Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

L'alcoolisme !



  1. #1
    invité6543212033

    L'alcoolisme !


    ------

    Salut à tous !

    Bon, voilà, je me demande à quels degrés devient-on alcoolique ? (sans jeux de mots s'vous plaît)

    Voilà, cela fait un moment que je consomme 2 litres de bières enrichies chaque soir ... j'arrive facilement à m'en passer plusieurs jours, mais aujourd'hui, j'ai bu une petite bière 25 cl, et, je me suis senti mal quelques heures plus tard (d'ailleurs, pour me sentir bien, j'ai repris de la bière ... ) ...
    Est-ce due à une accoutumance ?

    Bon, je sais qu'on doit pas faire de diagnostique sur internet, car cela peut-être dangereux, mais dans le cas possible/probable de l'alcoolisme (je pense que c'est plutôt courant ! ), le plus dangereux serait de reproposer de l'alcool en guise de traitement ... non ?
    Aussi, je pense que ce problème mérite quelques explications et que cela est possible sur internet sans que cela puisse porter préjudice à la personne !

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    trebor

    Re : L'alcoolisme !

    Bonjour,
    Etre alcoolique c'est, dés que tu bois ne fusse qu'un seul verre et bien tu ne sais plus t'arrêter, tu continues de boire jusque l'ivresse totale.

    Boire 2 litres de bière ou une bouteille de vin ou......et s'avoir s'arrêter prouve que tu n'est pas alcoolique.

    Mais le risque de le devenir est grand à force de consommer de plus en plus et plus souvent, cela dépend de la résistance à devenir alcoolique, car celui qui devient alcoolique le reste toute sa vie, c'est gravé dans son cerveau, même si il arrête de consommer pendant 10 ans si il reboit ne fusse qu'un seul verre et bien il va continuer jusque l'ivresse.
    Donc un bon conseil boire modérément et s'arrêter de temps en temps pour ne pas le devenir.
    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  4. #3
    etoile64

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour,
    Etre alcoolique c'est, dés que tu bois ne fusse qu'un seul verre et bien tu ne sais plus t'arrêter, tu continues de boire jusque l'ivresse totale.

    Boire 2 litres de bière ou une bouteille de vin ou......et s'avoir s'arrêter prouve que tu n'est pas alcoolique.
    Ca c'est complètement faux, et c'est justement très dangereux de résumer l'alcoolisme à "se souler sans savoir s'arrêter"...

    La dépendance à l'alcool est très insidieuse, ce qui est renforcé par la valeur sociale de l'alcool... on ne se pose pas autant de questions sur quelqu'un qui fume 5 pétards par jour : pour la grande majorité des gens, c'est un drogué, alors que quelqu'un qui consomme un peu trop d'alcool reste dans les normes sociales...

    J'aurais tendance à dire que si tu en parles sur le forum, c'est que cela te pose problème... Et qu'il serait alors peut-être sage d'en parler à ton médecin qui essaiera d'évaluer ta consommation, on degré de dépendance, ainsi que les solutions...

  5. #4
    myoper

    Re : L'alcoolisme !

    Bonjour (tu nous a manqué, hier).
    Citation Envoyé par etoile64 Voir le message
    ... dangereux de résumer l'alcoolisme à "se souler sans savoir s'arrêter"...
    ...
    J'aurais tendance à dire que si tu en parles sur le forum, c'est que cela te pose problème... Et qu'il serait alors peut-être sage d'en parler à ton médecin qui essaiera d'évaluer ta consommation, on degré de dépendance, ainsi que les solutions...
    Ca me parait non seulement exact, mais judicieux. (2 L/J, c'est déja un bon rythme !).

  6. #5
    trebor

    Re : L'alcoolisme !

    Re bonjour,
    Ce lien explique comment on devient alcoolique (drogué(e) par l'alcool), car l'alcool est une drogue dure.

    Certaine personne peuvent le devenir assez vite, les femmes sont plus fragiles, quantité et fréquence de la consommation ainsi que de nombreux autres facteurs (physique, psychologique, famillial,.....)
    http://forum.doctissimo.fr/sante/alc...t_155514_1.htm

    Un autre lien à lire http://www.infirmiers.com/etud/cours/psy/alcoolisme.php

    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité6543212033

    Re : L'alcoolisme !

    Merci à tous de vos réponses !

