Discussion fermée
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 85

SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?




  1. #31
    Psillium
    Ca sert à rien d'essayer de partager une autre approche, la bétise humaine existe aussi chez ceux qui affirment connaître la seule vérité car elle vient de la science officiellement reconnue.
    Les grandes découvertes de l'histoire ne sont pas venues des conformistes mais d'individus considérés à leur époque comme dangereux. Celui qui reste dans son cadre enfermé ne découvre rien de nouveau.
    Ainsi les antibiotiques que l'on a favorisé pendant des années deviennent soudain inéfficaces et dangereux et il va falloir maintenant passer par un examen spécifique qui va déterminer grâce aux découvertes génétiques qu'elle sera celui qui sera le plus adapté.
    Cet examen va coûter très cher et va essayer de montrer que les découvertes à partir du génome humain servent à quelque chose.
    A partir du moment où cela arrange l'industrie on utilise la vérité pour vendre encore plus cher.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Yoyo
    Citation Envoyé par Psillium
    Ainsi les antibiotiques que l'on a favorisé pendant des années deviennent soudain inéfficaces et dangereux
    encore une fois ca n'a rien a voir, dangereux si consommes en forte quantite (comme tout produit actif ceci etant dit!)
    et il va falloir maintenant passer par un examen spécifique qui va déterminer grâce aux découvertes génétiques qu'elle sera celui qui sera le plus adapté.
    cette phrase prouve a quel point la personne l'ayant ecrite ne connait pas le sujet dont elle parle!... faudrait peut etre se renseigner sur les modes d'action des antibiotiques avant non? l'antibiotique n'agis evidemment pas sur nos propres cellules (heureusement d'ailleurs), mais uniquement sur les bacteries... !... alors une analyse de notre genome pour savoir quel antibio administrer, reviendrait a faire passer une radio des hanches pour s'assurer qu'on n'a pas de carries dentaires...
    Cet examen va coûter très cher et va essayer de montrer que les découvertes à partir du génome humain servent à quelque chose.
    Cet examen sera surtout inutile!...donc en effet trop cher par rapport a ses benefices potentiels

    Yoyo

  4. #33
    kinette
    Ca sert à rien d'essayer de partager une autre approche, la bétise humaine existe aussi chez ceux qui affirment connaître la seule vérité car elle vient de la science officiellement reconnue.
    Parce que vous n'affirmez pas détenir la vérité??? Vos superbes théories que vous nous avez étalé dans tous les sens dans le mépris total de la souffrance humaine qu'elles peuvent engendrer, c'est la "vérité"?
    Il n'y a pas de "science officiellement reconnu" il y a une science en marche, qui teste des hypotèse avec des outils scientifiques.
    Une science qui se méfie des élucubrations élaborées sans bases logiques par des personens sans scrupules.
    La science est ouverte à des idées nouvelles, mais elle ne les accepte que si elles sont vérifiées, pas "comme ça parce que c'est joli et qu'on a plein de "témoignages".

    Les grandes découvertes de l'histoire ne sont pas venues des conformistes mais d'individus considérés à leur époque comme dangereux. Celui qui reste dans son cadre enfermé ne découvre rien de nouveau.
    Les découvertes scientifiques ne sont pas basées sur des fantasmes de l'imagination. Elles sont basées sur des observations, des raisonnements logiques des expérimentations...
    Bien loin de tout ce dont vous nous rebattez les oreilles depuis que vous êtes arrivé ici.
    Les scientifiques qui ont fait de grandes découvertes, mêmes s'ils ont pu rencontrer du sceptiscisme de la part de leur confrères, n'ont jamais été "en contradiction totale" avec le raisonnement scientifique et les observations réalisées.
    Arriver et dire "mais non les maladies ne sont pas dues au microbes", après des siècles d'expérimentation, alors qu'on a expériementalement montré comment ça fonctionne, les mécanismes qui permettent de guérir en éliminant ces microbes, et tout ça sans en apporter d'autres preuves que sa forte conviction personnelle, ceci a-t-il vraiment quelque chose de sérieux.
    Si je vous dit que je suis absolument convaincue que la lune est faite de gruyère, et que jusqu'à maintenant on ne m'a raconté que des conneries, que je n'ai aucune preuve tangible, n'est-ce pas ridicule?

    Ainsi les antibiotiques que l'on a favorisé pendant des années deviennent soudain inéfficaces et dangereux et il va falloir maintenant passer par un examen spécifique qui va déterminer grâce aux découvertes génétiques qu'elle sera celui qui sera le plus adapté.
    Apparemment vous avez des problème de compréhension de l'information qui a été donnée sur les antibiotiques.
    les antibiotiques ne deviennent en aucune manière dangereux. Leur efficacité diminue simplement à cause de développement de résistances chez le bactéries. Ce développement de résistance est lié à la capacité qu'on les organismes vivant d'évoluer. Il est absolument normal , et était prévisible.
    Par mesure de précaution et pour éviter un développement trop important des résistances, on insiste maintenant sur le bon suivi des traitements, et le fait de ne pas prendre des antibiotiques lorsque ça n'est pas nécessaire.
    Les tests (antibiogrammes) pour déterminer quel est l'antibiotique efficace contre la bactérie qui pose problème ne sont pas systématiques.

    Cet examen va coûter très cher et va essayer de montrer que les découvertes à partir du génome humain servent à quelque chose.
    Non au contraire de tels tests vont permettre de faire des économies, en utilisant le traitement adapté au lieu de dépenser de l'argent dans différents traitements qui ne donneront pas grand chose.

    A partir du moment où cela arrange l'industrie on utilise la vérité pour vendre encore plus cher.
    Les test d'antibiogrammes sont réalisés par des laboratoires d'analyse et n'ont rien à voir avec l'industrie (bref au totale elle y perdra en vendant moins). un antibiogramme se fait en mettant en culture les germes impliqués dans la maladie, et en testant (à des doses bien inférieures à celles utilisées dans les traitements puisqu'il s'agit juste d'en mettre un peu sur une boîte de culture) différents antibiotiques pour voir s'ils limitent ou empêchent la multiplication des germes...
    Pas grand chose à vendre pour l'industrie pharmaceutique!

