Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

TPE sur l'aspirine



  1. #1
    ...

    TPE sur l'aspirine


    ------

    Bonjour a tous
    Je suis en première S et nous essayons de faire un TPE sur l'aspirine.On hésite encore sur la problématique:
    -les moyens d'action de l'aspirine sur l'organisme?
    -l'interêt de la vitamine C dans l'aspirine?
    -une compariason entre le paracétamol et l'aspirine?
    Donc voilà avec mon groupe on ne sait pas trop si c'est un bon sujet et nous ne sommes pas trop avancé pour le plan donc si vous avez quelques idées se serait gentil de m'en faire part.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    benji.

    Re : TPE sur l'aspirine

    bonjour moi je trouve que c'est un trés bon sujet vous trouverai pas mal d'infos la dessus surtout dans les les livre de chimie de term S : voici quelques infos

    L'acide acétylsalicylique (dénomination commune internationale de l'acide 2-(acétyloxy)benzoique) est un médicament analgésique et antipyrétique plus connu sous le nom d'aspirine, venant de « Aspirin », marque créée en 1894 par la société allemande Bayer.

    Le terme salicylique vient du nom latin du saule, dont on utilisait l'écorce pour ses propriétés curatives.

    Le nom de marque Aspirine a été formé du préfixe privatif grec a-, du radical latin scientifique spiraea (ulmaria), dénomination savante de la spirée (reine-des-prés), et du suffixe savant allemand -in, propre au vocable chimique et médical : littéralement « qui est fait sans spiraea (ulmaria) ». Ce terme a été forgé pour distinguer l'acide acétylsalicylique naturel, extrait des fleurs de la Spiraea ulmaria, de l'acide obtenu par synthèse, introduit en thérapeutique en 1899 grâce aux travaux du chimiste allemand Adolf von Baeyer (1835-1917).




    L'écorce de saule est connue depuis l'Antiquité pour ses vertus curatives. On a retrouvé la trace de l'ancêtre de l'aspirine, sous forme de décoction de feuilles de saule, dans un papyrus égyptien datant de 1550 av. J.-C.. Hippocrate (460–377 av. J.-C.), médecin grec, conseillait déjà une préparation à partir de l'écorce du saule blanc pour soulager les douleurs et les fièvres. Les Romains connaissaient aussi ses propriétés, le nom latin du saule est salix.

    En 1763, Edward Stone présente un mémoire devant la Royal Medicine Society sur l'utilisation thérapeutique de l'écorce du saule blanc contre la fièvre. En 1829, Pierre-Joseph Leroux, un pharmacien français, après avoir fait bouillir de la poudre d'écorce de saule blanc dans de l'eau, tente de concentrer sa préparation ; il en résulte des cristaux solubles qu'il baptise salicyline (de salix).

    Puis des scientifiques allemands purifient cette substance active, d'abord appelée Salicyline puis acide salicylique. D'autres sources naturelles sont trouvées comme la reine-des-prés dont la dénomination scientifique de l'époque Spirea ulmaria donnera naissance au nom aspirine. Très vite, on se rendra compte que les acides spiriques et salicyliques ne font qu'un. On utilise cette préparation pour faire tomber la fièvre, soulager les douleurs et les rhumatismes articulaires, mais elle provoque des brûlures d'estomac.


    Reine-des-prés (Filipendula ulmaria)En 1853, le chimiste strasbourgeois Charles Frédéric Gerhardt expérimente la synthèse de l'acide acétylsalicylique et dépose un brevet, mais il meurt trois ans plus tard et ses travaux tombent dans l'oubli.

    En 1859, Kolbe réussit la synthèse chimique de l'acide salicylique, mais c'est Felix Hoffmann, chimiste allemand entré au service des laboratoires Bayer en 1894, qui, en octobre 1897, reprenant les travaux antérieurs de Gerhardt, trouve le moyen d'obtenir de l'acide acétylsalicylique pur et réalise la production industrielle de l'acide acétylsalicylique. Il s'en sert d'abord pour soigner son père, qui souffrait de rhumatisme chronique. D'après des recherches de Walter Sneader de l'université de Strathclyde à Glasgow, c'était cependant le supérieur de Hoffmann, Arthur Eichengrün, qui avait l'idée de synthétiser l'acide salicylique.

