Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Etat des lieux de la chiropratique



  1. #1
    psayes

    Etat des lieux de la chiropratique


    ------

    Bonjour à tous!

    j'envisage sérieusement de faire de la chiropratique, d'apres ce que j'ai pu en voir, cela à l'air d'être le bon compromis entre médecine qui est pour moi trop "prenant et aléatoire", et d'autre métiers du paramédical, qui n'ont pas tout ce coté diagnostic.

    Par contre j'aurais aimé avoir des infos concernant les pathologies musculo-squelettiques "graves" ( autres que des tendinites bénines et autres inconforts articulaires ) qui peuvent etre traitées, les équivalences entre l'école de chiro francaise et les différentes facultées, les possibilité d'exercer à l'etranger, la racherche, etc...


    Si quelqu'un avait des infos svp ca m'arrangerais beaucoup !

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Hazel

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Qu'entends-tu par grave ?

    Outre les problèmes fonctionnels et autres soucis discaux, chercher dans le plus grave fera tomber rapidement dans le domaine de la médecine ( infections - spondylodiscite - qui sont très graves et se traitent par antibiotiques notamment, ou encore toutes les pathologies inflammatoires atteignant la colonne - spondylarthropathies etc - ) ou de la chirurgie ( troubles de la stature comme les scolioses vraies a forte angulation, canal lombaire étroit, compressions médullaires ).

    La chiropratique reste en gros dans le domaine du mécanique.

    Pour le reste je ne sais franchement pas où la profession en est ni comment elle est reconnue, a l'heure actuelle en France - où le métier n'a percé que depuis 2002 - la profession n'est pas remboursées par la sécurité sociale et n'est pas particulièrement reconnue par la médecine ( aucune recommandation médicale ou indication à la chiropraxie dans les pathologies articulaires à ma connaissance ) j'ai même entendu des neurologues parler de dangerosité de certaines de leurs pratiques ( comme la manipulation cervicale qui a plusieurs fois envoyée des patients de chiropracteurs a l'hôpital avec une dissection carotidienne ), la profession est beaucoup plus puissante aux Etats Unis où les chiropracteur sont très nombreux.

    Il y a actuellement un procès en cours entre un journaliste médical britannique accusant la chiropraxie d'être une mascarade, et la principale association de chiropraxie.

    Bref, tout ça est un peu flou, renseignes-toi bien avant de te lancer et fais-toi ton propre opinion.

  4. #3
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Ce qui est sur, c'est que certaines manipulations vertébrales (qui sortent de la rééducation / kinésithérapie) sont réservées aux médecins spécialisés.

  5. #4
    mh34

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    comme la manipulation cervicale qui a plusieurs fois envoyée des patients de chiropracteurs a l'hôpital avec une dissection carotidienne

    J'aurais pensé à des troubles neurologiques par étirement de la moelle épinière ou des racines nerveuses ( pas forcément bénin comme effet secondaire, d'accord), mais pas à ça...
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  6. #5
    Hazel

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    C'est un prof de neuro, grand ponte des AVC et a l'origine d'une campagne de prévention de masse ( les affiches que vous avez du voir dans le métro ) qui nous a parlé de ça quand on était en 4eme année... c'était la première fois que j'entendais parler de la chiropratique, et apparement ces accidents ne sont pas des cas isolés

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chirorp

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Comme d'habitude, il y a beaucoup de desinformation qui circule sur la chiropratique. Premièrement, les ajustements des chiroprtaciens ne provoquent pas de dissection de l'artère vertébraux basillaire et encore moins de l'artère carotide. Dans tous les cas où il a eu dissection de l'artère vertébraux basillaire, il a été démontré qu'il y avait présence de lésion artérielle à plusieurs artêres et que c'est lésions sont présentent bien avant l'ajustement chiropratique. Ce qu'on peut reprocher à quelques chiropraticiens, c'est de ne pas déceler un problème artèrielle avant de faire un ajustement, ce qui agrave le problème existant.

    Je ne connaît pas les statistiques de la france, mais au Québec, on parle de 300 AVC et plus par année, principalement causé par : en lavant les vitres de la maison, en tournant la tête pour voir un angle mort, en se leveant le matin, etc. Les ajustements chiropratiques ne font pas partie des statistiques.

    Dans les facteurs de risque pour les AVC, on note : diabète, hypertension, alcoolisme, tabagiste, problème de coagulation, artérosclérose, anovulant, femme entre 25 et 35 ans, sédentérité, comotion cérébral, douleur chronique au cou ou à la tête. Comme vous voyez, les ajustements ne font pas partie de la liste.

