Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

moteur hybride vapeur/essence ?




  1. #1
    Jean-Do

    moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour,

    j'aimerais avoir votre avis sur l'idée suivante : se servir de la chaleur de l'échappement d'un moteur à combustion interne pour animer un moteur à vapeur (ou moteur à cycle de Rankine) qui apporterait une puissance d'appoint au moteur à combustion interne. Ce principe est utilisé dans les générateurs à cycles combinés : une turbine à gaz fonctionne avec un carburant et une turbine à vapeur fonctionne grâce à la chaleur de la turbine à gaz.

    Maintenant, est ce que la température à l'échappement d'un moteur thermique est suffisante ? est ce qu'il est possible de récupérer une quantité d'énergie significative ? est ce que la masse supplémentaire trop importante d'un petit moteur à vapeur interdirait une application à l'automobile ?

    qu'en pensez vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jeanpaul

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Il est très difficile d'innover en automobile : depuis un siècle, le sujet a inspiré des millions d'inventeurs. L'idée de récupérer la chaleur de l'échappement a été souvent proposée et ce via des moyens variés : machine thermique, couples thermoélectriques, etc..
    Le gros problème est le rendement de ce moteur additionnel : en vertu du principe de Carnot, il aura besoin d'une source froide nettement plus froide, ce qui signifie que les calories de cette source auront du mal à s'évacuer, il faudra un très gros radiateur dont le poids et l'encombrement sont incompatibles avec un mobile.
    C'est pour la même raison qu'un moteur de voiture fonctionne autour de 80°C : ça permet de conserver un radiateur pas trop gros.

  4. #3
    claude27

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par Jeanpaul
    Il est très difficile d'innover en automobile : depuis un siècle, le sujet a inspiré des millions d'inventeurs. L'idée de récupérer la chaleur de l'échappement a été souvent proposée et ce via des moyens variés : machine thermique, couples thermoélectriques, etc..
    Le gros problème est le rendement de ce moteur additionnel : en vertu du principe de Carnot, il aura besoin d'une source froide nettement plus froide, ce qui signifie que les calories de cette source auront du mal à s'évacuer, il faudra un très gros radiateur dont le poids et l'encombrement sont incompatibles avec un mobile.
    C'est pour la même raison qu'un moteur de voiture fonctionne autour de 80°C : ça permet de conserver un radiateur pas trop gros.
    Par contre est ce que déjà le turbo des diesel n' utilise pas l' énergie des gaz d' échappement pour compresser l' air admis ???


  5. #4
    Jeanpaul

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par claude27
    Par contre est ce que déjà le turbo des diesel n' utilise pas l' énergie des gaz d' échappement pour compresser l' air admis ???
    C'est exact, mais il s'agit plutôt de récupérer la pression que la chaleur. La compression échauffe les gaz d'admission qu'il faut refroidir avant qu'ils entrent dans le cylindre.
    Et un radiateur de plus, un !
    Dans une voiture un peu chiadée, il y a jusqu'à 4 radiateurs empilés sur l'avant :
    - condenseur de clim
    - refroidissement de turbo
    - radiateur habituel du circuit de refroidissement
    - échangeur air-huile
    Alors, s'il faut en mettre un cinquième pour faire fonctionner une machine à vapeur ...