    Bon, le fait est que j'ai eu droit à pas mal de version de l'alcoolisme durant ma courte existence, j'en ai donc conclu qu'il y avait différentes formes d'alcoolisme, de la petite "quantité" (c'est subjectif ! ) d'alcool régulière à la grosse cuite plutôt rare ...
    J'essaie donc de me situer par rapport à ma consommation :

    Citation Envoyé par etoile64 Voir le message
    (...) La dépendance à l'alcool est très insidieuse, (...)

    J'aurais tendance à dire que si tu en parles sur le forum, c'est que cela te pose problème... Et qu'il serait alors peut-être sage d'en parler à ton médecin qui essaiera d'évaluer ta consommation, on degré de dépendance, ainsi que les solutions...
    Pour le fait que la dépendance à l'alcool est insidieuse, je suis parfaitement d'accord (c'est aussi pour çà que je m'inquiète, c'est un peu ma hantise ...), pour préciser un peu ma consommation, je ne bois de la bière qu'aux environs de 20H, rarement avant, et je bois mes 4 bières de 50 cl jusqu'à 00H environ et je me sens un peu grisé !
    Cependant, j'ai arrêté une semaine sans réel sensation de manque, il me semble même que j'allais mieux ...
    Disons aussi que j'utilise cette bière pour plein de chose ... , mais pour résumer, çà m'empêche de m'ennuyer ...

    En ce qui concerne mes médecin/infirmière/psy, ils sont au courant de ma consommation, puisque je suis suivi et que j'ai des médicaments à prendre le soir, (çà m'enchante pas des masses de mélanger avec l'alcool)
    , pourtant, la seule chose qu'ils me préconisent, c'est de réduire, voir stopper ma consommation (en même temps, j'vois pas bien ce qu'il pourrait faire d'autre, à part m'hospitaliser, mais là, c'est hors de question ! ) !

    Alors bon ...

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Ca me parait non seulement exact, mais judicieux. (2 L/J, c'est déja un bon rythme !).
    Oui, je le pense aussi mais c'est déjà en cours, 2 L/J c'est un bon rythme et çà m'inquiète ... mais bon quand le seul plaisir de la journée c'est d'être grisé ... pour pouvoir s'endormir sereinement sans cauchemars ... !?

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Re bonjour,
    Ce lien explique comment on devient alcoolique (drogué(e) par l'alcool), car l'alcool est une drogue dure.

    Certaine personne peuvent le devenir assez vite, les femmes sont plus fragiles, quantité et fréquence de la consommation ainsi que de nombreux autres facteurs (physique, psychologique, famillial,.....)
    http://forum.doctissimo.fr/sante/alc...t_155514_1.htm

    Un autre lien à lire http://www.infirmiers.com/etud/cours/psy/alcoolisme.php

    A+
    Merci pour ces liens, c'est très instructif et çà fait prendre conscience à quel point l'alcool peut détruire ...
    çà me rappel qu'une fois, j'ai fait un coma éthylique (eh oui, erreur de jeunesse), enfin du moins, c'est ce que je croyais ...
    Le truc, c'est que juste avant la soirée arrosée, j'avais mangé 2 assiettes pleines de frittes, je me suis retrouvé à l'hôpital avec une perfusion de glucose, preuve que j'avais un déficit en sucre, donc j'avais fait une hypoglycémie, ce qui me paraissait impossible vu la quantité de sucres lents que j'avais ingérés ...
    Plus tard, je me suis renseigné, et j'ai aboutis à la conclusion que l'alcool pouvait engendrer un dérèglement de la sécrétion d'insuline (comme pour un diabétique ?), ce qui aurait provoqué un épuisement rapide des réserves de sucres, ce qui m'a plongé dans un coma de stade 1 (parce que je réagissait, bien que froid comme un cadavre, mais je ne m'en souviens plus, c'est ce qu'on m'a raconté après ... ) !

    Encore merci à tous de vos réponses, j'espère juste que ce présent topic puisse aider d'autres personnes !

    Bien amicalement !

    @ +

  9. Publicité
  10. #7
    blanche45

    Re : L'alcoolisme !

    Bonsoir,

    Manifestement, en te lisant,tu sais parfaitement que tu as un problème avec l'alcool.
    Aussi, je ne comprend pas très bien ta demande.....
    Cherches-tu à trouver une personne sur ce forum qui va minimiser ton problème ?
    Tu as une addiction. Celà se soigne avec une équipe médicale et certainement pas sur ce site.
    Je te souhaite bon courage, toi seul peut décider de la conduite à tenir.