    Certains médecins reproches les risques reliés à l'ajustement, mais qu'en est-il des médicaments ? Sont-ils plus dangereux ou moins dangereux qu'un ajustement ? Aux état-unis, de 1998 à 2008, il y a eu 8 millions de morts en relation avec des erreurs médicals ! Et en france, il y en a eu combien ? Selon les statistiques de la suisse, des USA et du Canada, il y a 1 décès potentielles à tous les 5,7 millions d'ajustement (environs 6.8 pour la suisse).

    Le risque 0 n'existe pas, dès qu'on fait quelque chose, on risque de se blessé ou de mourrir. La chiropratique demeure une thérapie sécure et efficace pour tous les problèmes musculo-squelettiques. Ça fait 22 ans que je suis dans le domaine et je n'ai eu aucun accident ayant demandé une hospitalisation d'un de mes patients. J'ai 3 enfants et je les ajustent régulièrement, si c'était si dangereux pensez vous que je ferais ça ?


    Je suis très heureux de faire ce métier et je le recommande à tout ceux qui désire le faire.

    Avant de reporter de la desinformation, prenez le temps de vous informez, ainsi vous gagnerez le respect de vos amis.

    Respecter la régle des 3 passoirs de socrate. Il s'agit de poser 3 questions avant de répandre ou écouter une information.

    1-Se demander si c'est une vérité (vérifiée)
    2-Si c'est quelque chose de bon
    3-Si c'est utile.



    bye

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Citation Envoyé par chirorp Voir le message
    Comme d'habitude, il y a beaucoup de desinformation qui circule sur la chiropratique.

    ... ne provoquent pas de dissection de l'artère vertébraux basillaire et encore moins de l'artère carotide. Dans tous les cas où il a eu dissection de l'artère vertébraux basillaire, il a été démontré qu'il y avait présence de lésion artérielle à plusieurs artêres et que c'est lésions sont présentent bien avant l'ajustement chiropratique. Ce qu'on peut reprocher à quelques chiropraticiens, c'est de ne pas déceler un problème artèrielle avant de faire un ajustement, ce qui agrave le problème existant.
    C'est bien la manoeuvre qui a provoqué la dissection qui n'aurait pas eu lieu sinon.
    Je reprend : "Il était déjà malade alors ce n'est pas grave/normal si celui qui l'a soignée l'a achevé/envoyé sur un fauteuil roulant (...) alors que le patient était peut être venu pour un problème en relation avec ces troubles - en tout état de cause, le patient était malade".
    Souvent, ils consultent pour ça.

    Je ne connaît pas les statistiques de la france,
    http://www.semooym.org/semooym/artic...-accidents.pdf


    mais au Québec, on parle de 300 AVC et plus par année principalement causé par : en lavant les vitres de la maison, en tournant la tête pour voir un angle mort, en se leveant le matin, etc.
    On parle aussi d'ET.

    Les ajustements chiropratiques ne font pas partie des statistiques.
    Parce que ce na sont pas des AVC mais des accidents iatrogènes.


    Dans les facteurs de risque pour les AVC, on note : diabète, hypertension, alcoolisme, tabagiste, problème de coagulation, artérosclérose, anovulant, femme entre 25 et 35 ans, sédentérité, comotion cérébral, douleur chronique au cou ou à la tête. Comme vous voyez, les ajustements ne font pas partie de la liste.
    Parce que les risques iatrogènes ne sont pas classés ni considérés comme facteurs de risque d'une part et parce qu'une dissection artériélle extra cérébralle n'est pas un AVC, d'autre part.
    D'ailleurs, on ne voit pas non plus le "lavage de vitres".

    douleur chronique au cou ou à la tête.
    D'ailleurs, citant cela et en considérant les motifs fréquents de cette pratique, on peut se demander pourquoi le risque est pris.
    Je ne relève pas plus les "douleurs du cou" tellement fréquentes qu'on peut aussi dire que les gens vont mourir de la vie.


    Certains médecins reproches les risques reliés à l'ajustement, mais qu'en est-il des médicaments ? Sont-ils plus dangereux ou moins dangereux qu'un ajustement ? Aux état-unis, de 1998 à 2008, il y a eu 8 millions de morts en relation avec des erreurs médicals !
    Et 10 fois plus (/?/) avec les accidents de voiture, ça n'autorise personne a faire n'importe quoi.
    Il faudrait aussi citer vos sources, les conditions de recueil(s), la part des gens dont le médicament n'est qu'un élément parmis d'autre ou encore ceux qui seraient mort de toutes façon a brève échéance a cause de leur pathologie.

