choisir le moindre, et qu'ils le font, après avoir publié de nombreux résultats de recherches.

    Tant que tu ne décriras pas dans ton site ce qui arrive aux cancéreux qui ne prennent pas de chimio alors qu'ils auraient pu, la façon dont meurent les personnes qui n'ont plus de système imunitaire, ou plus de foie, ou plus de reins, tu ne seras pas honnête. Tant que tu ne citeras pas les taux de survie et les maux sans traitement, pour les comparer aux taux de survie et maux avec traitement, ton "information" n'aura pas de valeur.

    Quand tu faits la notice d'un médicamment, oui tu dois mettre les effets secondaires, mais ce n'est pas une raison pour oublier de marquer les effets primaires.
    Dernière modification par aquilegia ; 12/12/2007 à 12h39.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  6. #35
    Novocaine

    Re : don de moëlle

    Ouaip, bien dit.

  7. #36
    TomKrouze

    Re : don de moëlle

    "Mais aussi la chimio à de nombreuses concéquences sur la vie future du malade:
    -Rechutes du cancer"

    Non mais bon, là on croirait que tu dis que la chimio induit une rechute du cancer ... Ce qui n'est absolument pas vrai.

    Il y a un risque de rechute pour un cancer, ça c'est clair, personne ne l'a caché hein, même après une chimio, mais c'est loin d'être à cause d'elle nom de dieu... La chimiothérapie n'est pas un traitement efficace à 100%, le cancer étant une saloperie très difficile à traiter. Tous les oncologues te le diront, alors bon.. Tous les effets secondaires sont présentés.

    "(intubation et risque de casser des dents)" : La preuve que tu fréquentes souvent des anesthésistes. Tu crois qu'ils ne savent pas qu'ils peuvent exploser les dents avec le laryngoscope ? C'est une belle insulte à leur spécialisation de 5 ans en tout cas. Bien sûr qu'ils le savent, et ils font le maximum pour rien toucher, ce qui arrive dans la grosse grosse majorité des cas... Mais bon, ça tu ne le dis pas non plus. Le meilleur moyen, c'est d'être ultra stressé avec tout ce qu'on lit de débile sur internet (par exemple, simple hasard) et d'être bien crispé durant l'anesthésie !

    Tu ne sais pas de quoi tu parles, voilà tout. Après c'est facile de se faire des fausses idées sur un sujet quand on ne le connait pas. Mais moi j'trouve ça débile de dire ce qui est bon et mauvais dans la mécanique alors que j'y connais rien, perso. Mais apparement, ce n'est pas l'avis de tout le monde.

    Tiens allez, j'ai envie de savoir ton argumentation quand tu dis qu'on donne des anxiolytiques la veille de l'intervention pour "rendre le patient maléable à ce qu'on veut lui faire faire" (je te cite). Qu'on se marre.

  8. Publicité
  9. #37
    aquilegia

    Re : don de moëlle

    Ah, oui la chimio qui cause une "rechute du cancer", elle est bien bonne.

    Et la chimio cause aussi une "réinsertion difficile sur un plan psy"... C'est sûr qu'un mort du cancer, ça se réinsère facilement dans la société...

    Quand à la stérilité due aux rayons, euh... : un mort, ça a beaucoup d'enfants? Et puis au passage, une chimio, et des rayons, ce sont des traitements différents, alors citer les rayons dans les conséquences de la chimio, c'est encore n'importe quoi.

    Sans blague, eve88, connais-tu le pourcentage de survie (avec bonne réinsertion, pas de stérilité etc...) des gens qui ont un cancer, mais refusent le traitent par rayon et par chimio quand on le leur propose?

    Quel traitement alternatif proposes-tu? Quelles sont les chances de survie?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  10. #38
    Elendilmir

    Re : don de moëlle

    Aquilegia et TomKrouze +1 (même si c'est vrai qu'on réagit vite et fort sur ce sujet)

    Pour en revenir à l'acte du don, si tu ne veux pas donner Eve88, et bien ne le fais pas. Ne t'inquiète pas, personne ne viendra te droguer pour te voler ton litre et demi de moelle.
    Si tu tombes malade, personne ne forcera personne, ni toi à recevoir ni quelqu'un à donner...

    Qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit.

  11. #39
    magemali

    Re : don de moëlle

    Bonjour, j'ai eu la chance immense de pouvoir sauver mon frere avec ma moelle osseuse , on m'a prelevé 1,5 litres . C'est une preparation qui dure des mois avant " le grand jour" .Ce n'est absolument pas douloureux , je pesais 58 kg , mon frere 74 kg , j'ai donc grossie volontairement de 15 kg en un an pour avoir assez de moelle pour le grand jour du prelevement . Sa c'est passé à l'hopital de Besançon avec des medecins et des infirmieres adorables. Aucune crainte, c'etait il y a 12 ans , mon frere va bien (avec bien sur un suivi medical ) Apres l'operation j'ai ressenti une petite gene au niveau de la ponction , mais ne parlons de douleur de grace , cela n'est pas douloureux . Il faut s'inscrire sur un fichier national de donneur , et ne pas ce poser de questions inutiles , il n'est pas certain d'etre contacté pour donner sa moelle , il faut une etre compatible avec la personne malade , ensuite les medecins sauront vous renseigner .Cordialement ..

  12. #40
    promethee33

    Re : don de moëlle

    eve88 tu crois pas que si il existe même un faible pourcentage de chance de sauver quelqu'un ou bien de lui améliorer son quotidien elle vaut pas la peine d'être tenter ? =) Franchement je viens de m'inscrire sur les listes de donneurs de moelle et je veux bien qu'on me casse les dents (tu ma trop fait rire d'ailleurs ) ou avoir des douleurs osseuses pendant quinze jours pour pouvoir saisir une chance de pouvoir aider =) chacun son opinion ^^ mais te cache pas derrière des arguments en bois comme, l'éthique du monde médicale ou je sais pas quoi (perso j'en fais partie, et oui il est évident qu'il y a des personnes stupides partout, regarde même sur les forums ) j'espère simplement que tu ne connaitras jamais une situation ou tu es dans le besoin ! =)

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Nouvelle piste vers la réparation de la moelle épinière
    Par Démostène dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/06/2019, 13h12
  2. moelle épinière
    Par Rann dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/04/2007, 11h57
  3. TPE! Greffe de moelle osseuse
    Par petitpied dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 16h36
  4. La régénération de la moelle épinière : mythes et perspectives
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/03/2006, 17h19
  5. Clonage d'organes-moelle épinière ???
    Par whaou dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/09/2004, 13h14