Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Ai-je perdu un peu de mes capacités à cause de l'alcool ? Je me fait des films ?



  1. #1
    Freezy2211

    Ai-je perdu un peu de mes capacités à cause de l'alcool ? Je me fait des films ?


    ------

    Bonjour tout le monde !
    Si j’écris aujourd’hui sur ce forum, c’est pour avoir votre avis sur mon cas et peut-être même rencontrer des personnes qui connaissent le même problème que moi. Écrire ce texte qui sera, je pense, plutôt long, m’aide aussi à faire le point sur ma vie. Je précise juste que je ne veux surtout pas paraître arrogant en écrivant, c’est simplement pour que vous compreniez vraiment ce que je ressens. Si c’est le cas je m’en excuse d’avance.

    Alors voilà, je suis aujourd’hui en terminale scientifique (mathématiques, physique-chimie, mathématiques expertes) et vais intégrer l’année prochaine une prépa MPSI plutôt prestigieuse qui me permettrait d’accéder à l’ENAC afin de devenir pilote de ligne. Je sais que ce sera très difficile et c’est justement parce que cette « épreuve » arrive à grands pas que je cogite de plus en plus à mon « problème », si j’en ai véritablement un toutefois.

    Bon je commence. Au collège j’étais un véritable boucan, j’ai toujours été très « excité », « turbulent ». J’étais un peu le clown de la classe qui essayait de se faire voir, de faire rire et ça marchait plutôt bien je dois dire. L’été avant de rentrer au lycée, j’ai énormément réfléchis à ma personnalité, me suis posé pas mal de questions, pas forcément par rapport à ce « clown turbulent », mais simplement sur moi-même, qui j’étais,… Je suis même aller voir un psy parce que j’allais vraiment pas bien. Arrivé en seconde, j’ai complètement changé et suis devenu un élève modèle qui travaillait tout les soirs 3-4 heures, parfois 8 heures par jour le week-end alors qu’il ne m’en aurait fallut que deux pour le peu de travail que j’avais à faire. Il suffisait d’une rature pour que j’écrive à nouveau une feuille entière. J’étais très perfectionniste. À mesure que mes années lycées passées, on a cessé de m’appeler le clown. J’étais devenu le premier de la classe, avais 20 aux contrôles en maths-physiques, j’étais le « trop gentil », le mec « trop intelligent » qui envoyait toujours les DM, faisait les exos de ses potes,etc. Je dois dire que cette image me plaisait bien parce que j’avais l’impression à un moment d’être mis à l’écart par mes groupes de potes parce que j’étais chiant. J’ai vraiment essayé de changer et de devenir « gentil ». J’avais pas non plus vraiment confiance en moi.

    Bref c’est là qu’arrive mon problème. Je suis donc en février de terminale. Tout mes camarades m’appellent encore le gars intelligent, un ancien ami m’avait d’ailleurs même dit que j’étais différent et que j’allais m’en rendre compte plus tard… ça me faisait extrêmement plaisir et j’en étais très fier et à ce moment je ne doutais pas de mes capacités et était persuadé de réussir plus tard. Sauf que voilà, on est en février, je suis en soirée avec des potes et je me prends une cuite. J’avais voulu faire le malin, devenir un clown et faire rire, devenir encore plus décontracté que je ne le suis déjà. Résultat : j’ai vomis 4 fois, trou noir, mal de tête, et tout ce qu’on a l’habitude de voir. Je suis quelqu’un de très stressé et tout de suite je me suis dit : « Je suis devenu con, j’ai merdé, je me suis flingué le cerveau et peut-être que je n’ai plus les mêmes capacités qu’auparavant... ». Le premier cours de maths de la semaine, j’étais très impatient mais aussi stressé de voir ce dont j’étais capable. Et là, incompréhensible. D’habitude tout me paraissait fluide, parfois même simple, mais là, un simple cours d’introduction sur les logarithmes était devenu d’une difficulté… Et à mesure que je ne comprenais pas, je stressais de plus en plus et mon cerveau, proportionnellement à ce stress se bridait de plus en plus, se bloquait. Sur le coup j’ai eu très très peur et me suis dit, ça y est, je me suis gâché.

