Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Vin et santé



  1. #1
    GEJI

    Vin et santé

    Une récente étude qui a mis en ébullition le monde viticole affirme que la consommation d'un seul verre de vin par jour augmente de 168 % les risques de cancer (bouche, appareil digestif...)
    Est-ce vraiment sérieux et comment peut-on le démontrer ?
    168 % par rapport à quoi ? Tous les buveurs de vin et d'alcool en général, depuis les origines, sont-ils morts de cela sans le savoir ?
    Quel crédit accorder au fait, également constaté, qu'une consommation très minime d'alcool peut être bénéfique pour la santé ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Vin et santé

    Bonsoir,
    Je n'ai pas (encore) lu ce rapport mais celui-ci ne parle que du risque de cancer.
    Il peut y avoir un bénéfice cardio-vasculaire a certaines doses modérées. Suivant les habitudes et les risques intrinsèques de chacun, telle ou telle pathologie serait le plus a craindre et la consommation d'alcool influera dessus.
    Ensuite il faut reprendre les chiffres, 168% d'un petit risque est différent de 168% d'un gros risque.

    Il est ici, pour ceux qui veulent prendre de l'avance:
    http://www.e-cancer.fr/v1/fichiers/p...coolcancer.pdf

  4. #3
    GEJI

    Re : Vin et santé

    Merci pour le lien, mais un peu complexe pour un simple curieux. Seule chose à retenir: l'abus est condamnable et la constitution de chacun détermine le risque zéro. Mais ça on le savait déjà.

  5. #4
    Cécile

    Re : Vin et santé

    Le fait que l'abus d'alcool soit mauvais, on le sait depuis longtemps. Ce qui est nouveau dans cette étude, me semble-t-il, c'est qu'on s'aperçoit que même à faible dose, l'alcool augmente les risques de cancer.

  6. #5
    GEJI

    Re : Vin et santé

    Oui bien sûr, mais comme le dit fort justement Myoper 168 % du risque zéro d'un non buveur ça ne fait pas grand chose et ne mérite même pas d'être mentionné. Et puis risque ne veut pas dire fatalité. Tous nos centenaires actuels ont bu de l'alcool dans leur vie (modérement sans doute).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : Vin et santé

    Citation Envoyé par GEJI Voir le message
    le risque zéro.
    La notion de risque 0 pour la mortalité humaine n'a pas de sens. Pour le moment, le risque de décès avant 130 ans est très exactement de 100%, donc il y a nécessairement des "causes" de mortalité strictement supérieure à 0%, quoi qu'on fasse.

    Les statistiques de risque telles celle citée sont à prendre avec d'énormes pincettes; il faut éplucher très en détail ce que veut dire le chiffre avant d'en tirer une quelconque conclusion.

    ---

    Compter des décès est assez idiot quand on y pense un peu. Compter en "années de bonne santé" est bien plus pertinent. Ce qu'on devrait faire c'est dire "tel comportement fait perdre, toutes choses égales par ailleurs, tant d'années de bonne santé par rapport à tel autre comportement". Très rarement fait en France.

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : Vin et santé

    J'ai parcouru rapidement cette étude ; ( merci Myoper pour le lien! )
    Ce que fait cette étude, c'est informer, pas plus.
    Elle démontre que même une consommation faible ( faible pour l'OMS signifie moins de 21 verres par semaine pour un homme et moins de 14 verres par semaine pour une femme) augmente le risque de cancer. Faiblement, mais elle l'augmente.
    Comme le dit Michel, le risque zéro n'existe pas.
    Après, à chacun de choisir ce qu'il considère comme un risque acceptable pour lui.
    Au moins, le choix se fera en connaissance de cause.

  11. #8
    myoper

    Re : Vin et santé

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Compter des décès est assez idiot quand on y pense un peu. Compter en "années de bonne santé" est bien plus pertinent. Ce qu'on devrait faire c'est dire "tel comportement fait perdre, toutes choses égales par ailleurs, tant d'années de bonne santé par rapport à tel autre comportement". Très rarement fait en France.
    Ni ailleur, on ne sait pas faire, c'est trop complexe. Les facteurs individuels (endogènes et exogènes) qui vont également intervenir sont trop nombreux et souvent non connus a l'avance.
    Mais comme on connait les médianes de survie des différent cancers (suivant le stade ou ils sont pris), on peut extrapoler un modèle (de population) avec le risque nouvellement calculé.
    Mis a part pour les assurances, je doute que ce serait utile pour l'individu. En effet, on développe, ou pas un cancer (ou telle maladie).

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : Vin et santé

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Ni ailleur, on ne sait pas faire, c'est trop complexe.
    Il y a des tentatives dans ce sens, d'application encore limitée :

    http://en.wikipedia.org/wiki/QALY

    Cordialement,

  13. #10
    GEJI

    Re : Vin et santé

    A mon avis de profane, une consommation minime ou même simplement modérée n'est peut-être pas un facteur déclanchant malgré ce taux élevé mais simplement un facteur aggravant en fonction d'autres paramètres (constitution génétique, nourriture, pollution, mauvaise hygiène de vie etc...)

  14. #11
    mh34

    Re : Vin et santé

    C'est le cas pour tous les facteurs connus, ou presque ; seuls quelques très rares cancers sont d'origine monofactorielle.
    Le problème est qu'il y a des facteurs qu'on ne peut pas maitriser au niveau individuel ; génétique, pollution de son environnement, etc...
    La consommation d'alcool, chacun peut la maitriser pour soi. Ce qui rend d'autant plus intéressante cette étude d'un point de vue de la santé publique ; elle a des applications pratiques immédiates pour chacun de nous.