    A+
    "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien" Socrate

  11. #8
    invité6543212033

    Re : L'alcoolisme !

    Oui, je sais parfaitement que j'ai un problème avec l'alcool, mais ce que je cherche à savoir, c'est que je me détruis, et c'est pas évident de l'admettre puisque l'alcool me procure quasiment ma seule raison de vivre (toute façon le problème est beaucoup plus profond puisque je me détruis pour vivre ...) !
    Ce que je cherche, c'est de trouver un appui scientifique pour abréger ma consommation mais je suis pas sûr ...

    Bon, si c'est pour me rappeler que j'ai merdé, merci, il me semble bien que çà je l'oublierais jamais ...

    @ +

  12. #9
    bougadul

    Re : L'alcoolisme !

    bonjour
    l'alcoolisme est une maladie et non pas un vice.
    le fait de reconaitre que tu consomme de l'alcool est deja un premier pas mais sache que c'est une maladie incurable .
    tu peut avoir une phase d'abstinence de plus ou moins longue durée mais si tu n'a pas d'aide psychologique de tes proche et d'un medecin specialisé dans ce dommaine le fait de retomber dans le cycle infernal est elevé.
    il n'y a aucun appui scientifique pour t'aider a arreté .
    toi seul le pourra en prenant le choix de te faire aider.
    fait le sans reflechir !!!!
    la route est longue et difficile et pourtant il y a beaucoup de personne qui reussise !!!
    a+

  13. #10
    MaliciaR

    Re : L'alcoolisme !

    Bonsoir,


    Citation Envoyé par blanche45 Voir le message
    Bonsoir,

    Manifestement, en te lisant,tu sais parfaitement que tu as un problème avec l'alcool.
    Aussi, je ne comprend pas très bien ta demande.....
    Cherches-tu à trouver une personne sur ce forum qui va minimiser ton problème ?
    Tu as une addiction. Celà se soigne avec une équipe médicale et certainement pas sur ce site.
    Je te souhaite bon courage, toi seul peut décider de la conduite à tenir.

    A+
    C'est sympa de l'envoyer bouler comme un malpropre...
    Je n'ai d'ailleurs vu nulle part une incitation à la minimisation du problème, juste des questions visant à définir plus précisément une situation problématique. Sans que ce soit une demande de diagnostic pour autant.



    Citation Envoyé par bougadul Voir le message
    (...) sache que c'est une maladie incurable .
    (...)
    il n'y a aucun appui scientifique pour t'aider a arreté .
    toi seul le pourra en prenant le choix de te faire aider.
    fait le sans reflechir !!!!
    la route est longue et difficile et pourtant il y a beaucoup de personne qui reussise !!!
    a+
    Donc, soit c'est une maladie incurable, soit des gens y réussissent... Faudrait savoir.
    Je ne suis pas d'accord que ce soit une maladie incurable. De même pour les drogues. (Je parle d'expérience perso dans les deux cas...). Et non, ça ne se fait pas sans réfléchir : si le comportement est présent, c'est qu'il y a forcément quelque chose qui l'a provoqué et qui l'entretient. Sinon, ça ne poserait pas problème

    C'est une addiction qu'il faut combattre et ça passe par une ré-éducation. Comment? On définit le problème (ici, c'est fait : l'auteur sait pourquoi il s'avale 2L de binouze/jour), puis on cherche à le résoudre avec le moins de casse et sans le déplacer (changer les comportements qui peuvent le prédisposer/favoriser, réfléchir aux causes sous-jacentes auxquelles ce comportement fait/tente de faire écran, etc.). Ca nécessite un professionel, même si dans des cas rares on y arrive plus ou moins bien tout seul (pas recommandé). Un proche buvait entre 1 et 1.5 L de pastis/jour en plus des pitites bricoles à côté, il s'en est super bien sorti et ça dure depuis 30 ans déjà... Et ce n'est qu'une minuscule partie de ce que j'ai pu voir au sein d'assoces d'alcoolos où je faisais des bénévolats, par exemple.
    Donc, incurable... j'en ai vu de meilleurs exemples

    Ceci dit, je ne vois pas pourquoi il faut débarquer et sortir "C'est horrible, tu t'en sortiras jamais" et des choses du genre à quelqu'un qui a eu le courage de venir dans un lieu public et de dire haut et fort ce qui lui pose problème. Perso, je ne peux que dire "Chapeau" et lui souhaiter que tout aille bien par la suite (et éventuellement renseigner si ça m'est possible).


