Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 41

LA fleche atteint elle son but?

  1. Heimdall-asgard

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    32
    Messages
    34

    LA fleche atteint elle son but?

    vous connaissez surement l histoire de la fleche qui a parcouru la moitié de son chemin...il lui reste encore la moitié a parcourir, puis la moitié de la moitié et ainsi de suite jusqu a l infiniment petit..
    ...mais elle n arrive jamais

    qu'en pensez vous?

    que se passe til qd la fleche se rapproche?
    se produit il une distorsion de temps ?

    -----

     


    • Publicité



  2. jdh

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Nantes
    Âge
    30
    Messages
    286

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Non elle n'atteint jamais son but à moins de fixer sur R*+ un plus petit élément a qui n'est pas divisible. Mais là c'est plus compliqué.
     

  3. yat

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    2 705

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Pardon ?

    Euh... je pense que l'expérience n'est pas très compliquée à faire.

    Si la distance qui reste à parcourir ne fait que tendre vers zéro sans jamais l'atteindre, le temps tend vers l'instant de l'impact, sans jamais l'atteindre.

    Quand je parle de ne jamais atteindre ces limites, c'est uniquement en ce qui concerne les termes de la suite et cette suite ne permet pas de voir ce qui se passe à partir de l'instant de l'impact.

    ...ça ne risque pas d'empêcher le temps de s'écouler, l'instant de l'impact arriver, et la flèche de se planter dans l'arbre.
     

  4. criticus

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    394

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Ceci montre bien que le "t" dans les équations de la Physique est un artifice théorique pour nombrer le mouvement. Mais si on s'en tient à cette définition du temps alors ni le lièvre ni la tortue ne peuvent avancer (puisque Q est dense dans R) !
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).
     

  5. Rudy Espéranto

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    38

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Si l'on divise le trajet à parcourir en n parties, nous pouvons dire (en supposant que notre flèche va toujours à vitesse constante v) que notre flèche prend un même temps t pour parcourir chaque partie. Ainsi elle atteindra le but en T=n.t .
    Si nous imaginons que n devient très grand, notre flèche atteindra toujours le but en T=n.t . Or, étant donné que notre flèche atteint bel et bien le but après être passée par l'infinité de points cités plus haut, c'est qu'alors ces points doivent être considérés comme des infiniments petits. Ainsi il vient toujours T=n.t où n->oo et t->O
    C'est Leibniz et l'Analyse Infinitésimale qui a réglé ce problème.
    En tout cas c'est ainsi que je vois la chose

    Amicalement

    Rudy
     


    • Publicité



  6. robert et ses amis

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    lyon
    Âge
    34
    Messages
    497

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    les séries géométriques répondent simplement à votre problème : on est face à une somme infinie qui a une valeur finie, aussi bien pour la distance que parcoure la fleche que pour le temps qu'elle met.
    dans la même veine, on peut penser à la balle qui rebondit et remonte a la moitie de sa hauteur de chute avant de recommencer et ainsi de suite ...
    d'accord la balle fait une infinité de rebonds mais cela ne veut absolument pas dire qu'elle rebondit pendant un temps infini.
    encore une fois ceci est dû à ce que la somme des puissances consécutives de 1/2 est finie et vaut d'ailleurs 2.
    comme quoi les math ont parfois du bon ...
     

  7. Rudy Espéranto

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    38

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Tu as tout à fait raison Robert et ton exemple de la balle qui rebondit est plus pertinent encore que celui de la flèche. Quand à moi, j'ai fait dire à Zénon ce qu'il n'a pas dit. En fait, la flèche atteint son but parce que le temps qu'elle prend est comme une progression géométrique dont la raison est 1/2. Cela préparait d'ailleurs les travaux d'Eudoxe et sa méthode d'exhaustion.
    A+
     

  8. invite9321657

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    0

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Citation Envoyé par Heimdall-asgard
    vous connaissez surement l histoire de la fleche qui a parcouru la moitié de son chemin...il lui reste encore la moitié a parcourir, puis la moitié de la moitié et ainsi de suite jusqu a l infiniment petit..
    ...mais elle n arrive jamais

    qu'en pensez vous?

    que se passe til qd la fleche se rapproche?
    se produit il une distorsion de temps ?
    L'histoire que tu raconte ne parle pas de l'arrivé de la fléche, mais ça ne signifie pas qu'elle n'arrive jamais... simplement l'histoire s'arrête avant... point de si gros mystère
     

  9. criticus

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    394

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    D'un point de vue strictement logique, le problème se résout. Mais d'un point de vue métaphysqiue non !

    Pour qu'il y ait un courant, il faut une différence de potentiel. Pour que l'eau s'écoule, il faut une certaine pente. Donc "le temps" est nécessairement discontinu dans la réalité des choses ... D'ailleurs seul existe objectivement l'instant présent, puisque le passé n'est plus et le futur n'est pas encore !
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).
     

