Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

motorisation de vanne



  1. #1
    avemajor

    motorisation de vanne


    ------

    bonjour a tous
    en fait j'ai un probleme qui me prend la tête.
    en fait j'ai une vanne guillotine qui actuelment est a fonctionnment manuel et que je voudrais automatiser.
    c'est a dire lui ajoindre un moteur.
    queqlq'un peut me conseiller qd au type de moteur et la procedure?
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Fred-ql

    Re : motorisation de vanne

    regarde chez : www.socla.Fr (fabricant de vanne)

  4. #3
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    thanks
    et desole pour l'absence
    j'y suis allé mais en fait ce dont j'ai besoin c'est pas vraiment d'une vanne. mais plutot d'un moteur que je doit connecter sur une vanne existante (d'une taille plutot importante) et qui est pour le moment uniquement manuel. je voit pas trop comment m'y prendre en fait.
    merci de m'aider

  5. #4
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    Tout dépent de la force nécessaire et du type de mouvement que tu dois appliquer, si c'est, comme je le suppose un mouvement de rotation réversible, ça n'est pas tellement compliqué à mettre en oeuvre, à l'aide d'un moteur électrique et éventuellement d'une démultiplication.
    Si ta commande doit être proportionelle, c'est un peu plus difficile et ça nécessite une électronique dédiée.
    Si c'est en "tout ou rien", pas compliqué, des capteurs de fin de course ( 2) et le tour est joué.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  6. #5
    Fred-ql

    Re : motorisation de vanne

    relier un moteur existant a une vanne (a son carré de vanne) est risqué.

    Il te fautun contact début de course, fin de course.

    Les modéles existants ont des moteurs démultipliés, c'est qu'il y a une raison (assez simple, augmenter le couple sans augmenter le courant) car une vanne est facile a manoeuvrer neuve mais une fois sur le réseau, c'est une autre affaire.

    Apres, est-ce une vanne guillotine, a boisseau sphérique, a papillon, à opercule ? a quelle pression ? et qu'est ce que tu appelles une grosse vanne ? (pour moi, c'est diamétre 300 mm mais pour un particulier, une grosse vanne, c'est diamètre 40 mm)

    Pour exemple, une vanne de 300 mm pour haute pression est beaucoup plus difficile a fermer qu'une vanne de 15 mm pour pression gravitaire.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    bonjour
    bon je croit que je vais etre plus clair hsitoire de vous situer exactement.
    d'abord il s'agit d'une vanne guillotine. la guillotine doit avoir dans les 1.8 m de largeur et 2 m de longueur.
    dejas evidement il me faut trouver le moteur adequat (coté puissance) et aussi le moyen de raccorder le moteur a la vanne. j'ai entendu parler de reducteur qui serait une interfaceentre le moteur et la vanne( pour pouvoir redeuire la vitesse et le couple ) je sais pas si ce que vous appelez moteur demultipliée a un lien avec.
    Pour les fin de course la aussi le probleme c'est que ma tige ne fait pas de mouvement transversale. donc les finde course serait au niveau de la guilotine.mais c'est une conduite d'eau de mer que ferme ma vanne de ce fait elle est toujours imerger la guillotine.
    le mouvement est reversible.
    je sais qu'il exciste des servo moteur pour vanne mais cela ne m'est pas accessible où je suis. a votre disposition si des ombres persistent
    merci

  9. Publicité
  10. #7
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    En effet, ce n'est pas du "miniature"

    Si je comprends bien ta description, cette vanne est commandée par une sorte de crémaillère ?
    Si c'est le cas, il te faut savoir quelle force maximale peut supporter l'axe des "petites dents" et la vitesse de fermeture/ouverture de ta vanne et son poid aproximatif.
    Ce sont ces parramètres qui vont déterminer le moteur à utiliser.
    Pour les fin de course, pas besoin qu'ils soient réellement placés sur la vanne, il est possible de faire un petit système mécanique qui correspondrait tout en reportant le déplacement ailleur, par exemple une vis sans fin en bout d'arbre moteur avec un petit charriot qui commanderait les fin de course.
    Tu écris aussi que c'est pour de l'eau de mer, donc comme c'est pour un milieu "agressif" celà va aussi changer le type de matériel à utiliser pour réduire au max la maintenance et le remplacement qui serait rendu obligatoire par la corrosion.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  11. #8
    odysseus06

