Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Danger alcool + médicament



  1. #1
    pti chimiste

    Danger alcool + médicament


    ------

    Bonjour à tous!

    J'aimerais savoir pourquoi est-il dangereux de mélanger des médicaments à l'alcool (hormis le danger intraseque de ce dernier)?
    Je sais qu'il ne faut pas prendre de l'aspirine pour éviter la gueule de bois à cause de son effet anti-coagulant mais avez vous d'autres exemples de ce genre d'incompatibilité?

    Merci pour vos réponses

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : dangé alcool + médicament

    Bonsoir,
    Sans rentrer dans le mécanisme , tu as déja une potentialisation des neurotropes.

  4. #3
    pti chimiste

    Re : dangé alcool + médicament

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Bonsoir,
    Sans rentrer dans le mécanisme , tu as déja une potentialisation des neurotropes.
    Désolé je ne suis pas un expert dans ce domaine, donc est-ce que tu peux m'expliquer ce que cela veut dire?

    Merci

  5. #4
    myoper

    Re : danger alcool + médicament

    Ca va en augmenter les effets, parfois plus les effets secondaires et indésirables que l'effet recherché.

  6. #5
    v_711

    Re : danger alcool + médicament

    En ce qui concerne les benzodiazépines et les barbituriques, il y a effectivement une synergie des effets.
    Mais est-ce le cas avec tous les neurotropes ?




    Il faut aussi prendre en compte le fait que certains comprimés ou gélules sont élaborés de manière à ce que leur principe actif ne soit pas libéré juste après l'administration, et d'un seul coup.


    Par exemple :

    Forme à libération prolongée = forme médicamenteuse dont le principe actif est libéré pendant un temps plus long que la forme conventionnelle.
    Ceci permet, par exemple, de ne prendre le médicament qu'une fois par jour.

    Forme à libération retardée = forme médicamenteuse dont la libération du principe actif ne commence pas directement après son administration.
    Ceci permet, par exemple, de libérer la molécule active dans les intestins, et non dans l'estomac, ou elle pourrait être dégradée si elle était sensible aux acides.


    Ca parait compliqué,...
    ... mais ça illustre assez bien ou je veux en venir :

    Des comprimés présentant de telles caractéristiques doivent être fabriqués avec des techniques particulières et des constituants particuliers.
    Les formes pharmaceutiques ainsi élaborées présentent les qualités souhaitées en milieu aqueux et non en milieu alcoolique !!!



    Et donc, pour conclure tout ça, un dernier exemple :

    Imagine un médicament qui doit libérer son principe actif en 12 heures.
    Tu bois un peu d'alcool, et tu solubilises totalement la forme pharmaceutique non plus en 12 heures, mais en 1 heure !
    1° Echec thérapeutique : tu n'auras pas bénéficié des effets du médicament pendant assez longtemps.
    2° Danger : ton corps absorbe en 1 heure la dose qui lui était destinée pour 12 heures. La concentration plasmatique grimpe, et si la marge thérapeutique est étroite, ça peut devenir assez vite tracassant.



    Voila...
    J'aurais pu simplement résumer en disant que ça PEUT modifier la cinétique de libération.
    J'espère avoir été assez clair

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pti chimiste

    Re : danger alcool + médicament

    Citation Envoyé par v_711 Voir le message
    Voila...
    J'aurais pu simplement résumer en disant que ça PEUT modifier la cinétique de libération.
    J'espère avoir été assez clair
    Merci beaucoup pour ton explication très instructive. Je n'avais pas pensé à l'alcool en tant que solvant pour le médicament.
    Cela dit j'ai quand même une remarque à ton argument. L'estomac contient beaucoup plus d'eau que d'alcool même lorsque l'on boit, non? Dans ce cas le médicament se dissoudrait de manière "normale"?


    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    v_711

    Re : danger alcool + médicament

    Remarque très judicieuse, en effet !

    En fait, c'est une application du principe de précaution.

    Imagine qu'un dépressif prenne ses antidépresseurs, et que profitant de l'occasion qu'il a un verre dans la main, se dise :" Tiens, je connais rien de mieux pour me remonter le moral et oublier, qu'un p'tit verre de Whisky..."

    Ne sentant pas directement les effets de l'alcool, il réitère l'ingestion d'un nouveau verre.
    Ces 2 verres d'alcool (8ml) à 40° lui fournissent 3,2g d'éthanol.
    A jeun, un homme de 70kg a environ 30ml de liquide dans l'estomac.
    Donc son liquide gastrique a un degré alcoolique d'une dizaine de pourcents...

    L'effet accélérateur de dissolution me parait non négligeable ; même s'il est vrai que tout ceci reste hypothétique et vraisemblablement d'incidence assez rare.

    Néanmoins, le principe de précaution prime...

  11. #8
    Démostène

    Re : danger alcool + médicament

    Salut,
    L'alcool et certains jus de fruits aussi modifient la dynamique d'absorbsion de certains médicaments.
    Dans certains cas, ça peut être dangereux, dans d'autres, moins.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2008, 09h00
  2. Médicament
    Par sw338965 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2007, 19h30
  3. Alcool et médicament
    Par Butter-Scotch-Tape dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2005, 01h27
  4. Médicament et générique
    Par Cornemuse dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/09/2005, 14h27
  5. bébé médicament
    Par alex277 dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/11/2004, 11h55