    Bonne nuit!
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  14. #11
    Infra_Red

    Re : L'alcoolisme !

    c'est beaucoup 2l d'alcool par jour.
    les spécialistes disent qu'à partir de quelques verres, c'est déjà dangereux.

    fais gaffe mon gars, t'as que 24 ans...

  15. #12
    invité6543212033

    Re : L'alcoolisme !

    Merci de votre sollicitude ! çà fait plaisir !

    Cependant, ce n'est pas pour moi que j'ai ouvert ce topic, mais pour d'autres qui seraient malencontreusement tombés dans le piège de la société de consommation !

    Mon cas est pas particulièrement récupérable, c'est pas totalement impossible, mais j'aime pas la vie (du moins comme je la vis), mais c'est une autre histoire !

    Du coup je me demandais si l'alcool s'éliminait plus vite en pleine activité ou éveillé plutôt qu'assoupit ou endormit, cela me semble une évidence mais je ne suis pas sûr !

    Amicalement votre !

  16. Publicité
  17. #13
    myoper

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    ... j'arrive facilement à m'en passer plusieurs jours, ...

    mais aujourd'hui, j'ai bu une petite bière 25 cl, et, je me suis senti mal quelques heures plus tard (d'ailleurs, pour me sentir bien, j'ai repris de la bière ... ) ...

    ... le plus dangereux serait de reproposer de l'alcool en guise de traitement ...
    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    ...(c'est aussi pour çà que je m'inquiète, c'est un peu ma hantise ...

    je ne bois de la bière qu'aux environs de 20H, rarement avant, et je bois mes 4 bières de 50 cl jusqu'à 00H environ et je me sens un peu grisé !

    Cependant, j'ai arrêté une semaine sans réel sensation de manque, il me semble même que j'allais mieux ...

    Disons aussi que j'utilise cette bière pour plein de chose ... , mais pour résumer, çà m'empêche de m'ennuyer ...

    ... mais bon quand le seul plaisir de la journée c'est d'être grisé ... pour pouvoir s'endormir sereinement sans cauchemars ... !?
    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Oui, je sais parfaitement que j'ai un problème avec l'alcool, ...
    pas évident de l'admettre puisque l'alcool me procure quasiment ma seule raison de vivre ...
    toute façon le problème est beaucoup plus profond puisque je me détruis pour vivre ...
    Ce que je cherche, c'est de trouver un appui scientifique pour abréger ma consommation mais je suis pas sûr ...
    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    ... j'aime pas la vie (du moins comme je la vis), mais c'est une autre histoire !
    Tout ça me fait dire que tu es parfaitement curable. Et en plus, tu le souhaites !
    Le psychologue peut te soutenir, le psychanalytique t'aider a te faire prendre conscience de causes que tu pourrais ignorer, les TCC (la, je suis moins sur, mais je crois que c'est utilisé aux US), les AA, tes amis et tes proches renforcent ta motivation, ton médecin t'aider aussi (plus ou moins chimiquement si besoin).
    Continue comme ça !
    (et au prix de la bière ...)

  18. #14
    bougadul

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par bougadul Voir le message
    bonjour
    l'alcoolisme est une maladie et non pas un vice.
    si tu n'a pas d'aide psychologique de tes proche et d'un medecin specialisé dans ce dommaine le fait de retomber dans le cycle infernal est elevé.
    a+
    bojour
    pour malicia
    on dit pas la meme chose?
    quand au sujet d'incurable :
    moi je parle en connaissance de cause ;une proche est passer par la et j'etait avec elle a ses rdv devant un psy il nous a dit dans ces terme incurable c'est a dire que lorsque on est atteint de cette maladie on est soit en abstinence soit pas du tout .
    quand une personne est en abstinence il lui est fortement deconseiller de retoucher a un verre car le risque est trop elever de replonger.
    quand je dit aide psychologique cela va de soit de trouver le pb que la personne a et ceci dit c'est un travaille sur soi qui sans aide est tres difficile .
    pour etre alcoolique il n'est pas necessaire d'etre ivre a chaque foi que l'on boi t.
    quand tu prend 2 ou 3 apero tout les soir c'est une forme d'alcoolisme.
    je n'ai pas employer les terme "c'est horrible tu ne t'en sortira jamais "
    jai ecris que ce n'etait pas un vice mais une maladie et que combatre cette chose n'etait pas facile.
    faut il se voiler la face devant ce probleme ?
    faut il dire "c'est benin ;pas de probleme tu y arrivera "?
    ou
    "ca va etre dure et tu y arrivera"
    ai je jetté la pierre aoctanitrotubane?
    le fait d'en parler je suis d'accord avec toi est dejas tres bien .
    quand je dit "sans reflechir" : faut il reflechir pour se faire aider a resoudre un tel probleme ?
    le probleme de l'alcoolisme est un sujet tabou dans notre societe
    je dit la meme chose que toi mais sans compation c'est tout.
    sur ce bonne journée .

