Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité



  1. #1
    vincent29100

    automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité


    ------

    bonjour,
    mon ppe consiste à rendre un panneau solaire autonome. Je dois lui donner un mouvement de rotation sur l'axe horizontale en fonction de différents seuils que j'ai determiné à l'avance. A la sortie du boitier de reception de mon panneau solaire je souhaiterai placer une sonde tension pour pouvoir déterminer le mouvement à effectuer sur la rotation. J'ai déjà fixer quelques seuils mais je ne vois pas quel composant à utiliser pour informer le circuit sur l'état de tension reçu par le panneau. Si quelqu'un peut me guider je le remercie.

    merci d'avance et à la prochaine

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Jeanpaul

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    L'idée m'échappe un peu : la position du soleil est la chose la plus prévisible au monde, pourquoi vouloir asservir le panneau ?

  5. #3
    vincent29100

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    à vrai dire je m'étais poser la même question que toi au départ... mais vu que c'est le but du ppe...
    Les évaluateurs veulent que l'on puisse, grace à des seuils fixés, rendre le panneau autonome pour qu'il puisse se relever ou se baisser tout seul.
    Si quelqu'un voit comment je pourrais m'en sortir je suis preneur

    a+

  6. #4
    Jeanpaul

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    Sur quels critères, pour quoi faire ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    pat7111

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    Citation Envoyé par Jeanpaul Voir le message
    L'idée m'échappe un peu : la position du soleil est la chose la plus prévisible au monde, pourquoi vouloir asservir le panneau ?
    Une idee - bete peut-etre... - la position du soleil est previsible mais c'est pas forcement simple a programmer l'ephemeride dans une petite boiboite au pied du panneau en fonction de la latitude, la saison, le coefficient de maree, l'age du capitaine...

    Le critere qui parait naturel serait d'orienter le panneau pour que les rayons soient perpendiculaires a la surface. Pour cela, on peut imaginer de faire des petits mouvements pour detecter une variation de la production d'electricite. Les mouvements devraient etre assez rapides pour que les comparaisons soient faites dans des conditions nuageuses identiques. Etant donne la vitesse de deplacement du soleil dans le ciel, il est inutile de faire ces corrections en continu et il serait interessant d'evaluer une bonne frequence de correction en considerant l'energie consommee par les moteurs et celle gagnee en se repositionnant correctement face au soleil
    Plutôt appliquer son intelligence à des conneries que sa connerie à des choses intelligentes...

  9. #6
    vincent29100

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    bonjour,
    le but est donc de permettre au panneau de se déplacer tout seul suivant l'inclinaison des rayons du soleil (en tout cas c'est ce que nos profs veulent nous faire réaliser). C'est sur que la vitesse de rotation est très faible
    (1 tr/mn), mais on veut pouvoir apercevoir le panneau qui se déplace tout seul pendant la journée. On a deja regardé la tension en sorti du panneau et l'intensité et on a remarqué que la tension varie de 3 voir 4 volts suivant 2 ou 3 positions spécifiques. Je voudrais donc en fonction de la tension qui sort du panneau, associer une position spécifique. Et c'est la que je bloque...
    En tout cas merci de vos réponses
    je continue à chercher d emon coté et demain je dois voir mon prof d'éléc qui pourrait peut etre m'inspirer, si quelqu'un trouve une idée simple, merci
    a bientot

  10. Publicité
  11. #7
    Jeanpaul

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    La tension du panneau va dépendre non seulement de son orientation mais encore de l'ensoleillement, l'information n'est donc pas pure.
    En revanche, imagine que tu prends 2 petits panneaux identiques et côte à côte séparés par une plaque opaque perpendiculaire à leur plan. L'un des panneaux sera au soleil, l'autre à l'ombre de la plaque. En mesurant la différence des tensions, tu sauras laquelle est du côté soleil et en amplifiant ce signal, tu dois pouvoir alimenter un moteur qui fera en sorte que les 2 petits panneaux soient éclairés pareil, donc perpendiculaires au soleil.
    Il suffit que les 2 petits panneaux soient solidaires du grand et c'est joué.

  12. #8
    vincent29100

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    bonjour,
    oui se serait une bonne idée, seulement le budget est déja bien utilisée donc sa reviendrait un peu cher. Je pensais utiliser un convertisseur analogique numérique pour avoir une zone de tension et une position adéquate.
    affaire à suivre...
    merci de vos réponses
    +

  13. #9
    Ouk A Passi

    Re : automatisme d'un panneau solaire dans sa mobilité

    Bonjour,

    Je pensais utiliser un convertisseur analogique numérique...
    Excellente idée
    Mais il va être difficile de trouver un CAN fonctionnant sur seulement 2 bits.

    Plus sérieusement, tu peux réaliser facilement cette fonction à l'aide de deux cellules
    photo-résistantes (LDR) suivies d'un comparateur à fenêtre, ce qui évitera au moteur d'orientation
    d'être sollicité quasiment en permanence.

    Pratiquement, un comparateur à fenêtre peut être construit autour de trois des quatre
    amplificateurs opérationnels (AO) contenus dans un même boitier, et encore
    plus simplement en utilisant seulement un micro-controleur (PIC).

    Dans tous les cas, pour commander l'orientation du panneau, ton montage comparateur
    sera suivi d'un transistor amplificateur + relais (ou un simple transistor MOS-FET),
    et cela en deux exemplaires.

    Tu peux également t'inspirer du montage "RedRocks" ultra-simple,
    dont la réalisation a fait l'objet d'un fil conséquent sur le forum (voir schéma au #18).

    La recherche de "tracking solaire" sur le forum est vivement recommandée.

Discussions similaires

  1. Mobilité d'un panneau solaire utile?
    Par karibou92 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/12/2007, 21h26
  2. courbe I(U) d'un panneau solaire
    Par mav62 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/02/2007, 16h51
  3. fabrication d'un panneau solaire de 40 watts
    Par monga ditho emmanuel dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/12/2006, 16h08
  4. Resistance interne d'un panneau solaire
    Par diwee01 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2004, 15h04