    J’ai aujourd’hui terminé l’année et suis finalement resté premier miraculeusement. Mon cerveau semble être plus débloqué qu’en février. Cela dit je pense encore être devenu bête depuis ce jour (j’ai aussi parfois des trous de mémoire) et à chaque fois qu’au cours de l’année on me disait que j’étais fort, j’étais extrêmement gêné, parfois honteux, parce qu’au fond j’avais l’impression que tout le monde me surestimait et que je ne méritais pas ces compliments. J’avais l’impression d’être devenu un imposteur incapable de faire ce dont on me disait capable bien que j’ai continué à avoir de bonnes notes. Mais peut-être que était-ce seulement parce que j’ai continué à bien travailler chez moi et à apprendre sur le bout des doigts toutes mes leçons ? Ce qui au fond ne veut pas dire que je suis fort (mais plutôt que je suis bel et bien un imposteur). Aujourd’hui, ça me dérange beaucoup qu’on me « surestime » parce que j’ai l’impression que c’est comme si on me confiait une tâche que j’étais incapable d’accomplir. Comme si on placer sur moi des espoirs, même de la part de mes professeurs qui me trouvent fort… Peut-être même que je ne suis pas « digne » d’aller en prépa l’année prochaine et que je vais me faire écraser par tout le monde. Au début de l’année j’étais pourtant persuadé que ma place était là-bas mais maintenant j’en doute fortement.

    Depuis février tout est devenu matière à réflexion, le moindre truc à la con peut me faire sortir une feuille et un stylo (pourquoi lorsqu’un glaçon de quelconque volume fond, le niveau de l’eau du verre ne monte pas,etc…). Des fois je me demande même ce qu’est une dérivée, revoit des leçons de première... Je suis perpétuellement en train de me tester.
    Mais cet été j’ai à nouveau bu et vomis. Malgré tout ce qui m’est arrivé...

    Ma question est donc la suivante : L’alcool a t-il vraiment affecté mon cerveau (je rappelle que mon score est de deux cuites et un état d’ébriété atteint environs 8 fois je dirais) ? Est-ce seulement moi qui me crée de toutes pièces ce blocage que j’ai rencontré plusieurs fois ? Avez-vous eu déjà l’impression de régresser mentalement (je sais que ce n’est pas véritablement le bon terme mais vous m’avez compris) ?

    Je vous remercie de m’avoir lu et je compte vraiment arrêter de boire. Je précise au fait que je n’ai jamais fumé (du shit ou de la beuh) si ce n’est qu’une ou deux barres parce que ma mère m’a trop mis en garde là-dessus. J’ai peur de devenir bloqué et me garde ce plaisir pour mes 25 ans lorsque mon cerveau sera bien formée (il paraît d’ailleurs que la beuh a de bons effets thérapeutiques).

    PS : excusez-moi pour les fautes d’orthographes et je viens de relire mon texte, je me rends compte que ça parait peut-être légèrement arrogant et peut-être de mauvaise foi comme si je savais au fond que j’étais intelligent ou je ne sais quoi et que je me crée des problèmes mais je vous jure c’est vraiment pas ça. En tout c’est cool ça m’a permis de réfléchir écrire.

    -----

  2. #2
    GBo

    Re : Ai-je perdu un peu de mes capacités à cause de l'alcool ? Je me fait des films ?

    Ce n'est pas une ou deux cuites qui peuvent faire régresser de façon permanente les capacités intellectuelles, je ne sais pas tu as vu ça ! Par contre il y a d'autres dangers, coma éthylique, chutes mortelles, entrée dans l'alcoolisme etc...
    Donc pourquoi dépasser la simple ébriété, et uniquement dans quelques circonstances festives ? Pas trop ni trop souvent donc.
    Sinon le shit, ça par contre ramollit sérieusement le bulbe ! les propriétés médicales du cannabis, c'est pour les gens qui ont des souffrances physiques chroniques...
    Dernière modification par GBo ; 17/07/2021 à 18h38.

  3. #3
    Freezy2211

    Re : Ai-je perdu un peu de mes capacités à cause de l'alcool ? Je me fait des films ?

    D'accord, merci beaucoup de ta réponse !

Discussions similaires

  1. Actu - Dry January : effets de l'alcool sur la santé et troubles d'usage de l'alcool (2/3)
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2021, 08h30
  2. Actu - L'alcool fait 41.000 morts par an en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 34
    Dernier message: 28/03/2019, 18h13
  3. [PM129] L'alcool fait oublier le temps, qu'elle disait
    Par deep_turtle dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 06/04/2008, 23h05
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.