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #34
    kinette
    Voyant le message de yoyo qui fait confiance aux tests et à l'autorisation de mise sur le marché, j'aimerais qu'elle explique comment il se fait que de nombreux médicaments sont retirés après plusieurs années parce qu'il y a des effets dangereux !
    Beaucoup de médicaments ont des effets potentiellement dangereux. C'est pour ceci qu'ils sont longuement testés pour connaître la liste des effets secondaires.
    Actuellement le problème des laboratoires est qu'on leur fait des procès pour tout et n'importe quoi (ben oui, tant que ça peu rapporter du fric...).
    Donc ils sont particulièrement prudents, et dès qu'il commence à y avoir de l'agitation par rapport aux effets secondaires d'un médoc (même si ces effets secondaires sont connus depuis longtemps) il préfèrent le retirer rapidement du marché, bref ils cèdent aux pressions (en se foutant d'ailleurs pas mal des patients qui se retrouvent parfois à devoir changer de traitements, pour des traitements moins efficaces).

    On est dans uen société qui n'accepte plus la notion de risque, ou du moins a un problème avec celle-ci.
    Si un médicament particulièrement efficace soigne des miliers de gens, en sauve plein, mais avec une fréquence de 1/1000000 tue brutalement une personne parce qu'elle aura fait un choc allergique, la famille considèrera ça comme insupportable (même si d'ailleurs la personne était morte sans le médicament) et fera un procès.
    Par contre, un nombre important de personnes fument, et augmente de façon très significative son risque de mourir d'un cancer... mais là le risque est accepté car bien moins visible. Imaginez des cigarettes qui ne changent rien au risque de cancer, mais qu'elles tuent brutalement certaines personnes comme ça, par hasard, en entraînant une surmortalité identique. Là c'est évident, la cigarette ne serait plus vendue depuis longtemps....

    Petites questions :
    - Pourquoi a t'on fait croire que les épinards contenaient du fer ce qui est faux ?
    Qui "on"???
    Tu tapes "épinard" dans le moteur de recherche du forum et tu trouveras l'explication donnée par Neutrino. C'est tellement dommage de croire aux rumeurs (en tout cas là tu peux toujours courir tu trouveras pas d'horribles allopathes et labos pharmaceutiques prétendant ça... par contre j'ai vu sur certains sites des extraits d'algues dont on prétendait qu'ils concentraient l'énergie solaire, avec même une boîte étudiée spécialement pour ne pas laisser échapper cette énergie...).


    - Pouquoi fait-on prendre de l'Aspirine + Vitamine C en cas de rhume en faisant croire qu'on augmente son taux de vitamine C alors que l'aspirine détruit la vitamine C !
    Qui "on"???
    La vitamine C c'est un peu comme le magnésium...
    Pas sûr qu'il y ait tant de personnes carencées que ça, et les effets sur le rhume... euh bof...
    Quand à l'effet de l'aspirine sur la vit C
    Alors comment expliques-tu que l'acide salicilique et la vitamine C soient synthétisés par des plantes, et qu'on trouve les deux en même temps dans les plantes? miracle non?

    - Pourquoi nous dit-on que les personnes agées doivent se faire vacciner contre la grippe car c'est très efficace, mais que les 10 morts du mois dernier en maison de repos sont dus à la grippe alors qu'ils étaient vaccinés ! Ah oui, sur les personnes trop agées, ce n'est pas efficace ! De qui se moque t-on ?
    La réalité n'est pas toute noire ou toute blanche, faudra que les gens se le mettent dans le crâne. La vie comporte des risques, et le 100% existe rarement (jamais). Seloon les vaccins la protection apportée est plus ou moins importante. L'intérêt et l'effet d'un vaccin n'est pas simplement de protéger individuellement chaque personne: les maladies ont un fonctionnement dynamique, et se propagent, un peu comme un incendie dans une forêt. Si on protège un pourcentage suffisant de personnes, même si le vaccin n'a pas une efficacité de 100%, on empêche la propagation de la maladie (donc finalement plus de personnes sont sauvées que ce que laisse prévoir l'efficacité individuelle).
    C'est pour ceci que dan le politiques de santé on essaie de vacciner le plus grand nombre de personne, même si certaines personne (en fonction de leur âge) ne risquent pas grand chose. La grippe n'est pas si dangereuse pour les personnes en bonne santé... elles s'en sortent avec de la fatigue et quelque jours de fièvre. Malheureusement, en en se vaccinant pas elles mettent en danger les personnes fragiles qui les entourent, car elles peuvent attrapper la grippe, et la leur transmettre.
    Dire "je ne me vaccine pas car je n'en vois pas l'intérêt et ça ne marche pas à tous les coups" est ne pas comprendre ce que signifient les mots de "civisme" et d'intelligence collective.

    K.i aimerait que sa lame refroidisse
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #35
    Leget
    J'aime beaucoup votre ouverture d'esprit !
    Je parle de faits concrets et vous crachez votre fiel. Peut-être un effet secondaire des médicaments que vous vénérez !
    A une autre époque vous auriez été de ceux qui brulaient les hérétiques et qui riaient de ceux qui osaient dire que la terre est ronde ou qu'elle tourne autour du soleil.
    Croyez ce que vous voulez c'est votre droit le plus strict.
    Ce n'est plus un débat ouvert c'est un pugillat qui n'a aucun intérêt.
    Continuez a parler de ce que vous ne connaissez pas et continuer de jugez sans connaître.
    C'est vrai le G5 n'est pas pour vous, il ne soigne pas la bétise.

  7. #36
    Neutrino
    Cas typique du syndrome de Galliléo, c'est intéressant qu'il ait atteri en rubrique Santé.
    Neutrino

  8. #37
    coco
    Citation Envoyé par Leget
    J'aime beaucoup votre ouverture d'esprit !
    Je parle de faits concrets et vous crachez votre fiel. Peut-être un effet secondaire des médicaments que vous vénérez !
    A une autre époque vous auriez été de ceux qui brulaient les hérétiques et qui riaient de ceux qui osaient dire que la terre est ronde ou qu'elle tourne autour du soleil.
    Croyez ce que vous voulez c'est votre droit le plus strict.
    Ce n'est plus un débat ouvert c'est un pugillat qui n'a aucun intérêt.
    Continuez a parler de ce que vous ne connaissez pas et continuer de jugez sans connaître.
    C'est vrai le G5 n'est pas pour vous, il ne soigne pas la bétise.
    Faut-il rappeler:
    Qu'il existe tellement d'articles scientifiques écrits sur tout... qu'il est impossible à une seule personne de les avoir tous lus... mais qu'il existe encore de nombreux faits inexpliqués...
    Que l'on trouve sur le net autant de vérités que de charlatanisme...
    Que l'on devrait avoir toujours en tête de n'écrire sur un forum que ce dont on est, à peu près sûr... et sans s'emporter...
    Pour la modération, coco

  9. Publicité
  10. #38
    kinette
    Bon sinon pour les personne qui aimeraient quand même y croire...
    On parlait de ne pas "engraisser" des labos qui ne pensent qu'au fric...
    Hé bin ça m'étonnerait que leur "pipi de chat" ils le vendent au coût de la production.