  19. #15
    myoper

    Re : L'alcoolisme !

    Le terme "incurable" vient du fait qu'une rechute est considérée, du point de vue des soignants comme une expression de la meme maladie.
    Du point de vue du patient la vision peut etre totalement différente, jusqu'a se permettre une dose (ir)régulière inférieure a quelques grammes sans fournir d'effort particulier ni cocher les jours (ici, les TCC peuvent aider).
    Tout dépend de l'évaluation du sujet et de l'évolution (entres autres).
    Il y a presque autant d'alcoolismes que d'alcooliques et ici, on en sait très peu, donc on ne peut rien pronostiquer.
    A +.

  20. #16
    MaliciaR

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par bougadul Voir le message
    bojour
    pour malicia
    on dit pas la meme chose?
    Ce n'est pas vraiment ainsi que j'ai interprété ton premier post. Et lorsque j'ai répondu, j'ai donné mon point de vue vis-à-vis du tien.


    quand au sujet d'incurable :
    moi je parle en connaissance de cause (...)
    J'ai parlé en connaissance de cause aussi, sauf que cette fois la personne qui voulait arrêter ce n'était pas un proche, mais moi.
    Comme l'a dit Myoper, il y a des formes très diverses d'alcoolisme. Je ne considère pas le fait de boire un apéro ou 2-3 verres de vin avec des amis comme une rechute. Même si l'on dit que c'est fortement déconseillé, ce n'est pas un risque pour autant. Je connais parfaitement bien ma consommation et je peux la gérer sans que cela représente une rechute. Et ceci parce que la ré-éducation a donné ses fruits : les choses qui faisaient que la consommation abusive était définie comme alcoolisme ne sont plus là, donc ce comportement n'a pas lieu d'être.
    Enfin, c'est quelque chose qu'on voit avec les gens qui ont arrêté de fumer par exemple : le goût est devenu détestable, ou tout de moins, désagréable.


    je n'ai pas employer les terme "c'est horrible tu ne t'en sortira jamais "
    jai ecris que ce n'etait pas un vice mais une maladie et que combatre cette chose n'etait pas facile.
    faut il se voiler la face devant ce probleme ?
    faut il dire "c'est benin ;pas de probleme tu y arrivera "?
    ou
    "ca va etre dure et tu y arrivera"
    ai je jetté la pierre aoctanitrotubane?
    le fait d'en parler je suis d'accord avec toi est dejas tres bien .
    On ne considère pas l'alcoolisme comme un vice depuis des dizaines d'années... Et je ne vois pas ce qu'il y a à dire dans le sens bénin/difficile. La demande est très claire : est-ce que le fait de boire régulièrement 2L de bière/jour pour vivre un moment un peu moins désagréable en étant dans cet état est une situation problématique ou non? Donc, selon moi, on y apporte la réponse si l'on en est capable, pas besoin de tergiverser.


    quand je dit "sans reflechir" : faut il reflechir pour se faire aider a resoudre un tel probleme ?
    le probleme de l'alcoolisme est un sujet tabou dans notre societe
    je dit la meme chose que toi mais sans compation c'est tout.
    sur ce bonne journée .
    Il faus réflechir pour se faire aider? Que oui! Tu n'as jamais été devant le dilemme "ça me convient pas trop, mais je ne sais pas ce qu'il y aura après, alors j'ai les jettons à mort parce que ça pourrait être pire"? Il faut réflechir pour savoir si l'on est capable au moment donné d'entreprendre et maintenir les efforts thérapeutiques. Les trucs du genre "un jour je me suis réveillé(e) et j'ai décidé que c'était fini, du coup ça fait 30 ans que c'est fini" sont très rares et, même si j'en ai vu 2-3 cas (dont le mien ), ça marche tout de même difficilement.
    Je n'ai pas fait montre de compassion. Juste d'objectivité bienveillante dans la limite du possible.