  6. #5
    claude27

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par Jeanpaul
    C'est exact, mais il s'agit plutôt de récupérer la pression que la chaleur. La compression échauffe les gaz d'admission qu'il faut refroidir avant qu'ils entrent dans le cylindre.
    Et un radiateur de plus, un !
    Dans une voiture un peu chiadée, il y a jusqu'à 4 radiateurs empilés sur l'avant :
    - condenseur de clim
    - refroidissement de turbo
    - radiateur habituel du circuit de refroidissement
    - échangeur air-huile
    Alors, s'il faut en mettre un cinquième pour faire fonctionner une machine à vapeur ...
    Comme chacun sait , la " chaleur " est une forme d' énergie dégradée, dispersée, donc difficilement récupérable avec un bon rendement . A part les " machines à vapeur " , qui sont de gros engins , il y a bien les " pompes à chaleur " , mais elles ne font que " prendre " des calories dans un milieu pour les transmettre dans un autre ...
    Mais les PAC ne peuvent fournir aucun travail , qui est le but recherché.
    Même " stocker " les calories on ne sait pas , sauf pour un bref moment ( les radiateurs à accumulation : huile ou briques réfractaires ), mais on ne sait pas par exemple stocker les calories l' été pour les redistribuer sous forme de chauffage l' hiver . Ce serait pourtant bien commode ...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    M38SF

    Lightbulb Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour,

    j'aimerais avoir votre avis sur l'idée suivante : se servir de la chaleur de l'échappement d'un moteur à combustion interne pour animer un moteur à vapeur (ou moteur à cycle de Rankine) qui apporterait une puissance d'appoint au moteur à combustion interne. Ce principe est utilisé dans les générateurs à cycles combinés : une turbine à gaz fonctionne avec un carburant et une turbine à vapeur fonctionne grâce à la chaleur de la turbine à gaz.

    Maintenant, est ce que la température à l'échappement d'un moteur thermique est suffisante ? est ce qu'il est possible de récupérer une quantité d'énergie significative ? est ce que la masse supplémentaire trop importante d'un petit moteur à vapeur interdirait une application à l'automobile ?

    qu'en pensez vous ?
    Bonjour à tous,
    Je pense que ce petit article pourra satisfaire votre curiosité!!!
    Il s'agit du systéme "Turbosteamer" de BMW.


    On se demande encore pourquoi les constructeurs ne travaillent pas plus dans cette voie : jusqu’à 70% d’énergie sont perdues dans les gaz d’échappement et dans le circuit de refroidissement d’un moteur ? Le département Recherche & Développement du Groupe BMW propose un concept récupérant une partie de ces sources d'énergie. Jusqu'à 15 pour cent de moins de consommation, 10 kW de puissance et 20 Nm de couple en plus, c'est ce qu'a fourni sur le banc d'essai la combinaison de la transmission assistée d'un genre nouveau avec un moteur BMW de 1,8 litres à quatre cylindres. Cet accroissement de puissance et de rentabilité s'obtient au tarif gratuit: parce que l'énergie provient exclusivement de la chaleur perdue dans les gaz d'échappement et l'eau de refroidissement, elle ne coûte pas une seule goutte de carburant supplémentaire.

    Le Turbosteamer – c'est le nom du projet – se base sur le principe du moteur à vapeur : un fluide est chauffé pour former de la vapeur au sein de deux circuits et cette vapeur est utilisée pour actionner le moteur. Le premier fournisseur d'énergie est un circuit à haute température faisant appel aux gaz d'échappement très chauds du moteur à combustion interne via des échangeurs de chaleur. Plus de 80 % de l'énergie « calorifique » contenue dans les gaz d'échappement sont récupérés grâce à cette technique. La vapeur est alors directement menée à une unité d'expansion reliée au vilebrequin du moteur à combustion interne. La majeure partie de la chaleur résiduelle est absorbée par le circuit de refroidissement qui n'est autre que le second fournisseur d'énergie du Turbosteamer. Ce nouveau système de pilotage moteur augmente réellement l'efficacité de tout l'ensemble mécanique de 15 %. « Le Turbosteamer nous persuade encore un peu plus que le moteur à combustion interne reste sans aucun doute une solution d'avenir, » explique le Professeur Burkhard Göschel, membre du Directoire en charge du développement et des achats chez BMW AG.

