Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide



  1. #1
    trebor

    Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Bonsoir à tous,
    10 secondes entre chaque bouchée, prendre le temps de mâcher les aliments, une fourchette vous aide à manger comme il faut

    Manger vite vous fait manger trop, car la sensation de la faim se maintien trop longtemps, ce qui vous amène à manger encore plus.
    http://www.lapresse.ca/actualites/in...-a-maigrir.php

    Bonne soirée

    -----

    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  2. Publicité
  3. #2
    albanxiii

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Bonjour,

    Le "ferait" a tout son importance.

    Je dois avouer qu'à chaque fois que l'entend quelqu'un dire "si (on fait telle ou telle chose, ici manger lentement) alors notre cerveau reçoit le signal de satiété et on mange juste ce dont on a besoin, on ne prend pas de poids", je suis dubitatif... si c'était vrai, l'obésite n'existerait pas. Si les gens deviennent obèse, et je sais de quoi je parle, puisqu'à 25 ans j'étais obèse, c'est justement parce qu'il mangent non pas parce qu'ils ont faim, mais juste parce qu'ils ont envie de manger. Et qu'ils n'arrivent pas à résister à cette envie !

    Maintenant à 38 ans, si je dis que j'ai été obèse, on a du mal à me croire, et c'est en plaisantant à moitié que je dis que ça fait 12 ans (1 mois et 10 jours) que je ne mange pas à ma faim.

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  4. #3
    trebor

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Bonsoir à tous,
    Comme pour beaucoup de chose, ça ne fonctionne pas à 100% et pour ce cas je ne sais pas si une étude sérieuse a été réaliser pour prouver l'efficacité et sur quelle pourcentage cela fonctionne sur des personnes voulant perdre du poids.

    Il paraît que lorsqu'on mange, cela doit se faire en minimum 20 minutes, car c'est après ce délais que la sensation de faim disparaîtrai ?

    Donc il faudrait 20 minutes pour que notre cerveau comprenne le message qu'on a mangé suffisamment !!!!

    Il est vrai que c'est mieux de bien mastiquer les aliments, manger étant un plaisir, il faut mieux prendre son temps, pourquoi finir vite son assiette.

    Pourtant j'en connais qui mange ainsi il m'on répondu qu'il ne savent pas faire autrement, c'est une mauvaise habitude prise suite au travail.

    Cette fourchette ne serait utile que pour eux afin de les rééduquer à manger normalement ?

    Bonne soirée à tous
    Dernière modification par trebor ; 11/02/2013 à 18h48.
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    C'est quoi cette "belle" idée aussi peu scientifique que mettre des chaussettes retournées quand on dort pour éviter de transpirer des pieds ?

    La sensation de faim ne provient pas que du facteur stomacal. On peut aussi (surtout ?) compter la glycémie qui, elle, n'a rien à devoir à la fourchette ou au temps passer à mastiquer. Et il se trouve que beaucoup de personnes en pincent violemment pour les aliments au goût sucré -- ce qui provoque une violente vague hyperglycémique dans le sang, qui par cascade provoque une violente sécrétion d'insuline. Laquelle insuline a une certaine demi-vie sanguine, et même quand la glycémie est déjà revenue à la normale, l'insuline restante (surtout en taux importants) continue d'agir... provoquant une hypoglycémie, laquelle déclenche la sensation de FAIM.

    C'est plutôt nos habitudes de nutrition que notre main qu'il faut rééduquer. Puis trop mâcher les aliments n'a pas que des bienfaits : l'estomac peut sécréter plus d'acide qu'il ne reçoit d'aliment, augmentant un risque éventuel d'aigreur. Ce même suc stomacal peut déranger les intestins car le pancréas ne sécrète pas en fonction du pH mais du volume du bol alimentaire. Puis en mastiquant et en avalant de très faibles volumes, on avale aussi de l'air et ensuite on se plaint d'aérophagie.

    Des études ont tendance à s'accorder que le nombre de mouvements de la mâchoire, nécessaires avant de déclencher l'envie d'avaler, varie en fonction de la texture d'un aliment, ainsi que sa quantité. La variation d'une bouchée équivalente à l'autre est même négligeable. C'est comme l'instinct de succion chez le nouveau-né en fait.

