Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 108

Réchauffement : dernière news (version 2)

  1. #1
    yves25

    Réchauffement : dernière news (version 2)

    Réouverture d'une discussion sur le sujet précisé par son titre: dernières nouvelles .
    Il ne s'agit donc pas de relancer un vieux marronnier ou de recycler une vieille info et surtout pas vieille polémique.
    Il ne s'agit pas non plus de discuter à l'infini.
    Donc si un sujet s'éternise, il y sera mis fin ou une discussion spécifique sera ouverte.
    Il nous semble que c'est une exigence minimale si l'on désire maintenir l'intérêt de tous les lecteurs éventuels, merci d'essayer de nous y aider

    -----

    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  2. Publicité
  3. #2
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    ..et première actu: la température globale de décembre et donc celle de l'année 2017 selon le GISS/NASA
    En Décembre l'anomalie est de 0,89 °C , pour l'année 2017, elle est de de 0,90 °C ce qui en fait la deuxième année la plus chaude après 2016 (0,99) et devant 2015 ,(0,86) .( Base 1951 - 1980.)
    2017 est donc, et de loin, l'année la plus chaude Hors El Nino (2014 : 0,73 et 2013 : 0,64)
    Dernière modification par yves25 ; 18/01/2018 à 16h49.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #3
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Ce n'est pas que l'apanage du GISS, selon L'Université de Berkeley 2017 est aussi la 2e année la plus chaude
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  5. #4
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Selon la NOAA, 2017 est battue sur le fil par 2015
    A la décharge de 2017, El Nino a commencé en 2015 (voir l'indice ENSO ici en rouge El Nino
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Et l'OMM résume tout ça:
    The year 2016 remains the warmest year on record (1.2°C above preindustrial era). Global average temperatures in 2017 and 2015 were both 1.1°C above pre-industrial levels. The two years are virtually indistinguishable because the difference is less than one hundredth of a degree, which is less than the statistical margin of error.
    et les sources sont NASA, NOAA, Hadley CRU, ERA Interim (Centre Européen) et JRA 55 (Japon). Les deux denières sont des réanalyses des données utilisées pour la prévision météo.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. #6
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Ce qui donne dans la presse généraliste: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF...=#.WmEU-2dWouc
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  8. #7
    BioBen

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Bonjour,

    407.65 ppm de CO2 ce 17 janvier à Mauna Loa.
    https://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/monthly.html

  9. #8
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Il n'est guère surprenant, alors qu'on subit un réchauffement, disons entre 0.15 et 0.2°C/décennie, que la dernière année soit la plus chaude si on lui "enlève" ce qui fait 75% de sa variabilité (voir Trenberth).
    Et donc que 2017, sans l'ENSO, soit la plus chaude.
    Ce n'est pas vraiment une "news" de mon point de vue, mais un peu du rabâchage, du moins si on s'adresse aux "habitués".
    Pour le lambda moyen, d'accord, çà peut l'être, mais attention de ne pas tomber, sans vouloir heurter qui que ce soit, dans un genre de propagande propre aux journaux d'opinion.

  10. #9
    Cotissois31

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Ce n'est pas que l'apanage du GISS, selon L'Université de Berkeley 2017 est aussi la 2e année la plus chaude
    Bravo à Berkely Earth pour avoir sorti du probabiliste. A généraliser pour éviter ces classements inutilement contradictoires entre organismes.

    Sinon, http://www.un.org/apps/newsFr/storyF...=#.WmMToPaDM8p ne vient pas d'une presse généraliste. Cela vient d'un organe de communication de l'ONU. Si la presse généraliste était toujours au niveau de l'ONU, on serait ravi.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 20/01/2018 à 10h11.

  11. #10
    Cotissois31

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Par contre, le choix graphique est un peu douteux, car il surestime le poids du recouvrement.
    La probabilité jointe que 2015 soit sous-estimé (40%) et que 2017 soit sur-estimé (40%) est seulement de 16% alors que l'aire de recouvrement laisse penser à beaucoup plus.

  12. #11
    DonPanic

    Le réchauffement stimulerait la prolifération florale en forêts tropicales

    Une nouvelle pas trop catastrophique, pour changer

    Juste une constatation, aucune donnée chiffrée. Un seul échantillon étudié. Si confirmé, une aubaine pour les bestioles se nourrissant de nectar.
    Bilan carbone, nul, je suppose, voire négatif rapport à une augmentation consécutive des populations de ces bestioles et de leur prédateurs,
    productrices de CO2.

