Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 42 sur 42

fonctionnement de l'alternateur



  1. #31
    aftwiner

    Re : fonctionnement de l'alternateur


    ------

    Citation Envoyé par Bonnes perspectives Voir le message
    le rotor est bien composé de 2 ELECTROaimants si je me trompe pas dont les poles sont inversés le fil que tu veux dans le stator c'est simplement le fil de cuivre qui relie les diverses bobines collectrices du courant induit et qui alimenteront les circuits électriques de l'auto par ex.

    Ce que je me demande c'est comment la première étincelle dans une auto se fait si l'alternateur ne tourne pas...ca je peux pas te répondre....je pense qu'il doit y avoir une sorte de condensateur
    Je suis désolé mais cela est faux
    L'ensemble des éléments du rotor compose 1 élèctroaimant le fil de cuivre à l'intérieur sert de "commande" de cet élèctroaimant. Je le répète cet élèctroaimant en tournant dans le stator induit un courant dans ce dernier ! Ce système pourrait fonctionner aussi avec un aimant ( à la place de l'élèctroaimant) mais il serait impossible de gérer de façon précise le courant produit par l'alternateur et je crois pas me tromper de beaucoup en appelant ça une dynamo .

    Citation Envoyé par Bonnes perspectives Voir le message
    Ce que je me demande c'est comment la première étincelle dans une auto se fait si l'alternateur ne tourne pas...ca je peux pas te répondre....je pense qu'il doit y avoir une sorte de condensateur
    et la batterie ? ce serait pas son utilité!

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    michel dhieux

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    bonsoir;
    en reprenant le schéma de aftwiner (le deuxième schéma, avec un pôle bleu et l autre rouge)on aperçoit sur le coté droit une piste de cuivre ,en fait le rotor a
    2 pistes de cuivre .a l intérieur du rotor, est enroulé un fil de cuivre perpendiculairement, a l axe du rotor, chaque bout du fil est soudé sur une piste.
    on envoie du courant sur un fil, l autre relié a la masse, il y a donc production
    d un champ magnétique dans le sens, axe du rotor. il y a donc un pôle N et S.
    ces pôles du fait de la conception de la matière en pointe comme le schéma du rotor le représente, se trouve en tournant chaqu un a son tour , devant un bobinage du stator,
    et on va dire pour rester simple , que chaque fois qu il y a rupture de champ magnétique ou que chaque fois qu il y a changement de polarité DEVANT un bobinage, il y a production de courant.
    le premier cas les capteurs inductifs, le deuxième cas l alternateur.
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  4. #33
    aftwiner

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    Citation Envoyé par fisicooo Voir le message
    Supposons ce point acquis,l'alternance du champ magnetique nord puis sud devant un electron du stator equivaut a 1 hertz mais comme il y a des millions d'electrons pourquoi dans les plus grosse centrales electriques on obtient du 50 Hz??? merci de repondre
    Tout simplement parce que la vitesse de rotation des alternateurs dans les centrales est parfaitement maitrisée pour obtenir un courant de 50 Hz.
    Sur 1 voiture par exemple la fréquence peut monter très haut mais ce n'est pas gênant car le courant produit est redressé par un pont de diodes avant d'arriver sur le circuit à courant continu du véhicule !
    C'est d'ailleurs cette fréquence qui informe le compte tours de la vitesse de rotation du moteur ( en tout cas sur les diesels, pas obligatoirement sur les moteurs essence)

    Très bonne l'explication de Michel dhieux , les bons mots dans le bon ordre !