    Il ne faut pas croire qu'on mâche/mange mal parce qu'on mangerait "vite". On ne mange pas plus si on mange plus vite, tout simplement parce que le volume stomacal nous limite. Par ailleurs faire durer le plaisir est plutôt le meilleur moyen de ne pas arriver à la sensation de satiété -- celle qui nous empêche d'avaler une bouchée de plus ou ça deviendrait désagréable. Or la sensation de satiété est essentielle à la régulation des prises alimentaires -- il vaut mieux avoir faim et manger des repas corrects équilibrés que grignoter en croyant qu'on couperait réellement la faim.

    Je n'ai pas encore vu d'études sérieuses prouvant que manger en moins de vingt minutes serait nocif pour la santé, tant qu'on mange équilibré. Un exemple parmi beaucoup de gens qui avalent certainement leurs repas sans prendre le temps de l'apprécier : les militaires. Ils se restaurent essentiellement de condensats alimentaire sur le terrain, et pourtant ils tiennent une forme olympique.


    Puis que dire des gens mangeant avec des baguettes ou de ceux qui mangent avec les mains ? Qu'ils faut rééduquer leur façon d'absorber les aliments ?
    Dernière modification par noir_ecaille ; 16/02/2013 à 21h19.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    A noter : le stress psychologique a des effets psychosomatiques importants, y compris sur le système digestif.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Runjulia

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Bonsoir,


    il me semblait que plus un aliment est ingéré vite - c'est à dire avec moins de mastication - il demande plus de travail au système digestif, il demande donc plus d'énergie pour la digestion, et plus l'énergie dépensée à digérer est grande plus la demande énergétique est grande...CQFD ? Non ? Les légumes, les fruits enfin le végétal en général demande beaucoup d'énergie en transformation mais fournissent peu d'énergie à dépenser...immédiatement.

    L'impression de satiété vient à la fois du volume (gonflé par du liquide et de la matière) et de la quantité nutritive: si je ne mange que de la salade, ça fait travailler mais à vrai dire 2 h plus tard j'aurai faim, enfin, chez moi en tout cas. Suis pas un panda. Perso il me faut beaucoup d'aliments pour arriver à satiété. J'ai donc tendance à bouffer plutôt qu'à manger en grignotant du bout des lèvres, mais l'inverse est aussi vrai, je mange parfois du bout des lèvres et j'arrive à satiété rapidement en mâchonnant lentement.

    Un métabolisme n'est pas l'autre mais le principe de bien mâcher ces aliments aide à la bonne digestion sans effets secondaires de lourdeurs et faim consécutive. Faut que le cerveau suive. Là-dessus, vais manger un chocolat délicieux...

  9. Publicité
  10. #7
    trebor

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Bonsoir,
    Merci pour vos avis instructifs,
    Il me semble quand même qu'il vaut mieux manger relaxe et cool non stress et à son aise, plutôt qu'en 4ème vitesses
    Mâcher peu, c'est peu de salive avec les aliments et des gros morceaux qui vont dans l'estomac et puis dans l'intestin si l'estomac n'a pas dissous parfaitement les aliments et peut-être que de la constipation s'en suivra ?

    Je suis peut-être dans le faux, aux pros de donner leurs avis.

    Bonne soirée
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Il faut savoir que l'estomac a aussi une action mécanique, même chez l'être humain. La salive n'a que très peu d'intérêt enzymatique en fait -- l'amylase pancréatique agit quasi-instantanément par comparaison. Par ailleurs le pH stomacal va dénaturer l'amylase salivaire, donc son effet est nul une fois le bol alimentaire arrivé dans l'estomac, lequel brasse tout pour faciliter la pénétration (et donc l'action) des enzymes stomacales et du pH acide.

    Les seules actions importantes de la salive :
    - action mécanique : à savoir lubrifier le bol alimentaire pour en faciliter la descente.
    - action protectrice envers les dents.

    La constipation n'a rien à voir avec l'hydratation salivaire. Il s'agit plutôt d'une absence de rétention d'eau du bol alimentaire à la sortie. Les fibres sont efficaces pour retenir l'eau dans les selles, d'où une préconisation de régime fibré en cas de constipation, plutôt que d'aliments qui sont très facilement absorbés (et font absorber l'eau avec eux) comme par exemple le riz blanc -- quasiment aucun résidu à l'issue de sa digestion, donc une sécheresse des selles.

