Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

moteurs à culasses rotatives



  1. #1
    bgervais2004

    moteurs à culasses rotatives

    Bonsoir à tous,
    Il existe des moteurs thermiques 4 T classiques mais équipés de culasses rotatives. C'est à dire des culasses qui présentent des lumières d'admission et d'chappement qui tournent sur une culasse fixe présentant elle aussi des lumières d'admission et d'échapement.
    Ces culassent tournent donc à la même vitesse qu'un arbre à cames. Ces moteurs sont des micro-moteurs qui équipent des models réduits. Pourquoi ne les utilisent t-on pas en plus gros pour des véhicules?
    Ils présentent logiquement l'avantage de pouvoir atteindre des régimes élevés sans risque de plier les soupapes, pas d'énergie perdue en mouvement de translation ou en compression de ressorts, alors??
    Merci
    Bruno

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    trebor

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour,
    Ces petits moteurs 4 temps à soupapes rotatives sont peut-être alimentés avec de l'essence 2 T afin de lubrifier les sièges d'étanchéités de ces soupapes rotatives.
    A confirmer par des connaisseurs, car je n'ai jamais vu ce genre de moteur.
    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  4. #3
    Eurole

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Citation Envoyé par bgervais2004
    Bonsoir à tous,
    Il existe des moteurs thermiques 4 T classiques mais équipés de culasses rotatives. C'est à dire des culasses qui présentent des lumières d'admission et d'chappement qui tournent sur une culasse fixe présentant elle aussi des lumières d'admission et d'échapement.
    Ces culassent tournent donc à la même vitesse qu'un arbre à cames. Ces moteurs sont des micro-moteurs qui équipent des models réduits. Pourquoi ne les utilisent t-on pas en plus gros pour des véhicules?
    Ils présentent logiquement l'avantage de pouvoir atteindre des régimes élevés sans risque de plier les soupapes, pas d'énergie perdue en mouvement de translation ou en compression de ressorts, alors??
    Merci
    Bruno
    Bonjour.

    Je suis intéressé par cette idée de culasse rotative.

    J’ai développé des idées analogues ici :
    http://forums.futura-sciences.com/thread86722.html

    S’il est logique de se demander :
    « Pourquoi ne les utilisent t-on pas en plus gros pour des véhicules? »,
    on peut aller plus loin :

    Pourquoi ne pas utiliser de telles culasses directement dans les roues ?


    .


  5. #4
    Jean-M69

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour.
    Je voudrais signaler en réponse une technologie aujourd'hui pratiquement abandonnée, celle des chemises louvoyantes. L'idée était de remplacer les soupapes par des lumières, avec deux catégorie d'application : les moteurs deux temps d'avion et l'automobile (Panhard).
    Je crois que la lubrification était ennuyeuse, et source de frottements important, de par la grande surface lubrifiée en contact.
    Dans les autres variantes de distribution, il y a aussi les distributeurs rotatifs.
    Je n'ai pas de lien à donner, désolé

  6. #5
    jeanmiy

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Les moteurs qui équipaient les Noratlas n'étaient-ils pas des moteurs sans soupapes ?

    Moteur Gnome et Rhone "Hercule" de mémoire. maintenant, G et R, c'est Snecma... J'ai vu ce moteur au musée de la Snecma à Melun Villaroche.

    Il y a eu beaucoup de ses moteurs produits pour l'aviation, puissant, et semble-t'il assez fiable vu le nombre d'heures de vol éffectuées...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    andre66

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour,
    Voici un lien concernant les moteurs sans soupapes :
    http://aeronews.free.fr/divers/indexrubri.html
    Voir en fin de page, moteur RCV.
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Simplemind

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Dans la marine il y avait de très gros diesels sans soupape. Un moteur deux temps avec un compresseur à turbine hélicoïdale et injection unique par cylindre. A bord du bateau nous en avions deux de 750 chevaux chacun pour produire l'électricité quand nous n'étions pas à la mer. Je crois me rappeller que c'était des GMC mais peut être que Pielstick en fabrique.
    Cordialement

  11. #8
    bgervais2004

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour à tous,
    merci pour toutes ces infos, c'est passionnant!
    A+
    Bruno

  12. #9
    jiherve

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour
    Voir aussi les moteurs en étoile , longtemps majoritaires en aeronautique.
    JR

  13. #10
    jeanmiy

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Citation Envoyé par jiherve
    Bonjour
    Voir aussi les moteurs en étoile , longtemps majoritaires en aeronautique.
    JR
    Houla ! Attention à la confusion Jihervé ! Un moteur en étoile et un moteur sans soupapes ce sont deux choses différentes !!! Même si il y a eu de très bons moteurs en étoiles sans soupapes... (voir le Noratlas, les Hurel-Dubois HD-34 de l'IGN étaient également équipés de ce moteur)

    Sur beaucoup de vieux (mais alors vieux) moteurs en étoile les culbuteurs sont carrément visible de l'extérieur...

