Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Relations entre lieux et amplitudes des marées ?



  1. #1
    M@RTY

    Relations entre lieux et amplitudes des marées ?

    Salut à tous,

    c'est mon premier message mais surement pas le dernier!

    Ma nièce (5 ans) comme beaucoup d'enfants se pose plein de questions, et j'ai souvent du mal à y répondre! Voici la dernière en date:

    " Oncle Patin (c'est moi!), pourquoi y a-t-il de grande marée en Bretagne, et des petites en Martinique ?"

    De mon côté je sais simplement que l'attraction de la lune déforme les océans et ce bombement provoque la marée... oui mais pourquoi ce phénomène est plus important dans certaines régions du globe?

    Merci d'avance pour vos réponses...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    goel22

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    Bonjour,
    Et bon courage, j'ai eu une fille qui posait des questions
    tout le temps aussi.....
    Pour les marées, c'est en bretagne nord ou en bretagne
    sud?
    Très important parce qu'au nord il y a la Manche (Le french
    channel, soyons chauvins) qui crée un goulot d'étranglement vers la mer du nord et donc augmente
    l'amplitude.
    Les marées les plus importantes sont ,je crois, dans la
    baie du mont St Michel et qq part au Canada.
    A part ça il y a surement de meilleurs spécialistes que moi.

  4. #3
    M@RTY

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    Merci Goel22 pour ta réponse.

    En me balladant sur le net j'ai trouvé un des éléments de réponse sur ce site http://udppc.asso.fr/auvergne/article77.html

    "C’est l’état de la surface du globe qui détermine l’amplitude des marées et crée les décalages d’horaire entre deux points de la côte peu éloignés kilométrique ment. En effet, la terre présente de nombreux obstacles aux océans comme les talus continentaux, la variation de la profondeur, ou la géographie des côtes (hauts fonds, baies, caps, ...). Les marées y sont accélérées ou freinées suivant les endroits du globe modifiant ainsi la force et la chronologie des marées." ..."Grâce à sa géographie particulière, les grandes marées de Saint-Malo sont les plus importantes d’Europe car elles représentent 12 mètres de différence (marnage) entre les hautes et les basses eaux. Alors que la moyenne mondiale est de deux mètres."


    Tu es donc dans le vrai, cependant si quelqu'un a plus de précision, cela m'interresse fortement, d'avance merci !

  5. #4
    Tawahi-Kiwi

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    je ne m'y connais pas beaucoup plus en physique des fluides associés aux marées. Juste un petit ajout sur les plus grandes marrées aux monde, qui se trouvent bien au Canada, entre le New Brunswick et la Nouvelle Ecosse dans un site que l'on appelle la Baie de Fundy. Les amplitudes atteintes sont de l'ordre de 16m.

    Une partie de l'explication de ce phénomène est donnée sur http://www.thehopewellrocks.ca/francais/fundytides4.htm

    Je rajouterai aussi qu'il existe des marées de terre, qui entraine des soulèvements de l'ordre de 30cm du sol (si je me souviens bien) mais c'est plus difficile à faire comprendre à un gosse de 5 ans !


    Tawahi-kiwi

  6. #5
    Nicolagalère

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    Citation Envoyé par M@RTY Voir le message

    "C’est l’état de la surface du globe qui détermine l’amplitude des marées et crée les décalages d’horaire entre deux points de la côte peu éloignés kilométrique ment.
    Euh désolé mais j'ai encore beaucoup de mal a comprendre comment le marna ge peut être de , plus ou moins 15 m au Mont St Michel alors qu'à la même heure sur les côtes d'aquitaine le marnage n'est que de quelques mètres ...
    -Cela veut il dire que le niveau de la mer au Mont St Michel est plusieurs mètres au dessus de celui des côtes d'Aquitaine !!?
    -Connaissez vous des illustrations ( plutôt que du texte ) pour expliquer l'influence de la topographie sur le marnage ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yves2

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    Bonjour,
    Comme écrit dans le lien donné par TK, "La baie forme en quelque sorte un espèce d’entonnoir qui rétrécit graduellement". L'onde de marée est concentrée dans un volume de plus en plus restreint, donc son amplitude augmente. Ce n'est pas le cas sur les côtes d'Aquitaine. D'ou la différence.
    Le site du SHOM contient des infos fort détaillées sur la question. Voir par ici : http://www.shom.fr/fr_page/fr_act_oc...ee/maree_f.htm

    Y.

  9. Publicité
  10. #7
    Zunder

    Re : Relations entre lieux et amplitudes des marées?

    Le fait que le niveau de la mer soit plus élevé à un endroit qu'à un autre peut en effet sembler choquant au premier abord. Cependant, même en négligeant les marées, on se rend déjà compte que la gravité ne s'exerce pas partout de la même façon, et que dans un même océan, il y a des "creux" et des "bosses" (rechercher "géoïde" par exemples).
    Ceci dit, cela n'a rien à voir avec l'amplitude des marées (pas au niveau qui nous intéresse), c'était juste pour illustrer la différence de niveau de la mer en différents points.

    Mais revenons-en à nos marées. Une force de gravitation dépend de la distance qui sépare les deux corps (on peut raisonnablement considérer que tous les points du globe sont à la même distance de la Lune ou du Soleil) et de la masse des deux corps.
    Si les masses de la Lune et du Soleil sont constantes, il n'en est pas de même des masses d'eau mises en jeu. Pour simplifier, la variation du niveau d'eau sera proportionnelle à la hauteur de la masse d'eau mise en jeu. Ceci explique par exemple en partie que les marées en Méditerranée (1500m de profondeur moyenne) soient beaucoup plus faible qu'au bord de l'Atlantique (4000m).

    Bon, ceci dit ça n'explique pas pourquoi la mer monte plus au Mont Saint-Michel qu'en Aquitaine me direz-vous. C'est ici que va intervenir la topographie. Les marées peuvent être considérées comme une onde. Un peu comme si on prenait une bassine d'eau et qu'on l'agitait d'avant en arrière.
    Bref, notre onde est en plein milieu de l'Atlantique, et avance vers l'Europe. Lorsqu'elle arrive au niveau des cotes françaises et anglaises, c'est la marée haute. Ceci dit, notre onde ne s'arrêtant pas d'un claquement de doigt, elle continue pour le moment dans la même direction. Mais elle est bloquée par le continent, sauf en un endroit : la Manche, qui va agir comme un goulet d'étranglement. C'est donc ici que vont se concentrer des masses d'eau provenant de l'Angleterre et de la France, avec pour résultat une élevation plus important du niveau à marée haute. Arrivée en mer du Nord, l'effet d'étranglement diminue, et le marnage aussi. On remarquera que la baie de Fundy présente les mêmes caractéristiques : goulet d'étranglement relié à une grande masse d'eau.
    On peut naturellement appliquer cet exemple à des échelles plus locales, et à d'autres contextes topographiques. Il suffit de garder à l'esprit cette image d'onde qui se propage. Je n'ai pas d'illustration par contre, mais un truc simplifié à l'extrême ne doit pas être trop compliqué à crayonner (faut pas compter sur moi par contre, je suis vraiment une quiche en dessin).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Relation entre amplitudes
    Par MELISAB dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/12/2007, 15h21
  2. Distance à vol d'oiseau entre 2 lieux connaisant la lat. et la long.
    Par Rodrigue dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2007, 15h45
  3. Rayonnements - Relations entre lambda et E
    Par Orsolya dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/01/2007, 14h43
  4. Relations entre coefficients de fourier
    Par Gpadide dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2006, 09h25
  5. Relations entre pression température et profondeur
    Par Geb dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/12/2005, 22h48