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  21. #17
    bougadul

    Re : L'alcoolisme !

    bonjour malicia r
    quand je dit quelqun de proche c'est tres proche .
    chose a savoir quand on est confronté a ce probleme mais vue du coté opposé et que l'on decouvre ce probleme c'est tres dur aussi a vivre surtout quand il y a des enfants .
    je peut te dire que l'on se sent trahi ;humilié et tres c.. de ne pas s"en etre rendu compte.
    moi aussi je me suis dit " ça me comvient pas trop mais je ne sait pas ce qu'il y aurra apres;alors j'ai les jettons a mort parce ça pourrai etre pire" mais en pensant a ma fille qui a 6 ans et a mon epouse!!
    c'est vrai que j'ai reflechis et c'est pourquoi que je dit que c'est une perte de temp ; apres avoir gagné une bataille contre l'alcool cela va mieux et je pense que tu est d'accord.
    si tu peut etre conscient de tes "consomation" (ce n'est pas pejoratif mais je trouve pas de synonyme ne m'en veut pas trop ) c'est tres bien et je suis sincere ;mais a part comme tu l'a ecrit 2 ou 3 cas que tu connait; que fait tu des autre ?
    pour le vice je peut t'assurer que beaucoup de personne considere l'alcoolisme comme un vice .
    je ne veut pas tergiverser plus longtemp et peut etre suis je dur avec les autre mais bien moins qu'avec moi meme.
    cordialement

  22. #18
    Cendres

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par Infra_Red Voir le message
    c'est beaucoup 2l d'alcool par jour.
    les spécialistes disent qu'à partir de quelques verres, c'est déjà dangereux.

    fais gaffe mon gars, t'as que 24 ans...
    Il faut savoir ce qui est consommé, y compris pour les "quelques verres" des "spécialistes"...deux litres d'alcool...de bière? de vin? de whisky? de porto?

    En terme de quantité d'éthanol ingurgitée, c'est pas franchement pareil...
    Apparemment, ici, il s'agit de bière.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  23. Publicité
  24. #19
    trebor

    Re : L'alcoolisme !

    Bonsoir à toutes et tous,
    Pour savoir ou en est votre dépendance avec l'alcool ou d'autres drogues,.....,Faites le test, et réagisez avant qu'il ne soit trop tard.
    http://www.stopouencore.be/
    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  25. #20
    invité6543212033

    Re : L'alcoolisme !

    Salut à tous !

    Tout d'abord Merci à tous, çà m'a fait comprendre certaines choses ... !
    Ensuite trebor, ton lien, je l'ai testé sur l'alcoolisme ... et je suis une personne "à risque" ... c'est à dire que selon le lien, je devrais réduire ma consommation d'alcool, chose dont je suis pleinement conscient (du moins pour l'instant !) ... ... d'ailleurs j'essaie de ne plus boire que 2 jours par semaines ! lol !

    Bon sinon, à part le fait que je pensais utile d'aborder ce sujet pour d'autres personnes que moi, je dois néanmoins dire que le lien de trebor comporte des biais ...

    Pour commencer (et pour finir ... ! ), je suis schizophrène, donc je consomme "naturellement" plus d'alcool que la normale, de plus je n'ai pas de vie sociale ou professionnelle, ce qui m'ennuie profondément (et c'est pire que çà, évidemment ! ) d'où le surcoût de consommation alcoolique, en plus j'ai des neuroleptiques comme médocs donc çà se rajoute !

    Bref, ce sondage est biaisé, bien que j'y ai répondu franchement, mais çà ne prend pas en compte des pathologies avérées et çà pourrait tout aussi bien être la maniaco-dépression !

    Donc, tout ce que je peux dire (maintenant que je parle de moi-même de mon problème ... ) c'est que ces tests sont faits pour des normaux ... ! et pas capable de prendre en compte des divergences dans le calcul, d'ailleurs il me suffit de penser que la consommation d'alcool est corrélée (pour ma pathologie) à la prise d'alcool, d'ailleurs cela dépend du sexe (fille ou garçon, et oui, les gars prennent plus facilement de l'alcool ... !) ; ce qui n'est pas pris en compte dans ce test ...

    Aussi, je tiens à dire que ce test est grossier, et de se fait presque inutile pour tout ceux qui éprouvent certaines pathologies (tel la dépression) !

