Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Peau et échanges avec le milieu extérieur



  1. #1
    Varli

    Peau et échanges avec le milieu extérieur

    Bonjour

    Je n'ai aucune idée de l'importance des échanges, que ce soit par respiration ou simple absorption, ayant lieu entre l'organisme et le milieu extérieur par l'intermédiaire de la peau.

    Admettons un environnement où l'air est très fortement pollué par des composés organiques volatils.

    Si on pénètre dans cet environnement nu avec pour seul équipement de protection un masque à gaz, j'imagine que l'organisme sera beaucoup moins touché mais il sera quand-même touché à deux niveaux :
    - d'abord la peau elle-même puisqu'elle est en contact direct avec l'air pollué,
    - l'organisme puisque la pollution pénètrera dans le corps par la peau.
    Les questions que je me pose sont : si la pollution n'a que le contact direct avec la peau pour pénétrer l'organisme, son impact sur le corps est-il faible, important ? Quelqu'un qui pénètrerait dans une pollution gazeuse avec un masque à gaz et qui se doucherait ensuite aurait-il beaucoup de polluant dans le corps ou très peu ?

    MERCI beaucoup ! Bonne journée !

    -----


  2. #2
    Hazel

    Re : Peau et échanges avec le milieu extérieur

    Tout dépend du type de produit dont tu parles, s'il ne s'agit que de la pollution d'une grande ville, la pénétration est principalement respiratoire, la peau ne respire pas la pollution au même titre que tes bronches ( même si évoluer en permanence dans un environnement vicié n'est pas du meilleur effet pour ta peau et ton corps en général, et qu'il existe un petit effet d'absorption de la peau ).

    Même si il y a une pénétration cutanée minime ( encore une fois tout dépend du type de pollution et du climat, mais la peau est généralement une excellente barrière ), si tu te ballades avec un masque à gaz + filtre - bien que ça soit assez peu pratique - tu diminue grandement l'impact sur ta santé.

    Maintenant si tu parles de "pollutions" plus sérieuses et qu'on entre dans les véritables toxiques ( situations de bioterrorismes ou de catastrophes civiles ) ça peut évidement prendre une autre tournure. Les organophosphorés ( le gaz sarin ou pire, le VX ) ont une pénétration respiratoire mais aussi cutanée avec passage direct dans le sang, nécessitant des combinaisons intégrales.

    Conclusion: tout dépend de ton référentiel. Si tu protèges tes voies respiratoires dans un milieu urbain très vicié, et que tu prends une douche au retour, tu diminues en effet l'impact sur la santé. Dans un attentat au gaz, tu n'auras hélas pas le temps de rentrer prendre une douche

  3. #3
    Varli

    Re : Peau et échanges avec le milieu extérieur

    Merci pour cette réponse très intéressante Hazel

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] Milieu extérieur/Matrice extracellulaire
    Par Gemey dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2010, 16h43
  2. [Physiologie] Neurone, son milieu extérieur correspond à quoi
    Par boisvert dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/03/2009, 18h09
  3. [Biologie Cellulaire] Milieu intérieur et extérieur
    Par Pirlo13 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/12/2008, 20h35
  4. Echanges thermiques plantes/milieu extérieur
    Par thiews dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/11/2008, 17h33
  5. [Biologie végétale] Echange thermique plantes/milieu extérieur
    Par thiews dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/11/2008, 17h29