Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois



  1. #1
    elgedea

    Des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois


    ------

    Bonjour,
    derrière cet intitulé à rallonge, se cache une question pour les scientifiques du ouèbe.
    Pour un poêle à bois (et plus généralement pour un système de chauffage), on indique une puissance nominale (ex 8 KW) et une plage de puissance (ex 5-12 kW).

    Faut-il comprendre que le poêle est prévu pour une puissance de 8, et qu'il aura donc son rendement le plus efficace à ce régime, mais qu'inversement, il pourra donner jusqu'à 15 en le bourrant jusqu'à la gueule et avec du coup un moins bon rendement ?
    Si oui, quelle cohérence avec le fait, comme ça a été indiqué plusieurs fois sur ce forum, qu'une combustion est la plus efficace quand elle est "à fond" ?
    Enfin, sur une chaudière fioul où il suffit de règler le débit, je vois comment explorer cette plage de puissance. Mais sur un poêle, ils ont pas encore mis le bouton pour baisser la flamme. C'est juste au niveau du tirage / alimentation d'air que ça se joue ?

    Bref des petites questions un peu techniques pour bien continuer de comprendre.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    seboseb

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Bonjour,

    il me semble que la puissance nominale est bien la puissance maxi, la variation de puissance étant obtenue en réduisant le débit d'air (ce qui freine la combustion, et donne de moins bons rendements).

    C'est mon "paradigme" actuel ; si quelqu'un a d'autres infos contradictoires, elles sont les bienvenues !!!

  4. #3
    Philou67

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Est-ce que l'humidité du bois ne pourrait pas être un facteur influant sur le rendement, et par voie de conséquence sur la puissance ?

    La puissance nominale serait donnée avec une humidité relative du bois donnée, et les puissances min/max avec d'autres paramètres extrêmes ?

    Autre piste : le type d'essence du bois. Selon l'essence, le rendement pourrait être différent (voire selon la qualité du bois : beaucoup d'écorce, épaisseur des buches, ...).

    Mais, comme seboseb, les autres avis sont les bienvenus.

  5. #4
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Je pense que vous compliquez un peu...

    Dans l'ex donné (inventé?) on remarque que 8 est +- la puissance moyenne (en fait 8.5) si on considère la plage de puissances 5-12 (inventée elle aussi ?).
    Ca signifie donc, que de part sa conception (matériaux, surfaces d'échange, quantité et qualité des arrivées d'air) mais aussi selon les caractéristiques de la sortie de fumée, du tirage, de la qualité et quantité de bois utilisée lors du chargement, et aussi la qualité de ce chargement... la puissance délivrée par l'appareil pourra varier de 5 à 12 kW EN FCTION de ces différent paramètres.
    Le bois n'étant pas un combustible calibré il est impossible d'être plus précis qu'en indiquant cette plage de puissance...et sa moyenne théorique lors d'un usage "normal".
    Tout écart sur cet usage "normal" aura des effets directes sur la quantité de chaleur produite et restituée. Un chargement trop poussé, ou trop léger, l'utilisation d'un bois mal séché, d'une section mal adaptée ou encore d'une essence peu adaptée au type de poele (bois tendre et finement fendu pour un poele classique, bois trop dense et trop gros pour un poele de masse) aura une influence directe sur la qualité de la combustion et donc sur le rendement de l'appareil de chauffe.
    Mais dans tous les cas la puissence restituée ne pourra pas s'écarter sensiblement de la plage annoncée, du moins pas sans entrainer une déterioration du matos, surtout si on tente de dépasser la valeur plafond.
    Ludo B
    Tournai (B)

  6. Devis
  7. #5
    Philou67

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Citation Envoyé par ludo b
    Je pense que vous compliquez un peu...
    D'après ce que tu nous dis, j'ai plutôt l'impression qu'on est en plein dans le mille, non ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Oui, ton dernier message alait dans le bon sens, mais tu n'envisages qu'un des facteur, à savoir la qualité du bois.
    Il faut savoir que les chiffres annoncés par le fabricant s'entendent "avec un combustible de bonne qualité et conditionné dans les règles de l'art".
    Avec un bois trop humide et/ou mal coupé, avec un chargement innaproprié, un conduit de m..., nous ne sommes plus dans les conditions "normales" d'utilisation, et donc en fait un peu "hors sujet". Avec un bois vert non fendu par ex il est fort probable que le même la puissence min annoncée ne soit pas atteinte, et ce quelle que soit la quantité de bois brulé.
    La qualité du bois brulé est donc une sorte de "postulat" de départ. Les variations de puissance dépendront bcp des autres facteurs tels que arrivées et sortie d'air, t° ambiante intérieure et ext (qui influent respectivement sur les échanges thermiques et le tirage).
    L'essence détermine quant à elle la façon dont les calories seront libérées : rapidement pour les essences à faible densité, plus lentement avec les essences à forte densité. Ces dernières sont, pour cette raison plus adaptées à l'usage dans des poeles "classiques" en fonte ou acier.
    Dernière modification par ludo b ; 17/05/2006 à 11h11.
    Ludo B
    Tournai (B)

  10. Publicité
  11. #7
    Philou67

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    C'est vrai, c'est vrai ludo... mais je me rejouis de voir que de "ignare" question bois, je commence à devenir "averti".
    Tes éclaircissements nous sont tous bien précieux.
    Merci Ludo.