    Bien sûr qu'il vaut mieux éviter le stress, que ce soit en mangeant, en digérant, ou même en travaillant. L'état de stress surmène le corps en le faisant travailler au-dessus de son régime/rythme de croisière. C'est comme ne pas s'arrêter de sprinter si on devait imager. A force, on peut supporter le stress plus facilement, mais on s'use aussi plus vite, voire on se blesse/casse plus sérieusement aussi. Puis surtout il faut pouvoir bien et suffisamment récupérer après le stress.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 16/02/2013 à 22h24.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    noir_ecaille

    Re : Manger trop vite ferait grossir, une fourchette vous aide

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    il me semblait que plus un aliment est ingéré vite - c'est à dire avec moins de mastication - il demande plus de travail au système digestif, il demande donc plus d'énergie pour la digestion, et plus l'énergie dépensée à digérer est grande plus la demande énergétique est grande...CQFD ? Non ?
    Pas vraiment, non. Le fait de "faire travailler" le système digestif n'implique pas qu'on aura moins de mal à digérer un aliment liquide qu'un aliment solide. C'est même parfois le contraire -- par exemple quand on a une infection, les selles sont très liquides, mais cela irrite les tissus en aval (anus en chou-fleur).


    Les légumes, les fruits enfin le végétal en général demande beaucoup d'énergie en transformation mais fournissent peu d'énergie à dépenser...immédiatement.
    Contrairement à la flore stomacale des bovins, ou à la flore intestinale des équidés, cervidés et certains rongeurs, nous ne possédons pas les enzymes nécessaires à la digestion des fibres. Il existe de rarissimes exceptions qui possèdent quelques souches bactériennes leur permettant de digérer au mieux 30% des fibres ingérées, mais cela reste anecdotique même dans les populations à régime riche en fibre.

    Les fruits et légumes nous apportent principalement de l'eau, des sucres, des vitamines et minéraux, ainsi qu'en quantité moins importante que la viande des protéines. Quant aux féculents, leur apport sera considéré comme plus ou moins rapide selon leur temps de dégradation. La préparation des aliments (donc leur altération) peut aussi faire fortement varier cette vitesse

    L'impression de satiété vient à la fois du volume (gonflé par du liquide et de la matière) et de la quantité nutritive: si je ne mange que de la salade, ça fait travailler mais à vrai dire 2 h plus tard j'aurai faim, enfin, chez moi en tout cas.
    C'est normal. Comme je l'explique plus haut, la faim provient prioritairement d'une baisse de la glycémie, en plus de la sensation stomacale mécanique. Même en étant à jeun mais avec une glycémie correcte, on peut ne pas avoir de sensation de faim. Au contraire, même avec une glycémie basse mais l'estomac plein, on n'a pas envie d'avaler plus (effet mécanique).

    Suis pas un panda. Perso il me faut beaucoup d'aliments pour arriver à satiété. J'ai donc tendance à bouffer plutôt qu'à manger en grignotant du bout des lèvres, mais l'inverse est aussi vrai, je mange parfois du bout des lèvres et j'arrive à satiété rapidement en mâchonnant lentement.
    Question de tempérament mais aussi de qualités des aliments.

    Un métabolisme n'est pas l'autre mais le principe de bien mâcher ces aliments aide à la bonne digestion sans effets secondaires de lourdeurs et faim consécutive. Faut que le cerveau suive. Là-dessus, vais manger un chocolat délicieux...
    C'est plutôt le cerveau qui justement commande à la mastication de manière instinctive
    Dernière modification par noir_ecaille ; 16/02/2013 à 22h48.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. Actu - Manger 5 fruits et légumes par jour... pour mieux grossir
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 02/08/2012, 12h49
  2. Actu - La consommation de viande ferait grossir
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/08/2010, 23h58
  3. [Divers] Le risque de manger trop vite
    Par Orionbayern dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/03/2010, 14h38
  4. Aide pour grossir besoin de vous
    Par coni0202 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/12/2008, 20h40