    Cordialement,

    PS : néanmoins, ce lien reste intéressant pour la plupart ...

  26. #21
    myoper

    Re : L'alcoolisme !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Tout d'abord Merci à tous, çà m'a fait comprendre certaines choses ... !
    Ensuite trebor, ton lien, je l'ai testé sur l'alcoolisme ... et je suis une personne "à risque" ... c'est à dire que selon le lien, je devrais réduire ma consommation d'alcool, chose dont je suis pleinement conscient (du moins pour l'instant !) ... ... d'ailleurs j'essaie de ne plus boire que 2 jours par semaines ! lol !
    Et ça, c'est plus que très bien.
    (Mais on (tu) peu(x)t toujours faire encore mieux.
    (Je sais: jamais assez bien ...)

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Pour commencer (et pour finir ... ! ), je suis schizophrène, donc je consomme "naturellement" plus d'alcool que la normale, ...
    Tu as un risque de consommation plus élevé que la "normale": c'est tout. Tu pourrais tout aussi bien consommer moins.
    Voir ici:
    http://www.unicaen.fr/ufr/medecine/f...u-alc-2-05.pdf

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    ... de plus je n'ai pas de vie sociale ou professionnelle, ...
    C'est plus ennuyeux: risque aggravé.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    ... ce qui m'ennuie profondément (et c'est pire que çà, évidemment ! ) d'où le surcoût de consommation alcoolique, en plus j'ai des neuroleptiques comme médocs donc çà se rajoute !
    Ca devrait, normalement, etre suffisant; mais tu fais, justement, le lien.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Bref, ce sondage est biaisé, bien que j'y ai répondu franchement, mais çà ne prend pas en compte des pathologies avérées et çà pourrait tout aussi bien être la maniaco-dépression !
    On ne les prends pas en compte parce que c'est un risque, et l'évaluation vise a "quantifier" le fait (pas les justifier par les comorbidités).

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Donc, tout ce que je peux dire (maintenant que je parle de moi-même de mon problème ... ) c'est que ces tests sont faits pour des normaux ... ! et pas capable de prendre en compte des divergences dans le calcul, d'ailleurs il me suffit de penser que la consommation d'alcool est corrélée (pour ma pathologie) à la prise d'alcool, d'ailleurs cela dépend du sexe (fille ou garçon, et oui, les gars prennent plus facilement de l'alcool ... !) ; ce qui n'est pas pris en compte dans ce test ...
    "Oui mais non", car il vise simplement a dire si c'est trop ou pas. Pas en fonction du risque ou de la sensibilité de l'individu.
    Mais ... vois le lien cité plus haut.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Aussi, je tiens à dire que ce test est grossier, et de se fait presque inutile pour tout ceux qui éprouvent certaines pathologies (tel la dépression) !
    Parce que tu "éprouves" une certaine pathologie, tu sais/comprends (presque (?) exactement) ou tu en es. Tu peux (dois) juger toi meme de ton degré de dépendance et de sa "dangerosité". Mais il est vrai que ce test est simplifié car il ne fait pas la différence entre les causes de la dépendance: il ne fait que la souligner.
    Ce n'est donc jamais simple, après ... (mais peut etre facile).

  27. #22
    trebor

    Re : L'alcoolisme !

    Bonjour à toutes et tous,
    La majorité des personnes qui ont une consommation excessive d'alcool, ne le sont pas par hazard, bien souvent ce sont des accidentés de la vie (perte d'emploi, maladie, séparation, perte d'un être cher,....).

    Mais les causes ne sont pas toujours aussi grave, la routine dans de mauvaises habitues de consommation suffit, dans ce cas il faut modifier voir stopper la mauvaise routine.

    Savoir réduire sa consommation c'est trés bien, mais si il y a une ou plusieurs causes à la recherche d'une sensation de bien être grace à la consommation d'alcool, il faut agir sur la ou les causes ( pourquoi on en est arrivé là ).
    Il y a des associations d'aide pour conseiller vers une ou des solutions afin que la personne retrouve un bien-être dans la vie.
    Il suffit parfois de retrouver un emploi, un loisir, une compagne, la santé grace à la médecine, ...etc.
    Bref enrayer ou du moins réduire la ou les causes du mal être.
    Sans aide extérieure, cela est très difficile voir impossible, il faut consulter un médecin et une association d'aide pour personne dépendante.
    Bon courage
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

Sur le même thème :