Discussion fermée
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 85 sur 85

SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?




  1. #61
    praticien
    Citation Envoyé par moule-frite
    (...) j'ai découvert votre site (...) et, pour tout vous dire, j'y ai trouvé une communication des plus intéressante. je remercie d'ailleurs l'info sur le site www.pla.ce.bo.xxx qui alimente aussi, depuis, "mon usine à gaz"
    En ce cas, puis-je vous suggérer d'apporter votre contribution critique au forum consacré au placebo dans les essais cliniques.

    cf. http://forums.futura-sciences.com/viewtopic.php?t=6662

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Leget
    Citation Envoyé par moule-frite
    et puis, le fil, s'est étiolé, perdant, à mon sens, son caractère d'agora-contemporaine.
    en effet, je n'ai malheureusement plus toujours le sentiment d'un authentique débat éclairé, accessible, agréable et pertinent, offrant un dialogue de toute qualité... dommage
    mon intéret à moi sur la question est simple: m'informer, c'est tout. le débat s'est élargi mais a étonnament perdu en qualité "accessible"
    Il est vrai que l'on sort facilement du sujet tant il pose de nombreuses autres réflexions.
    Mais puisque le sujet de la silice organique vous intéresse, je peux vous confirmer que pour l'instant cela semble agir sur les migraines. En tout cas, je connais une personne qui avait des migraines de plus en plus nombreuses, allant à devoir utiliser de triptans plusieurs fois par semaines, et parfois plusieurs cachets par jour. Elle a commencé de prendre du G5 vers le 10 décembre dernier. Et bien pour la première fois, elle n'a du prendre que 4 cachets en 22 jours, ce qui est déjà une superbe amélioration. Bien entendu, tout n'est pas rose mais les symptomes ont complètement changés et se limitent maintenant à un très fort mal dans la nuque mais qui n'est plus un annonceur systèmatique de la migraine comme c'était le cas auparavant.
    Il est bien évidemment trop tot que pour conclure à une amélioration durable mais en tout cas il y a un changement.
    J'en connais qui sortiront leur éternel discours "c'est de l'effet placébo". Hormis que cela n'a pas fonctionné de suite et que l'amélioration est arrivée alors que la personne était persuadée que cela ne fonctionnait pas. Ou encore "c'est un témoignage qui n'engage que celui que le croit". Ce qui est vrai mais n'est ce pas le but d'un forum ? Je décris ce que j'ai vu ou expérimenté et je n'oblige personne à me croire. Peut-être que tout cela est le fruit de mon esprit et de tout ceux qui ont utilisé le G5. Mais l'important n'est il pas de trouver une solution à des maux que la médecine traditionnelle n'a pas réussi à guérir, surtout si cette solution n'a aucun effet secondaire et aucun risque pour la santé ?

  4. #63
    kinette
    ". Hormis que cela n'a pas fonctionné de suite et que l'amélioration est arrivée alors que la personne était persuadée que cela ne fonctionnait pas. Ou encore "c'est un témoignage qui n'engage que celui que le croit". Ce qui est vrai mais n'est ce pas le but d'un forum ? Je décris ce que j'ai vu ou expérimenté et je n'oblige personne à me croire. Peut-être que tout cela est le fruit de mon esprit et de tout ceux qui ont utilisé le G5.
    Le but de ce forum n'est pas d'apporter des témoignages mais de parler de sciences.
    Il existe moults forums de discussion entre malades, je pense qu'il serait dommage que ce forum devienne une liste de témoignage à la gloire ou à la critique de tel ou tel médicament.
    De plus je vous prie d'arrêter de faire de la publicité pour un produit dont le prix n'est absolument pas justifié par sa composition, et qui il me semble n'a aucune autorisation de commercialisation en France.

    De plus il me semble qu'il existe des produits de composition proche qui eux sont achetables en pharmacie, alors pourquoi parler seulement d'un des ces soit-disant produits miracles?
    Avez-vous des actions dans la vente de ce produit???

    Quand aux migraines, les personnes migraineuses peuvent de façon très "normale" avoir des périodes de leur vie avec beaucoup plus de crises qu'à d'autres périodes... bref, pour l'instant rien de miraculeux à ce témoignage...