    Re : motorisation de vanne

    Bonjour
    Cette vanne est-elle installée dans un canal ou sur une conduite fermée?
    La différence a son importance car dans le premier cas on tolère toujours un certain manque d'étanchéité et non dans le deuxième. Les frottements sont donc plus important dans le deuxième cas.
    Cela me fait penser aux vantelles qui sont installées sur toutes les portes d’écluses et tu pourrais, Avemajor, aller jeter un coup d’œil sur la façon dont elles sont motorisées, éventuellement discuter avec les gens qui s’en occupent.
    Il y a peut-être du matériel d’occasion à récupérer.
    Il me semble que les fins de course sont en général indépendantes de la tige de commande (vis à pas carré ou crémaillère).
    Sur ce principe d’une tige indépendante, il peut être intéressant d’installer un positionneur muni d’un voyant et éventuellement d’une transmission de la mesure de la position de la vanne.
    Il te faut estimer le couple nécessaire à la manœuvre de la vanne, réalisable avec un montage qui dépend du mécanisme actuel.
    Et si tu faisais un petit schéma ?…

  12. #9
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    bonjour
    thank a lot pour vos idée.
    en fait le systeme se serait plutot je pense bien du type vis-ecrou.
    et c'est vraiment pas du miniature vu que la visse doir avoir dans les 90mm de diametre et une longueur de 12 m.
    actuellment je suis arriver a determiner le couple a a ppliquer pour faire mouvoir la guillotine. ça me permet d'avoir une ideé de la puisance du moteur mais voila mais connaissance en mecanique ont quasi nul.
    donc démostène ton systeme pour de deport du mouvemnt pour les fin de course si tu pouvais stp la dettaillée un peu se serait vraiment cool.
    sinon en guise croqui voila une photo qui montre a comment se gfait le fonctionnment manuel: c'est simple deux bonhomme au niveau de chaque bras et ils tournent. c'est pas marrant vu que pour ouvrir la vanne il faut faire dans les 90 tours. je precise qu'ils sont enlevable.
    a partir de la j'ai fait quelque recherche et il semblerai que pour relier mon moteur a la vanne (si je veut pas monter le moteur directement sur la vanne) se serait bien d'utiliser un reducteur a roue conique.
    si vous pouvez m'apporter qlq lumières....
    et maintenant je vais abuser ilse rait possible de mettre en place un systeme qui permettrai d'ouvrir tout de meme la vanne meme qd il y a pas d'électricité?
    Images attachées Images attachées

  13. #10
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    Ok, c'est dejà plus clair avec la photo !
    Tu dis qu'il faut faire 90 tours pour soit ouvrir ou fermer la vanne, donc c'est dejà démultiplié pas mal.
    Ton axe est vertical, si à la place des deux "manches" qui sont sur la photo, tu places une roue dentée, avec une chaine double ou triple, tu dois pouvoir transférer le travail d'un moteur assez simplement.
    Comme c'est 90 tours, tu ne peux pas placer les fin de course sur cette grande roue, alors, il te faut aussi coupler l'ensemble à un renvoi démultiplicateur soit à engrenages, soit à vis sans fin pour les placer. Comme c'est assez complexe du pt de vue mécanique, je te propose une autre solution : placer des fins de course magnétiques dans les positions hautes et basses de la vanne, ça existe étanche ou c'est assez simple à réaliser.
    Attention, ce système doit être "passif" comme il s'agit de sécurité. C'est une peu plus complexe à réaliser que simplement deux contacts.