  13. #12
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    La partie stockée doit infinitésimale, à mon avis.
    Et puis encore faut-il s'entendre sur "stockée"

  14. #13
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    L'évolution des températures corrigées de l'ENSO (El Nino et La Nina) et des forçages volcaniques et solaires (source )
    RSS et UAH sont obtenues à partir d'observations satellite
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #14
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    La hausse du niveau de la mer s'accélère environ 1,1 mm/an au 20e siècle contre 3,1 depuis 1990
    http://m.pnas.org/content/114/23/5946.full.pdf (en libre accés)
    Our
    reconstructed GMSL trend of 1.1 ± 0.3 mm·y−1 (1σ) before 1990 falls
    below previous estimates, whereas our estimate of 3.1 ± 1.4 mm·y−1
    from 1993 to 2012 is consistent with independent estimates from
    satellite altimetry, leading to overall acceleration larger than previously
    suggested. T
    Dans le même esprit, voir ce post du blog de tamino qui dit grosso modo la même chose.
    Dernière modification par yves25 ; 24/01/2018 à 18h43.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. #15
    DonPanic

    Bond des températures de surface de 2014 à 2016

    Les températures de surface mondiales ont bondi de 2014 à 2016, augmentant de plus de 25% le réchauffement total depuis le début du siècle dernier en seulement trois ans, selon une équipe dirigée par l'Université de l'Arizona.
    http://onlinelibrary.wiley.com/doi/1...17GL076500/pdf

  17. #16
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    ce que cet article souligne surtout, c'est que les gros coups de chaleur suivent des périodes d'accumulation de la chaleur dans l'océan. Pour mémoire celui ci accumule plus de 90% du déséquilibre radiatif de la planète;
    Autrement dit pendant une dizaine d'années, l'océan engloutit qq chose comme 0,5 à 1 W/m2 puis il a un gros coup de chaud et la température à la surface grimpe un bon coup . Comme ça ne redescend pas tout à fait au niveau précédent, ça ressemble un peu à une montée où il y aurait des grosses marches de temps en temps.
    A priori, on s'en doutait un peu, au moins pour qui suit les affaires climatiques évidemment.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #17
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Comme ça ne redescend pas tout à fait au niveau précédent, ça ressemble un peu à une montée où il y aurait des grosses marches de temps en temps.
    A priori, on s'en doutait un peu, au moins pour qui suit les affaires climatiques évidemment.
    Ce qui peut donner ce genre de choses, j'imagine.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  19. #18
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Autrement dit pendant une dizaine d'années, l'océan engloutit qq chose comme 0,5 à 1 W/m2 puis il a un gros coup de chaud et la température à la surface grimpe un bon coup .
    C'est quoi cette explication?
    Franchement çà ne veut rien dire.
    Les variations qu'on constate sont le résultat de l'oscillation El Niño (ENSO).
    L'océan n'a pas de "coup de chaleur", simplement, plus ou moins régulièrement, la chaleur stockée en subsurface de la "warm pool" du fait de la circulation de Walker, se déverse en surface de l'océan (on ne va pas aborder les mécanismes, assez complexes, de l'ENSO).
    D'où l'augmentation des SST qui se répercute au global.
    Il est spécieux de dire que le RC s'est stocké dans le Pacifique ouest équatorial pendant x années.
    Comme si le RC des hautes latitudes et même au niveau des pôles venait se stocker dans cette région.
    Il est clair par contre que si le déversement est exceptionnel, comme ce qui s'est produit récemment, il y a moins de chaleur disponible pour les oscillations positives suivantes d'où la vague allure de marche en escalier en n'oubliant pas que statistiquement les périodes des marches ne veulent pas dire grand chose car trop courtes.
    Dernière modification par meteor31bis ; 26/01/2018 à 07h52.

  20. #19
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Oui, on peut peut être interpréter mes propos comme tu le fais.
    Je n'ai jamais dit que El Nino était dû au RC. Je n'ai même pas cité El Nino. Ca n'aurait évidemment aucun sens puisque El Nino existait bien avant la machine à vapeur.
    Par contre, il me semble difficile de nier que ce déséquilibre participe à l'accumulation de chaleur qui précède un El Nino
    Je ne dis peut être pas que des bêtises puisque les auteurs disent
    Our analyses suggest that these
    large events, although often realized during El Niño, are fundamentally caused by the
    background warming due to GHG forcing. As caveats, we note that heat storage and rapid
    release from the WP/NWP may not be the only possible process that can cause 0.24°C+
    events during the 21st century
    Leur figure 4 montre d'ailleurs bien l'augmentation de la fréquence de ces gros à coups dans le réchauffement en liaison avec ces coups de chaleur du Pacifique tropical.
    Quant au coup de chaleur, si l'image ne te convient pas , oublies la
    Dernière modification par yves25 ; 26/01/2018 à 14h18.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #20
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Alors parlons en de cet article.
    Il est tout à fait tendancieux de mon point de vue.
    Comment donc différencier, dans la chaleur accumulée depuis les années 90, excusez du peu, celle qui serait issue des GES, de la chaleur normale issue de l'accumulation avant un Niño?
    Y a t-il des W/m2 vert et des W/m2 rouge?
    Et puis on n'a certainement pas la précision des mesures pour l'affirmer.
    Non en fait, ce que prétendent les auteurs c'est que le RC est responsable de (presque) tout, y compris de la valeur de l'anomalie issue d'une oscillation naturelle.
    J'ai développé un peu ici.(on n'est pas obligé de lire si je donne le lien c'est pour éviter des développements fastidieux ici)

  22. #21
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Tu as vraiment lu l'article ?
    Moi, je ne comprends pas ça. D'ailleurs, ils se contentent de calculer l'énergie accumulée dans le Pacifique Ouest , puis celle qui est relarguée. Ils ne cherchent pas à identifier à ce stade ce qui vient du RC ou pas, c'est toi qui leur fait dire ça.
    Ensuite, ils regardent la fréquence de gros El Nino et quand ils regardent ce que ça donne suivant les différentes RCP, ils constatent que cette fréquence augmente fortement .
    Je n'ai peut être pas vu ce que tu dénonces.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. #22
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Le CO2, Les forêts, Exxon, les volcans, les océans, et peut-être, un jour, un raton laveur: http://www.realclimate.org/index.php...ks/#more-21130
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  24. #23
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    L'exercice de répondre aux dénégateurs est épuisant (voir ma signature)
    Pendant ce temps là, ça chauffe et ça ne s'arrête pas
    en libre accés

    https://link.springer.com/content/pd...018-8011-z.pdf


    en 2016, l'océan a perdu pas mal de chaleur (sauf erreur de calcul, c'est l'équivalent de 0,5 W/m2)
    mais il a largement récupéré en 2017: le déficit de 2016 a été complètement effacé
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par yves25 ; 30/01/2018 à 18h57.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #24
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Un rôle du réchauffement arctique derrière la vague de froid nord-américaine ?

    https://theconversation.com/is-warmi...-weather-89740

    Une histoire de dipôle chaud-froid et de jet-stream quelque peu déstabilisé ?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #25
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    L'exercice de répondre aux dénégateurs est épuisant (voir ma signature)
    Pendant ce temps là, ça chauffe et ça ne s'arrête pas
    en libre accés

    https://link.springer.com/content/pd...018-8011-z.pdf


    en 2016, l'océan a perdu pas mal de chaleur (sauf erreur de calcul, c'est l'équivalent de 0,5 W/m2)
    mais il a largement récupéré en 2017: le déficit de 2016 a été complètement effacé
    Ce qui serait à relier avec cet article: https://www.carbonbrief.org/state-of...warmed-in-2017
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  27. #26
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Tu as vraiment lu l'article ?
    Moi, je ne comprends pas ça. D'ailleurs, ils se contentent de calculer l'énergie accumulée dans le Pacifique Ouest , puis celle qui est relarguée. Ils ne cherchent pas à identifier à ce stade ce qui vient du RC ou pas, c'est toi qui leur fait dire ça.
    Ensuite, ils regardent la fréquence de gros El Nino et quand ils regardent ce que ça donne suivant les différentes RCP, ils constatent que cette fréquence augmente fortement .
    Je n'ai peut être pas vu ce que tu dénonces.
    ah bon, et çà:

    "A 0.24°C jump of record warm global mean surface temperature (GMST) over the past three
    consecutive record-breaking years (2014–2016) was highly unusual and largely a consequence of an El
    Niño that released unusually large amounts of ocean heat from the subsurface layer of the northwestern
    tropical Pacific. This heat had built up since the 1990s mainly due to greenhouse-gas (GHG) forcing and
    possible remote oceanic effects"

    Moi je lis que l'El Nino récent a lâché une chaleur inhabituelle et que cette chaleur a été constituée depuis les années 90 principalement due à GES et accessoirement à de la variabilité (si j'interprète bien "remote").
    Ensuite, sur les -0.5W/m2 de refroidissement, hum, c'est très bizarre...

  28. #27
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Bien, ici, sur FS et au sujet du climat, on parle toujours exclusivement des mauvaises nouvelles, c'est à dire des records de température haute, des réchauffements océaniques, de la sensibilité climatique à la hausse et pas qu'un peu, sans citer d'ailleurs les articles où la sensibilité est trouvée plus basse, j'en passe.
    C'est vraiment très gênant, enfin moi ça me gêne mais je ne crois pas être le seul.