    K.i reste sceptique
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #64
    Leget
    Puis-je vous rapeller que l'origine de ce forum est la question 'La silice organique est elle efficace sur certaines maladies ? ". Donc si le modérateur l'a accepté ce n'est pas a vous d'en décider autrement.
    Vous avez répondu à cette question de départ en vous basant sur vos impressions ce qui n'a rien de scientifique alors ne venez pas maintenant nous parler de science !
    Moi je reponds à la question par ce que j'en ai tiré comme expérience sur base d'un produit que j'ai expérimenté. Avez vous vu quelque part que j'indiquais que c'était le seul ? Par contre je n'ai pas testé les autres et je ne connais pas leur efficacité, donc moi je ne parle pas de ce que je connais pas.
    Quant au prix, c'est un argument ridicule quand on voit le prix des médicaments classiques produits par millions de boîtes et qui restent toujours aussi couteux. De plus, si quelqu'un a envie de payer ce prix là pour se soigner, qu'est que cela peut vous faire. Cela ne coute même rien à la sécu !
    Le plus ridicule dans votre message c'est cette attitude systèmatique quand vous êtes à bout d'argument de dire "il est normal que tel ou tel mal disparaisse par moment, ce n'est pas du au médicament, c'est le hasard".
    Vous êtes d'une totale inconsistence dans votre discours.
    Je pense qu'on ne tirera plus rien de ce forum puisque vous êtes de ces rétrogrades qui préfèrent détruire que construire et qui n'écoutent que ceux qui vont dans leur sens.
    Dommage !
    Je vous laisse continuer votre monologue.
    Soyez content, ce sera mon dernier message, non que je n'aime pas être critiqué, mais je n'aime que les critiques constructives, et on en est très loin !

  6. #65
    Damon
    Bonjour,

    Pour commencer il n'y a pas un modérateur sur ces forums, mais toute une équipe dont coco, Kinette, Neutrino, Sylvebarbe et Yoyo font partie...

    Le choix fut fait de laisser cette discussion malgré les énormités qui y ont été proférées et ce afin que le public puisse-t-être averti de pratiques douteuses.

    Plusieurs scientifiques ont répondu en mettant en doute différentes affirmations concernant la silice organique et ces mises en doute font partie de tout processus scientifique de validation d'une expérience.

    En ce qui concerne votre expérience, outre le fait qu'un témoignage n'a que peu de valeur sur le plan scientifique (comme juridique), je pense que tous les scientifiques dont vous mettez les compétences et les connaissances en cause seraient ravis de vérifier votre protocole expérimental, les résultats des expériences pratiquées en double aveugle, la coparaison avec d'autres produits similaires ainsi que ce qu'il en est de l'AMM.

    En outre faire payer beaucoup plus cher un produit que ce qu'il ne vaut en abusant de la crédulité des malades relève de l'escroquerie et c'est condamné par la loi.

    Quant à ce que Kinette dit de la migraine c'est un fait établi de longue date et que tous les migraineux connaissent, période de crises, périodes d'acalamie etc...
    Et que donc pour une période aussi brève que quelques mois des résultats ne peuvent pas être considérés comme probants.

    Damon

  7. #66
    praticien
    Trop de publicité a déjà été faite pour ce site (au contenu douteux...). Sylvebarbe
    Merci d'élaborer votre commentaire sur le sujet correspondant "le placebo dans les essais cliniques".

    Ce travail universitaire soutenu devant un jury et sanctionné par un diplôme, est loin d'avoir fait le tour de la question mais il me semble assez incorrect de le qualifier ainsi (contenu douteux) sans argumenter d'aucune façon.

  8. #67
    kinette
    Puis-je vous rapeller que l'origine de ce forum est la question 'La silice organique est elle efficace sur certaines maladies ? ". Donc si le modérateur l'a accepté ce n'est pas a vous d'en décider autrement.
    La question en elle-même ne pose pas de problème.
    Par contre votre participation n'apporte rien, je suis désolée de vous le dire...
    Ce forum n'est pas un forum de "témoignages", je le répète.
    De plus au cas où vous l'auriez oublié je fais partie de l'équipe de modération donc je suis parfaitement au courant de la ligne de conduite de la modération de ce forum.