  15. #12
    GEJI

    Re : Vin et santé

    Ce qui serait intéressant pour son efficacité c'est qu'elle soit comprise dans ce sens, celui dont on vient de discuter. Car à la façon dont les media l'ont présentée j'ai cru moi-même à une blague et des amis viticulteurs y ont carrément vu une nouvelle attaque d'idéologues douteux s'acharnant à les faire disparaitre.

  16. Publicité
  17. #13
    paola72

    Re : Vin et santé

    Bonjour,
    Voici un article (avec des liens) qui remet en question les recommandations de l'Inca :
    http://www.lanutrition.fr/Alcool-et-...er-a-3243.html

  18. #14
    myoper

    Re : Vin et santé

    Autant, je suis d'accord avec ça:
    Citation Envoyé par Citation Voir le message
    ... docteur Michel de Lorgeril, chercheur spécialiste de l'étude des interactions entre la consommation d'alcool et la santé. Celui-ci avait expliqué que « les effets de l'alcool sur la santé sont un sujet extrêmement délicat et complexe qui nécessite beaucoup de compétence et de prudence. Il n'existe pas à ce jour de démonstrations scientifiques absolument intangibles dans un sens positif ou négatif...
    Citation Envoyé par Citation Voir le message
    ...que l'Inca ait négligé, avec ce nouvel avis très médiatisé, de présenter une analyse globale des relations entre consommation d'alcool et santé, éludant notamment l'impact sur la mortalité et ne distinguant pas le cas spécifique du vin, ses antioxydants et son mode de consommation (consommation quotidienne, aux repas, dans le cadre d'un régime équilibré et riche en folates).
    Autant ceci mérite démonstration:

    Citation Envoyé par Citation Voir le message
    les personnes qui boivent peuvent continuer à le faire de manière régulière et modérée (0 à 1 verre par jour pour les femmes, 0 à 2 verres pour les hommes), en consommant fruits et légumes quotidiennement. Ce type de consommation n'élève pas le risque global de cancer et apporte un bénéfice net en termes d'espérance de vie.
    Les études réalisées n'étant pas toutes concordantes, certaines n'avaient relevées aucun bénéfices et une avait trouvé le même action entre bière et vin (a plus de trois verres...si je me souviens bien).

    Ce bénéfice net est très nettement plus sujet a caution que l'augmentation relative du risque de cancer.

  19. #15
    kinette

    Re : Vin et santé

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Compter des décès est assez idiot quand on y pense un peu. Compter en "années de bonne santé" est bien plus pertinent. Ce qu'on devrait faire c'est dire "tel comportement fait perdre, toutes choses égales par ailleurs, tant d'années de bonne santé par rapport à tel autre comportement". Très rarement fait en France.

    Cordialement,
    Bonjour,
    Ca fait un moment que les "analyses de survie" sont utilisées en épidémiologie...
    D'ailleurs il suffit d'utiliser le terme "analyse de survie" avec différents facteurs pour voir ce qui a été fait comme études (ou encore "survival analysis").
    L'avantage des analyse de survie (dont le modèle de Cox est un outil) c'est justement qu'elles permettent de prendre en compte les personnes qui arrêtent un suivi pour une autre raison qu'un décès, ou meurent de tout autre chose que ce qu'on étudie.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #16
    paola72

    Re : Vin et santé

    Bonjour,
    Un autre article intéressant sur le site de Michel de Lorgeril
    http://michel.delorgeril.info/index....s-commentaires

  21. #17
    myoper

    Re : Vin et santé

    Citation Envoyé par paola72 Voir le message
    Bonjour,
    Un autre article intéressant sur le site de Michel de Lorgeril
    http://michel.delorgeril.info/index....s-commentaires
    Je trouve qu'il a une façon bien particulière de souligner les biais bien connus de ce genre d'études, spécialement en critiquant les compétences des auteurs de celle-ci et en ne justifiant, lui, pas du tout ses affirmations ou en introduisant des notions qu'il n'était pas question d'évaluer ici.
    Alors que, globalement, les analyses étudiant l'alcool et le risque cardio-vasculaire ne sont pas de meilleure qualité et peuvent souffrir du même discours.
    On avait bien compris que l'alcool était un facteur parmi tant d'autres sur le long terme et que dans certaines populations il pouvait avoir un poids relatif négligeable. Mais c'est ce genre d'études, qui justement, pourra faire la part des choses dans le cumul d'un grand nombre de (petits et grands) risques.

  22. #18
    Agroculteur

    Re : Vin et santé

    Il ne s'agit pas d'une étude, mais d'une brochure de l'INCA, qui ne fait que reprendre les chiffres de l'OMS, en les modifiant à contre sens.
    On ne peut pas dire que si consommer des boissons alcoolisées chaque semaine augmente le risque de cancer de N %, en consommer tous les jours l'augmente de 7 x N % !!
    L'INCA, qui ne réalise aucune étude, est réputée pour ses approximations scientifiques, obnubilée par sa mission de communiquer contre le cancer...

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. retenter une filière santé sur concours ap licence santé
    Par chocolatmango dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2009, 18h23
  2. Actu - Un verre de vin par jour pour un foie en bonne santé ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 18/06/2008, 22h26
  3. le vin
    Par tipoulette dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2007, 21h07
  4. service de santé des armées (santé naval)
    Par alexandra1347 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 15h04