  12. #8
    seboseb

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Sur le site d'un fabricant sérieux (Suisse, quoi...) de poele à bois, j'ai trouvé cette fiche descriptive . Il y est dit que la puissance nominale (DIN), c'est une valeur de test, et que la puissance de chauffe, c'est l'énergie restituée. Ils montrent un diagramme de cette puissance de chauffe. Comme leur poêle est un "semi-accumulateur", le feu est court, la puissance nominale est de 8 kW pendant le feu et de 2.5 kW maxi sur le durée de chauffe (10 à 12 heures). C'est le même principeque les PDM qui ont une combustion luciférienne mais ont une puissance de chauffe faible (2 à 2.5 kW). J'en déduis que :
    Puissance nominale = puissance "consommée" pendant la combustion,
    Puissance de chauffe = puissance restituée, pendant la durée de restitution.

    J'espère avoir fait avancer le schmilbick !
    Dernière modification par seboseb ; 17/05/2006 à 12h10.

  13. #9
    elgedea

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Ah c'est marrant, je voyais pas ça comme ça...
    Sans vouloir vous offenser et en vous remerciant pour vos contributions , je vais laisser la discussion ouverte pour avoir éventuellement plus d'avis .
    Je reste un peu sur ma première hypothèse, de possibilité de jouer sur la puissance par l'arrivée d'air et/ou le tirage (principe de la combustion forcée).
    Parce que je ne sais pas comment, dans leurs bureaux, les concepteurs peuvent évaluer la qualité du bois brulé à droite à gauche... Ils sont dans une config "optimale" comme le dit Ludo.
    Sinon, les chiffres ne sont pas inventés : il s'agit du poêle "Momo" (si si c'est vrai) du fabriquant Wodtke, en allemage (wodtke.com), poêle chaudière sur site en allemand...
    Merci aussi pour le tuyau de twlag, ils ont aussi un truc qui correspond à ce que je cherche.

    Bon, la question reste ouverte !!!

  14. #10
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    [QUOTE=seboseb J'en déduis que :
    Puissance nominale = puissance "consommée" pendant la combustion,
    Puissance de chauffe = puissance restituée, pendant la durée de restitution.

    ![/QUOTE]
    Oui, pour un poele de masse.
    Pour un poele classique la restitution est immédiate, pendant la combbustion elle-même.
    Ludo B
    Tournai (B)

  15. #11
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Citation Envoyé par elgedea
    Je reste un peu sur ma première hypothèse, de possibilité de jouer sur la puissance par l'arrivée d'air et/ou le tirage (principe de la combustion forcée).

    Parce que je ne sais pas comment, dans leurs bureaux, les concepteurs peuvent évaluer la qualité du bois brulé à droite à gauche... Ils sont dans une config "optimale" comme le dit Ludo.

    !!!
    Bien sur que l'apport en air a une influance directe sur le rendement puisqu'il détermine ll'intensité de la combustion.
    L'idée est de trouver le bon "réglage" pour avoir d'une part la meilleure combustion (plus de calories dégagées et moins de poluants) tout en optimisant l'évacuation des fumées (ce d'une part pour optimiser l'entrée d'air, entrée et sortie étant liées, mais aussi pour limiter les pertes de chaleur).
    Donc réglage d'"entrée et sortie d'air oui, mais dans le but d'optiminer la combustion, dans le sens d'une meilleure combustion possible, pas dans le but de "faire durer" la buche (principe du "feu continu") le plus longtemps possible, car là le rendement devient franchement mauvais, et la polution très importante.

    Un bois "normal" c'est une valeur théorique comprise entre 4 et 5 kWh par kilo de bois sec, quelle que soit l'essence.
    Ludo B
    Tournai (B)

  16. #12
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Citation Envoyé par seboseb
    Puissance nominale = puissance "consommée" pendant la combustion,


    !
    En fait si tu brule 1 kl de bois sec dans un poele tu libère environ (si la combustion est optimale) 4kw de chaleur.
    Si ce poele a un rendement de 70% il pourra restituer +-2.8kW.
    Si tu brule 10kg tu restitue donc environ 28kw.
    Si ton poele à une puissance max de 20kW et tu essaye de bruler ces 10kg trop vite il ne pourra pas restituer plus de ce max de 20kW, donc 8kW seront tout simplement perdus par le conduit de cheminée. Dans le pire des cas tu provoque même une sur chauffe et tu endomage la fonte.
    Ludo B
    Tournai (B)

  17. Publicité
  18. #13
    seboseb

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Citation Envoyé par ludo b
    En fait si tu brule 1 kl de bois sec dans un poele tu libère environ (si la combustion est optimale) 4kw de chaleur.
    Si ce poele a un rendement de 70% il pourra restituer +-2.8kW.
    Si tu brule 10kg tu restitue donc environ 28kw.
    Si ton poele à une puissance max de 20kW et tu essaye de bruler ces 10kg trop vite il ne pourra pas restituer plus de ce max de 20kW, donc 8kW seront tout simplement perdus par le conduit de cheminée. Dans le pire des cas tu provoque même une sur chauffe et tu endomage la fonte.
    Alors si j'ai bien tout compris, dans l'exemple du poêle Momo Wodkte (ça me fait bien rire ) :

    - 8 kW, c'est ce que l'on peut obtenir en brulant le bois au rendement optimum (bonne combustion ET récupération de la chaleur).

