Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Problème érectile et urinaire



  1. #1
    Michel7866

    Problème érectile et urinaire

    Bonjour à toutes et à tous,
    En 1999, j'ai usé de produits dopants. 3 mois après les avoir arrêtés, j'ai constaté une douleur dans la vessie. Peu de temps après ont commencé des problèmes d'impériosité mictionnelle. Ont suivi des problèmes érectiles : l'érection était bien au départ, puis je perdais l'érection, elle revenait, je la reperdais ... L'érection du matin est devenue de plus en plus limitée et a disparu en 2000. Cela ne m'empêche pas toutefois d'avoir des rapports et d'éjaculer bien que le problème érectile soit génant.
    Par peur ou par bétise, je n'ai jamais consulté à ce sujet.
    Au mois de mai, j'ai eu des douleurs dans le bas du dos (électricité). J'ai été très inquiet et ai fait pratiquer un test du PSA, ouf il est de 1,33 et même pour quelqu'un de 37 ans, je pense que ce n'est pas trop élevé. Quelques bactéries étant détecteés dans les urines, le médecin m'a mis sous antibiothique.
    Depuis une semaine, j'ai noté une dégradation importante de mon état de santé : perte d'appétit et perte du sommeil. Très fatigué, je suis allé à l'hôpital jeudi, on m'a examiné, la prostate est de taille normale et aucune induration n'est détectée. Satisfait, je pensais me faire des idées. Samedi, forte douleur cervicale et hépathique. Retour à l'hôpital, nouvel examen de la prostate, rien ! Quelques examens doivent toutefois être faits (échographie et visite enfin chez l'urologue).
    J'ai fait part de mes craintes au médecin de l'hôpital, il m'a dit que je me faisais des idées, le problème étant selon lui plus mécanique que cancéreux. Après prise d'antalgiques, la douleur épathique a disparu. Le mal de tête persiste (voile devant les yeux) et serait dû selon le médecin aux antibiothiques (effet indésirable). La douleur épathique serait dû à une trop faible alimentation.
    N'étant jamais malade, je ne vais que très rarement chez le médecin, il me paraît donc difficile que j'ai pu inventer les symptomes que j'ai ressenti. 2 jours après la dernière visite à l'hôpital, je me sens un peu mieux, mais ressents toujours une grande fatigue. L'antibiothique a l'air de limiter les impériosités mictionnelles. A noter que la prise de Permixon il ya un mois m'a fait retrouver un poil d'érection le matin.
    Dernière inquiétude : les lymphocites sont passés de 1700 le 20/8 à 1100 le 2/9. Ce serait dû à un affaiblissement. J'ai demandé un test du HIV par précaution.

    Voilà ma longue histoire. Merci à tous ceux qui pourront m'apporter quelques éléments de réponse (particulièrement ceux qui ont des compétences médicales).

    -----


  2. #2
    samy235

    Re : Problème érectile et urinaire

    Je te conseil la lecture de grand conseil et celle de mon lien ci-dessous.
    J'ai finalement combattu mon problème apres quelques mois.

    Merci
    Cordialement
    http://XXXX.tabway.1.1te.nt--Traitons les problèmes érectiles!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 26/05/2011, 12h27
  2. Un petit problème qui me pause problème lol
    Par Leonpolou dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/03/2009, 15h28
  3. problème avec un lecteur mp4(le problème vient de l'ordinateur)
    Par mat_the_bad_boy dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/10/2007, 16h53
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2004, 20h21