Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

anatomie des reins



  1. #1
    Syrine 1758

    anatomie des reins


    ------

    bonjour j'ai qlqs questions a propos des reins
    1- que veut t on dire par le rein a un axe principal orienté en bas et en dehors et un autre transversal orienté en bas et en dedans
    2- c quoi le septum sur rénalo rénal
    3 - pouvez vous m'expliquer la vascularisation nutritionnelle et fonctionnelle du rein
    merci d'avance

    -----
    Dernière modification par Syrine 1758 ; 24/11/2019 à 22h57.

  2. #2
    myoper

    Re : anatomie des reins

    Le rein, en forme de fayot qui a son grand axe tel que décrit (de haut en bas (du corps) mais pas strictement vertical, la partie inférieure est inclinée vers l'extérieur et le petit axe (celui qui passe dans la partie la moins large tel que décrit (essaye de le positionner dans l'espace et tu verras que tu auras besoin de ces deux informations pour ce faire).
    Le septum, c'est la paroi, comme le pilum la lance du romain (je crois) entre le rein et la glande qui le chapeaute et s'appelle opportunément glande surrénale.
    Et le rein étant un organe de filtration du sang, c'est sa "fonction" et ce sang circule dedans pour ce faire mais comme tout autre organ, il a besoin d'être nourri pour ce faire et c'est le rôle de la circulation nutritionnelle.
    Myoratorphale.

  3. #3
    Syrine 1758

    Re : anatomie des reins

    merci beaucoup , donc le septum c un partie du fascia rénal qui va séparer le rein de la glande qui le chapeaute c ca ?
    pour le nutrition je voulais savoir comment on arrive a l'artere afferente et efferente a partir de l'artère rénale
    merci encore une fois

  4. #4
    Pterygoidien

    Re : anatomie des reins

    Sur le plan de la vascularisation, le rein a une irrigation segmentaire (terminale). Une fois qu'elle traverse le hile du rein, l'artère rénale se divise rapidement en deux rameaux, un antérieur et un postérieur (notez qu'on peut, en plus, avoir des artères rénales accessoires issues d'autres branches que l'artère rénale, qui viennent perfuser le parenchyme rénal). Les rameaux se divisent ensuite en artères segmentaires, qui servent à irriguer un territoire segmentaire du rein. Sur cette base, on peut d'ailleurs diviser le rein en différents segments, qui ont une utilité en chirurgie.

    Le rameau antérieur donne quatre artères segmentaires qui desservent un territoire rénal homonyme. Ce sont les artères :
    • L'artère segmentaire apicale
    • L'artère segmentaire supérieure
    • L'artère segmentaire moyenne
    • L'artère segmentaire inférieure

    Le rameau postérieur donne trois artères segmentaires, dont deux rejoignent les artères segmentaires issues du rameau antérieur :
    • L'artère segmentaire apicale
    • L'artère segmentaire postérieure
    • L'artère segmentaire inférieure

    Le rein possède donc 5 segments artériels : apical, supérieur (antérieur), moyen (antérieur), postérieur et inférieur. C'est le motif segmentaire le plus souvent rencontré, mais il faut retenir qu'il existe de nombreuses variations anatomiques possibles entre les individus. Ces artères ne s'anastomosent quasiment pas, voire pas du tout, entre elles, rendant l'irrigation artérielle terminale. Si une artère segmentaire vient à être obstruée, le segment rénal qu'elle irrigue sera ischémié et ne peut compter sur l'établissement d'une circulation collatérale, comme c'est le cas pour d'autres organes ou régions du corps.

    Les artères segmentaires donnent ensuite les artères lobaires. Chaque artère lobaire vascularise un lobe (qui est formé d'une pyramide rénale
    (de Malpighi) cernée en périphérie par du cortex (et latéralement par des extensions du cortex appelées les colonnes de Bertin). Ces artères lobaires sont toujours situées dans la partie centrale du rein, appelée le sinus rénal, et longent le système excréteur. A l'abord du parenchyme, près des pyramides, les artères lobaires donnent chacune deux artères interlobaires qui passent dans les colonnes de Bertin, longeant ainsi la pyramide de Malpighi. Elles s'étendent vers la capsule rénale. A hauteur de la bande corticale, les artères interlobaires donnent les artères arciformes, qui partent en angle droit et longent le bord postérieur (la base) de chaque pyramide. De ces artères arciformes, partent à nouveau avec un angle droit les artères interlobulaires, qui s'étendent dans la région corticale vers l'extérieur. Ces artères interlobulaires donnent les nombreuses artérioles afférentes qui donnent les capillaires glomérulaires dans la capsule de Bowman.

    D'autres vaisseaux artériolaires partent dans la médullaire rénale. Ces vaisseaux droits, appelés vasa recta, peuvent naitre à partir de plusieurs branches artérielles possibles, le plus souvent des artères arciformes, ou à partir d'une artériole efférente. Je n'ai pas parlé du glomérule et des vaisseaux péritubulaires, je suppose que vous avez déjà vu ça.
    Pour ce qui est du versant veineux, il est satellite.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 30/11/2019 à 14h29.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Douleurs aux reins
    Par Maloushka dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/02/2010, 15h09
  2. [Biochimie] Ablation des reins
    Par ingrid100 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/12/2009, 12h18
  3. TPE sur les reins
    Par lauraaaa dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/11/2009, 15h55
  4. [Divers] TP sur les reins des rats
    Par diablito1991 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/03/2008, 13h27
  5. [Physiologie] Suppression de sel par les reins
    Par prodessal dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/01/2008, 23h14