Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Chute de pression artérielle



  1. #1
    yousramedecine

    Chute de pression artérielle

    Bonsoir à tous,
    Je suis actuellement étudiante en deuxième année de médecine générale et je me trouve devant une impasse de raisonnement concernant la pression artérielle
    Si la pression chute dans la circulation systémique, elle aura lieu au niveau de l'aorte ? de l'artériole ? des capillaires ? des veines ?
    Au début je me disais au niveau des 4
    Mais maintenant je doute
    Merci de votre aide!

    PS: C'est un QCM auquel la seule réponse retenue a été : artériole

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Pterygoidien

    Re : Chute de pression artérielle

    La réponse au qcm est "artériole" ?
    La chute de pression (que l'on nomme souvent "perte de charge") est principale dans les artérioles pré-capillaires pour une raisonnement purement physique : la résistance équivalente du circuit y est principale (le calibre y est certes supérieur à celui des capillaires, mais le nombre d'artérioles en parallèle est beaucoup moins nombreux que dans les capillaires, où la surface de section efficace y est nettement supérieure).

    Pour une chute de pression dans le circuit, tout dépend quelle en est la cause. Si la cause provient du cœur qui envoie un plus faible débit dans un circuit qui présente une même résistance (pas d'adaptation), la pression va diminuer en conséquence. Une faible pression peut aussi provenir d'une dilatation excessive des vaisseaux, qui présentent dès lors une plus grande surface sur laquelle les forces inertielles du sang s'exercent, diminuant de ce fait la pression, ou encore d'une forte résistance en amont dans le circuit engendrant une importante faible de charge en aval de la résistance (coarctation de l'aorte par exemple). Donc tout dépend de la cause de l'hypotension et de sa localisation (centrale ou périphérique).

  4. #3
    yousramedecine

    Re : Chute de pression artérielle

    Bonjour DarkSATAN,
    J'essaye de concevoir que la chute de pression va se faire au point culminant de pression du circuit, en supposant qu'elle est (presque) égale dans ce qu'il y a en aval et en amont de ce point, mais justement pourquoi est ce au niveau des artérioles que cette pression est culminante ?
    Je me suis même donnée un exemple pour comprendre, par exemple une chute de pression systolique à 100mmHg mesurée au niveau de l'artère humérale, c'est bien au niveau de l'ARTERE qu'elle est mesurée et non pas au niveau de l'artériole..
    Excuse moi mais j'ai un peu du mal à comprendre..

  5. #4
    yousramedecine

    Re : Chute de pression artérielle

    Citation Envoyé par yousramedecine Voir le message
    Je me suis même donnée un exemple pour comprendre, par exemple une chute de pression systolique à 100mmHg mesurée au niveau de l'artère humérale, c'est bien au niveau de l'ARTERE qu'elle est mesurée et non pas au niveau de l'artériole..
    Cette exemple pourrait bien prouver que la chute provient de ce qu'il y a en avant, en plus la pression systolique est égale à celle de l'aorte, toutes les pressions sont égales à celles de l'aorte !
    (je sais que je me trompe mais j'essaye quand même de creuser)

  6. #5
    Pterygoidien

    Re : Chute de pression artérielle

    mais qu'est-ce que tu entends pas une chute de pression ? Sur toute la longueur de ton circuit, la pression diminue : cette perte de charge provient des forces non-conservatives que le fluide mis en mouvement par le coeur (le sang) doit vaincre en plus de sa propre inertie. La paroi des vaisseaux est un facteur primordial qui compte dans la résistance à l'écoulement : plus la résistance est grande, et plus la perte de charge en aval d'un segment résistif est grande.
    La loi de Poisseuille-Haagens prédit la relation qu'il y a entre la résistance, la longueur, le rayon d'un conduit et la viscosité dynamique (pour autant qu'elle soit constante, dans un fluide non-newtonien tel que le sang).

    Plus le calibre d'un vaisseau est petit, et plus la résistance qu'il oppose à la circulation du sang est grande, et plus le sang doit vaincre une charge pour passer à travers ce tube pour un débit donné : il aura ainsi une plus forte perte de charge en aval.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Pterygoidien

    Re : Chute de pression artérielle

    Connais tu bien le lien entre pression, débit et résistance ? Les notions de viscosité, inertie ? Comment un fluide se déplace d'une partie à l'autre d'un circuit et comment une résistance s'y oppose ? Cela ait surtout appel à des notions de mécanique des fluides.