    Or si le "silicium organique" c'est magique génial super", au lieu de vider votre compte en banque dans un produit synthétique:

    BOUFFEZ DES PRELES!!!!

    Plante facile à trouver dans la nature, très riche en silice, non ou peu toxique.
    A récolter soi-même ou à acheter à des "vendeurs d'herbes" (qui à mon avis ne gagnent pas les fortunes de certains charlatans, et ont l'honnêteté de croire aux produits qu'ils vendent).

    K.i préfère les fraises des bois et les kiwis
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #39
    Leget
    Citation Envoyé par coco
    Faut-il rappeler:
    Qu'il existe tellement d'articles scientifiques écrits sur tout... qu'il est impossible à une seule personne de les avoir tous lus... mais qu'il existe encore de nombreux faits inexpliqués...
    Que l'on trouve sur le net autant de vérités que de charlatanisme...
    Que l'on devrait avoir toujours en tête de n'écrire sur un forum que ce dont on est, à peu près sûr... et sans s'emporter...
    Cela me semble plein de bon sens !
    Mon message de départ était destiné à apporter un témoignage concret afin de faire avancer le débat au lieu de rester sur des "on dit".
    Si une solution fonctionne sans effet secondaire là ou d'autres n'ont pas réussi, il me semblait plus intéressant de s'y intéresser afin de l'analyser objectivement que de la détruire sans autre procès.
    Je n'aurais pas cru que cela déclencherait de telles passions sectaires qui sont à l'encontre de l'esprit scientifique qui se doit d'être ouvert.
    Il n'y a pas l'allopathie d'un coté et la médecine douce de l'autre. Chacune a son intérêt et l'intérêt du patient est de tirer le meilleur des deux, en évitant de faire les frais du merchantilisme de l'une ou de l'autre.

  12. #40
    Igothigh
    Citation Envoyé par Leget
    !Mon message de départ était destiné à apporter un témoignage concret afin de faire avancer le débat au lieu de rester sur des "on dit".
    Le probleme est que les temoignages personnels n'ont qu'une valeur... personnelle et en aucun cas ne peuvent etre extrapoler a un effet general. Ca fait partie de la demarche scientifique.

    Si une solution fonctionne sans effet secondaire là ou d'autres n'ont pas réussi, il me semblait plus intéressant de s'y intéresser afin de l'analyser objectivement que de la détruire sans autre procès.
    L'analyse objective, c'est le "createur" de cette solution qui aurait du s'en charger avant mise sur le marche. Et pour les effets secondaires, difficile d'evaluer. On peut s'attendre a ce que tout produit actif ait des effets secondaires.

    Chacune a son intérêt et l'intérêt du patient est de tirer le meilleur des deux, en évitant de faire les frais du merchantilisme de l'une ou de l'autre.
    Justement, la est le probleme. C'est exactement comme l'homeopathie (sauf que la, je te l'accorde, les compagnies pharmaceutiques s'en mettent plein les poches en vendant de l'eau!!). Tu ne peux pas defendre l'utilisation d'un produit qui n'a aucun effet demontre autre que le placebo. Le placebo existe, c'est un fait demontre et administre de l'eau sucree, 3 a 100 pilules Ch36 et peut-etre le G5, l'effet sera peut-etre le meme. Seulement ces effets ne sont pas controlables. Pour des petits maux ou infection virales sans gravites, ca ne pose aucun probleme. Pour des problemes serieux, personnes ne peut cautionner ce genre de produit.
    Je suis alle voir sur le site de ces individus (ici. Le Ribault est avant tout geologue, scientifique et connait la demarche scientifique. Il sait pertinament bien ce qu'il fait et ne fait que dire qu'il a les preuves de l'efficacite du produit. Pourquoi ne les presente-t-il pas au grand public et a la communaute scientifique... apres tout, ca irait dans son sens, non?

  13. #41
    kinette
    Cela me semble plein de bon sens !


    Mon message de départ était destiné à apporter un témoignage concret afin de faire avancer le débat au lieu de rester sur des "on dit".
    OK mais malheureusement les "témoignages concrets" n'apportent souvent pas beaucoup plus de crédit que les "on dit". Bref il est normal de rester méfiant par rapport à ce genre de chose.
    Encore quand on connaît les gens c'est déjà un peu plus "sur" (mais j'ai eu une camarade de classe qui m'avait assuré sur la tête de sa mère que son grand-père avait trouvé des vipères lâchés par les scientifiques... bref pas si simple).

    Si une solution fonctionne sans effet secondaire là ou d'autres n'ont pas réussi, il me semblait plus intéressant de s'y intéresser afin de l'analyser objectivement que de la détruire sans autre procès.
    Une analyse objective oui...
    Malheureusement comment faire une "analyse objective" d'un produit sur lequel on ne trouve justement que de la pub, aucune étude sérieuse, aucun mode d'action sérieux, et qui "fait des miracles".
    La façon dont il est présenté correspond malheureusement trop bien aux critères qui permettent de reconnaître le charlatanisme.
    http://www.allerg.qc.ca/fausimpcharl.html
    http://www.allerg.qc.ca/25moyensrecon.html

    De plus, ce produit est vendu "à la sauvette": apparemment pas facile de se le procurer, et je me demande bien combien ce produit est vendu (le coût de production doit être réellement minime).