  14. #11
    valvalion

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Bonjour,

    je découvre un peu tart le post, mais bon...

    Pour répondre à Bgervais2004, les (gros ?) moteurs 4T à soupapes rotatives, Norton ont lancé ça dans les années 50, mais problèmes de lubrification et d'étanchéïté ...

    Ce dont parle Jean-M69 c'est le 6 cyl. en ligne Panhard "sans soupapes" produit sous licence Knight, mais de nouveau, comme le précise Jean-M69, problèmes de lubrification mais aussi de refroidissement, équipage mobile conséquent ... Nous étions là en 1910.

    L'entreprise Coates tente de dépousierrer le principe, mais ce qui finira par remplacer tout système de distribution mécanique, c'est le système Camless, tout bètement commande de soupapes électromagnétique. Avec comme énôôôrme avantage d'avoir des lois de distribution variant à l'infini et en temps réel, mais aussi le loisir d'implanter les soupapes un peu comme on veux, sans être gêné par les arbres à cames. Je ne sais plus quel motoriste s'amuse par ce biais à faire tourner, par exemple un 4 cyl. sur 2 cyl. quand le besoin de puissance n'est pas nessécaire.

    Peugeot devrait d'ailleur commercialiser un 407 V6 essence 3,2L 24 soupapes camless en 2007


    Quelques liens :

    Le moteur Panpan "sans soupapes"

    http://rbmn02.waika9.com/PL_SS_Locomotion_1910.html

    petit historique des tentatives de suppression d'arbres à cames
    http://www.moto-histo.com/4t_ssp/4t_ssp.htm

    Le site de Coates (en englais)

    http://www.coatesengine.com/photo_gallery.html

    Le camless chez Pigeot

    http://www.forum-peugeot.com/soupape...agnetique.html

    Bonne lecture, Valvalion.


    Un peu hors sujet, mais il me semble que Rotax faisait des moteur 2T avec une commande du style soupapes rotatives, c'est un vieux souvenir ... pas sûr ...

  15. #12
    ducadict

    Re : moteurs à culasses rotatives

    Les moteurs à soupapes rotatives permettaient en théorie un taux de remplissage exeptionelle et une inertie de la distribution très faible par rapport à un moteur à soupapes classiques.Mais outre des problêmes d'étanchéité subsistait également des problêmes de combustion du mélange gazeux air-essence.Le fait est que ce type d'admission ultra directe ne fournissait pas au moteur un mélange gazeux suffisament homogène pour obtenir une combustion correcte.Donc ce système alèchant en théorie ne l'était plus du tout dans les faits (consomation et pollution importante,performance en baisse).Cependant un ingénieur-motoriste de renom,Guy Nègre,réussi à la fin des années 80 a faire fonctionner ce système sur un 4 cylindre 2 litres Peugeot ainsi que sur un moteur de formule 1 qui malheuresement restèrent tut deux à l'état de prototype.Guy Nègre disait qu'il obtenait des performances équivalentes au V6 3 litres de la 605 avec le 4 cylindre 2 litres!

  16. Publicité
  17. #13
    chatelot16

    Re : moteurs à culasses rotatives

    je vais repondre peut etre un peut tard a ce qui a été dit au debut

    la soupape classique ne consomme pas de puissance a comprimer un ressort : l'energie utilisé pour le comprimer est rendue quand il se decomprime : ce qui est dommage c'est que les cames on beaucoup de frottement , mais il n'y a pas de regret a avoir , les distribution rotative ou coulissante on encore plus de frottement

    les moteur bernard W110 ou W112 ont des poussoir de soupape a galet : la puissance consommé par la distribution est derisoire : il y a beaucoup de moteur d'avion en etoile qui avaient des soupape commandé par des poussoir a galet

    je ne sais pas pourquoi sur le moteur moderne il n'y a que des poussoir qui frottent sur l'arbre a camme

    ou plutot je le devine un peu : quand un moteur tourne vite la pression de contact sur la camme est presque nulle a certaine phase : comme la vitesse de rotation du galet doit changer brutalement en descandant de la came il y aura frottement et usure irreguliere du galet a moins de mettre des ressort plus fort et de perdre le benefice du galet

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Moteurs et rayonnements
    Par oliv7890 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/06/2007, 17h26
  2. Choix de moteurs
    Par Supertramp dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 21/05/2007, 14h47
  3. Nouveaux moteurs
    Par charly dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/06/2005, 17h35
  4. moteurs
    Par Alpha dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/08/2004, 10h43
  5. moteurs
    Par ABN84 dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/08/2004, 17h01