    Le département Recherche et Ingénierie du BMW Group vient d'illustrer de belle manière les perspectives à moyen terme qu'offre la philosophie BMW Efficient Dynamics. « Ce projet tend à résoudre l'apparente contradiction entre la réduction des émissions et de la consommation d'une part et le binôme performances et agilité d'autre part, » résume le Professeur Burkhard Göschel. Pour le BMW Group, un principe fondamental est qu'une réduction de consommation – même mesurée – affectant toute la gamme produit davantage d'effets qu'une réduction plus marquée sur un modèle de niche. C'est pourquoi BMW entend se concentrer sur une tâche précise : rendre accessibles au plus grand nombre les technologies les plus modernes destinées à réduire la consommation des automobiles.

    La poursuite du développement du concept se concentre d'abord sur la réduction des dimensions et sur la simplification des composants. Le but à long terme du développement est de réaliser un système apte à la construction en série en l'espace de dix ans.

    Images attachées Images attachées

  9. #7
    M38SF

    Lightbulb Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour,

    j'aimerais avoir votre avis sur l'idée suivante : se servir de la chaleur de l'échappement d'un moteur à combustion interne pour animer un moteur à vapeur (ou moteur à cycle de Rankine) qui apporterait une puissance d'appoint au moteur à combustion interne. Ce principe est utilisé dans les générateurs à cycles combinés : une turbine à gaz fonctionne avec un carburant et une turbine à vapeur fonctionne grâce à la chaleur de la turbine à gaz.

    Maintenant, est ce que la température à l'échappement d'un moteur thermique est suffisante ? est ce qu'il est possible de récupérer une quantité d'énergie significative ? est ce que la masse supplémentaire trop importante d'un petit moteur à vapeur interdirait une application à l'automobile ?

    qu'en pensez vous ?
    Bonjour à tous,
    Je pense que ce petit article pourra satisfaire votre curiosité!!!
    Il s'agit du systéme "Turbosteamer" de BMW.


    On se demande encore pourquoi les constructeurs ne travaillent pas plus dans cette voie : jusqu’à 70% d’énergie sont perdues dans les gaz d’échappement et dans le circuit de refroidissement d’un moteur ? Le département Recherche & Développement du Groupe BMW propose un concept récupérant une partie de ces sources d'énergie. Jusqu'à 15 pour cent de moins de consommation, 10 kW de puissance et 20 Nm de couple en plus, c'est ce qu'a fourni sur le banc d'essai la combinaison de la transmission assistée d'un genre nouveau avec un moteur BMW de 1,8 litres à quatre cylindres. Cet accroissement de puissance et de rentabilité s'obtient au tarif gratuit: parce que l'énergie provient exclusivement de la chaleur perdue dans les gaz d'échappement et l'eau de refroidissement, elle ne coûte pas une seule goutte de carburant supplémentaire.

    Le Turbosteamer – c'est le nom du projet – se base sur le principe du moteur à vapeur : un fluide est chauffé pour former de la vapeur au sein de deux circuits et cette vapeur est utilisée pour actionner le moteur. Le premier fournisseur d'énergie est un circuit à haute température faisant appel aux gaz d'échappement très chauds du moteur à combustion interne via des échangeurs de chaleur. Plus de 80 % de l'énergie « calorifique » contenue dans les gaz d'échappement sont récupérés grâce à cette technique. La vapeur est alors directement menée à une unité d'expansion reliée au vilebrequin du moteur à combustion interne. La majeure partie de la chaleur résiduelle est absorbée par le circuit de refroidissement qui n'est autre que le second fournisseur d'énergie du Turbosteamer. Ce nouveau système de pilotage moteur augmente réellement l'efficacité de tout l'ensemble mécanique de 15 %. « Le Turbosteamer nous persuade encore un peu plus que le moteur à combustion interne reste sans aucun doute une solution d'avenir, » explique le Professeur Burkhard Göschel, membre du Directoire en charge du développement et des achats chez BMW AG.

    Le département Recherche et Ingénierie du BMW Group vient d'illustrer de belle manière les perspectives à moyen terme qu'offre la philosophie BMW Efficient Dynamics. « Ce projet tend à résoudre l'apparente contradiction entre la réduction des émissions et de la consommation d'une part et le binôme performances et agilité d'autre part, » résume le Professeur Burkhard Göschel. Pour le BMW Group, un principe fondamental est qu'une réduction de consommation – même mesurée – affectant toute la gamme produit davantage d'effets qu'une réduction plus marquée sur un modèle de niche. C'est pourquoi BMW entend se concentrer sur une tâche précise : rendre accessibles au plus grand nombre les technologies les plus modernes destinées à réduire la consommation des automobiles.

    La poursuite du développement du concept se concentre d'abord sur la réduction des dimensions et sur la simplification des composants. Le but à long terme du développement est de réaliser un système apte à la construction en série en l'espace de dix ans.


  10. Publicité
  11. #8
    ph56

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour,
    La récupération de la chaleur sur les échappements de moteur est utilisée depuis longtemps sur des miliers de moteurs marins, J'ai navigué sur un pétrolier construit en 1952,avec un moteur Burminster & Wein , moteur lent de 7000ch tournant au maximum à 90 Tr/mn .
    L'échangeur de chaleur placé sur le tube d'échappement du moteur peut faire de la vapeur à 9 bars qui sert à réchauffer le fuel lourd, produire l'eau chaude du bord, produire de l'eau douce avec le bouilleur et meme produire un peu d'électricité en secours avec un turbo génerateur...
    Il est certain que ce n'était pas rentable de mettre une telle usine à gaz sur une voiture, vu le prix du pétrole jusqu'à présent. mais maintenant les temps changent et les idées de récupération d'énergie reviennent enfin à la mode et tant mieux pour la planete.

  12. #9
    Jeanpaul

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Le problème, encore une fois, ce n'est pas la source chaude, c'est la source froide, puisque le théorème de Carnot s'applique. Dans un bateau, la source froide est évidente, abondante et tout, mais sur un mobile terrestre, c'est tout autre chose.

  13. #10
    Iguane

    Exclamation Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    M38SF: Quand on cite un article il faut mentionner sa source, en l'occurence :
    http://www.auto-innovations.com/actu...te-energy.html

  14. #11
    alopex

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Les moteurs à pistons sont mal adaptés aux cycles combinés car ils ne rejettent que 50% environ de la chaleur à une température élevée (échappement), le reste part dans le circuit de refroidissement à 80°C env et donc inutilisable. Et ce contrairement aux turbines à gaz qui rejettent 100% de la chaleur (donc 60 à 70% de l'énergie du carburant) à 450°C ou plus.
    Mais les TAG ont d'autres inconvénients incompatibles avec la propulsion automobile comme la chute sévère du rendement à charge faible. Enfin, quelque soit le moteur (pistons ou TAG), la production de vapeur nécessite un échangeur dont la taille et le poids sont difficilement compatibles avec une voiture. Ok pour un pétrolier, ou à la rigueur un semi, mais dans une Twingo c'est niet. Le système proposé par BMW est séduisant a priori mais j'ai un gros doute sur les résultats "miraculeux" annoncés compte tenu de ce qui précède.

  15. #12
    _Goel_

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Question niaise :
    à quelle température fonctionne un moteur à explosion ?
    le rendement augmente-t-il si cette température augmente ?
    de même pour le refroidiissement.

    Y a-t-il des perspectives d'amélioration dans ces domaines?
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  16. #13
    Iguane

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Sous pleine charge, les températures de combustion dépassent 2000°C et les températures d’échappement peuvent atteindre 1000°C pour les moteurs à essence et 700°C pour les diesels.

    Le rendement augmente légèrement en charge partielle si on monte la température du liquide de refroidissement à environ 105°C. Par contre, sous pleine charge, on perd quelques pourcents en puissance et sauf erreur aussi en rendement à cette température là : mieux vaut alors que le liquide de refroidissement soit autour des 90°C. Les thermostats pilotés permettent aujourd’hui de réguler cette température en fonction des conditions de fonctionnement.

    Si on augmente les températures du cycle, la température des gaz d’échappement monte aussi et on ne gagne rien, si ce n’est en puissance nécessaire pour entraîner le ventilateur et la pompe à eau. Il faut alors récupérer à l’échappement, par une turbine compound et/ou par un générateur de vapeur comme dans le système en développement chez BMW.

    Comme l’a dit « ph56 », la cogénération est appliquée depuis longtemps pour les moteur marins et stationnaires, mais dans petit un véhicule routier la complexité des installations nécessaires est un sacré obstacle !
    Dernière modification par Iguane ; 01/02/2006 à 23h07.

  17. #14
    Narduccio

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par Iguane
    Sous pleine charge, les températures de combustion dépassent 2000°C et les températures d’échappement peuvent atteindre 1000°C pour les moteurs à essence et 700°C pour les diesels.
    C'est pas les températures que j'ai en mémoire. D'ailleur, il n'y a pas beaucoup de matérieux qui accepteraient de fonctionner dans ces conditions là.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  18. #15
    Iguane

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par Narduccio
    D'ailleur, il n'y a pas beaucoup de matérieux qui accepteraient de fonctionner dans ces conditions là.

    Effectivement, et c'est précisément l'avantage principal du moteur alternatif sur la turbine à gaz : la combustion est intermittente et les matériaux (alliage d’aluminium du piston et de la culasse) n'ont pas le temps de fondre pendant le bref laps de temps qu'elle dure.

    Pour les températures en entrée de turbine des turbocompresseurs sur les moteurs à essence, on est limite et jusqu’à maintenant on devait enrichir le mélange pour limiter cette température. Mais les derniers types de turbocompresseurs supportent des températures en entrée de turbine allant jusqu’à 1050 °C.

    Cordialement
    Iguane
    Dernière modification par Iguane ; 02/02/2006 à 21h30.

  19. #16
    Spinner

    Post moteur hybride vapeur/essence ? et pourquoi pas électrique

    Nous avons le solaire, La voiture électrique existe depuis plus de 100 Ans, mais personne ne s’en occupe, le moteur hybride existe depuis plus de 35 ans on ne s’en occupe pas non plus, les possibilités sont la mais personnes ne veut les voir.

  20. #17
    Iguane

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Ah bon ? La propulsion hybride personne ne s’en occupe ? Tu es vachement mal informé :
    11 pages en anglais, très intéressant :
    http://www.toyota.co.jp/en/tech/environment/ths2/
    Sinon, en français :
    http://www.auto-innovations.com/actu...te-energy.html
    http://www.auto-innovations.com/doss...r-energie.html
    http://pboursin.club.fr/pdgve8.htm
    http://www.clean-auto.com/article.php3?id_article=3664
    D’ailleurs c’est pas « le moteur hybride » (sic) mais la propulsion hybride, car il faut au moins deux moteur, un thermique et un électrique pour un réaliser un véhicule hybride.

    Et pour la propulsion électrique pure, l’électricité tu la produis comment ? Avec des centrales thermiques ? Nucléaires ?

    Le solaire ? Je te laisse voir parmi ces 81'500 réponses, et tiens nous au courant, stp :
    http://www.google.com/search?q=propu...utf-8&oe=utf-8