    : En position haute de la vanne, le FC (Fin de course) haut doit empêcher le contacteur "montée" de s'enclencher.
    : En position basse, c'est l'inverse, le FC bas doit empêcher le contacteur "descente" de s'enclencher.
    Et les deux contacteurs doivent réaliser un verrouillage électrique pour empêcher toute fausse manoeuvre.( utiliser un contact NF d'un contacteur en série avec la bobine de l'autre)
    C'est une peu comme la commande d'une porte électrique de garrage, mais en un peu plus puissant.
    Pour le cas ou il n'y aurait plus de courrant, un petit générateur à essence pourrait prendre la relève, mais ça demande de le mettre en route, donc présence sur place.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  14. #11
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    salut
    et merci demostene pour tes explication. dejas la commande du moteur maintenant plus clair pour moi.
    mais la ou je voudrais que tu me copnfirme c'est qd tu parle de capteur de fc magnetique etanche. ça voudrais dire que meme noyé dans une bonne quantité d'eau de mer ces FC marchent tjrs ??
    en fait j'ai essayer de faire des recherche dessus mais j'ai rien trouvé de concret.
    en fait pour le fonctionnement sans reseau je parlais surtout de pouvoir conserverl e fonctionnement manuel.
    pour la roue en effet j'avasi fixer mon choix sur des roue conique a denture droite. a partir de la je me demandais si je pouvais par un systeme introduire au niveau de ces roues un volant permettant de la faire tourner . bon c'est ennfait juste une idée je sais meme pas si c'est realisable et c'est pourquoi je m'en remet à vous.
    j'ai aussi un petit probleme de terme. "demultiplié" est ce juste pour dire que le couple est accru? si c'est le cas c'est comme un reducteur c'est ça?
    merci de m'eclairer encore

  15. #12
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    Si tu veux conserver la possibilité de manoeuvre manuelle, il faut laisser ou placer une prise de force sur la roue dentée principale car si tu le places sur une secondaire, c'est bien plus de 90 tours qu'il faudra !

    Tout à fait, pour les FC, en fait, ce sont des ILS ( interrupteurs à lame souple) placé dans un tube plastique et noyés dans de la résine, ils sont submersibles sans risques. Il n'y a pas de contact mécanique vrai, c'est juste le champ des aimants qui commane les ILS.
    La partie qui les commandera, des aimant permanents doivent être placés, quant à eux, sur la vanne proprement dite. C'est le déplacement des aimants solidaire de ta vanne qui va commander la fermeture ou l'ouverture des FC.
    Démultiplié, c'est comme dans une boite de vitesse de voiture mais inversé, tu as un grand nombre de tours/minute et un couple relativement petit en entrèe, et un petit nombre de tours/minute et un grand couple en sortie. Ou comme la vis d'un étau, petite force et grand nombre de tours d'un coté, et l'inverse de l'autre.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  16. Publicité
  17. #13
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    hi
    bien bien je croit que maintenant c'est assez clair.
    je vais m'enployer a trouver les ILS.
    pour la prise de force vu que l'idée est pas mal je vais reflechir pour voir concretement comment cela devrais se faire parce la j'en ai vraiment aucune idée.
    je te tient au courant.
    et encore grand merci

  18. #14
    odysseus06

    Re : motorisation de vanne

    Bonjour
    Je me répète mais je pense que c'est intéressant: tu devrais vraiment aller voir de près comment fonctionnent les vantelles sur les portes d'écluses et prendre contact avec les gens qui interviennent dessus.
    Je ne comprends pas l’absence de vis extérieure ou de crémaillère sur ta vanne. Y aurait-il des filetages femelles immergés ?
    Peux-tu faire un schéma du système d’entraînement ?

  19. #15
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    bonjour
    voila en fait odusseus06 j'aurais vraiment aimé pourvoir allez les voir de pres ces ecluse vu que d'aptres mes recherches motivé par ton idé , je me suis rendu compte que les sytemes auraient pu etre identique entout cas me donné une orientention précise. mais voila malheuresement pour moi je peut pas j'en ait pas à coté de chez moi.
    bon en guise de croquis la photo est je pense plus clair. je me suis ebrouiller pour la prendre sur une vanne partiquement identique.
    dejas la mienne elle a de dans l'eau permanament de l'eau jusqu'a la visse. d'ou la neccessité d'avoir des capteur de fin de course immersible.
    j'en profite pour demander si queqlq'un ne saurais pas comment calculer (une formule) le couple à appliqué sur la vanne pour l'ouvrir connaisant peut etre ses dimension ou sa masse (qu'on peut deduire des dimensions). j'ai apliqué une formule qui me donne comme puissance du moteur 800w.
    P= C*W
    j'ai pris W = 8tr/min . pour l'avoir j'ai juste chronometrer les guard qd ils tournaient. 800 w c'est la puissance a aplliquer sur la vanne mais si je considère que le rendement du réducteur est excélent alors il y a une quasi conservation de la puissance.
    je me dit que je devrais peut etre augmenter la vitesse d'ouverture. vos avis Svp.
    ou alors peut que ma formule est pas bonne d'ou ma demande.
    bon je reste a l'ecoute
    Images attachées Images attachées

