Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Toujours plus loin, toujours plus haut...



  1. #1
    KarmaStuff

    Arrow Toujours plus loin, toujours plus haut...

    http://sciences.nouvelobs.com/photos...13.OBS6212.jpg

    La construction de la plus haute construction humaine a débuté aux Emirats Arabes Unis (voir Science & Vie Février 2005). C'est la Burj Dubai Tower qui atteindra 800 mètres de haut en 2008-2009 (247 m de plus que la CN Tower de Toronto, record actuel) - 2,5 fois la Tour Eiffel...

    On assiste à un concours de "la plus grande" à travers le Monde. Après l'hégémonie américaine dans ce domaine, l'Asie et plus particulièrement la Malaisie, puis Taïwan ont joué dans la cour des grands avec respectivement les Tours Petronas (452 m à Kuala Lumpur) et la Tour 101 (508 m). Et on parle déjà de la Tour Millenium de 840 m de haut à Tokyo...

    Alors, quelle serait la limite physique autorisée en matière de construction ? Pourrait-on continuer de cette manière jusqu'à 1,5 km, 2 kms voire plus ? Quelles seront les conséquences sur une très grande structure en cas d'un séisme de forte magnitude ?

    -----

    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  2. Publicité
  3. #2
    claude27

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    http://sciences.nouvelobs.com/photos...13.OBS6212.jpg

    La construction de la plus haute construction humaine a débuté aux Emirats Arabes Unis (voir Science & Vie Février 2005). C'est la Burj Dubai Tower qui atteindra 800 mètres de haut en 2008-2009 (247 m de plus que la CN Tower de Toronto, record actuel) - 2,5 fois la Tour Eiffel...

    On assiste à un concours de "la plus grande" à travers le Monde. Après l'hégémonie américaine dans ce domaine, l'Asie et plus particulièrement la Malaisie, puis Taïwan ont joué dans la cour des grands avec respectivement les Tours Petronas (452 m à Kuala Lumpur) et la Tour 101 (508 m). Et on parle déjà de la Tour Millenium de 840 m de haut à Tokyo...

    Alors, quelle serait la limite physique autorisée en matière de construction ? Pourrait-on continuer de cette manière jusqu'à 1,5 km, 2 kms voire plus ? Quelles seront les conséquences sur une très grande structure en cas d'un séisme de forte magnitude ?
    J' ai effectivement l' ' entrefilet sous les yeux .
    Je trouve personnellement cette course à l' altitude absurde .
    Le moindre immeuble de 20m de haut à BOGOTA a 2640 + 20 = 2660 m de haut !
    Il est plus facile à construire, et a moins de chance de s' effondrer au moindre séisme.

  4. #3
    Opale68

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Mort de rire, claude27 , pour la hauteur des immeubles de Bogota.

    Quand aux édifices, cette course à la hauteur nécéssitera un enfouissement des fondations de plus en plus profond, aussi.

    Un autre problème quand à la résistance des matériaux :
    le fait que la tour puisse entrer dans une harmonique de vibrations selon les vents, ce qui fragilise peut-être davantage la structure qu'un "petit séïsme" ...
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  5. #4
    claude27

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Citation Envoyé par Opale68
    Mort de rire, claude27 , pour la hauteur des immeubles de Bogota.

    Quand aux édifices, cette course à la hauteur nécéssitera un enfouissement des fondations de plus en plus profond, aussi.

    Un autre problème quand à la résistance des matériaux :
    le fait que la tour puisse entrer dans une harmonique de vibrations selon les vents, ce qui fragilise peut-être davantage la structure qu'un "petit séïsme" ...
    C' est comme les arbres. Pourquoi ne montent ils pas au ciel.?
    Parce qu' il doit y avoir un équilibre entre le poids supporté par le tronc et la base de l' arbre , et la résistance du dit tronc et de la souche !
    Les arbres savent s' arrêter quand il faut à la course à la hauteur .

  6. #5
    KarmaStuff

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Ce n'est pas vraiment un sujet sur une "éthique" quant aux grattes-ciel, mais de savoir quelle est la limite technologique et architecturale d'une structure de ce genre...