    Vous avez répondu à cette question de départ en vous basant sur vos impressions ce qui n'a rien de scientifique alors ne venez pas maintenant nous parler de science !
    Je vous prie d'avoir un ton un peu plus agréable.
    Et nous n'avons pas parlé d'impressions, mais des caractéristiques qui permettent généralement de reconnaître les arnaques, or là on en retrouve pas mal.

    Moi je reponds à la question par ce que j'en ai tiré comme expérience sur base d'un produit que j'ai expérimenté. Avez vous vu quelque part que j'indiquais que c'était le seul ?
    Vous faites de la publicité pour un produit qui n'est pas autorisé en France, et le présentez comme un produit miracle...
    Je veux bien croire que vous écrivez de bonne foi, en pensant rendre service à d'autres personnes.
    Malheureusement les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
    Je sais de quoi je parle ayant une amie qui s'est quasiment ruinée dans ce genre d'arnaques...

    Quant au prix, c'est un argument ridicule quand on voit le prix des médicaments classiques produits par millions de boîtes et qui restent toujours aussi couteux. De plus, si quelqu'un a envie de payer ce prix là pour se soigner, qu'est que cela peut vous faire. Cela ne coute même rien à la sécu !
    Ce n'est pas un argument "ridicule". On parle ici de santé publique, et je pense qu'il n'est pas ridicule de mettre en garde les gens contre le risque de dépenser inutilement de l'argent pour un soit-disant médicament miracle dont l'efficacité n'aurait été prouvée que par des "on-dit".
    De plus je maintiens mon avis que les prix pratiqués n'ont rien à voir avec le prix de production (et je pense que les marges du fameux "labo" n'ont vraiment rien à envier à celles de labos pharmaceutiques sérieux).

    Le plus ridicule dans votre message c'est cette attitude systèmatique quand vous êtes à bout d'argument de dire "il est normal que tel ou tel mal disparaisse par moment, ce n'est pas du au médicament, c'est le hasard".
    Vous êtes d'une totale inconsistence dans votre discours.
    Je pense qu'on ne tirera plus rien de ce forum puisque vous êtes de ces rétrogrades qui préfèrent détruire que construire et qui n'écoutent que ceux qui vont dans leur sens.
    Dommage !
    Je vous laisse continuer votre monologue.
    Soyez content, ce sera mon dernier message, non que je n'aime pas être critiqué, mais je n'aime que les critiques constructives, et on en est très loin !
    Il n'y a rien de ridicule à expliquer que de très nombreux maux évoluent naturellement et qu'attribuer toute amélioration à un grigri ou une panacée dont l'utilisation correspond au moment de l'amélioration ne correspond malheureusement en rien à une attitude scientifique.
    Ce raisonnement n'est pas inconsistant mais au contraire logique.

    Je connais une personne qui a eu une période migraineuse. Les migraines ont finalement cessé, comme elles étaient venues... pas de silicium, ni d'autres facteurs identifiés... après on pourra toujours chercher des événements concommitants et attribuer l'amélioration à ceci ou celà...


    Si ce forum ne vous plaît pas vous êtes libres d'aller ailleurs témoigner de ce qu'il vous plaira...
    Si ça vous dérange qu'on applique l'esprit critique et le doute scientifique...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #68
    diazométhane
    En fait, cette substance a été apparemment commercialisée pendant 23 ans sous le nom de "Conjonctyl", puis a été retirée en 1999. Lire à cet effet la remarque d'un pharmacien :

    http://wij.free.fr/prescrir.htm

    Ce G5 est en fait du méthylsilanetriol CH3Si(OH)3, qui est, à priori, vu sa composition chimique, un bon réducteur,
    http://umbbd.ahc.umn.edu:8015/umbbd/...r&reacID=r0640

    Et medline en donne 6 citations l'été dernier.

  11. #69
    diazométhane
    Bonjour tout le monde!
    J'ai oublié la politesse de mise!