  10. invite9321657

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    0

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    pas tout à fait d'accord pour une discontinuité.. il peut trés bien être continue alors que l'espace temps serait fractale... imaginez par exemple une nappe froissé dont chaque surface serait finement froissée.. le temps serait alors le théatre d'une infinité de brisure reconnaissable, et pourtant toujours continue...
    ou bien la surface d'un arbre au branche infinie..
    discontinuité implique succession d'instant non lié.. hors il y a toujours un lien entre chaque instant : il y a toujours des instants entre.. qui explique la transition ... donc pour moi : temps continue.. mais infiniment complexe c'est à dire que la forme de l'histoire est infiniment complexe.. pas de trajectoire, mais une succession de grand bon, séparé par des petits bons, séparé eux même par de petits bon...
    Le tout est à la fois continue (puisque entre chaque grand bon, il y a une infinité de petit bon) mais discontinue (puisqu'il n'y a pas de mouvement inexpliqué par une relation directe avec le reste de l'univers)..
    Un peu comme l'effet d'un gaz sur un petit solide dans le mouvement browsien... ou comme l'ensemble IQ dans IR...
     

  11. invite9321657

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    0

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    bon d'accord au sens mathématique, c'est discontinue...
     

  12. invite9321657

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    0

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    mais ça n'est pas une succession (même si c'est à priori ordonné à chaque échelle) : aprés chaque instant, il n'y a pas de suivant formélement identifiable...
     

  13. Seb299792

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Amiens
    Âge
    42
    Messages
    349

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Citation Envoyé par Heimdall-asgard
    vous connaissez surement l histoire de la fleche qui a parcouru la moitié de son chemin...il lui reste encore la moitié a parcourir, puis la moitié de la moitié et ainsi de suite jusqu a l infiniment petit..
    ...mais elle n arrive jamais

    qu'en pensez vous?

    que se passe til qd la fleche se rapproche?
    se produit il une distorsion de temps ?
    Pour moi, le problème ce répond à lui même si je puis dire.
    Je m'explique.
    (...) Il lui reste encore la moitié a parcourir, puis la moitié de la moitié et ainsi de suite : En effet, on fragmente donc une distance en une infinité de sous ensemble (des moitiés) et ceux sans fin. C'est là, à ce moment que l'on introduit la notion d'infinie et que du coup la flèche ne peux vraiment atteindre sa cible. En effet comme l'a très bien fait remarqué jdh si on est d'accord pour introduire un plus petit élément non divisible (la distance de Planck de la physique par exemple), l'infinie n'existe plus.
    Ensuite le fait de diviser cette distance en N sous partie, N pouvant tendre vers un nombre astronomique, ne représente en faite que la précision, la finesse de l'unité choisie.
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.
     

  14. ClaudeH

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    34150 Montpeyroux
    Âge
    58
    Messages
    922

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Bonjour,
    si je peux me permettre, il semblerait que notre système metrique, soit incapable d'étaloner un continuum.
    Même si nous prenons une progression géomètrique, quelque soit sa raison, subsite toujour un espace d'un valeur à l'autre
    amicalement
     

  15. Sephi

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    33
    Messages
    1 360

    Re : LA fleche atteint elle son but?

    Supposons qu'on tire la flèche en x=0, et que la cible se trouve en x=1. La flèche parcourt donc le segment [0,1] en partant de 0. Supposons que sa vitesse v est constante.

    Alors, la distance totale à parcourir en considérant qu'il faut toujours parcourir la moitié de la distance qui reste est :



    On sait que cette série converge vers 1 qui est la longueur du segment [0,1], mais on ne va pas en tenir compte pour uniquement étudier comment avance la flèche à vitesse constante sur des distances toujours plus petites. Le temps t mis pour parcourir une distance x vaut t=x/v, on a donc que le temps total requis est :



    La série du membre de droite converge vers 2, et le temps total mis pour parcourir successivement les moitiés des distances restantes vaut :



    La flèche ne mettra donc pas un temps infini pour toucher sa cible.

    Conclusion : la flèche a beau devoir parcourir toujours la moitié de ce qui reste, elle parcourera chaque moitié en 2x moins de temps que la moitié précédente. Plus les moitiés deviennent petites, plus vite la flèche les parcourera, ce qui compense. Au final, la flèche touche évidemment sa cible.
    Dernière modification par Sephi ; 18/01/2005 à 12h26.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. En images : le satellite météorologique MetOp atteint son orbite polaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/11/2006, 12h29
  2. Voyageur à l'étranger atteint par la typhoïde
    Par jaisalmer dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2006, 06h35
  3. L'exploration de Mars a atteint sa vitesse de croisière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2006, 23h20
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 02/10/2006, 20h39
  5. Le koweit a atteint son peak-oil !
    Par Quisit dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 40
    Dernier message: 07/04/2006, 17h00