    Iguane

  21. #18
    Iguane

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Le véhicule électrique
    http://www.educauto.org/Documents/Tech/ANFA-VE/ve.pdf
    Citations :
    Ce dossier créé en 1997 à l'initiative de l'ANFA, propose le contenu suivant :
    - Présentation du problème et solutions existantes
    - Technologie de la batterie de traction
    - Technologie du moteur électrique de traction
    - Les circuits de servitude et de confort
    - Interventions et maintenance
    Conclusion
    Les handicaps du véhicule électrique sont actuellement :
    • une autonomie moyenne comprise entre 80 et 100 km
    • un temps de recharge batterie de 6 à 8 heures.
    Les améliorations apportées aux batteries, permettent d’annoncer des autonomies supérieures à 150 km, ainsi que des temps de recharge réduits.
    Grâce à ces recherches, le véhicule électrique pourra s’intégrer plus facilement dans les parcs de véhicules urbains où il correspond de plus en plus aux besoins des utilisateurs et aux évolutions de la législation.

  22. #19
    sand13007

    Question Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    boujours tout le monde


    ce sujet tombe bien j'ai un exposé a faire en mecanique sur les moteurs hybride vapeur/essences (je suis en prepa TSI 1ere année) et j'ai bcp de mal a comprendre les lien sur lesquels google me dirige il y a bcp trop de therme technik et franchement la mecanique auto j'ai beaucoup de mal a comprendre (nan c pas parskque je suis une fille ... bon si peut etre c'est pour ça un peu ...)

    alors si quelqu'un aurait la gentillesse de m'expliquer de maniere assez simple (meme si se n'est pas exactement ca) juste si j'ai une petite iddée de se que c'est j'arriverai pe etre a un peu mieu comprendre les articles ?? meme la simple notion de moteur hybride je ne suis pas sure d'avoir tres tres bien compri ...
    ou si vous avez des liens qui expliquent les choses un peu plus simplement ca m'aiderai vraiment

    merci bcp bcp
    Sandrine

  23. #20
    Eurole

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par sand13007
    boujour tout le monde


    ce sujet tombe bien j'ai un exposé a faire en mecanique sur les moteurs hybride vapeur/essences (je suis en prepa TSI 1ere année) et j'ai bcp de mal a comprendre les lien sur lesquels google me dirige il y a bcp trop de therme technik et franchement la mecanique auto j'ai beaucoup de mal a comprendre (nan c pas parskque je suis une fille ... bon si peut etre c'est pour ça un peu ...)

    alors si quelqu'un aurait la gentillesse de m'expliquer de maniere assez simple (meme si se n'est pas exactement ca) juste si j'ai une petite iddée de se que c'est j'arriverai pe etre a un peu mieu comprendre les articles ?? meme la simple notion de moteur hybride je ne suis pas sure d'avoir tres tres bien compri ...
    ou si vous avez des liens qui expliquent les choses un peu plus simplement ca m'aiderai vraiment

    merci bcp bcp
    Sandrine

    bonjour Sandrine.

    Je ne suis pas un spécialiste de la question, loin de là.
    Mais j’ai enseigné à des étudiants pendant 30 ans.
    Expliquer est un art : essayons.

    *

    D’abord que veut dire hybride ?
    C’est une notion génétique.

    Un mulet est le produit d’un âne et d’une jument.
    Il n’est ni âne, ni cheval : c’est un hybride

    *

    Les premières locomotives étaient des machines à vapeur.Les automobiles que nous connaissons aujourd’hui sont pour la plupart (excepté les moteurs diesels, ou à gaz) des moteurs à essence.D’où l’idée de combiner les deux en un véhicule « hybride » pour diverses raisons que je te laisse le soin de chercher toi-même.

    OK ?

  24. #21
    sand13007

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    coucou
    merci bcp pour ta repoonse j'ai compri c'est un bon debut mais bon j'aimerais bien en connaitre un peu pluis sur le sujet ...

  25. #22
    Eurole

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par sand13007
    coucou
    merci bcp pour ta repoonse j'ai compri c'est un bon debut mais bon j'aimerais bien en connaitre un peu pluis sur le sujet ...
    Un petit effort personnel.

    C'est nécessaire pour comprendre

  26. #23
    sand13007

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    mais juste une question (pi etre un peu bete dsl)
    les moteurs hybrides vapeur-essence c la meme chose ke hybride electrique essence ?

