Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs



  1. #1
    dourpil

    Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs


    ------

    Bonjour à tous.

    Nous sommes une équipe de 4 étudiants et avons un projet à réaliser: l'étude d'un pont roulant bipoutre posé.

    Nous rencontrons des difficultés pour justifier la puissance des moteurs concernant le mouvement en translation. Notre tuteur nous a guidé sur l'écrasement des galets et les coefficients de frottement dans les mécanismes, mais nous avons du mal à nous renseigner là-dessus.

    Selon nos notes de cours, le coefficient de frottement de roulement de l'acier trempé sur l'acier trempé est de 0,001cm.

    On nous dit également que pour des roues motrices, le couple moteur vaut:

    Cm = P.(e + r.sin(phi))

    e étant le coefficient de frottement de roulement et r.sin(phi) étant le rayon du cercle de frottement. P est la charge.

    Nous n'arrivons pas à nous renseigner sur le cercle de frottement.

    Quelqu'un saurait nous aider? Sommes-nous dans la bonne voie pour justifier la puissance des moteurs? Merci


    pour info, le pont roulant étudié est de ce type: http://www.deman.be/frans/rolbruggen_fr.html

    Il sera capable de soulever une charge de 8 tonnes.


    Merci beaucoup

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    la puissance pôur faire rouler un pont roulant a vitesse constante est faible est ce n'est pas ca qui fait choisir le moteur : c'est le couple du moteur qui doit etre suffisant pour donner une acceleration raisonnable a un truc tres lourd

    une fois que l'on choisi un moteur ayant le couple de demarage qui convient il est largement trop puissant pour la vitesse constante

  4. #3
    seizetheday

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    je ne sais pas ce qu'est un cercle de frottement mais dans votre cas le couple resistant se calcule en multipliant l'effort resistant au roulement par le rayon du galet
    Mais comme le dit chatelot ce n'est pas ça qui dimensionne le moteur ;
    ça sert juste a verifier que le couple de démarrage est suffisant
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  5. #4
    djodjo44

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    Bonjour,

    Je précise qu'à ma connaissance les chemins de roulement des ponts roulants et les galets ne sont pas en acier trempé. C'est de l'acier ordinaire. Dont l'écrasement des galets n'est pas le même, le coefficient de frottement et de roulement aussi.
    Par ailleurs il existe des normes françaises qui définissent les ponts roulants. A ce que j'ai pu en voir à une certaine époque, ces normes allaient assez en profondeur pour définir les ponts roulants.
    Pour les roulements il faut faire attention s'ils sont équipés de protection anti-poussières car ces protections consomment quelques Nm. C'est important car en général sur un pont roulant il y a un réducteur entre le moteur électrique et le galet, ce qui veut dire plusieurs roulements.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    dourpil

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    merci pour vos réponses, mais elles me font un peu bloquer...


    De quelles données ai-je besoin pour calculer le couple nécessaire au démarrage?

    je suppose de l'accélération, du coefficient de roulement, de la charge, y a-t-il d'autres informations?

    Avec toutes ces données, comment mener le calcul?


    Merci d'avance

  8. #6
    Zozo_MP

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs


  9. Publicité
  10. #7
    djodjo44

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    Bonjour,

    Il faut savoir que pour un pont classique avec élingues le pont démarre toujours avant la charge ce qui crée le "balan" qui est un problème lorsqu'il faut s'arrêter à un endroit précis. C'est pourquoi les pont roulant on souvent 2 vitesses. Les personnels n'aiment pas les ponts avec rampe de vitesse car il y a une difficulté à apprécier la vitesse du pont roulant et à lui donner l'ordre d'arrêt au bon moment. De même lorsque l'on "rattrappe le balan", le fait de "pianotter" fait que le pont ne bouge pas par rapport à un pont à 2 vitesses qui démarre et si l'on maintien la manette enfoncée il part à trop grande vitesse.
    De même , le personnel apprécie d'avoir un bouton rotatif qui commande la petite vitesse en permanence. Cela permet une approche plus lente et un positionnement plus précis.
    Les 2 vitesses sont valable pour tous les mouvements. J'ai vu positionner des dessus de réducteur sur des dessous de presque 10 000daN avec un pont de 10 000daN avec une seule vitesse, avec la souplesse du pont, ( la flèche ) cela faisait " dong,dong ). Ne pas mettre les doigts entre les 2 batis pour ne pas récupérer des carpettes.

    La norme française impose des vitesses dans les trois directions en fonction de la charge maximale d'utilisation. La norme française tient compte du code du travail ( édition Hygiène, sécurité et condition de travail ) qui est très "prolixe" sur toute la manutention. Il faut savoir que toute mise en service doit être faite par un organisme agréé qui lui va vérifier que le code du travail est respecté et ce ne sont pas des plaisantins car ils engagent leur responsabilité pénale.
    Je les ai cotoyés pendant 20 ans!

  11. #8
    lamiaaaa

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    salut, malheureusement j'ai le mème problème et mème au niveau de dimensionnement des roulements...

  12. #9
    Ouk A Passi

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    Bonjour,

    De quelles données ai-je besoin pour calculer le couple nécessaire au démarrage?
    je suppose de l'accélération, du coefficient de roulement, de la charge, y a-t-il d'autres informations?
    Je pense que tu vas trouver des éléments de réponse ICI.

  13. #10
    greenf

    Re : Pont roulant - écrasement des galets et puissance des moteurs

    bonjour,

    les ponts "nouvelles générations" sont équipés de variateurs donc démarrage en douceur, positionnement plus précis.

    D'autre part, je pense que des fabriquants de moteurs ( et réducteurs) peuvent vous donner la réponse, si vous connaissez le tonnage de la charge, les distances de déplacements ( translation,direction et levage) de votre pont. Je pense que leroy-somer est bien implanté dans ce domaine. Mais bon cette solution ne sera pas convaincante pour votre tuteur voir pour vos professeurs car trop "facile" et surtout pas mathématique .

Discussions similaires

  1. Actu - Dépollution des émissions des moteurs diesels par plasma
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/07/2007, 11h40
  2. Des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois
    Par elgedea dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/05/2006, 19h58
  3. moteurs des navettes spatiales
    Par jacquet dans le forum Astronautique
    Réponses: 23
    Dernier message: 17/05/2006, 13h03
  4. Comparatifs des compétences des dfférents moteurs
    Par Pab dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/03/2006, 11h07
  5. dimensionner des moteurs
    Par seido dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/08/2005, 13h53
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.