    Je n'aurais pas cru que cela déclencherait de telles passions sectaires qui sont à l'encontre de l'esprit scientifique qui se doit d'être ouvert.
    Je ne pense pas que le sectarisme soit du côté que vous voulez le voir.
    Il y a une différence entre rester sceptique (croire aux miracles, surtout à ce genre de miracle, c'est tout de même proche de croire au père noël et aux marmottes qui emballent le chocolat. Pourtant j'aime bien les marmottes et le chocolat) et être sectaire.
    On ne vous a pas dit "le silicium n'a certainement absolument aucun rôle".
    Toutefois, vu son abondance, il est peu probable qu'un apport supplémentaire ait des effets aussi phénoménaux que ceux répertoriés, et on a connu le même engouement pour les vitamines, le magnésium, et plein d'autres compléments qui se sont malheuresement avéré très limités.
    De plus je trouve parfaitement abusif de vanter un produit qui enrichit une personne manifestement peu honnête, et appauvrit des personnes qui peuvent être en détresse sans pour autant les soigner, alors que le fameux prétendu "produit miracle" peut se trouver ailleurs (manger des prêles voyons...).

    Il n'y a pas l'allopathie d'un coté et la médecine douce de l'autre.
    Excusez-moi alors je vous ai pris pour un autre. C'est généralement le genre de discours que tiennent les tenant du "tout naturel" et autres méthodes "alternatives".

    Chacune a son intérêt et l'intérêt du patient est de tirer le meilleur des deux, en évitant de faire les frais du merchantilisme de l'une ou de l'autre.
    On est d'accord et c'est là qu'intervient le bon sens, et la méfiance.

    K.omprimé
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  14. #42
    kinette
    Bon alors j'ai regardé un peu sur le net les prix pratiqués pour la vente de prêle et je l'affirme haut et fort: la plupart des boîtes qui vendent des gélules et autres comprimés sont des voleurs!!!
    C'est incroyable de vendre à de tels prix des plates si faciles à cultiver (et on ne me fera pas croire que le séchage et le conditionnement sont le cause des prix pratiqués).

    Sinon on lit finalement des choses étranges (à part les copiers-coller d'un site à l'autre, plein de boîtes s'étant engoufrées dans le filon "silice"):

    SILICIUM COLLOÏDAL
    Le silicium colloïdal se retrouve généralement dans le végétal (prêle, bambou, etc...) et dans le minéral (argile). Le colloïde est en suspension dans l'eau. Pour passer la barrière digestive, le colloïde est obligé de s'associer avec une protéine qui lui sert de transporteur pour traverser cette barrière digestive. Cette protéine n'est pas spécifique ; elle va s'associer avec d'autres substances, d'autres minéraux et, en fin de compte, elle va avoir un seuil de saturation très rapide, elle n'aura pas toujours de la place pour le silicium colloïdal, il va en passer seulement 3 % ; que ce soit dans la prêle, l'argile ou autre, ce sont ces 3% qui vont agir.
    Alors déjà le truc marrant et qu'on a une contradiction avec ceux qui prétendent que le "silicium organique" est fondamentalement différent de celui des argiles...
    Quand aux protéines qui passent la barrière digestive... euh...

    Quelques autres extraits:
    Le deuxième point, c'est que le silicium est chargé de ions instables, il va agir sur le rééquilbrage unique, c'est-à-dire changer l'environnement ionique de la cellule. On sait qu'il y a un équilibre entre les minéraux à l'intérieur et à l'extérieur de la cellule. Or, en changeant cet équilibre, la cellule va devenir plus forte ; ainsi, elle peut exporter tout ce dont elle n'a plus besoin et importer ce dont elle a besoin.
    (très bel exemple d'utilisation de jargon pour impressionner le néophyte)

    Avant d'être une somme physique, nous sommes aussi une somme électrique et le silicium va donc agir aussi à ce niveau-là. D'ailleurs, c'est ce qui fait la force du silicium parce qu'il a une "intelligence", c'est-à-dire qu'il va toujours là où le corps en a besoin, il sait toujours où il faut agir
    Mais bien sûr...
    C'est pour ça que le silicium est utilisé pour l'informatique!!!
    Il est intelligent!

    Le troisième point, c'est l'aspect quantique. Le silicium dans nos cellules a une fréquence. En cas de stress, de maladie, de disfonctionnement, nos fréquences ne sont plus les mêmes. En ingérant du silicium qui a la même fréquence que celle que nous avons lorsque nous sommes en bonne santé, les centrioles de nos cellules s'accordent avec cette fréquence du silicium ingéré et cela apporte un équilibre à notre organisme.
    De pire en pire...


    Le silicium a un rôle de transfert de l'information ; par exemple, il va agir sur le déclenchement de certains signaux dans les anti-corps, etc... On peut y associer des essences vivantes (Fleurs de Bach par exemple) car le silicium va transporter les informations qui leurs sont propres afin d'agir sur les causes psychiques (émotionnel et mental), sur les mémoires subtiles liées aux pathologies.
    Bref, je ne pense pas que rire de telles absurdité soit du sectarisme...
    Le sectarisme serait de vouloir empêcher les gens d'essayer de prendre des compléments de silice (apparemment ça ne peut pas faire de mal). Ce qu'on dénonce ici est le charlatanisme des vendeurs, qui essaient de faire gober tout et n'importe quoi pour vendre des produits à des prix exorbitants.

    Je respecte plus l'herboriste qui vendait ses produits sans invoquer des principes d'action farfelus, et ne garantissait pas des résultats miraculeux ( et qui devait tout de même bien connaître les plantes, celles qui peuvent être dangereuses, etc...).
    Je donne par exemple ici une adresse de personnes qui m'ont l'air plus sérieuses:
    http://perso.wanadoo.fr/terre.des.plantes/Brin%20d'herbe/journal%2016/journ1602.htm
    http://perso.wanadoo.fr/terre.des.plantes/Brin%20d'herbe/journal%2016/journ1608.htm

    K.oquelicot
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #43
    Sylvebarbe
    C'est l'occasion de rappeler les niveaux de preuves médicales. Elles sont classées dans l'ordre croissant de crédibilité.
    1-Expérience personnelle.
    2-Opinions de "leaders" de la spécialité.
    3-Comités d'expert.
    4-Etude descriptive.
    5-Etude de cas témoins.
    6-Etude d'observation : cohortes.
    7-Etude randomisée en double aveugle.
    8-revue de plusieurs études randomisées en double aveugle.
    (In PLS n°315)

    Dans ce cas (le G5), il n'y a que les niveaux 1 et 2 (et encore) qui sont atteints.
    Perso je n'y croirai qu'à partir du niveau 7...

