Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Vocation: paléontologue...




  1. #1
    coco
    Bonsoir,
    Toujours dans la rubrique "questions anecdotiques"... mais finalement pas tant que cela...puis-je vous demander...
    Que vous apporte la paléontologie, à laquelle vous consacrez une bonne partie de votre vie?
    Pensez-vous que votre vie aurait été très différente si vous n'aviez pas étudié avec minutie cette vie d'un autre âge?
    Bref, je veux dire quels sentiments se développent dans cette quête... il y a tant de vocations de paléontologues qui n'arriveront pas à terme, pour que cette réponse ne soit pas inutile... et que dire à ces vocations en herbe?
    Merci... encore...

    -----


  2. #2
    Eric Buffetaut
    Bonjour,

    La paléontologie m'apporte beaucoup, parce que pour moi c'est plus une passion qu'un métier, et il est clair que je ne vois pas très bien ce que j'aurais pu faire d'autre (en tout cas avec autant de plaisir). Analyser les sentiments que cela procure est plus difficile. Il y a le plaisir de l'inattendu, parce qu'on ne sait jamais exactement ce que l'on va découvrir lorsqu'on part sur le terrain (ou même qu'on fouille les collections d'un musée). Il y a aussi un côté concret: les fossiles sont des objets, que l'on prend plaisir à voir sortir du sol, à dégager, à reconstituer. Une partie de l'intérêt tient aussi à ce qu'on peut leur faire dire (et c'est là où le chercheur se différencie du collectionneur) sur les environnements dans lesquels ils ont vécu, sur leur biologie, sur les causes de leur disparition, etc. Le paléontologue se plonge dans des mondes qui sont radicalement différents du nôtre à bien des égards, mais qui sont aussi le même monde que celui dans lequel nous vivons. C'est une sorte de paradoxe qui donne un intérêt accru à sa recherche. Dans mon cas, le plaisir de voyager un peu partout à travers le monde fait aussi partie des attraits du métier. On s'ennuie rarement quand on fait de la recherche paléontologique.
    Que dire aux vocations en herbe ? D'abord que le travail du paléontologue n'est pas exactement ce que montrent les médias ou le cinéma, qui insistent sur l'aventure et le spectaculaire. Il y a beaucoup d'aspects du métier, sur le terrain ou au laboratoire, qui peuvent se révéler fastidieux pour ceux qui auraient une idée un peu trop "romantique" de la paléontologie. Certaines vocations ne résistent pas longtemps à des fouilles où on passe des heures ou des jours à gratter dans la poussière ou à casser des cailloux sans trouver grand chose. Pour d'autres, c'est l'étude approfondie des fossiles qui peut rebuter, les heures passées à lire les articles et livres de nos collègues et de nos prédécesseurs, à faire des comparaisons dans les musées, etc. - activités que je trouve très intéressantes, mais qui sont loin d'une certaine image du paléontologue-aventurier. Il est donc préférable de s'assurer que la vocation en herbe est une vraie vocation. De vraies vocations, il en existe heureusement beaucoup, mais le malheur est qu'il n'est pas facile, actuellement, de les réaliser, car les postes sont rares en paléontologie. Je ne pense pourtant pas qu'il faille décourager ces vocations. Il faut simplement savoir que ce ne sera pas facile, qu'il y aura beaucoup de déceptions, voire de frustrations, avant de pouvoir se consacrer vraiment à la recherche paléontologique. Mais si on a une vocation solide, pas seulement un enthousiasme passager, cela vaut la peine de persévérer.

    Eric Buffetaut

Discussions similaires

  1. Interview d'un paléontologue
    Par Clement Arragain dans le forum Paléontologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/05/2013, 14h15
  2. prix de la vocation scientifique et technique des filles
    Par criquick dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/07/2007, 14h13
  3. Comment trouver un paléontologue ?
    Par MarineJordanC dans le forum Paléontologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2006, 15h04
  4. Présentation et salaire d'un paléontologue
    Par Michael Lizotte-Lévesque dans le forum Paléontologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/05/2006, 15h44
  5. [Formation] Devenir paléontologue...
    Par Valenten dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2006, 10h21