    Le long de ton circuit, la perte de charge (chute de pression) sera maximale au niveau de tes artérioles pré-capillaire car c'est là que ta résistance équivalente y est maximale, pas dans le capillaire (contrairement à ce que l'on croit souvent). Certes, le capillaire a un calibre encore plus petit que l'artériole, mais à l'entrée du capillaire, il se ramifie beaucoup, ce qui permet au sang de se distribuer à travers de très nombreux vaisseaux de forte résistance : lorsque des vaisseaux de résistance R sont disposés en parallèle, on peut les modéliser sous forme d'un seul vaisseau de résistance équivalente qui vaut l'inverse de la somme des inverse de chaque résistance individuelle (modèle ohmique). Ainsi, la résistance équivalente est diminuée. En gros, plus tu ajoutes des vaisseaux en parallèle, plus tu abaisses la résistance à l'écoulement. Quand tu les mets en série, les résistances s'additionnent.

  9. Publicité
  10. #7
    yousramedecine

    Re : Chute de pression artérielle

    Hello,
    Nous avons vu ces notions là de biophysique en première année, du coup je conceptualise quand même
    Je conçois que la résistance est très élevée au niveau de l'artériole compte tenu de son calibre.Au niveau du capillaire la résistance est maximale mais la chute de pression ne s'y fera pas car c'est un lieu d'échanges (c'est le seul argument que je trouve logique jusqu'a maintenant)
    Ensuite, par chute de pression j'avais compris "diminution de pression", c'est à dire en cas d'hypotension par exemple on aura la pression qui est basse partout, dans tous les vaisseaux, et ça provient de l'aorte ( Paorte = 100mmHg --> Artère humérale = 100mmHg --> mesure nous donne 100mmHg; mon raisonnement est il correct ?)
    Ce que je comprends d'après ce que tu dis aussi est que plus il y a de résistance, plus il y a une perte de charge (chute de pression) , je pense que c'est là ou se situe mon problème de compréhension , je ne comprends pas ce qu'est CONCRETEMENT une perte de charge (A savoir: je comprends beaucoup par l'expérimental, si tu pouvais me donner un exemple concret et "senti" de la perte de charge je pense que je vais mieux la concevoir) Idem pour la résistance: Pourquoi est ce que le vaisseau va vouloir résister à l'écoulement du sang?
    Mon raisonnement se voit bloqué à ces questions que je me pose.

    Enfin, si tu pouvais me donner quelques questions de ce type pour voir si je pourrais raisonner toute seule, ça m'aiderait énormément.

    Merci encore une fois!

  11. #8
    Pterygoidien

    Re : Chute de pression artérielle

    Non, la résistance n'est pas maximale au niveau du capillaire mais bien au niveau des artérioles pré-capillaires. Si la résistance des capillaires est inférieure à celle des artérioles en amont n'est pas du au fait qu'il s'effectue des échanges, mais bien en raison du nombre de vaisseaux capillaires disposés en parallèle qui augmentent la surface de section efficace.

    Lorsque tu dis "en cas d'hypotension", cela indique une situation où le circuit est alimenté d'une pression de perfusion trop basse. Encore une fois, l'hypotension peut être centrale, car le cœur qui est une pompe qui envoie un volume de sang à une pression donnée de façon pulsatile l'envoie moins fort, ou en raison d'une dilatation des vaisseaux dans le réseau artériel d'aval.

    Je répondrai un peu plus en détail ce soir sur comment modéliser une "perte de charge" avec un modèle de circuit ohmique appliquer à un circuit simple.

  12. #9
    yousramedecine

    Re : Chute de pression artérielle

    Ok parfait merci beaucoup!!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pression arterielle
    Par kary zrk dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/11/2017, 17h25
  2. [Physiologie] la pression artérielle
    Par lilok dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2016, 18h13
  3. pression artérielle
    Par -LILO- dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/03/2012, 21h31
  4. la pression arterielle
    Par elmhamdi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2011, 13h40
  5. [Pré-BAC] La pression artérielle
    Par Lellyla dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/04/2011, 10h56