  12. #70
    D'Avant
    Pour le G5,je suis séduis par cette molécule à cause de sa distribution dans l'espace,c'est tout à fait original, c'est un atome de silice au milieu d'une pyramide, un tetraedre exactement dont un sommet serait un groupement methyle (CH3) et chacun des trois points de la base un hydroxyle (OH).
    De plus chacun des 3 hydrogènes du CH3 est susceptible en se combinant avec un OH d'une molécule voisine de former une molécule d'eau..et cela dans les trois dimensions de l'espace..ce qui fait qu'on obtient une structure tridimentionnelle avec une alternance parfaite d'un atome de silice et d'un atome de carbone
    La structure du diamant est exactement la même mais avec uniquement du carbone dans les trois dimensions
    Enfin, quand on prend le poids d'un atome de silice et qu'on l'ajoute à celui d'un atome de carbone, on obtient le poids d'un atome de ...calcium

    on peut même constater que:
    12 28 40
    C + Si = Ca
    6 14 20

    C'est pas étonnant cela!!!

    merci au prof. petzouille

  13. #71
    lucadeparis
    Rire de ce qu'on ne comprend pas n'est pas un indice d'intelligence,
    On appelle organiques les mollecules qui contiennent au moins un atome de carbone> Vous devez avoir appris ca en classe de seconde: http://www.ac-toulouse.fr/sc_phy/doc...ec/c2gtp09.htm
    Les siliciums organiques sont donc des molecules contenant des atomes de silicium et de carbone:
    Les SILANOLS sont de formule générale (CH3)3-Si-OH
    Les SILANE-DIOLS sont de formule générale (CH3)2-Si-(OH)2
    Les SILANE-TRIOLS (dont fait partie le G5) sont de formule générale CH3-Si-(0H)3

  14. #72
    lucadeparis
    Un intervenant apres ce qu'il appelait une petite recherche, affirmait n'avoir rien trouve aucune publication scientifique sur le silicium organique. On peut toujours faire une recherche assez petite pour ne rien trouver. IDes chercheurs qui cherchent, on en trouve... Il pourra trouver ces references sur la page d'un medecin: http://sili.cium.free.fr/biblio.htm

    Schroeder H. A. (1966) Municipal Drinking Water and Cardiovascular Death Rates. Jama 195: 125-129 (article intégral)

    Schwarz, K. (1977) Silicon, fibre and atherosclerosis. Lancet i: 454-457 (article intégral)

    Akuginova, Z. D., B. V. Nikonenko, et al. (1995) Immunity and resistance to tuberculosis in mice on different diets. Problemy Tuberkuleza 0: 40-43

    Battye, R. F. (1874) Upon the medicinal properties of silica in cancer, fibroid tumors and diabetes. Edinb. M. J. 20: 420-435

    Bedu, O., J. Goy, et al. (1991) Action of silicon on cultured lymphocytes. Med. Sci. Res. 19: 317-318

    Berlyne, G. M., A. J. Adler, et al. (1986) Silicon metabolism. I. Some aspects of renal silicon handling in normal man. Nephron 43: 5-9

    Birchall, J. D. (1990) The role of silicon in biology. Chemistry in Britain: 141-144

    Boissier, J. R. (1956) Absorption et élimination du silicate de sodium administré par voie buccale. Sem. Hop. Pathol. Biol. 32: 457-461

    Bowen, H. J. M. and A. Peggs (1984) Determination of silicon content of food. J. Sci. Food Agric. 35: 1225-1229

    Burger, M. (1982) Immunization of mouse spleen cell cultures in the absence of serum and its proteins using SiO2 and 2-mercaptoethanol. Immunology 45: 381-385

    Burton, A. C., F. Cornhill, et al. (1980) Protection from cancer by 'silica' in the water-supply of U.S. cities. Journal of Environmental Pathology and Toxicology 4: 31-40

    Carlisle, E. M. and W. F. Alpenfels (1978) A requirement for silicon for bone growth in culture. Federation Proceedings 37: 1123

    Carlisle, E. M. and W. F. Alpenfels (1980) A silicon requirement for normal growth of cartilage in culture. Federation Proceedings 39: 787