    - La plage de puissance 5 à 12 kW, ça correspond à ce que l'on peut obtenir en faisant d'autres réglages. On peut obtenir un feu plus vif (12 kW) mais perdre plus de chaleur par le conduit, ou un feu plus lent, qui perd en qualité et en rendement de combustion (5 kW).

    Et j'imagine que tout ça, c'est pour une même quantité de bois, parce que sinon ça doit être facile d'obtenir 10 watts de puissance en mettant juste une bougie ou quelques allumettes dedans !

    Ca vous semble correct ?

  19. #14
    elgedea

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Ca me semble correct. Peut être d'autres validations ?

  20. #15
    caillou

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    excusez moi mais vous n'y êtes pas vraiment, bien que vous vous y approchez....

    La puissance nominale fait appel à une norme qui définit que suivant les conditions d'environnement fixées (tirage à X, Y kg de bois à Z% d'humidité....) le poele dégage tant de chaleur/unité de temps. C'est pour cela que l'on peut comparer les puissances des appareils entre eux. La plage 5 à 12 citée plus haut fait appel à la puissance de fonctionnement mini et maxi. C'est pour cela qu'il faut toujours demander la puissance nominale et pas la maxi.
    C'est aussi pour cela que cette norme ne convient pas pour les poeles de masse car sa puissance nominale est faible 2 kW seulement, car T° basse mais elle reste très longtemps chaude, donc en kwh, on y gagne.

    J'espère vous avoir éclairé

  21. #16
    elgedea

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    D'accord, merci Caillou.
    Mais est-ce que ça veut dire que ce poêle en question (et d'autres...) peut donc être capable de fournir jusqu'à 12 k mais avec le même rendement qu'à sa puissance nominale ?
    Et donc qu'en fait, la plage de puissance est plutôt liée au chargement initial que tu mets dans la bête, avec respect des autres paramètres de la puissance nominale (tirage et humidité).
    Bon, on avance, non ? Merci encore

  22. #17
    ludo b

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Citation Envoyé par ludo b

    ... la puissance délivrée par l'appareil pourra varier de 5 à 12 kW EN FCTION de ces différent paramètres.
    Le bois n'étant pas un combustible calibré il est impossible d'être plus précis qu'en indiquant cette plage de puissance...et sa moyenne théorique lors d'un usage "normal".
    .
    Merci à Caillou pour cette correction. Il ne s'agit pas d'une "moyenne" mais bien d'une situation "calibrée", ce qui est assez différent.
    Ludo B
    Tournai (B)

  23. #18
    elgedea

    Re : des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    En cherchant sur google, j'ai trouvé ça : http://www.valbiom.be/uploadPDF/La_f...is_energie.pdf

    document généraliste sur la filière bois pas trop mal, et qui précise que la puissance nominale est celle pour laquelle l'appareil est idéalement dimensionné. Ce qui sous-entend que quand on va trop souvent dans les plages hautes, on tire sur la machine.
    On se rapproche donc de l'analyse de ludo.

  24. Publicité
  25. #19
    elgedea

    Re : Des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    un p'tit rappel parce que j'ai pas encore toutes mes réponses ! Avis aux pros qui trainent dans le coin...

    Nouvel élément, demandé ce WE à un vendeur du rayon chauffage d'une grande surface de bricolage, donc pincettes... : la puissance nominale est celle que le poêle est censée restituer en fonctionnement normale (OK, ça on savait), la plage de puissance, et notamment la puissance max serait celle qui sort par exemple au démarrage du poêle quand il carbure, donc, un max. Pincettes, donc.

  26. #20
    zeblondin

    Re : Des éclaircissements sur la notion de puissance des poêles à bois

    Salut,

    Moi j'aurais plutot tendance a dire que la puissance nominale est la puissance ou on a le meilleur rendement, en dessus ou en dessous on peut fonctionner, mais on perd en rendement.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Que pensez-vous des poêles à bois max blank ?
    Par franck0000 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 61
    Dernier message: 29/01/2018, 11h05
  2. chargement vertical des buches dans les poeles à bois
    Par narbe13 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2007, 14h06
  3. rendement des poêles à bois
    Par sebdesgoudes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/02/2007, 13h27
  4. Encore des poêles à bois
    Par fabien56 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/03/2006, 14h40
  5. question sur la notion des g
    Par Bourkanieche dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/12/2004, 13h12
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison