Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Recuit de stabilisation de soudure



  1. #1
    Minouchon2007

    Recuit de stabilisation de soudure


    ------

    Bonjour,

    Nous réalisons des essoreurs vibrant en mécano-soudure. Sur certaines machines (les plus grosse) nous avons des problèmes de fissuration au niveau des cordon de soudure.

    Je pense qu'un recuit de stabilisation des soudures serait une solution envisageable à notre problème mais je manque d'information à ce sujet.

    Avez vous de la doc à ce sujet ? Quelques infos ?

    Pas la peine de me dire de chercher sur google , je l'ai déjà fait (et je continu).

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Zozo_MP

    Re : Recuit de stabilisation de soudure

    Bonjour

    Avant de penser au recuit et à la stabilisation lente qui est une technique qui vous créra d'autres problèmes dimensionnels, en libérant des contraintes : il serait sûrement plus utile de se repencher sur la conception.

    Pour augmenter la solidité d'un pièce mécano soudée il suffit de placer quelques tétons qui reprendront les forces et bloqueront les vibrations. On peut utiliser aussi des mini butées ou des goupilles fendues ou non. Les soudures ne sont pas faites pour encaisser efforts de cisaillements à des fréquences élévées ou des arrachements par effort de levier.

    Question subsidiaire qui fait la soudure ? un humain non certifié ou un robot.
    Quel type de soudure utilisez vous et quelle technique.
    Quels sont les largeurs de cordons.

    Cordialement

  4. #3
    invite58706596

    Re : Recuit de stabilisation de soudure

    Bonjour à Tous,
    A quelle moment et dans quelles conditions (T°, contraintes, ...), ces fissurations apparaisssent-elles?
    Réalisation de la soudure > matériaux soudés (épaisseurs & qualité), méthode appliquée, les autres questions sont demandées par Zozo_MP

    Bien Cordialement

  5. #4
    Minouchon2007

    Re : Recuit de stabilisation de soudure

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    Bonjour

    Avant de penser au recuit et à la stabilisation lente qui est une technique qui vous créra d'autres problèmes dimensionnels, en libérant des contraintes : il serait sûrement plus utile de se repencher sur la conception.
    Slt,

    Tout d'abord merci pour vos réponses.

    Le recuit est une solution que nous envisageons mais ça n'ai pas la seule. Seulement pour juger, il faut etre informer (d'ou mon post ! )

    les cordons de soudures sont réalisés par des soudeurs qualifiés (certificat + cahier de soudage). On travail depuis longtemps avec le même chaudronnier et nous n'avons aucun autre problème avec lui.

    J'ai trouvé pas mal de doc explicative de se qu'est le recuit de stabilisation (ou recuit de détente), seulement je ne trouve pas de quoi dimensionner le procédé. J'aimerais connaitre la température, vitesse de refroidissement, etc. pour obtenir les caractéristiques recherchée. En gros je recherche des abaques ou formule...

    Merci d'avance !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits TV & son. Parmi nos sujets :
  8. #5
    invite58706596

    Re : Recuit de stabilisation de soudure

    Bonjour Minouchon2007 & à Tous,

    L'opération de recuit effectué sous atmosphère neutre (N2H2, N2, ...) permet effectivement de "détentionner" un métal suite à des contraintes mécaniques. Difficile de dire si le résultat sera probant en présence de deux métaux à la structure différente et de composition différente (métaux soudés et soudure). Je ne sais plus s'il existe des abbaques, mais le temps de refroidissement varie pour chaque type d'acier.

    Pour les soudures assez importantes, de nombreux problèmes apparaissent pas toujours évident à régler :
    - Intensité de soudage de 1ère passe, des passes suivantes, nombres de passes, dimensionnement des baguettes (pour soudure à l'arc), entre autres.

    Je suppose également qu'il n'est pas effectué des Contrôles Non Destructifs (CND) des soudures?
    En l'absence d'information, on peut supposer que la fissuration apparaît en exploitation.
    Si la fissuration apparaît entre le cordon de soudure et le métal soudé, défaut de pénétration par exemple.

    Si la fissuration apparaît en plein milieu du cordon :
    Soit le problème peut provenir de la soudure par elle-même, type nitruration (> gaz de protection); elle apparaît dès qu'il y a sollicitation.
    Soit elle est due à une fatigue du métal (soudure non appropriée, gaz de protection pas assez pur, ...) ou à la conception même du produit (contraintes, variation de T°, fréquence engendrée par les vibrations), de quoi bien se casser la tête!!!

    Un coup de chalumeau sur la soudure uniquement (contrôle T° par infrarouge) permet parfois d'effectuer un palliatif, mais bon...

    Quand la soudure à l'arc présente des problèmes, la soudure type TIG (soudure sous gaz de protection) permet d'éviter certains défauts.

    Donc, un petit plus d'infos nous (Zozo_MP, ...) permettrait peut-être de mieux comprendre le phénomène et peut être d'éviter un recuit qui demande toujours de longs essais (comme la soudure d'ailleurs) avant d'arriver à satisfaction.
    Je regarde dans mes archives, si j'ai quelques abbaques sur le recuit, mais c'est loin (recuit sous cloche, industrie métallurgique).

    Bon Courage et Bon weekend
    Bien Cordialement

Discussions similaires

  1. Usinage Nickel 201 Recuit
    Par industrie21 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2008, 00h12
  2. recuit ds pieces mecano-soudées ??
    Par flashx75 dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/12/2008, 18h37
  3. température et temps de recuit
    Par erwandenes dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2005, 17h08
  4. recuit nickel
    Par COTE dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/07/2005, 13h50
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.