    Carlisle, E. M., J. W. Berger, et al. (1981) A silicon requirement for prolyl hydroxylase activity. Federation Proceedings 40: 866

    Charnot, A. (1953) Influence du silicium et du potassium sur le métabolisme du calcium. Maroc Médical 32: 589-609

    Charnot, Y., K. B. Gozan, et al. (1974) Oestro-progestatifs et métabolisme du calcium, du magnésium et du silicium. Annales d'Endocrinologie 35: 329-335

    Creac'H, P. and J. Adrain (1990) Le silicium dans la chaîne alimentaire et sa localisation dans l'organisme. Méd. et Nut. 26: 73-90

    David, J.-P. (1970) Étude expérimentale et clinique de l'activité anti-virale du monométhyl orthohydroxybenzoate de sodium. Thčse Vétérinaire 64

    de Mesquita, R. P. and I. B. Kerr (1975) Local effects of silica on tumor growth inhibition. A histological study. Archiv für Geschwulstforschung 45: 637-647

    Emerick, R. J. and H. Kayongo-Male (1990) Silicon facilitation of copper utilisation in the rat. Journal of Nutritional Biochemistry 1: 487-492

    Faure, C. (1973) Le silicium, agent méconnu de minéralisation et de prévention de la carie dentaire. Maroc Médical: 572-574

    Gueyne, J., N. Duffaud, et al. (1962) Absorption cutanée du salicylate de potassium sous forme de complexe organo-silicique. Thérapie XVII: 549-557

    Henrotte, J. G., D. Viza, et al. (1988) Le rôle régulateur du silicium dans la division cellulaire. C.R. Acad. Sci. Paris 306: 525-528

    Jonhson, R. N. and B. E. Volcani (1978) The uptake of silicic acid by rat liver mitochondria. Biochemical Journal 172: 557

    Kerr, I. B. and R. P. de Mesquita (1975) Growth inhibition of sarcoma 180 by silica and talc. Archiv für Geschwulstforschung 45: 255-258

    Lassus, A. (1993) Colloidal silicic acid for oral and topical treatment of aged skin, fragile hair and brittle nails in females. The Journal of International Medical Research 21: 209-215

    Leriche, J. (1933) Les régions pauvres en silicium et les phénomčnes de cancérisation. Le Progrčs Médical: 149-150

    Loeper, J., J. Goy-Loeper, et al. (1979) The antiatheromatous action of silicon. Atherosclerosis 33: 397-408

    Mehard, C. W. and B. E. Volcani (1976) Silicon-containing granules of rat liver, kidney and spleen mitochondria : electron probes X-ray microanalysis. Cell Tissue Research 174: 315

    Nabryski, J. (1938). Contribution ŕ l'étude du traitement des retard de consolidation des fractures par les injections focales silico-potassiques. Montpellier.

    Najda, J., J. Gminski, et al. (1992) Silicon metabolism. The interrelations of inorganic silicon (Si) with systemic iron (Fe), zinc (Zn) and copper (Cu) pools in the rats. Biological Trace Element Research 34: 185-195

    Peluso, M. R. and B. O. Schneeman (1994) A food-grade silicon dioxide is hypocholesterolemic in the diet of cholesterol-fed rats. J. Nutr. 124: 853-860

    Pennington, J. A. (1991) Silicon in foods and diets. Food Additives & Contaminants 8: 97-118

    Rude, R. K., K. Wiegand, et al. (1989) Enhancement of skeletal adenylate cyclase activity by silicon. Journal of Bone and Mineral Research 4: S431

    Scheffler, L., A. Sartory, et al. (1920) Sur l'emploi du silicate de soude en injections intraveineuses. Effets physiologiques. Effets thérapeutiques. C.R. Acad. Sci. Paris 171: 31-33

    Scholl von, O. and K. Letters (1959) Über die Kieselsaüre und ihre physiologishe Wirkung in der Geriatrie. München. Med. Wschr. 101: 8321-8325

    Schwartz, K. (1973) A bound form of silicon in glycosaminoglycans and polyuronids. Proceedings of the National Academy of Sciences of U.S.A. 70: 1608-1612