  20. #16
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    A la vue de la dernière photo, tu peux simplifier les capteurs, ils peuvent être placés sur le rail qui longe la vis sans fin, et l'aimant permanent sur "l'écrous" qui se trouve sur ta vis, ça évitera de devoir en trouver d'un type trop cher qui peuvent résister à l'immersion permanente. ( En plus, ce sera moins dangeureux à installer là )
    Pour ce qui est de la vitesse, attention de ne pas aller trop vite, riques de "broutages" et autres inconvéniants mécaniques genres vibrations incontrolables qui peuvent provoquer des casses de matériel.
    Si tu utilises un moteur 1500 t/min avec une réduction par 50, tu obtiens 30t/min, un tour en 2 secondes, ça me semble raisonnable .
    (P.S. il serait bon de graisser la vis, de préférence avec une graisse à base de silicones, pour sont pouvoir hydrophobe, pi une vis métalique non graissée, ça fait négligé ! )
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  21. #17
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    salut
    pour commencer, il faudra tout de meme que je trouve ces capteurs qui résistent à l'imsersion permanante car la vanne sur la quelle doit etre monté le dispositif elle est imerger jusqu'a la vis. donc tu voit qu pour le moment c'est la soluton la plus simple . a moins de prendre en compte d'autres parametres par exemple le nombre detours du moteur ou le temps comme commande d'arret.
    mais je sais pas si c'est qui cherche mal sur le net mais j'ai toujours pas trouver ces fameux bijoux.
    en tout cas la vitessse je vais la prendre voisine de là.
    et t'inquiete pour la visse je vais la faire baigner dans de la graisse.

    a toute

  22. #18
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    salut a tous
    c'est encore moi et ma fameuse vanne. et cette fois ci en fait je voudrais pouvoir proteger le moteur avec un limiteur de couple elctrique(genre relais electronique je croit)
    si vous pouviez m'en conseiller un....
    thanks

  23. Publicité
  24. #19
    Démostène

    Re : motorisation de vanne

    Salut,
    Je vais essayer de te trouver des sources pour les capteurs :
    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=...+contact&meta=
    Yapuka fouiller dans les résultats.

    Pour ce qui est de la protection moteur, comme ce sera sans doute un moteur de plus de 500W, il est plus simple de placer un thérmique en amont, pas besoin vital d'électronique. Il doit correspondre à la puissance de ton moteur. ( c'est un disjoncteur de protection moteur, en vente chez tous les bons électriciens.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  25. #20
    avemajor

    Re : motorisation de vanne

    hi
    je vais me faire une joie d'eplucher toutes ces pages. yapuka espérer que j'y trouve mon bonheur.
    en fait c'est que j'ai lu quelque part que le relais thermique il ne couperais pas assez vite c'est pourquoi je veut lui ajoindre un relais electronique qui jouerais le role de limiteur de couple.
    bon je m'y met a toute.

  26. #21
    ilyass9472

    Re : motorisation de vanne

    Bonjour tous le monde ,
    actuellement en bts electrotechnique je dois dans le cadre d'un projet réaliser laz motorisation du vannage.Pour cela j'aimerai savoir comment determiner le couple sur une vanne.Si qq peu m'aider merci d'avance .J'en ai besoin pour la suite pour dimensionner le moteur , le variateur ...
    Merci d'avance

  27. #22
    ilyass9472

    Re : motorisation de vanne

    Bonjour tous le monde ,
    actuellement en bts electrotechnique je dois dans le cadre d'un projet réaliser laz motorisation du vannage.Pour cela j'aimerai savoir comment determiner le couple sur une vanne( la methode a utiliser).Si qq peu m'aider .J'en ai besoin pour la suite pour dimensionner le moteur , le variateur ...
    Merci d'avance

Discussions similaires

  1. Vends motorisation vanne trois voies
    Par poleug dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/05/2009, 21h22
  2. [Thermique] vanne mélangeuse
    Par zappos dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/11/2007, 21h39
  3. [Thermique] vanne 4 voies
    Par isere38 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2007, 22h43
  4. Vanne mélangeuse ?
    Par Darth dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2006, 18h21
  5. electro vanne
    Par steph 76 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/12/2004, 21h59