  16. #44
    JPL
    Citation Envoyé par Yoyo
    le soit disant pouvoir du silicium organique (rien que le nom me fait rire!)
    Ne me faites pas dire que je crois ce que raconte Loïc Le Ribault ! C'est juste une petite précision de chimie. Bien sûr il existe des tas de composés organiques du silicium (les silicones par exemple). La preuve c'est qu'il y a à l'université Bordeaux 1 un gros labo de chimie organique du silicium. C'est même là que travaillait Norbert Duffaut qui est à l'origine de cette histoire avec un premier composé (qu'il appelait DNR) plus ou moins mal défini où le silicium était complexé avec de l'acide acétyl-salicylique (voir début de ce fil). Mais j'ai déjà dit que Norbert Duffaut était un personnage étrange et cette partie de son activité a toujours été en marge de sa fonction d'ingénieur dans le laboratoire, pour autant que je sache.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #45
    coco
    Les derniers messages ont été modérés car ils étaient hors sujet dans ce fil.
    J'en profite pour rappeler qu'un forum est un lieu d'échange entre tous les participants..
    Merci d'en tenir compte, Coco.

  18. #46
    arjuna
    Citation Envoyé par Yoyo
    ca faisait bien longtemps qu'on n'avait pas eut le droit a la these des mechants laboratoires pharmaceutiques qui ne veulent surtout pas que l'on mettent au point un medicament efficace multi-usage car cela risquerait de diminuer leur marges!!!...dites vous n'avez vraiment rien de plus serieux comme argument?
    Yoyo
    bonsoir,

    Je sors un peu du topic sur le silicium, pour essayer de vous donner un exemple concernant le fait que les laboratoires pharmaceutiques ne veulent pas, ou ne s’intéresse pas toujours, à la mise au point d’un médicament efficace, car cela risquerait de diminuer leurs marges.

    Je vais prendre l’exemple du Sida :
    Nous connaissons tous, Bill Gates pour la société Microsoft, mais nous oublions aussi qu’il possède aussi une fondation d’aide aux personnes démunies.
    L’année dernière, Bill Gates était en Inde pour rencontrer les responsables des laboratoires de recherche, où il a fait don de centaine de millions de dollars.
    Il a expliqué qu’aux USA, aucun grand laboratoire n’acceptait de continuer la recherche pour le sida, pas suffisamment rentable d’après eux. Alors il se tournait vers l’inde où la mentalité est différente, les laboratoires très efficaces, et les coûts de production des médicaments bien inférieur.

  19. #47
    coco
    Bonjour,
    Les messages concernants la vitamine C ont été placés dans un fil à part "La vitamine C... ses effets...", parce qu'elle le vaut bien...
    Pour la modération,
    coco

  20. #48
    praticien
    Citation Envoyé par coco
    Bonjour,
    Les messages concernants la vitamine C ont été placés dans un fil à part (...)
    Ah, mais c'est bien dommage !!!

    sur http://sili.cium.free.fr/resume.htm
    "(...) et pour conclure cette courte introduction, une association très privilégiée existe entre le silicium et l'acide ascorbique (vitamine C). Cette relation est l'objet de nos travaux actuels."

  21. #49
    coco
    Citation Envoyé par pH 7.5
    et pour conclure cette courte introduction, une association très privilégiée existe entre le silicium et l'acide ascorbique (vitamine C). Cette relation est l'objet de nos travaux actuels."
    Ah, OK, désolée... ops:
    Mais cela n'est pas grave, car l'association silicium-vitamine C reste sur ce fil... et puis ce ne sont encore que des travaux...

  22. #50
    Leget
    Décidement ce sujet est très intéressant.
    Au debut de ce forum, on aurait cru que les bienfaits de la silice n'existait que dans l'esprit de certains charlatants et de ceux qui croient au G5. Et maintenant on revient à des articles plus sérieux (que je ne connaissais pas) et qui vont dans le sens d'une réelle utilité.
    En tout cas, il semble que la silice organique ait aussi des effets très positifs sur les migraînes. Mais il est trop tôt pour que je le confime.

    Ce qui est certains, c'est que la pharmacopée alopathique habituelle semble avoir des alternatives qui méritent d'être analysées.

    En dehors de cela, j'ai été critiqué dans un précédent message pour avoir oser poser des questions concernant les vaccins. Or plusieurs articles indiquent que la silice aiderait a supprimer les risques lié à l'aluminium qui serait peut-être une source de la maladie d'Alzheimer. Or les vaccins semble contenir de l'hydroxyde d'aluminium en dose plus de 100 fois supérieure au seuil admissible. Ne pourrait-il pas y avoir un effet pervers des vaccins ?
    C'est juste une question, pas une affirmation, mais cela pourrait ouvrir un autre débat même si la silice pourrait en être l'anti-poison, comme la vitamine C, et la boucle est bouclée

  23. #51
    Yoyo
    Citation Envoyé par Leget
    En tout cas, il semble que la silice organique ait aussi des effets très positifs sur les migraînes. Mais il est trop tôt pour que je le confime.
    desole de vouloir insister, mais la silice organique case pesente sous quelle forme? A titre d'info le lysyl-ibuprofene a action rapide a aussi un effet tres tres efficace sur les migraines.

    En dehors de cela, j'ai été critiqué dans un précédent message pour avoir oser poser des questions concernant les vaccins.
    j'en doute fort, il faudrait relire les reponses et bien comprendre que se poser des questions, ou etre critique n'a rien de negatif en soit et ne seront pas critique. En revanche affirmer des choses fausses, sur la base de renseignements farfelues, ca oui ce sera critique...
    Or plusieurs articles indiquent que la silice aiderait a supprimer les risques lié à l'aluminium qui serait peut-être une source de la maladie d'Alzheimer. Or les vaccins semble contenir de l'hydroxyde d'aluminium en dose plus de 100 fois supérieure au seuil admissible. Ne pourrait-il pas y avoir un effet pervers des vaccins ?
    C'est juste une question, pas une affirmation, mais cela pourrait ouvrir un autre débat même si la silice pourrait en être l'anti-poison, comme la vitamine C, et la boucle est bouclée
    La on touche a autre chose que les vaccins, on touche aux adjuvents ajoutes aux molecules vaccinales pour en augmenter les effets. Donc le principe du vaccin en lui meme est hors de cause.
    c'est bien possible que certaines preparations puissent posseder des produits qui auront un effet toxique chez certaines personnes. On trouvera donc toujours (a condition de bien chercher) un % plus ou moins eleve de personnes chez lesquelles cet effet se manifestera.
    Il y a quelques annes du mercure etait ajoute a certaines preparation vaccinale lorsque l'on a decouvert les risques encourus pour la sante, le mercure a ete remplace par autre chose...mais ce n'est pas pour cela que la vaccination en elle meme doit etre rejetee.