    Schwartz, K. and S. C. Chen (1974) A bound form of silicon as a constituent of collagen. Federation Proceedings 33: 704

    Schwarz, K., B. A. Ricci, et al. (1977) Inverse relation of silicon in drinking water and atherosclerosis in Finland. Lancet 1: 538-539

  15. #73
    Scorff
    bonjour, j'ai découvert ce site en venant pour ce sujet...
    passionnant! toutes ces remarques d'horizons très divers et souvent opposés... je suis passé par des états de réflexion très variés au fur et à mesure de ma lecture... et me suis inscrit.
    pour moi, j'ai pris du silicium organique ( puisque C il y a ) pour aider à reconstituer mes cartilages suite à un accident.
    une chose est certaine - pour moi... c'est bon ^pour la peau, et mes racines de cheveux sont stimulées, ce qui me pose des problèmes pour rester bien coiffé ! ( humour )
    je suis d'accord, il faut rester prudent, curieux, et attentif.. donc je reviendrais vous lire sur ce site.
    kenavo

  16. #74
    loko

    Question Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    1)
    Citation Envoyé par coco
    Bonjour,
    Cela me paraît suspect également... :? Le quartz étant de la silice (SiO2), il n'y a pas autour, à ma connaissance, de couche de silicium... et que peuvent faire les microorganismes avec du silicium???... ils ne peuvent "dégrader" un élément chimique...
    faut vraiment reprendre ses cours de chimie (et de microbio) :
    Si = même colonne que le carbone (4 liaisons)
    monométhylsilanetriol [ CH3-Si(OH)3 ]

    2) "Ca me parait suspect tout ca
    Apres une petite recherche, je n'ai trouve aucun article scientifique parlant de ca qui aurait ete publie dans une revue scientifique de bon niveau."

    Alors faut mieux chercher... apparement utilisé par firmes cosmétiques. Donc pas pour rien. Moi j'ai vu partout des allusions aux propriétés de la silice que ce soit plantes ou complements nutritifs.

    le lien http://sili.cium.free.fr/tdm.htm indique des publications, je suppose toutes verifiables. meme si pas autant que pour l'aspirine, pas de fumée sans feu.
    Pourquoi ? p'têt simple : l'axe silicium a été peu exploré par rapport aux autres mineraux et on est peut-etre en train de decouvrir que ce petit là est tres, mais alors tres interessant.

    3) Reste à savoir quel role a vraiment joué loic leribault la dedans et si son produit contient vraiment ce qu'il dit...
    Si y a pas d'effets secondaires ou lesquels ? (mais nous sommes aussi libre de choisir le mal qu'on souhaite avoir)
    Quelles doses/formes sont actives ou sans effets nefastes ?
    C'est peut-etre l'abscence d'études claires qui vaut à loic leribault tout ces attaques ?
    ou le fait qu'il exploite ce produit à ses propres fins en cachant/ignorant des effets pervers ?
    ou il exploite un composé mal étudié/connu donc facile d'inventer ce qu'on veux ?

    En tout cas, sa qualité de scientifique n'est pas à démontrer: chercheur. a mis au point un technique de microscopie electronique. figure importante du CARME en criminalistique. Tout ca est homogène.

    Mais je me pose ces questions :
    - comment un chercheur en sedimentologie peut nous assurer des propriétés bio d'un composé et de leur effets therapeutiques réels ??? A moins, qu'il ait été aidé la dessus par d'autres chercheurs.
    - pourquoi d'autres sociétés, organismes exploitent ca déjà depuis longtemps si c'est vraiment lui le détenteur du brevet ?

    4)
    Ni pour lui ou contre mais la simplification "pas reconnu donc charlatan" me parait aussi primaire que "pas reconnu car gene la mafia pharmaceutique"

    Ca vaut la peine qu'on s'y interesse autrement que par ce type de raisonnement binaire.
    Apparament pour l'instant pas de plaintes de patients du G5.
    Seule une etude pharmaco pourrait trancher ou un recueil massif de temoignages +/- de patients ET de médecins.

