Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Acupuncture



  1. #1
    Dreamfall

    Acupuncture


    ------

    Bonjour,

    Croyez vous en l'acupuncture? Pensez vous réellement que ce traitement peut guérir des maladies graves (cancer, diabète, maladies génétiques ...)? Quelle est votre point de vue vis à vis de ça?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Acupuncture

    Il ne s'agit pas de croire ; il s'agit de prouver.
    Et la seule façon de prouver, c'est de réaliser une étude cas-témoins : choisir des sujets souffrant de diabète et qui en soient au même stade de la maladie, ( du point de vue des complications essentiellement), les partager en deux groupes ;
    - un groupe traité "normalement"
    - un groupe traité par acupuncture
    Et voir au bout de 2 ans, par exemple, ce qu'il advient de ces deux groupes.
    J'ignore si une telle étude a été réalisée, mais il n'y a que comme ça qu'on peut se faire une opinion sur l'efficacité de l'acupuncture, et de toute thérapeutique en général.
    Pour ce qui est de guérir les maladies génétiques...je vois mal comment l'acupuncture pourrait agir...

  4. #3
    Hazel

    Re : Acupuncture

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Pour ce qui est de guérir les maladies génétiques...je vois mal comment l'acupuncture pourrait agir...
    Et moi j'irai même plus loin, je ne vois pas tellement comment l'acupuncture pourrait soigner le cancer ou le diabète et compagnie... pour lancer les études dont nous avons parlé au dessus, il faut une base de reflexion et un postulat initial logique.
    Exemple: " La chimiothérapie " X " inhibe telle étape du developpement cellulaire. Or dans la leucémie, c'est cette même étape qui sort de tout contrôle et provoque la proliferation de cellules et la mort. Nous allons donc faire une étude pour voir si les patients sous chimiothérapie " X " ont un taux de guérison supérieur aux personnes n'ayant pas de traitement ( ou ayant un traitement " Y " basé sur un autre principe ). "

    Dans l'exemple sus-cité on a un mécanisme et une justification directe de l'étude... dans le cas de l'acupuncture, je ne conteste pas son intérêt probable dans nombre de cas liés à la douleur, a l'anxiété etc, mais pour ce qui est de maladies organiques aux mécanismes connus et complexes que sont les cancers, les maladies génétiques, je ne vois pas bien le mécanisme d'action que pourrait avoir une thérapie par acupuncture.

    Après, si une étude me démontre le contraire, je serai le premier a m'en réjouir... mais bon.

  5. #4
    v_711

    Re : Acupuncture

    J'ignore si une telle étude a été réalisée
    Non, pas exactement, mais il y a plus intéressant :

    Une étude a été menée pour voir si l'acupuncture devait nécessairement suivre les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC).
    Pour rappel, l'acupuncture constitue l'une des 5 pratiques liées à cette médecine vieille comme le monde.
    En MTC, on forme des praticiens ayant connaissance des quelques 365 points d'acupuncture. Il s'agit de zone très précises à la surface du corps correspondant à des canaux par lesquels circule notre Qi (comprenez l'énergie vitale).
    En enfonçant des aiguilles dans la peaux, le praticien peut moduler la circulation du Qi, et ainsi rétablir l'équilibre qui a été rompu par la maladie.

    Difficile à concilier avec les concepts de la médecine moderne me direz vous...

    L'étude à laquelle je veux faire référence a été menée sur 2 groupes de patients souffrants de douleurs chroniques :
    - Le 1er s'est vu planté des aiguilles précisément sur les points d'acupuncture, tels que définis dans la MTC.
    - Le 2ème s'est fait piquer au hasard. Sans tenir compte des points d'acupuncture à viser.

    Les patients ne savaient évidemment pas s'ils avaient affaire à de vrais ou faux médecins chinois...

    Résultat : aucune différence significative n'a été mise en évidence dans la diminution de la douleur entre les 2 groupes.

    On ne peut certes pas conclure que l'effet placebo soit le seul responsable.
    Peut être existe-t-il un mécanisme qui permet - via la piqure - au corps de se relaxer, impliquant de la sorte une meilleure tolérance de la douleur.

    Quoiqu'il en soit, je pense que pour pouvoir se faire planter des aiguilles dans la peau sans trop en souffrir, il est préférable de bien être détendu...

    ... ce qui redonne de la crédibilité à l'hypothèse du placebo !

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Réponses: 22
    Dernier message: 09/10/2007, 09h35