    Si la base est assez large, jusqu'où l'Homme peut-il physiquement "gratter" le ciel ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jeanpaul

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    C'est une bonne question.
    Petit calcul d'ordre de grandeur : si on prend une poutre d'acier verticale, quelle hauteur peut-on lui donner avant que, du fait de son poids, elle s'écrase à son pied ?
    La pression est rho.g.h et si on veut qu'elle ne dépasse pas 75daN/mm², on trouve 10 000 mètres.
    MAIS il faut quand même qu'il y ait de la place pour se loger à côté des pilotis, disons 90% de dégagement. On monte alors à 1000 mètres.
    On peut contourner la difficulté en prenant une forme effilée (merci Mr Eiffel !) ou en prenant des aciers plus résistants.
    Mais il y a d'autres facteurs, notamment la tenue au vent et le fait que les fréquences propres ne doivent pas être trop basses, sinon gare au mal de mer.

  9. Publicité
  10. #7
    Lambda0

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Oui, peut-être si on utilise comme matériau de construction le métal.
    Mais je ne vois pas ce qui empêcherait un édifice pyramidal en pierre de monter à 10000m. Le bon vieux principe de la pyramide. On devrait pouvoir faire mieux que les égyptiens d'il y a 4000 ans.
    Ce ne serait jamais qu'une sorte de montagne artificielle assez pointue, truffée d'alvéoles, le tout reposant sur un socle continental granitique par exemple.
    Intérêt ? Je n'en sais rien.
    Cette course à la hauteur remonte à la nuit des temps, dans des civilisations très différentes, et on pense toujours au mythe de la tour de Babel. Il y a donc une forte charge symbolique.

    Pour ce qui est de la course des végétaux à la hauteur, je me souviens d'un merveilleux petit roman de Brian Aldiss, "Le monde vert".

  11. #8
    KarmaStuff

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Citation Envoyé par Jeanpaul
    C'est une bonne question.
    Petit calcul d'ordre de grandeur : si on prend une poutre d'acier verticale, quelle hauteur peut-on lui donner avant que, du fait de son poids, elle s'écrase à son pied ?
    La pression est rho.g.h et si on veut qu'elle ne dépasse pas 75daN/mm², on trouve 10 000 mètres.
    MAIS il faut quand même qu'il y ait de la place pour se loger à côté des pilotis, disons 90% de dégagement. On monte alors à 1000 mètres.
    Donc, d'après ces calculs, le km est la limite pour un immeuble disons conventionnel...
    On peut contourner la difficulté en prenant une forme effilée (merci Mr Eiffel !) ou en prenant des aciers plus résistants.
    Mais il y a d'autres facteurs, notamment la tenue au vent et le fait que les fréquences propres ne doivent pas être trop basses, sinon gare au mal de mer.
    Imaginons (peu importe le coût) que l'on utilise du titane, la hauteur peut donc être augmentée...
    Citation Envoyé par Lambda0
    Oui, peut-être si on utilise comme matériau de construction le métal.
    Mais je ne vois pas ce qui empêcherait un édifice pyramidal en pierre de monter à 10000m. Le bon vieux principe de la pyramide. On devrait pouvoir faire mieux que les égyptiens d'il y a 4000 ans.
    Ce ne serait jamais qu'une sorte de montagne artificielle assez pointue, truffée d'alvéoles, le tout reposant sur un socle continental granitique par exemple.
    Intérêt ? Je n'en sais rien.
    Intérêt ? Surpopulation, domaines habitables de plus en plus rares (Japon par exemple ou encore Monaco). Mais pour une pyramide de 2 kms de haut, il faudrait une base d'au moins 3,3 kms (une ville dans la ville) ! Personnellement, je trouverais ça sensationnel et prodigieux...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  12. #9
    Opale68

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Et p't'être qu'habiter si haut permettra (à ceux qui peuvent se le permettre) d'échapper à la couche de pollution qui stagne sur le plancher des vaches ?
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  13. #10
    KarmaStuff

    Re : Toujours plus loin, toujours plus haut...

    Citation Envoyé par Opale68
    Et p't'être qu'habiter si haut permettra (à ceux qui peuvent se le permettre) d'échapper à la couche de pollution qui stagne sur le plancher des vaches ?
    L'air serait presque pur... Mais à cette hauteur, les "fenêtres" seront fermées... 1°c en moins tous les 100 mètres, ceux qui se mettront au "balcon" à 2 Kms de haut devront se prémunir d'une bien grosse doudoune...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

Discussions similaires

  1. Tourisme spatial : toujours plus loin !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/01/2007, 09h39
  2. prepa, toujours...
    Par Kukula dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 42
    Dernier message: 22/08/2005, 21h18
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 04/04/2005, 16h14
  4. toujours la prépa
    Par baryon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2005, 19h17
  5. Toujours plus loin...
    Par KarmaStuff dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/07/2004, 02h20