    Et en france, il y en a eu combien ?
    Certaines manipulations sont interdite sans être médecin qualifié.

    Le risque 0 n'existe pas, dès qu'on fait quelque chose, on risque de se blessé ou de mourrir
    .
    Un risque trop élevé est a l'inverse parfois mis en évidence.


    La chiropratique demeure une thérapie sécure et efficace pour tous les problèmes musculo-squelettiques. Ça fait 22 ans que je suis dans le domaine et je n'ai eu aucun accident ayant demandé une hospitalisation d'un de mes patients. J'ai 3 enfants et je les ajustent régulièrement, si c'était si dangereux pensez vous que je ferais ça ?
    En France, il y a des gens qui pratiquent des thérapies "alternatives" et envoient leurs enfants a l'hopital et c'est ce qu'ils disent au juge.
    Maintenant je ne connais pas la réalité de cette pratique au Canada ni ce qu'un ajustement fait de plus qu'une aiguille plantée dans l'oreille ni pourquoi.


    Je suis très heureux de faire ce métier et je le recommande à tout ceux qui désire le faire.
    Je ne sais pas quel est son utilité mais c'est interdit dans certain pays ou il est recommandé une autre fillière qui propose de faire médecine pour soigner des gens puis de se spécialiser.


    Avant de reporter de la desinformation, prenez le temps de vous informez, ainsi vous gagnerez le respect de vos amis.
    Oui.

    Respecter la régle des 3 passoirs de socrate. Il s'agit de poser 3 questions avant de répandre ou écouter une information.

    1-Se demander si c'est une vérité (vérifiée)
    2-Si c'est quelque chose de bon
    3-Si c'est utile.
    Vous n'avez pas montré la 3 ni a la 2 quand a la 1, vous l'avez escamotée (passage en bleu) ...

    Et ce genre de raisonnements me trouble (pour ne pas dire plus), en science, a l'heure actuelle, on fait quand même mieux que Socrate, surtout s'il s'agit de soigner des gens.

    En outre, il faudrait connaitre le bénéfice tiré de ces pratiques.

    http://skepp.be/userfiles/fckfile/RA...%20decanen.pdf
    http://www.charlatans.info/chiropraxie.shtml
    Mais je reconnais que j'ai du mal a trouver suffisamment d'études randomisées pour me faire une idée.

  11. #8
    psayes

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Merci à vous tous pour vos réponses !

    J'essaye justement d'avoir la meilleure vision possible de la profession, car actuellement j'ai celle du chiro que je suis allé voir, et celle de l'école ( Ifec ), mais qui ne sont surement pas objective a 100%

    Cette profession telle quelle m'a ete décrite est vraiment attirante, mais derrière j'aimerais savoir si c'est vraiment la vision de la chiro.

    Merci donc a vous de débattre sur le sujet, ca me permet d'avoir plus d'info, et ce des deux partis.

    Chirorp pourrai-je vous mp pour vous poser des questions sur la profession svp?

  12. #9
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Pour que la profession soit reconnue, il faut qu'il y ait simplement diplôme d'état.
    Je suis un peu troublé par le fait que les chiropracteurs aient les mêmes droits (lu sur un site de l'ifec) qu'un médecine sans en faire les études.

  13. #10
    psayes

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    C'est sur, néanmoins le chiro est quand même spécialisé en musculo-squelettique, et n'a besoin que des connaisances de bases des autres spécialitées médicales.
    Les élèves de 6em année qui préparent leur ECL, révisent tout les domaines médicaux pour avoir le plus de chances d'avoir un bon classement. Ils ont donc plus que les bases suffisantes dans les autres domaines que la spécialitée qu'ils visent.

    Les chiro eux foncent directement vers le musculo-squelettique, ils n'ont donc besoin d'avoir que les bases en cardio/endocrino/gastro/orl/etc..., bases moins "élevées" que celles qu'ont les étudiants qui passent leur ECL.
    Enfin c'est ce qui me paraitrait être l'explication la plus logique.

    Quant au, diplome, il me semble qu'il n'est pas reconnu en france comme diplome d'etat, mais aux USA et dans pas mal d'autres pays, le DC ( doctorat de chiropratique ) est reconnu comme un diplome d'etat.