    Quant au role anti-poison de la vitC ou de la silice...comment dire... les propos comptes ici, n'engagent que ceux qui les croient...
    je vous deconseille d'essayer.

    Yoyo

  24. #52
    praticien
    Citation Envoyé par Yoyo
    Il y a quelques annÉes du mercure etait ajoute a certaines preparation vaccinale, lorsque l'on a decouvert les risques encourus pour la sante, le mercure a ete remplace par autre chose...mais ce n'est pas pour cela que la vaccination en elle meme doit etre rejetée.
    L'éthyl-mercure (ou thimerosal ou thiomersal ou mercurothiolate) est toujours utilisé dans les vaccins multivalents. Il n'a été retiré que des vaccins monovalents. Les industriels (par ex. Aventis-Pasteur-MSD) insistent pour qu'ils soient maintenus (cf. séance thématique onsacrée aux vaccins du 25 novembre 2003 c à l'Académie de Médecine)

    cf. http://www.academie-medecine.fr/uplo...ichier_lie.rtf


    pH 7.5 jamais trop basique

  25. #53
    Leget
    Citation Envoyé par Yoyo
    desole de vouloir insister, mais la silice organique case pesente sous quelle forme? A titre d'info le lysyl-ibuprofene a action rapide a aussi un effet tres tres efficace sur les migraines.
    Il semblerait que vous ne soyez pas sujet au migraine pour dire cela. L'ibuprofène est très loin de fonctionner chez tout le monde. Et même les triptans qui sont les meilleures aides apportées aux migraineux ne fonctionnent pas toujours. Et quand on est sujet au migraine, sachez qu'on essaye tout pour les faire passer. Malheureusement peut de choses fonctionnent, et encore moins sans effets secondaires.

    j'en doute fort, il faudrait relire les reponses et bien comprendre que se poser des questions, ou etre critique n'a rien de negatif en soit et ne seront pas critique. En revanche affirmer des choses fausses, sur la base de renseignements farfelues, ca oui ce sera critique...
    Etre critiqué signifie simplement qu'il y a eu un commentaire, ce qui est indéniable, il suffit de relire la réponse.

    Il y a quelques annes du mercure etait ajoute a certaines preparation vaccinale lorsque l'on a decouvert les risques encourus pour la sante, le mercure a ete remplace par autre chose...mais ce n'est pas pour cela que la vaccination en elle meme doit etre rejetee.
    Votre commentaire sur le mercure, Ca c'est affirmer une chose fausse !

    Quant au role anti-poison de la vitC ou de la silice...comment dire... les propos comptes ici, n'engagent que ceux qui les croient...
    je vous deconseille d'essayer.
    Je n'ai jamais dit que cela fonctionnait dans tous les cas, mais il semble que certains centres spécialisés utilisent cette méthode, ne vous en déplaise. Ne déviez pas mes propos et faites plus attention aux termes que j'utilise. J'emploie souvent le conditionnel car le doute est le début de la sagesse. Vous devriez en faire autant.

  26. #54
    Yoyo
    Citation Envoyé par Leget
    Il semblerait que vous ne soyez pas sujet au migraine pour dire cela. L'ibuprofène est très loin de fonctionner chez tout le monde.
    je n'ai en effet jamais dit le contraire... mais la question principale est de comprendre ce que vous appelez "silice organique" ??? une reponse?
    silice organique s'oppose a sicile minerale (dans ce cas la qu'elle est la difference entre les deux?)

    Etre critiqué signifie simplement qu'il y a eu un commentaire, ce qui est indéniable, il suffit de relire la réponse.
    en effet, c'est le moins que l'on puisse dire.

    Votre commentaire sur le mercure, Ca c'est affirmer une chose fausse !
    a quel niveau? a propos de quoi? merci de preciser.

    Je n'ai jamais dit que cela fonctionnait dans tous les cas, mais il semble que certains centres spécialisés utilisent cette méthode, ne vous en déplaise.
    Je me devait seulement de mettre en garde les personnes qui seraient tentees de faire l'experience sur elles meme. Cela s'appelle de la responsabilite, ne vous en deplaise. Je n'ai jamais pretendu que vous disiez que cela marchait dans tous les cas.

    yoyo

  27. #55
    praticien
    Citation Envoyé par Yoyo
    [quote:618d19ba01="Leget"]Votre commentaire sur le mercure, Ca c'est affirmer une chose fausse !
    a quel niveau? a propos de quoi? merci de preciser.[/quote:618d19ba01]

    Citation Envoyé par Yoyo
    En revanche affirmer des choses fausses, sur la base de renseignements farfelues, ca oui ce sera critique...
    Citation Envoyé par YoYo
    Il y a quelques annes du mercure etait ajoute a certaines preparation vaccinale lorsque l'on a decouvert les risques encourus pour la sante, le mercure a ete remplace par autre chose...
    cf. http://www.academie-medecine.fr/uplo...ichier_lie.rtf

    no comment.