  5. #34
    michel dhieux

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    Citation Envoyé par aftwiner Voir le message
    C'est d'ailleurs cette fréquence qui informe le compte tours de la vitesse de rotation du moteur ( en tout cas sur les diesels, pas obligatoirement sur les moteurs essence.
    bonsoir:
    exact, mais dans ce cas il y a en plus une borne supplémentaire, la borne W
    elle donne une fréquence pour le compte tours et pour l horametre, pour éviter la triche, sur le compteur d heures certaines machines ,n ont pas de fonctions essentielles de travail si le voyant de charge est allumé ou pas de fréquence sur la borne W, et l horametre.

    pour fisicooo, juste un petit plus , pour comprendre un peu mieux je présente deux cas:
    1/prend un transformateur en primaire 220v alternatif et en secondaire 24 volts alternatif (par exemple) change la donnée du primaire ,par exemple du
    220 v continu que va sortir en secondaire >>>>>>>>>>>> rien
    2/prend une bobine d allumage de voiture de l époque(qui ressemble a un transfo, de par sa fonction ) il y a un enroulement primaire et un secondaire, si le rupteur est fermé le courant est passant dans l enroulement primaire vers la masse il ne se passe rien au niveau du secondaire qui juxtapose le primaire ,donc pas d étincelle a la bougie, via le secondaire, par contre au moment ou le rupteur s ouvre, il y a rupture du champ magnétique ,donc production de courant sur le deuxième enroulement (le secondaire), comme ce dernier a moins de longueur de fil , et a une section plus importante que le primaire, la valeur du voltage change , il y a 10000 volts environ au niveau de l étincelle mais avec très peu d amperage, alors qu en entrée 12 volts
    nota: lingué, ou rupteur, ou vis platinées pour d autres ( ces derniers étaient en fait une vis avec écrou, de réglage d écartement, mais la partie contact de la vis était recouvert de platine d ou son nom)
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  6. #35
    Bonnes perspectives

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    La gestion de la tension dans l'alternateur se fait elle avec une varistance ?

  7. #36
    aftwiner

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    pour gérer la tension donc le débit de courant de l'alternateur je ne sais pas si il y a une varistance mais c'est le régulateur (élèctronique) qui s'en occupe: il alimente le rotor (excitation) suivant la tension de sortie de l'alternateur= 13,8 v en règle générale pour un circuit fonctionnant sous 12 volts

  8. Publicité
  9. #37
    Bonnes perspectives

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    remarque on pourrait aussi avoir un alternateur aimant permanent est mettre une varistance après l'alternateur maintenant je sAIS PAS si les bobines de l'alternateur supporteraient une excitation extrême à 6000 tr/min. De plus je sais pas si un alternateur d'aimant serait suffisament puissant au niveau champ magnétique pour entretenir une voiture électriquement .

  10. #38
    Aurélien39

    Wink Re : fonctionnement de l'alternateur

    pour l'explication donné en dernier car je me croyait nul en fct d'alternateur mais apparament je suis pas seul.
    C'est pourtant simple.
    On a une grosse bobine alimenté en continu et qui forme un aimant électriquement, avec un pole Nord et un pole Sud. C'est la partie mobile de l'alternateur.
    Il se peut que il y ait plusieurs autres aimants suivant la vitesse de rotation de l'alternateur.
    Plus il tourne vite, moins il faut de pole (dans le nucléaire, 3000tr/min, soit 50Hz, soit 50tr/s donc une paire de pole, on parle alors de turbo-reacteur)
    Moins il tourne vite, plus il faut de pole (dans l'hydraulique, on peut en avoir une dizaine)
    Ensuite, 3 bobines, fixes, déphasé de 120° (trace sur une feuille un cercle, avec ton raporteur, tu trace 3 traits à 120° chacun), collectent donc ce flux magnetique créé par cette ou ces électro-aimants et crée alors un courant dans ces bobines donc un potentiel de tension. Apres, il te faudrais des cours de physiques plus poussé pour comprendre le phenomene magnetique mais sache que quand on bouge un aimant a proximité d'une bobine, il se crée un tension au borne de cette bobine

