Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

TIPE solanacées



  1. #1
    LiNbO3

    TIPE solanacées


    ------

    Salut à tous (et à toutes!)
    Le titre de mon tipe est "la dualité plante-toxique-plante comestible chez les Solanacées". Nous avons réalisé des extractions à l'eau pour obtenir des solutions contenant les alcaloïdes mais -oh malheur- des moisissures sont apparues sur l'extrait de belladone.
    Comment expliquer cela puisque la solution est censée être toxique ? (Es-ce qu'il existe des champignons résistant aux alcaloïdes ou est-ce que notre extrait n'e contient pas assez?).
    Merci d'avance pour votre aide.
    Ln.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Barbacane

    Re : TIPE solanacées

    Salut,
    tu sais une substance toxique pour l'homme et plus généralement sur une espèce donnée, ne l'est pas nécessairement sur les autres espèces. Dans le cas de la belladone, il s'agit de neurotoxiques donc rien d'étonnant à ce que les moisissures y soit insensibles.
    La belladone bloque la transmission nerveuse au niveau des synapses parasympathiques. Inhibe la contraction musculaire et les sécrétions.
    (www.doctissimo.fr).
    David.

  4. #3
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Le problème c'est que on est censées tester la toxicité sur des levures, alors j'ai peur que ça foire magistralement... Mais merci beaucoup pour ton point de vue.
    Ln

  5. #4
    Ryuujin

    Re : TIPE solanacées

    effectivement, les levures n'ayant pas de système nerveux autonome, ça risque fort de foirer magistralement...

    tu sors d'où ce test sur des levures ?

    ( pour info, les lapins peuvent en manger sans encombre ).

  6. #5
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Ben le test sur les levures c'est une idée qu'on a eue, le problème c'est que mon prof de bio la trouvait bonne et qu'on a eu son feu vert...(à la base on avait pensé à escherichi coli mais il paraissait que les levures étaient plus pratiques...).
    En résumé, on est dans la m...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Sinon pour les lapins, je sais, j'ai lu quelque part que c'est vrai pour tous les herbivores...

  9. Publicité
  10. #7
    benji.

    Re : TIPE solanacées

    bonjour

    sinon sans être cruel je ne sais pas si c'est autoriser, vous pouvais peu etre la tester sur des organismes possédent un systhème nerveux plus complèxe comme un insecte ou mm des souries.

    cordialement
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

  11. #8
    Ryuujin

    Re : TIPE solanacées

    c'est strictement interdit.


    Sinon pour les lapins, je sais, j'ai lu quelque part que c'est vrai pour tous les herbivores...
    ah non, seulement certains...

    les vaches par exemple en souffrent...

  12. #9
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Citation Envoyé par benji.
    sinon sans être cruel je ne sais pas si c'est autoriser, vous pouvais peu etre la tester sur des organismes possédent un systhème nerveux plus complèxe comme un insecte ou mm des souries.
    cordialement
    Mon prof de bio nous avait suggéré une expérience avec des limaces en les mettant en présence de salade et d'une solanacée toxique, et de voir vers quoi elles se dirigaient... Le problème avec les souris c'est que ça prend de la place et que ça coûte très cher... En plus une de mes partenaires (qui veut faire véto) m'en voudrait pour le restant de mes jours...

    Enfin bon je vais revoir tout ça avec mes collègues et mon prof à la rentrée, merci beaucoup !

    Cordialement.
    Hélène (au fait, bonne année!)

  13. #10
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    désolée j'avais pas vu la première phrase de la réponse de Ryuujin !
    Pour les herbivores, j'ai effectivement dit une grosse bêtise parce qu'en écrivant le message, j'occultais tous les ruminants...honte à moi !
    Bon visiblement y a encore du boulot sur ce fichu tipe...
    En tout cas merci beaucoup.
    hélène

  14. #11
    Ryuujin

    Re : TIPE solanacées

    c'est devenu officiel ; après avoir vu trop de conneries, les examinateurs ne veulent plus voir de TIPE sur animaux de laboratoire.

    méfie-toi ; tes limaces risques d'être résistantes.

  15. #12
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Ok, je prend note. Je pense qu'on va quand même essayer le coup des limaces mais il va falloir réfléchir à une autre expérience au cas où...Je vous tiens au courant. (si vous avez d'autres idées, je prends !!!)
    A bientôt.
    Hélène.

  16. Publicité
  17. #13
    Ryuujin

    Re : TIPE solanacées

    extraits du rapport 2004 :

    Certains candidats oublient qu’il est nécessaire d’avoir une culture biologique ou un élevage stable
    avant de commencer l’expérimentation. Cette stabilité doit être garantie avant de se livrer à des tests
    sur les effets d’un paramètre (un polluant par exemple) sur la biologie des organismes. Certains
    candidats s’étonnent par exemple de voir dépérir une population de paramécies à pH 4 ou de noter
    la mort de crustacés après une semaine dans une eau dépourvue de dioxygène ! Trop souvent cela
    reflète le manque de rigueur scientifique quant à la biologie des animaux utilisés (moule, lombric,
    criquet …). Enfin, pour s’assurer de la reproductibilité des expériences, il est indispensable de
    préciser la position systématique des animaux ou des végétaux en respectant les normes officielles
    de notation (le nom de genre prend une majuscule mais pas le nom d’espèce. Ex : Mytilus
    galloprovincialis ) et en évitant les fautes d’orthographe.

    Le matériel biologique qui sert de modèle à l’étude d’un phénomène ne doit pas être choisi
    fortuitement, il doit répondre à des critères bien établis, d’ordre éthique, sanitaire et même légal.
    L’expérimentation sur les Vertébrés est interdite. Seule l’observation du comportement sans
    souffrance induite est autorisée. Cette année encore des expériences sur les gardons ont entraîné la
    mort de centaines d’entre eux.

    [...]

    Enfin, l’expérimentateur est en tort au regard de la loi lorsqu’il prend comme modèle d’étude une
    espèce protégée. Une telle erreur est d’autant moins acceptable lorsque le thème des TIPE se situe
    dans le contexte d’un développement durable. La vérification du statut d’une espèce est facile à
    réaliser grâce à Internet. Il est bon de s’en assurer avant toute entreprise. Cette année, plusieurs
    espèces protégées par la convention de Berne ont été indûment endommagées, dont une protégée au
    niveau mondial.


    la Belladone n'est pas protégée dans votre département ?

  18. #14
    LiNbO3

    Question Re : TIPE solanacées

    Euh... à priori non mais je vais vérifier. Ce serait dommage de se faire mal voir par le jury...
    Merci pour ces précisions utiles.
    Cordialement.
    Hélène

  19. #15
    LiNbO3

    Re : TIPE solanacées

    Non, la belladone n'est pas protégée en Moselle...
    Heureusement qu'on n'habite pas dans la région PACA...
    Sinon on a trouvé un protocole avec des lombrics, qui permettrait de montrer que l'atropine agit sur les récepteurs muscariniques. Ouf !