    A verifier, mais c'est que j'ai pu lire.

  14. #11
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Citation Envoyé par psayes Voir le message
    C'est sur, néanmoins le chiro est quand même spécialisé en musculo-squelettique, et n'a besoin que des connaisances de bases des autres spécialitées médicales.
    En France, c'est un kinésithérapeute et il a l'avantage d'avoir un diplôme et une pratique contrôlée.
    Je ne préjuge pas des autres pays qui doivent surveiller aussi leur diplômes - enfin, je suppose.

    Les élèves de 6em année qui préparent leur ECL, révisent tout les domaines médicaux pour avoir le plus de chances d'avoir un bon classement. Ils ont donc plus que les bases suffisantes dans les autres domaines que la spécialitée qu'ils visent.
    Disons qu'a l'heure actuelle, il est souvent déploré que les étudiants en médecine plein temps a 9-10 ans ou plus, aient une formation encore insuffisante.
    Je ne pourrais donc pas dire en quoi consistent des bases "suffisantes".

    Les chiro eux foncent directement vers le musculo-squelettique, ils n'ont donc besoin d'avoir que les bases en cardio/endocrino/gastro/orl/etc..., bases moins "élevées" que celles qu'ont les étudiants qui passent leur ECL.
    Enfin c'est ce qui me paraitrait être l'explication la plus logique.
    Oui, peut-être, ça dépend ce qu'ils prétendent soigner, comment et pourquoi.


    Quant au, diplome, il me semble qu'il n'est pas reconnu en france comme diplome d'etat, mais aux USA et dans pas mal d'autres pays, le DC ( doctorat de chiropratique ) est reconnu comme un diplome d'etat.

    A verifier, mais c'est que j'ai pu lire.
    Oui, il faut donc aller exercer ou c'est reconnu avec un diplôme obtennu sur place (je veux dire par la : pour être sérieux).

  15. #12
    chirorp

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Beaucoup trop d'intérogation pour être touts répondu. Cependant pour ceux qui s'intéresse à la chiropratique et au ajustement, une légère mise au point s'impose.

    Au québec (canada), la formation en chiropratique se donne dans une université reconnu et subventionné par l'état. La formation est de 5 année, comprenant approximativement 36 crédits par cession pour un total de + ou - 243 crédits universitaires. Si on compare au physiothérapeute (équivalent de kinésithérapeute), ils ont environ 110 crédits universitaires et les docteurs en médecines environs 227 crédits. Dans la formation, il est compris tous les cours de base de médecines et plus des ajustements vertébraux : comme vous le dites, les ajustements peuvent être dangereux sur les gens à risque, donc il faut être bien formé pour éviter de faire des ajustements sur une personne qui présente un cancer ou une autre maladie grave. Au québec, les chiropraticiens ont le droit au diagnostic au même titre que les médecins et aussi à la prise/lecture de radiographie.

    Si vous désirez plus d'information, vous pouvez consulter le site de L'Ordre professsionnel de la chiropratique du Québec:

    www.ordredeschiropraticiens.qc.ca

    Les ordres professionnelles sont des organismes contrôlés par l'état afin de superviser les professions et de s'assurer de leur éthique de travail.

    Pour ce qui est des références sur mes allégations,

    Les études récentes (Spine février 2008) suggèrent l’absence d’un lien de cause à effet entre les soins chiropratiques et les Accidents Vasculaires Cérébraux.

    Les chirurgies du cou ont provoqué 15, 600 cas de paralysie et d’ACV par millions de cas. 106,000 Américains meurent chaque année due aux effets secondaires des médicaments. 16,500 décès dus à l’ibuprofène et à l’aspirine chaque année aux États-Unis.(Journal of the American medical association (1998: 279: 1200-5). Journal of the American médical association (1999: 340 (24): 1888-1899). The manipulation and mobilisation of the cervical spine : a systematic revieuw of literature (spine, 1996).

    Excuse-moi psayes, je ne sais pas ce qu'est en MP ?

    En passant, rectification, il n'y a pas 300, mais plus de 3000 AVC au québec.

    Statistiques - Accidents vasculaires cérébraux (AVC) tiré de la fondation des maladies du coeur de l'ontario.