    Finalement, le brevet et la marque de l'aspirine sont déposés par la société Bayer en 1899, sous la dénomination « Aspirin ». La préparation arrive en France en 1908 et est commercialisée par la Société chimique des usines du Rhône. Cependant, après la Première Guerre mondiale, le Traité de Versailles stipule que la marque et le procédé de fabrication tombent dans le domaine public dans un certain nombre de pays (France, États-Unis… mais ils perdurent dans d'autres pays comme le Canada).

    Anecdote : Le groupe allemand Bayer avait en fait déposé les termes Aspirin et Heroin. La marque a cessé de revendiquer les droits sur le mot Héroïne quand on a su que cet ersatz de morphine était si dangereux.

    Aujourd'hui, on produit encore chaque année plus de 12 000 tonnes de ce médicament à travers le monde, et on ne cesse de lui découvrir de nouvelles propriétés.

    En inhibant la cyclo-oxygénase, l'aspirine diminue la production des différentes prostaglandines.

    L'acide salicylique agit comme antipyrétique (fait baisser la fièvre), en réduisant la production de prostaglandines dans l'hypothalamus qui est le thermostat de la température corporelle. Elle agit comme antalgique en bloquant la production des hormones responsables des messages transmis aux récepteurs de la douleur dans la cerveau, d'où son efficacité sur les migraines et les douleurs d'origines diverses. Par le même mode d'action, elle réduit les inflammations résultant d'une dilatation vasculaire, comme les coups de chaleur, qui ne s'accompagnent pas forcément de coups de soleil.

    L'aspirine agit sur les plaquettes sanguines, en tant qu'antiagrégant favorisant la circulation, elle peut servir pour prévenir les attaques cardiaques, en évitant la formation de caillots (thrombose).
    l'acide acétyl salycilique est la DCI de l'acide 2-(acétyloxy)benzoique (selon les normes IUPAC)

    Au cours des années il fut aussi appelé acide 2-acétyloxybenzoique , acide 2-acétoxybenzoique, acétylsalicylate, acide ortho-acétylsalicylique, acide ortho-acétyloxybenzoïque ou encore acetosal.

    formule brute = C9H8O4
    Masse molaire = 180.57 g/mol
    point de fusion = 136°C
    point d'ébullition = 140°C
    point de flamme = 250 °C
    densité = 1.40 g/cm³
    Numéro CAS = 50-78-2
    ATC = B01AC06
    La pharmacopée européenne (Ph. Eur.) et américaine (USP) décrivent des méthode d'identification et d'analyse de l'acide acétyl salicylique destiné aux médicaments.

    voila j'espère que ça poura t'aider !

    cordialement
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

  4. #3
    ...

    Question Re : TPE sur l'aspirine

    merci pour toutes ces infos
    En recherchant sur internet on a trouvé un protocole expérimental sur la synthèse de l'acide acétylsalicylique :une réaction d'estérification permetterait d'obtenir la fonction ester présente dans l'acide acétylsalicylique par réaction entre un alcool aliphatique ou aromatique (phénol) et un acide carboxylique.
    Maintenant je ne sais pas si cela est vraiement intéressant dans le tpe. On s'est renseignées l'expérience est réalisable au lycée mais notre prof nous a di que si on la réalisait, il fallait qu'on soit capable de dire pourquoi on la fait et ce qu'elle apporte a notre sujet.
    Si vous avez des avis n'hésitez pas