  17. #75
    Père Occide

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Bonjour.
    Intéressante cette discussion...
    S'il est vrai que certaines affirmations sont du domaine du charlatanisme, en revanche le silicium organique existe bel et bien. C'est même un domaine de la chimie en pleine évolution. Le silicium est un élément qui appartient à la même colonne que le carbone dans la classification de Mendeleïev et il possède des propriétés assez voisines : on a pu ainsi obtenir des silanes, composés de silicium et d'hydrogène, analogues aux hydrocarbures. Comme le carbone qui existe sous forme minérale et sous forme organique, par analogie, on parle de silicium minéral et de silicium organique.
    Ceci dit, je ne connais pas de composés sililés à utilisation thérapeutique. En revanche, des composés sililés comme les silicones sont des constituants de certaines colles.

  18. #76
    kinette

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Bonjour,
    le lien http://sili.cium.free.fr/tdm.htm indique des publications, je suppose toutes verifiables. meme si pas autant que pour l'aspirine, pas de fumée sans feu.
    Pourquoi ? p'têt simple : l'axe silicium a été peu exploré par rapport aux autres mineraux et on est peut-etre en train de decouvrir que ce petit là est tres, mais alors tres interessant.
    Ce lien est très "orienté", donc ceci déjà recommande une certaine prudence...
    Quand à l'existence de publications scientifiques: encore faut-il voir dans quelles revues ça a été publié... il y a aussi beaucoup de revues qui paraissent scientifiques par leur titre, mais n'ont rien de sérieux (quand on a un peu l'habitude de décrypter les mensonges des sites de gogothérapies, on finit par faire plus facilement le tri).

    En tout cas, sa qualité de scientifique n'est pas à démontrer: chercheur. a mis au point un technique de microscopie electronique. figure importante du CARME en criminalistique. Tout ca est homogène.
    Des "docteurs" et autres anciens chercheurs servant de caution à des gogothérapies, il y en a des tonnes... si je veux je peux aussi me mettre à produire mon propre produit miracle, et jouer sur mes titres et publications...

    En tout cas, pas besoin de donner de l'argent à des firmes à mon sens pas très honnêtes... pour ceux qui sont tentés par la fantastique expérience de prendre du "silicium organique", bouffez des prêles...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #77
    L'Hérétique

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Salut,
    Je vous conseille la lecture attentive de cette page-ci :
    http://sili.cium.free.fr/si_alim1.htm
    avant de sublimer ou de décrier les organo-siliciés
    A+

  20. #78
    Ph4rA

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Il y'a eu une émission cet été sur Europe 1 sur le Silicium organique. c'était une émission sur le bien-être. C'était très interessant sûrement, mais je n'écoutais que d'une oreille distraite, peut-être pourras tu faire des recherches sur leur site...

  21. #79
    kinette

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Je vous conseille la lecture attentive de cette page-ci :
    http://sili.cium.free.fr/si_alim1.htm
    avant de sublimer ou de décrier les organo-siliciés
    A+
    Dites, vous ne savez pas lire ou quoi? Cette adresse a déjà été posté plein de fois sur ce site. Si c'est une façon de gonfler artificiellement son taux de visite et son référencement sur Google, c'est stupide, et de plus le but de ce forum n'est pas de faire de la pub...
    En plus, j'ai toujours trouvé marrante la façon de s'auto-citer du créateur de ce site.

    K.olère
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  22. #80
    praticien

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Citation Envoyé par kinette
    le lien http://sili.cium.free.fr/tdm.htmindique des publications, je suppose toutes verifiables.
    Ce lien est très "orienté", donc ceci déjà recommande une certaine prudence...
    Ce site rapporte aussi quelques séminaires
    http://sili.cium.free.fr/seminair.htm
    donnés dans d'assez bons laboratoires ou Universités:
    . Muséum National d'Histoire Naturelle
    . Institut National Agronomique Paris-Grignon
    . Faculté de Pharmacie Chatenay-Malabry
    . Institut de Chimie des Substances Naturelles Gif/Yvette
    . Faculté de Médecine Pitié-Salpétrière
    . etc.

    Une des puissances invitantes est même membre de l'Institut
    (Académie des Sciences), médaille d'Or du CNRS,
    Président de la Fondation de la Maison de la Chimie.