  28. #56
    Yoyo
    Citation Envoyé par pH 7.5

    L'éthyl-mercure (ou thimerosal ou thiomersal ou mercurothiolate) est toujours utilisé dans les vaccins multivalents.
    alors a propos du thimerosal y'en a des choses a dire!
    le mercure est utilisé comme agent conservateur pour les vaccins, pour éviter la contamination par des bactéries, notamment dans les flacons multidoses entamés. Le dérivé mercuriel utilisé est le thiomersal, qui se trouve à l'état de traces principalement dans trois vaccins : les vaccins appliqués aux jeunes enfants (le DTC-dyphtérie, tétanos, coqueluche) et certaines marques de vaccins contre l'hépatite B et contre la grippe. En France, on compte 8 vaccins contenant du thiomersal. Il s'agit de 2 vaccins contre l'hépatite B et de 6 vaccins anti-grippaux. [...]
    Ces vaccins, notamment le DTC, ont été utilisés apparemment sans danger depuis plus de 60 ans et ont contribué à sauver des millions de vies, aucune manifestation indésirable n'ayant été attribuée au thiomersal, jusqu'à ce qu'une polémique surgisse à la fin des années 90.
    [...]
    La contestation est d'abord partie d'une note de l'Académie pédiatrique américaine, demandant le retrait du thiomersal dans les vaccins. Une demande qui s'appuyait sur le calcul des doses de mercure reçues par un enfant, vacciné au DTC (trois doses) et un vaccin anti-hépatite B. Selon ces calculs, un vaccin DTC représenterait un apport de mercure de 75 microgrammes d'éthylmercure, un vaccin anti-hépatite B, 112,5 microgrammes, soit un apport total, en cas de double vaccination, de 187,5 microgrammes. Un niveau important (37,5 ug/kg de poids pour un bébé de 6 kilos), et très supérieur aux recommandations internationales sur le méthylmercure situées entre 0,7 ug/kg et 3,3 ug/kg (valeurs fixées respectivement par l'EPA et l'OMS).
    Or il semble que cette argumentation soit tres discutable sur plusieurs points :
    -On retiendra aussi que les seuils fixés au niveau international concernent le méthylmercure alors que le thiomersal contient de l'éthylmercure. L'hypothèse est faite que ces deux formes de mercure ont des effets équivalents, ce qui n'est nullement démontré. [...]

    -D'autre part, l'inquiétude repose pour l'essentiel sur des calculs faits sur des vaccins américains. Or, ces calculs ne sont pas tous transposables en Europe, et en France, en particulier pour la simple raison... qu'il n'y a pas de thiomersal dans les vaccins pour nourrissons. En France, le vaccin DCT est associé au vaccin antipolio. Or, l'élément actif de ce dernier est incompatible avec le thiomersal. Il n'y a donc pas en France de thiomersal dans les vaccins des nourrissons !...
    Bon voila un premier point de regler.

    Ensuite concernant cela :
    Citation Envoyé par pH 7.5
    Il n'a été retiré que des vaccins monovalents. Les industriels (par ex. Aventis-Pasteur-MSD) insistent pour qu'ils soient maintenus (cf. séance thématique onsacrée aux vaccins du 25 novembre 2003 c à l'Académie de Médecine)
    Le mercure et les autres metaux lourds sont utilises pour leur proprietes anti-microbiennes, antiseptiques, anti-bactériologiques. Le mercure agit soit en détruisant la cellule, soit en inhibant la multiplication cellulaire. Le mercure a servi notamment pour traiter la syphilis, les furoncles persistants.

    Maintenant l'utilisation de tels composes est evidemment interdit vu leur toxicite, mais aussi en raison de leur perte d'efficacite, les micro-organismes devenant resistants.
    [...]Les dernières utilisations auraient donc disparu, en Europe, au cours des dix dernières années, les contrôles préventifs réalisés par l'agence européenne d'évaluation des médicaments, avant la mise sur le marché ne permettant pas d'autoriser des médicaments de cette nature. Reste le cas des applications hors d'Europe pour lesquelles un doute subsiste...

    On trouve également le mercure à l'état de trace dans quelques produits de santé, médicaments ou vaccins, sous forme de résidus, de traces du catalyseur utilisé pour la fabrication du principe actif. Il s'agit alors d'impuretés à des doses infinitésimales. Les médicaments doivent subir l'examen préalable sous forme d'autorisation de mise sur le marché (ANM) et un taux résiduel de mercure serait bien évidemment discriminant et interdirait ce médicament. Néanmoins quelques cas ont pu être cités, d'utilisation détournée. C'est en partie le cas de certains produits utilisés pour traiter de cancers dermatologiques qui peuvent contenir des traces de produits toxiques. Ces traces ont pour effet de blanchir la peau. L'utilisation détournée consiste à utiliser ces produits pour son effet secondaire (le blanchiment de la peau) et non pour son effet primaire.
    Les textes sites proviennent du site du senat

    Enfin le mot de la fin
    Le thiomersal doit en effet être éliminé. Et peut être éliminé. Mais demander une substitution immédiate révèle une certaine méconnaissance de procédures de mise sur le marché. Même si le changement de produit ne concerne que le conservateur et non l'élément actif lui-même, il s'agit d'un nouveau produit qui doit être autorisé après plusieurs mois, sinon plusieurs années d'études des comités de l'Agence européenne d'évaluation des médicaments. La contrainte de temps existe aussi, même en santé publique.

    Enfin, l'élimination du thiomersal peut être opérée par deux voies : la substitution par un autre produit, ou la suppression pure et simple. Ces deux voies ont cependant des inconvénients considérablement supérieurs au risque supposé du thiomersal.
    1. La substitution pose le problème du produit de remplacement. Chercher un produit de remplacement pour annuler le risque mercuriel ne garantit nullement son innocuité sur d'autres plans. Chaque jour, la recherche ouvre de nouvelles pistes, de nouvelles inquiétudes. Que penser, par exemple, des sels d'aluminium mis dans les vaccins ? L'hypothèse est qu'ils pourraient entraîner des nécroses de fibres musculaires. On maîtrise mal les produits d'aujourd'hui. On maîtrise encore moins bien les produits de demain.
    2.L'autre possibilité est de supprimer purement et simplement le conservateur. C'est parfaitement possible. Le but principal du thiomersal étant d'éviter la contamination du flacon par les bactéries, afin de permettre une réutilisation ultérieure du produit. Le remplacement des flacons multidoses par des monodoses supprime la nécessité du conservateur. Mais cent monodoses prennent plus de place qu'un flacon unique de cent doses, ce qui suppose des conditions de stockage et de froid respectées et aisément contrôlables en Europe, mais peut être moins bien respectées dans d'autres parties du monde, au risque alors de compromettre le produit actif lui-même.
    Le monodose, sans thiomersal, est sans nul doute préférable au multidose avec conservateur. Mais la présence de traces de mercure ne doit pas être le seul élément de choix. Quand l'obsession du risque mercuriel se transforme en oeillère, le risque de santé publique réapparaît, massif, et sous d'autres formes.
    Merci d'avoir lu jusque la.