  11. #39
    invite76532345
    Invité

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    Bonjour Aurelien

    Bienvenue sur le forum

    Tu as le mérite d'être honnête
    pour l'explication donné en dernier car je me croyait nul en fct d'alternateur mais apparament je suis pas seul.
    Tu n'es pas si nul que cela car ta description est juste quant au principe de l'alternateur.
    Par contre pour la suite:
    (dans le nucléaire, 3000tr/min, soit 50Hz, soit 50tr/s donc une paire de pole, on parle alors de turbo-reacteur)
    Réaction: ????? Pourquoi pas de "klaxon" ou de "presse purée" ?
    Une centrale nucléaire comporte en gros deux parties:
    Le réacteur et ses annexes formant une chaudière qui produit de la vapeur d'eau.
    Les machines (turbines à vapeur et alternateurs) qui produisent l'électricité.
    Les turbines à vapeur, à la puissance près, sont pratiquement identiques à celles d'une centrale thermique à fuel ou à charbon.
    Et il faut se souvenir de la règle générale:
    "Plus c'est gros, moins ça tourne vite !!! "
    La presse "people" et le "Café du commerce" ne sont pas nécessairement les meilleures sources d'information

    A+

  12. #40
    chatelot16

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    a quoi ca sert de critiquer une reponse pour ne meme pas en corriger clairement l'erreur : il voulais dire turbo alternateur !

    oui en general plus c'est gros plus ca doit tourner lentement , et 3000 tr/minute est trop rapide pour des tres grosse puissance , la vitesse optimum de l'alternateur serais plus basse : mais la grande vitesse est l'optimum pour les turbine : donc pour les gros turboalternateur on arrive a faire des tres gros alternateur a 3000t/mn pour eviter des engrenages !

    des turbine a vapeur plus petite ont un engrenage pour faire tourner la turbine encore plus vite

    3000t/min est le maximum pour faire directement du 50hz : mais avec de l'electronique lourde on finira bien par faire des convertisseur pour faire tourner directement les alternateur a une vitesse assez elevé pour se passer d'engrenage : certainement que ca se fait deja mais comment le savoir

    dans l'aviation il y a des alternateur qui font du 400hz ...

  13. #41
    Aurélien39

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    Bon ben merci à ce dernier qui a compris que j'avais fait une petite erreur de frappe (turbo reacteur je voulais dire,désolé). Travaillant à Edf dans la production hydraulique, je pense que je suis quand même assez calé pour pouvoir faire part de mon experience.
    Certaine personne qui critique mais n'apporte pas d'eau au moulin sont prié de se taire.

    J'ai envie de faire partager mon experience mais malheusement, une explication de phenomene physique est souvent assez compliqué a expliquer sans schema.
    Je vais te parler d'un alternateur qui fonctionne sans charbon (alternateur inversé), mais faudrait t'il que tu comprenne ce qu'est un charbon.
    Les charbon permettent d'alimenter le bobinage du rotor en continu. Cela entraine de lourde perte dans cette alimentation.
    L'idée de l'alternateur inversé :
    => utiliser un redresseur alimentant un bobinage dans le stator (partie fixe) en tension continu pour créé un électro-aimant
    => 3 bobinages implanter dans le rotor (partie mobile) récuperant une tension alternative transformé a son tour en tension continu pour alimenter un autre électro-aimant
    => enfin les 3 bobinages statoriques (fixes) pour récuperer une tension triphasés.

  14. #42
    Aurélien39

    Re : fonctionnement de l'alternateur

    On a beau etre un moderateur, on a pas la science infuse :
    on distingue 2 types d'alternateur :
    les alternateurs à poles saillants, présent dans l'hydraulique...
    les alternateurs à pôles fixes
    les premiers tournent beaucoup moins vite que les deuxieme.
    les alternateurs à poles saillant peuvent avoir enormement de pole.
    les alternateurs à poles fixes n'ont au maximum que deux paire de poles.
    Donc ton principe, plus c'est gros moins ca tourne vite sappliquent aussi.
    Un rotor d'une centrale nucléaire tourne super vite.
    Les roors d'une centrales hydrauliques tournent moins vite.
    La vitesse maximum que peut atteindre une turbine pelton (turbine tournant le plus vite) est 1000tr/min.
    Conclusion : un moderateur averti doit d'abord vérifier ces bases avant de donner des lecons
    Conclusion n°2 : je peut te conseiller des bouquins si tu veut verifier .

  15. Publicité

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. L'alternateur et sa conception?
    Par Pab dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/02/2009, 17h43
  2. [Blanc] bruit en fonctionnement
    Par victor77 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/06/2007, 07h55
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.