  5. #4
    minibaboon

    Re : TPE sur l'aspirine

    J'ai pris a peu près le meme sujet que toi sauf que c'était en sup pcsi , j'avais fait le plan suivant :
    1- asprine
    a) origine etc ..
    b) expérience (on avait pris des photos des montages calculer le rendement de notre expérience par rapport a ce quon aurait pu trouver a la théorie ..)
    2- paracétamol tu fait apeu près pareil
    3- conparaison aspirine parcétamol
    C'est le gros de ton tpe normalement
    J'ai pas mal de données donc si tu veux en savoir plus ecris moi

    ### Pas de coordonnées perso. BenJ.
    adrien
    Dernière modification par benjy_star ; 10/04/2006 à 18h25.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    tetel59

    Question Re : TPE sur l'aspirine

    Citation Envoyé par minibaboon Voir le message
    J'ai pris a peu près le meme sujet que toi sauf que c'était en sup pcsi , j'avais fait le plan suivant :
    1- asprine
    a) origine etc ..
    b) expérience (on avait pris des photos des montages calculer le rendement de notre expérience par rapport a ce quon aurait pu trouver a la théorie ..)
    2- paracétamol tu fait apeu près pareil
    3- conparaison aspirine parcétamol
    C'est le gros de ton tpe normalement
    J'ai pas mal de données donc si tu veux en savoir plus ecris moi

    ### Pas de coordonnées perso. BenJ.
    adrien
    Salut, j ai pris le meme sujet cette année pour mes TPE mais avec l ibuprofene en plus de l aspirine et du paracétamol. Si t as toujours les infos dont tu parlais ca m interesserai bien Merci beaucoup d avance
    Estelle

  8. #6
    huhuhugogogo

    Re : TPE sur l'aspirine

    Merci pour les infos! Je souhaiterais connaitre des expériences simple pour pouvoir fabriquer le l'aspirine. merci d'avance.

  9. Publicité
  10. #7
    Lily_rose

    Re : TPE sur l'aspirine

    Bonjour tout le monde d'abord bonne année a tous !

    Moi aussi mon TPE de cette année traite de l'aspirine mais plutôt de l'aspirine et l'écorce de saule.
    Donc je voudrais savoir si quelqu'un connait le protocole permettant d'extraire le principe actif de l'écorce de saule, j'ai fais de nombreuses recherches sur Leroux, hoffman et Bayer mais pas moyen de trouver un protocole digne de ce nom.

    J'espère avoir une réponse rapide, merci encore

  11. #8
    Scully

    Re : TPE sur l'aspirine

    Citation Envoyé par huhuhugogogo Voir le message
    Merci pour les infos! Je souhaiterais connaitre des expériences simple pour pouvoir fabriquer le l'aspirine. merci d'avance.
    J'ai un protocole simple d'hémisynthèse qui donne de bons résultats (m'envoyer un MP pour l'obtenir ), avec une identification par dosage acido basique et/ou par chromatographie sur plaque. Une manip sympa si on a de quoi faire un cachet avec le produit obtenu est de montrer l'intérêt d'un excipient en incorporant de l'amidon (meilleure dispersion dans l'eau)... une super référence biblio : la revue du Palais de la Découverte de décembre 1995

  12. #9
    wali49

    Re : TPE sur l'aspirine

    salut lily-rose. nous aussi nous faisons les tpe sur l'aspirine et l'écorce de saule. en cherchant lgtps, on a finit par trouver un semblant de protocole.
    sur ce site: http://www.uicchampagne-ardenne.fr(U...e-l-ecorce.doc. mais on ne peut pas utiliser les sels de métaux lourds (genre sels de plombs) au lycée et on ne peut pas non plus chauffer la potasse caustique.

Discussions similaires

  1. L'aspirine.
    Par bboop8 dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/03/2008, 18h08
  2. les effets de l'aspirine sur les courbatures [AIDE SVP]
    Par ange-zelel dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2006, 11h27
  3. Tpe-l'aspirine
    Par bboop8 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/11/2006, 13h27
  4. L'Aspirine
    Par valmouth dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/01/2005, 10h06
  5. TPE TermS: l'Aspirine
    Par MaXScientifique dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2004, 16h12