Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Notre amie la thyroïde.



  1. #1
    Lorraine

    Notre amie la thyroïde.

    Une amie a été opérée de la thyroide pour un cancer. Le problème, c'est que les chirurgiens ne peuvent enlever toute la glande. Je sais que ce type de cancer est celui qui se soigne le mieux en France, mais est il possible que la maladie reprenne ou qu'elle atteigne les glandes paratyroidiennes? Quel est le pourcentage de réussite de la chimio?

    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Caru

    Re : Notre amie la thyroïde.

    Bonsoir à toi.

    Je suis étudiant en Médecine et je n'ai pas encore vu dans les détails toutes les différentes pathologies cancéreuses.. Je vais donc te répondre selon ma documentation et ne t'en fais pas je comprends ce que j'écris malgré tout. Allons-y.

    Il faut savoir une chose : Il existe plusieurs types de cancers de la thyroïde qui se distinguent par l'histologie. [Etude microscopique de la morphologie et de la composition des tissus biologiques (histos = tissu)]

    Il faut opposer les cancers différenciés qui sont hormonodépendants et sensibles à la TSH (Thyrostimuline : hormone produite par l'hypophyse pour stimuler la production de thyroxine par la glande thyroïde) et les cancers indifférenciés et médullaires qui sont indépendants de la TSH.

    Une question se pose ainsi déjà..Est-ce que ton amie présente un cancer de type hormonodépendant ou pas?

    Le traitement consiste en ceci :

    Pour le cancer différencié, le traitement repose sur la chirurgie : ablation de la thyroïde (thyroïdectomie uni ou bilatérale) associée au traitement thyroïdien substitutif par hormones thyroïdiennes. Un traitement complémentaire à l'iode radioactif est associé.
    Le pronostic dépend du type histologique : le cancer papillaire a un meilleur pronostic que le cancer trabéculo-vésiculaire. Globalement, le pronostic est assez bon surtout avant 40 ans car ce sont des cancers hormonodépendants.

    Pour les cancers indifférenciés, radiothérapie ou chimiothérapie palliative.

    Selon tes informations, tu dis que les médecins ne peuvent enlever toute la thyroïde. Je conclus que s'ils ont envisagé un recours chirurgical, c'est que ton amie présente un cancer différencié. Il devrait donc s'en suivre une intervention hormonale et un traitement complémentaire à l'iode radioactif. Par ailleurs, il est vrai que la " politique " médicale varie d'une clinique à l'autre, il est donc difficle de prédir le traitement qui est réellement proposé.

    Pour répondre à ta deuxiéme intérrogation, le cancer ne " reprend " pas. Je ne peux peux pas répondre intégralement a cette question mais je peux t'expliquer plusieurs situations envisageables :

    Il se pourrait par exemple que les cellules cancéreuses soient restées in situ et qu'elles n'aient pas proliféré ailleurs. Ainsi l'ablation totale de la glande touchée suffit et ton amie s'en sort. Pour littéraliser ta crainte, le fait que le cancer " reprenne " est expliqué par le fait qu'on aie éradiqué les cellules cancéreuses à l'origine même du cancer mais que les cellules métastasiques n'aient pas été diagnostiquées et que donc celles-ci se développent et prolifèrent ailleurs dans l'orgnasime jusqu'à former une tumeur ( ici métastasique ) qui sera détectée plus tard, une fois que sa taille sera suffisante.

    J'essaye de t'expliquer qu'un cancer ne disparaît et ne réapparaît pas. Soit toutes les cellules de départ sont tuées avant une quelconque prolifération, soit elles sont tuées mais des cellules ont déjà proliféré dans l'organisme, celles-ci pouvant être repérées ou non ( ( situation la plus critique ) par l'équipe médicale..

    Enfin, plusieurs facteurs influencent le taux de guérison de ton amie : Le type de cancer, son âge, l'échéance qui s'est écoulée entre le développement du cancer et son diagnostique, la présence ou non de métastases etc.. C'est difficile de dire à la va vite ses chances de guérison..


    J'espère t'avoir un peu éclairée... Bien à toi.
    Dernière modification par Caru ; 17/10/2005 à 17h31.

  4. #3
    Lorraine

    Re : Notre amie la thyroïde.

    Coucou,

    Merci d'avoir éclairé ma lanterne...effectivement, c est un cancer papillaire! C'est un ami à elle, medecin qui s'est apperçu qu'elle presentait une grosseur au niveau au cou en la voyant de profil.
    J'ai une deuxieme question.....peut etre pourras tu m'aider aussi! Quels sont les hopitaux les plus réputés en France pour la chirurigie du rachis?

    Merci !!!

  5. #4
    Caru

    Re : Notre amie la thyroïde.

    Ayayaille Tu m'embarasses un coup car je suis de Belgique lol Je ne peux donc pas te répondre..

    Bien à toi..

  6. #5
    Lorraine

    Re : Notre amie la thyroïde.

    Okay, c'est pas grave...je vais chercher ailleurs! Merci quand meme!
    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Débat avec ma meilleure amie
    Par Mamzelle-lune dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/07/2006, 10h24
  2. Glande thyroïde
    Par DurDur dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/05/2006, 09h20
  3. thyroïde
    Par Odysseus dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/04/2006, 19h14
  4. Que faire ? PSI ou licence de math (cause petite amie)
    Par Super Striker dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/07/2005, 13h16
  5. thyroide et radioactivité
    Par BILL59 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/02/2005, 19h19