    Il m'étonnerait beaucoup que les parrains du sites futura-sciences
    trouvent marginal ce genre de référence.

    Merci de préciser ce que veut vraiment dire le mot "orienté"
    dans votre vocabulaire.

    --
    pH 7.5 jamais trop basique

  23. #81
    kinette

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Bonjour,
    C'est marrant, dès que le mot silicium apparaît sur ce forum, on voit dans les 24h apparaître pH 7.5, dont les interventions paraissent très "orientées" (d'ailleurs, il doit y avoir bien peu de messages qui ne comportent pas à chaque fois l'adresse de ce site).

    Ce que j'entends par "orienté" est que tout ce qui est rassemblé sur ce site vise à démontrer manifestement une seule et même thèse, et que l'on y voit bien peu de place au doute, ou aux recherches n'ayant pas donné le même résultat.
    Personnellement, j'avoue que ça me donne un mauvais a priori.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  24. #82
    L'Hérétique

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    C'est marrant, dès que le mot silicium apparaît sur ce forum, on voit dans les 24h apparaître pH 7.5, dont les interventions paraissent très "orientées" (d'ailleurs, il doit y avoir bien peu de messages qui ne comportent pas à chaque fois l'adresse de ce site).

    Ce que j'entends par "orienté" est que tout ce qui est rassemblé sur ce site vise à démontrer manifestement une seule et même thèse, et que l'on y voit bien peu de place au doute, ou aux recherches n'ayant pas donné le même résultat.
    Personnellement, j'avoue que ça me donne un mauvais a priori.

    K.
    Salut, tu as dejà vu qqun prêcher pour une autre chapelle que la sienne ? moi pas, ou pas souvent.
    Mais je précise que rien n'empêche de faire de soi même des recherches "moins orientées" et d'en évaluer la validité. ( Comme pour la toxicité de l'aluminium)
    A+

  25. #83
    kinette

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Un truc m'étonnant toujours: comment apporter beaucoup de crédit à une personne qui se dit "médecin-chercheur" à l'INRA et à l'INA-PG (ça varie selon ses posts sur le net) et qui est pourtant introuvable dans le personnel de ces instituts?
    (pas mal, il a aussi un mail à l'institut Pasteur... enfin il fait semblant).

    K.
    http://internat.martinique.free.fr/annuaire.htm la réalité?
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #84
    kinette

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut, tu as dejà vu qqun prêcher pour une autre chapelle que la sienne ? moi pas, ou pas souvent.
    Mais je précise que rien n'empêche de faire de soi même des recherches "moins orientées" et d'en évaluer la validité. ( Comme pour la toxicité de l'aluminium)
    A+
    Je trouve tout de même étonnant qu'une personne passe son temps sur le net à rabacher toujours la même chose, et mettre de la pub pour son site partout où il en a l'occasion. C'est proche de la monomanie, et ne m'inspire pas confiance. Je connais plein de personnes ayant fait des travaux passionnants et qui n'ont pas ce genre de comportement (et inversement, on a eu sur ce forum pas mal de personnes "monomaniques" de certaines idées, certains travaux personnels... mais malheureusement je n'en trouve pas dans ma mémoire qui aient été réellement sérieux).

    Autre remarque: je ne vois pas l'intérêt de faire des recherches pour montrer qu'un élément n'a qu'un intérêt très limité... si ça intéresse des personnes de croire tout ce qu'ils lisent sur le net, tant pis pour elles.

    K.and à l'aluminium, cette parenthèse est malhonnête de ta part, je n'ai jamais parlé de non-toxicité mais de toxicité exagérée par certains... et j'ai donné l'adresse d'un document qui parlait justement des risques et doses.
    Dernière modification par kinette ; 23/02/2005 à 17h07.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #85
    Yoyo

    Re : SILICIUM ORGANIQUE ... remède miracle ?

    Allez, apres une tentative de réanimation, il est clair que nous n'allons pas continuer l'acharnement thérapeutique de ce fil (meme a coup de silicium organique!).
    Conséquence direct, on ferme.

    Yoyo

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Magnésium : remède miracle ?
    Par Latyl dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2004, 23h40