Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Du gaz dans les ampoules



  1. #1
    Sam23

    Du gaz dans les ampoules


    ------

    Bonjour, j'aimerais comprendre précisément en quoi l'insertion de gaz inertes dans une ampoule a permis de limiter l'évaporation du filament par rapport à une ampoule remplie de vide...

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Du gaz dans les ampoules

    J'aime bien l'ampoule remplie de vide Tout simplement on sait bien que ce qui s'évapore s'évapore plus vite dans le vide que sous une pression de gaz (pour faire simple on peut dire que le bombardement des modécules de gaz -agitation thermique- sur le filament freine le départ des molécules de métal chauffé). Les ampoules sont remplies d'un gaz neutre à une pression de 1/2 atmosphère (de mémoire) et avec l'échauffement la pression doit monter pas mal.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    Sam23

    Re : Du gaz dans les ampoules

    Je reconnais que c'est asses complique de remplir de vide lol Sinon merci pour ta réponse bien qu'elle me parait plutot abstraite, n'y aurait il pas une histoire de vapeur saturante quelque part??

  5. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Du gaz dans les ampoules

    Non, la pression de vapeur saturante (je suppose que tu veux dire de la vapeur de métal) est la même qu'il y ait ou non un gaz au dessus de la matière qui s'évapore : elle ne dépend que de la température.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits TV & son. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Jeanpaul

    Re : Du gaz dans les ampoules

    Citation Envoyé par Sam23
    Je reconnais que c'est asses complique de remplir de vide lol Sinon merci pour ta réponse bien qu'elle me parait plutot abstraite, n'y aurait il pas une histoire de vapeur saturante quelque part??
    La question mérite d'être posée. En effet, la présence de gaz ralentit la sublimation du tungstène, dont la vapeur saturante est très faible de toutes façons, du fait des collisions (voir réponse de JPL).
    On peut risquer une analogie avec ce qui se passe au sommet du Mont Blanc : l'eau bout à 70 ou 80°C simplement parce que la pression DE L'AIR y est réduite, pas la pression de vapeur saturante.
    La pression de l'air dans une ampoule ordinaire sans iode est de l'ordre de 1 atmosphère à chaud : faudrait pas que ça explose, vu la faible épaisseur du verre !

  9. #6
    Na+

    Re : Du gaz dans les ampoules

    Heureusement qu'il y a du Krypton ou de l'Argon dans les ampoules incandescentes, cela évite la trop rapide destruction du filament.

    Si vous mettez un filament en tungstène en aérobie, il se désintègre en quelques secondes.

    Pour les ampoules halogènes, c'est le diiode, un gaz très réactif et très instable avec l'O2 de l'air, il "entretient" le filament de tungstène et prolonge ainsi sa durée de vie.On peut aussi le porter à + haute puissance et + haute température.

  10. Publicité
  11. #7
    Max

    Re : Du gaz dans les ampoules

    Salut,

    Comme le dit JeanPaul, les choc moleculaires entre les atomes du gas ambiant et ceux de tungsten issu de la sublimation limite la deposition nette de metal sur la paroi interne de l'ampoule de verre. Toutes choses egales, le taux de sublimation du filament reste inchange dans l'absolu, mais la presence du gas renvois une bonne partie de la vapeur de tungsten vers le filament.
    L'efficacite avec lequel ce ren voi va s'effectuer va dependre donc de la pression et de la masse atomique du gaz. Un gas lourd, du krypton ou du xenon, sera plus efficace que de l'helium; et plus la pression est forte, mieux c'est. Une autre consequence de l'emploi de gas a forte masse atomique est la plus faible conductivite thermique qui permet le fonctionnement de filaments a plus forte temperature sans perte de duree de vie.

    en ce qui concerne les lampes halogenes, l'iode plus un gas rare et une trace d'oxygene est bien le premier melange introduit en 1961. Cependant seule un certain type de lamp emploi encore cette formulation aujourd'hui, le bromure de methylene etant beaucoup plus employe.

    A+

    Max

Discussions similaires

  1. Les Ampoules LED 220V
    Par zovi22 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/07/2010, 16h30
  2. Actu - Regain d'émissions de gaz à effet de serre dans les pays riches
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/10/2008, 13h55
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 05/09/2007, 10h14
  4. les gaz présent dans l'eau
    Par jeremy Q dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/01/2006, 14h01
  5. les ampoules????
    Par scuderya dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/02/2005, 15h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.