  27. #24
    coyote44

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    salut

    non, les technologie associer sont differentes, mais le principe "hybride" rest le meme, tu associe deux technologie pour encree une nouvelle
    ++

  28. #25
    sand13007

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    merci c cool parsk g a peu pres compri le fonctionnement des moteur hybride electrik essence(je dis bien a peu pres ..) mais je trouve pas grand chose sur les vapeur-essence ...
    mais bon c pas grave je my suis pri bien a l'avance

    rappel de laCHARTE
    12. Respectez les lecteurs du forum, n'écrivez pas vos messages en style SMS ou phonétique. Utilisez la fonction "prévisualisation" pour vous relire et limiter les fautes d'orthographe. Evitez les majuscules pour attirer l'attention des lecteurs.
    pour la modération, monnoliv
    Dernière modification par monnoliv ; 15/03/2006 à 22h08.

  29. #26
    Eurole

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour Sandrine.

    J'ai un projet personnel de voiture hybride.

    Elle utilise ou peut utiliser:

    1. de l'air comprimé stocké pendant la nuit où le repos

    2. et subsidiairement, si les réserves deviennent insuffisantes
    des gaz explosés provenant d'un petit moteur diesel
    de la vapeur d'eau de la même source
    des gaz comprimés par le même moteur
    *

    Ceci est pour faire travailler tes méninges.

    N'aies pas peur de les user.

    C'est un moteur que l'homme doit réinventer: plus il travaille, plus il est performant.
    As-tu un correcteur d'orthographe dans ton traitement de texte ?

    .

  30. #27
    Jean-Do

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Bonjour,

    Pour résumer, un hybride vapeur-essence, c'est :

    - un moteur thermique dit "essence" qui produit de l'énergie mécanique "utile" et de l'énergie thermique "inutile".

    - un moteur à vapeur qui utilise l'énergie thermique produite par le moteur thermique pour la transformer partiellement en énergie mécanique "utile".

    Un bon exemple d'hybride vapeur-essence est la kitson-still :http://energieverte.canalblog.com/al...ill/index.html
    C'est un prototype de locomotive hybride testé dans les années 30. Elle consommait 4 à 5 fois moins que les autres locomotives à puissance égale. Son moteur était un véritable hybride diesel-vapeur ; les deux modes agissaient sur le même piston : chaque piston était poussé par la vapeur sur une face, et repoussé par la combustion de gasoil sur l'autre face.

  31. #28
    minouche

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    salut,
    avant de chercher une idée pour ameliorer un moteur depuis bien longtemps depassé il faut peut etre se poser plusieurs questions

    1 pendent combien de temps aurons nous encore du combustible et surtout à quel prix (environ 50 ans avec des prix prohibitifs)
    2 quel rendement ont ces moteurs thermiques 25 à 30% contrairement aux moteurs electriques 90 à 95%
    3 pourquoi les autres moteurs ne sont pas + exploités : pas de taxes sur l'electricité (par exemple) surtout si elle provient du soleil
    4 les piles à hydrogenes, production de polution pour la fourniture de cet hydro

    le seul probleme à l'evolution c'est donc l'etat, l'argent et la technologie, une bonne idée de recherche serai un moyen de produire de l'electricité en grosses quantité, a faible cout et surtout sans poluer
    bon courage
    n'oubliez pas: nos enfants vont heriter de la terre dans l'etat ou on la laisse

  32. #29
    Jean-Do

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par minouche
    salut,
    avant de chercher une idée pour ameliorer un moteur depuis bien longtemps depassé il faut peut etre se poser plusieurs questions
    Salut,

    Un moteur depuis longtemps dépassé ? Dis moi quel autre moteur permet actuellement de parcourir 700 km sans ravitaillement, et de se ravitailler en 5 minutes ?