    Yoyo pour plus d'objectivite.

  29. #57
    Yoyo
    Cher pH 7.5

    je tenais sincerement a te remercier de ton soutien, pour demonter les abberations que nous pouvons lire ici et la, et
    tout particulierement pour nous avoir communiqué ce lien tres interessant (il ne necessitait probablement pas deux citations, mais bon).

    Citation Envoyé par pH 7.5
    [quote:b6dcf52b17="YoYo"]Il y a quelques annes du mercure etait ajoute a certaines preparation vaccinale lorsque l'on a decouvert les risques encourus pour la sante, le mercure a ete remplace par autre chose...
    cf. http://www.academie-medecine.fr/uplo...ichier_lie.rtf

    no comment.[/quote:b6dcf52b17]

    Apres lecture attentive de ce texte (qui n'est qu'un resume au passage, je precise qu'il existe une version anglaise, pour ceux qui ont du mal avec le francais scientifique ), j'ai note les choses suivantes :

    Citation Envoyé par Luc HESSEL*
    Depuis 2002, en Europe et aux Etats-Unis, tous les vaccins indiqués chez l’enfant sont désormais dépourvus de thiomersal ou n’en contiennent plus qu’à l’état de trace. Des études complémentaires on montré depuis que les taux de mercure dans le sang, les selles et les urines d’enfants vaccinés avec des vaccins contenant du thiomersal, étaient très inférieurs à ceux admis par l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement[...]

    La question de la dose cumulée de mercure contenue dans les vaccins ne touchait que très peu la France, aucun des vaccins indiqués chez les nourrissons, à l’exception de deux vaccins hépatite B jusqu’en 2002, ne contenant de thiomersal.
    Etant en 2004, je peux raisonablement en conclure sans avoir trop de risque de me tromper que le mercure a ete retire des vaccins depuis quelques années. Pour etre tout a fait precis et rigoureux, je rajouterais tout de meme que la situation n'est malheureusement pas aussi clair pour ls pays du tiers monde

    Yoyo

    (*pour ceux qui se posent la question, Luc HESSEL est l'auteur de cette communication transmise par pH 7.5)

  30. #58
    praticien
    Citation Envoyé par Yoyo
    Etant en 2004, je peux raisonablement en conclure sans avoir trop de risque de me tromper que le mercure a ete retire des vaccins depuis quelques années. Pour etre tout a fait precis et rigoureux, je rajouterais tout de meme que la situation n'est malheureusement pas aussi clair pour les pays du tiers monde.
    Le raisonnable n'est pas le certain.

    cf. http://www.vidal.fr/Substance/thiomersal-3495.htm
    TWINRIX susp inj IM Ad en ser
    TWINRIX susp inj IM Enf en ser
    VACCIN TETANIQUE PASTEUR susp inj SC IM
    INFLUVAC susp inj SC IM en ser
    FLUARIX susp inj SC IM

    Liste qu'il faut comparer avec celle publiée par l'AFFSAPS en juillet 2000.
    http://agmed.sante.gouv.fr/htm/10/fi...om.htm#vaccins

    Quant à
    Citation Envoyé par pH7.5
    L'éthyl-mercure (ou thimerosal ou thiomersal ou mercurothiolate) est toujours utilisé dans les vaccins multivalents. Il n'a été retiré que des vaccins monovalents. Les industriels (par ex. Aventis-Pasteur-MSD) insistent pour qu'ils soient maintenus (cf. séance thématique onsacrée aux vaccins du 25 novembre 2003 c à l'Académie de Médecine)
    ...c'est ce que j'avais enregistré de la présentation de Luc HESSEL(Aventis-Pasteur-MSD) à laquelle j'avais assisté. Comme quoi, il faut toujours aller vérifier les présentations orales pour être bien certain d'avoir tout compris. Cette discussion a finalement au moins servi à ça.

    Conclusion :
    En 2004, il reste des dérivés du mercure dans plusieurs vaccins.

  31. #59
    moule-frite
    je crois que c'est la première fois que je m'enregistre de la sorte sur un forum. ma contribution ici n'a d'égal que le choix de mon pseudo: inutile, en tout cas pour rivaliser avec le contenu de cette "correspondance" très intéressante.
    en effet, pour ma part, j'ai chopé le virus du silicium un soir, l'oreille fixée sur mon vieil autoradio, diffusant un interview (d'un médecin me semble-t-il... ou en tout cas quelqu'un-qui-parlait-comme-un-docteur) sur ce dit-sujet.
    intrigué, séduit, je m'encourageais à me souvenir de cette information pour le moins troublante... mais bon, à la fois, j'étais sur europe 1!;aussi, valait-il la peine de s'y intéresser davantage.
    c'est ainsi que j'ai découvert votre site (je suis néophite, "connecté" à l'internet depuis peu) et, pour tout vous dire, j'y ai trouvé une communication des plus intéressante. je remercie d'ailleurs l'info sur le site www.pla.ce.bo.com qui alimente aussi, depuis, "mon usine à gaz" (pour reprendre l'expression de son auteur).
    bref, chaque jour, j'attendais presque fébrilement le jeu de ping-pong interactif pour vous lire, vous, modérateurs, et invités.
    je progressais, pages après pages, avide de connaître l'issue de ce polar scientifico-pongistes.
    et puis, le fil, s'est étiolé, perdant, à mon sens, son caractère d'agora-contemporaine.
    en effet, je n'ai malheureusement plus toujours le sentiment d'un authentique débat éclairé, accessible, agréable et pertinent, offrant un dialogue de toute qualité... dommage
    mon intéret à moi sur la question est simple: m'informer, c'est tout. le débat s'est élargi mais a étonnament perdu en qualité "accessible". mais peut-etre devrai-je allez voir ailleurs...
    au fait, je connais aussi une citation, tiens: "je n'ai qu'une certitude, c'est celle de douter" (desproges).

  32. #60
    praticien
    Trop de publicité a déjà été faite pour ce site (au contenu douteux...). La prochaine tentative sera modérée sans préavis.
    Pour la modération
    Sylvebarbe

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Magnésium : remède miracle ?
    Par Latyl dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2004, 22h40