    Pourtant cela ne va pas toujours mal, comme pour ce mois de janvier 2018, par exemple.
    Je cite in extenso mon message sur IC:



    "Bon allez, une bonne nouvelle!
    Mon estimation de l'anomalie globale selon NCEP, s'élève à 0.26°C.
    En fait comme je suis toujours par défaut (je ne sais pas pourquoi) par rapport au résultat final de 0.02°C environ, on va dire qu'on est à 0.28°C par rapport à 81-10.
    Si ce chiffre est exact cela place janvier 2018 à la 7ème place des plus chauds.
    Rappelons qu'en 2017 on était à 0.53°C et en 2016 à 0.71°C!
    Les afficionados de l'emballement risquent de se faire discrets à ce sujet, mais, blague mise à part, par légère Niña, c'est encore chaud par rapport à la normale, quoique inférieur à mes propres prévisions.
    Côté SST, malgré un sursaut en fin de mois, on est resté raisonnable à 0.21°C.
    Comme d'habitude, à titre d'info et sans en tirer de conclusion particulière, le global sans les pôles a été de 0.14°C et l'hémisphère sud à 0.09°C seulement.
    Tous ces chiffres sont à confirmer évidemment.

    Pour la suite, on verra...."
    Dernière modification par meteor31bis ; 02/02/2018 à 17h06.

  29. #28
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Tu ne vas pas te mettre à pinailler sur chaque phrase d'un article quand même ?
    Tu disais
    Comment donc différencier, dans la chaleur accumulée depuis les années 90, excusez du peu, celle qui serait issue des GES, de la chaleur normale issue de l'accumulation avant un Niño?
    Y a t-il des W/m2 vert et des W/m2 rouge?
    Et puis on n'a certainement pas la précision des mesures pour l'affirmer.
    Eux se contentent de dire que l'augmentation de 0,24°C qui suit deux années records est très inusuelle. Je ne pense pas que tu contestes.
    Ils disent que c'est en grande partie due à El Nino ce que tu ne contestes certainement pas non plus.
    que ça provient d'un relargage de chaleur accumulée dans l'océan
    depuis les années 90 (98 , peut être ?)
    Puis ils avancent que cette chaleur accumulée est principalement due au forçage anthropique ...et à de possibles effets océaniques lointains.
    Franchement, c'est tendancieux, ça ?
    Tu ne nies pas du tout qu'il y a bien un forçage anthropique, tu ne nies pas non plus que la plus grande partie du déséquilibre énergétique part dans l'océan qui accumule donc de la chaleur. J'en tire la conclusion que la chaleur accumulée est bien due au réchauffement anthropique , au moins en partie et que tu es d'accord avec ça.
    Où est le pb ?

    Pour les 0,5 W/m2: j'ai simplement divisé la perte de chaleur de l'océan en 2017 par la surface des océans et par 300 ou 400 m d'épaisseur de couche limite océanique (je ne sais plus exactement et je ne refais pas le calcul parce que c'est l'ordre de grandeur qui est intéressant)
    Dernière modification par yves25 ; 02/02/2018 à 17h14.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  30. #29
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Puis ils avancent que cette chaleur accumulée est principalement due au forçage anthropique ...et à de possibles effets océaniques lointains.
    Franchement, c'est tendancieux, ça ?
    Oui bien sûr que c'est tendancieux et merci de ne pas me traiter de pinailleur, je sais encore lire.

    L'eau de subsurface de la warm pool est plusieurs degrés au dessus des eaux de surface où elle se déverse.
    Admettons 3°C à vérifier.
    Que représentent 0.15°C à 0.3°C d'anomalie des SST (à regarder avec plus de précision) due au réchauffement anthropique, depuis les années 90, par rapport à 3°C?
    Dernière modification par meteor31bis ; 02/02/2018 à 17h23.

  31. #30
    meteor31bis

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Ah oui je complète.
    Dans l'article ils parlent d'une quantité de chaleur inhabituelle stockée dans le Pacifique ouest depuis les années 90 et que cette chaleur a disparu depuis l'évènement.
    En gros c'est cela.
    Mais comment imputer cette chaleur anormale aux GES?
    En quoi un évènement de ce genre ne peut-il se passer en l'absence de RC?
    Pourquoi de la chaleur ne pourrait-elle pas se stocker à un endroit précis, en l'absence de réchauffement?
    Enfin comment expliquer l'évènement des années 40 supérieur d'un facteur 4 à l'évènement de 2015-2016, du moins si on regarde les SST?
    Le RC était 3 fois moins fort que maintenant...
    Désolé c'est un graphique personnel mais les données sont NOAA:

    record-1880-2017.jpg
    Dernière modification par meteor31bis ; 02/02/2018 à 17h41.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réchauffement climatique dernière news
    Par cancerman dans le forum Actualités
    Réponses: 1287
    Dernier message: 13/01/2018, 07h59