    Décès

    ■L'accident vasculaire cérébral (AVC) occupe le troisième rang parmi les causes de décès au Canada.
    ■Chaque année, environ 16 000 Canadiens meurent à la suite d'un AVC.
    ■Chaque année, un plus grand nombre de femmes que d'hommes meurent à la suite d'un AVC.
    Prévalence

    ■Entre 40 000 et 50 000 nouveaux AVC sont rapportés au Canada chaque année.
    ■Pour chaque groupe de 10 000 enfants canadiens de moins de 19 ans, il y a 6,7 accidents vasculaires cérébraux.
    ■Environ 300 000 Canadiens vivent avec les effets d'un AVC.
    ■Après l'âge de 55 ans, le risque d'AVC double tous les dix ans.
    ■La probabilité d'un nouvel AVC au cours des deux années qui suivent un accident vasculaire cérébral est de 20 %.


    Bonne journée à tous

  16. Publicité
  17. #13
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    La formation est de 5 année, comprenant approximativement 36 crédits par cession pour un total de + ou - 243 crédits universitaires. Si on compare au physiothérapeute (équivalent de kinésithérapeute), ils ont environ 110 crédits universitaires et les docteurs en médecines environs 227 crédits.
    Les médecins sont donc moins longtemps formés ?
    Je croyais qu'au Canada les études de médecines duraient 10 ou 12 ans a plein temps (...).

    Dans la formation, il est compris tous les cours de base de médecines et plus des ajustements vertébraux ...
    A titre de comparaison et en France, on peut considérer que les cours de bases sont ceux qui ont été dispensé avant la spécialisation, c.a.d. 6 ans (plein temps).

    comme vous le dites, les ajustements peuvent être dangereux sur les gens à risque, donc il faut être bien formé pour éviter de faire des ajustements sur une personne qui présente un cancer ou une autre maladie grave.
    Je n'arrive pas a savoir ce qu'est ce qu'un ajustement (?!).
    Comment est il mesuré ?
    Avec quoi est il comparé ?
    A quoi correspond il ?
    Pourquoi ?

    Les études récentes (Spine février 2008) suggèrent l’absence d’un lien de cause à effet entre les soins chiropratiques et les Accidents Vasculaires Cérébraux.
    Il ne faut pas oublier que les dissections vasculaires extra-cérébrales ne sont pas des Accidents Vasculaires Cérébraux.

    Les chirurgies du cou ont provoqué 15, 600 cas de paralysie et d’ACV par millions de cas. 106,000 Américains meurent chaque année due aux effets secondaires des médicaments. 16,500 décès dus à l’ibuprofène et à l’aspirine chaque année aux États-Unis.(Journal of the American medical association (1998: 279: 1200-5). Journal of the American médical association (1999: 340 (24): 1888-1899). The manipulation and mobilisation of the cervical spine : a systematic revieuw of literature (spine, 1996).
    A noter que ce sont des évaluations.
    Par contre, ce n'est que la moitié du raisonnement : en effet, quels sont les bénéfices a mettre dans la balance des effets indésirables, combien de gens sauvés, de handicaps évités, etc ... ?

    Quels sont les bénéfices de la chiropraxie ?
    Est ce que le gens traités par chiropraxies ne prennent plus de médicaments ?
    Ne sont ils plus exposés a ces risques ?
    Dernière modification par myoper ; 10/05/2010 à 21h11.

  18. #14
    chirorp

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Salut la gang,

    Je viens de passé 1 h a répondre à vos questions, mais pour une raison qui m'échappe, tout s'est effacé. je vais répondre à vos questions lundi prochain. ça me fait....

    c'est ok pour les questions en privé.

    bye

    robin

  19. #15
    psayes

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Okai, merci!

    C'est juste quelques questions auxquelles je n'qai pu trouver de réponses.

    Je vous les pose en Mp, merci d'avance!

  20. #16
    somasimple

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je n'arrive pas a savoir ce qu'est ce qu'un ajustement (?!).
    Un ajustement est la technique qui permet de régler une soit-disante subluxation vertébrale.

  21. #17
    myoper

    Re : Etat des lieux de la chiropratique

    Merci.
    Ca a l'air d'être la "manoeuvre" principale, non ?

Discussions similaires

  1. lieux des écrits
    Par rihan dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/12/2008, 16h57
  2. Actu - Maladie de la langue bleue : état des lieux de la déferlante
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/11/2007, 15h33
  3. [Identification] Graminée des lieux humides
    Par Démostène dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/09/2007, 13h07
  4. Relations entre lieux et amplitudes des marées ?
    Par M@RTY dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/07/2007, 09h59
  5. Lieux géographiques des écoles d'ingénieurs
    Par seb033 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2007, 18h00