    Il existe des solutions alternatives, c'est vrai, mais aucune n'atteint aujourd'hui le niveau de performance du moteur à combustion interne. De plus, il existe encore de nombreux points d'améliorations possibles sur les moteurs à combustion interne.

    @+
    Jean-Do

  33. #30
    wizz

    Re : moteur hybride vapeur/essence ?

    Citation Envoyé par minouche
    2 quel rendement ont ces moteurs thermiques 25 à 30% contrairement aux moteurs electriques 90 à 95%
    Le moteur électrique a un rendement comme tu dis de 90 à 95%. Mais quel est donc le rendement GLOBAL de cette filière? Quantité d'énergie consommée par la centrale électrique, rendement de la centrale, perte dans les lignes électriques, rendement du transformateur, rendement de la charge des batteries...

    3 pourquoi les autres moteurs ne sont pas + exploités : pas de taxes sur l'electricité (par exemple) surtout si elle provient du soleil
    moins de taxes sur un produit veut dire moins d'argent dans les caisses de l'Etat (directement ou indirectement). Après cela, on ne peut pas demander à l'Etat le maintient des classes primaires dans la campagne avec des classes à 5 éleves. On ne peut pas demander le maintient de l'unité de maternité pour les villes de moins de xxxx habitants avec 5 naissances par mois. On ne peut pas demander etc.....

    le seul probleme à l'evolution c'est donc l'etat, l'argent et la technologie, une bonne idée de recherche serai un moyen de produire de l'electricité en grosses quantité, a faible cout et surtout sans poluer
    YAKA ceci, YAKA cela...
    Dans un monde de capitalisme, de mondialisation, de concurence acharnée, à ton avis, que se passerait-il si une entreprise a trouvé la solution miracle? La garderait elle dans le tiroir ou l'utiliserait elle pour écraser toute la concurence mondiale et empocher le pactole?
    Supposons qu'un constructeur automoibile a trouvé un moteur consommant 1L/100 pour une puissance de 200ch. Il a un moyen d'écraser tous les autres et les mettre en faillite pour toujours et donc récupérer leur part de marché. Va t il laisser ce moteur au placard?
    A supposer que le lobby pétrole va lui soudoyer pour qu'il renonce à mettre son moteur sur le marché. Combien peuvent proposer les producteur de pétrole?
    Mais combien de pognon va t il gagner s'il peut vendre 100 millions de véhicules par an? Pendant les 50 ou 100 prochaines années?

    Bref, il n'y a pas de solution miracle!

    n'oubliez pas: nos enfants vont heriter de la terre dans l'etat ou on la laisse
    Ceci n'est pas le role de l'Etat, ou des chercheurs, ou des entreprises. C'est le role des citoyens.
    Exemple d'une entreprise A qui a dépensé des millions pour développer des technologies pour produire sans (trop) poluer: station d'épuration interne, fumée des cheminées filtrée, solvant propre...et du personnel supplémentaire pour faire fonctionner ces équipements. Bien entendu, ceci a un impact sur le cout de ses produits que l'on trouve sur les rayons du supermarché.
    L'entreprise B n'a pas ces scrupules. Délocalisation en direction de la Chine. On s'en fout de la polution, on emploie la main d'oeuvre des enfants à 50$/mois, etc...
    Et donc à l'arrivée, les produits de l'entreprise B coutent beaucoup moins chers que ceux de l'entreprise A.

    En tant que consommateur, tu achetes quel produit? A ou B....

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. gros moteur essence
    Par luce dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2006, 16h01
  2. moteur hybride
    Par julie57 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/05/2006, 16h31
  3. Cout de fabrication d'un moteur essence et hybride
    Par Jeremouse1 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/03/2006, 13h04
  4. Moteur hybride(essence , hydroélectriciter)sujet TPE
    Par typhus dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2005, 09h23
  5. moteur hybride
    Par naq dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/10/2004, 20h56