Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 5 sur 5 PremièrePremière 5
Affichage des résultats 61 à 66 sur 66

Freud

  1. fredj

    Date d'inscription
    juin 2004
    Messages
    66

    Re : Freud

    Citation Envoyé par Gamma
    Sais-tu d'où vient cette classification? A quoi correspond chacun de ces pôles? Quels sont les évidences suportant leur existence?
    Derrières ces mots, il y a une assise empirique cooroborée par (toutes?) les approches cliniques: autant psychanalytiques que cognitivistes. Il faut bien qualifier diffremment quelqu'un qui a des hallucinations et quelqu'un qui n'en a pas...par exemple. Et ce ne sont pas des notions rigides mais plutôt des "champs".

    Citation Envoyé par Gamma
    Tu as raison sur ce point (encore que franchement, le contexte d'une cure me semble encore plus biaisé), si on remplace le gadget par un téléphone portable, c'est mieux?
    Par SMS ? Si cela se limite au 15-25 ans... Si l'on questionne un individu laché dans la nature, comme être sûr de ce que l'on mesure en retour ? Et s'il faut choisir des questions dont les réponses ne seront pas influencées par ce qu'il vit, quelle réalité humaine va-t-on observer ? Un petit morceau, sans doute. Mais pas plus. Quant au parallèle avec la cure analytique, tu confonds étude et intervention thérapeutique.

    Citation Envoyé par Gamma
    Après les équations, badaboum sur les stats. Ferais-tu une fixation phobique sur les maths?
    Les outils des sciences dures peuvent être appliqués à n'importe quoi, y compris à la poésie et à l'art... tant que cette représentation ne se substitue pas à la réalité et à sa part sensible, pas de problème.

    -----

    Dernière modification par fredj ; 06/01/2005 à 08h35.
     


    • Publicité



  2. fredj

    Date d'inscription
    juin 2004
    Messages
    66

    Re : Freud

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    La question "A quoi sert-elle ?" ne découle pas de la non-scientificité de la psychanalyse, pour moi, mais plutot de tes remarques concernant l'inefficacité de la cure. Jusque là, je pensais que la psychanalyse permettait au moins de "soigner" des personnes en mal, par effet placebo ou autre, mais tu me dis que cela ne fonctionne pas, alors je m'interroge. L'argument "on s'en fout que ce soit pas scientifique, tant que ça marche" ne tient plus non plus.
    A quoi sert la psychanalyse ? Ma réponse tient en un mot : grandir.
    Pas forcément au sens de devenir adulte, mais plutôt se construire dans l'autonomie vis à vis du regard de la société, de l'autre... renforcer sa part "agissante" (c'est à dire vivante et libre). C'est une utopie dont certains arrivent à s'approcher, alors que d'autre échouent. Pour certains, "grandir" va passer par la résolutions de certaines névroses, complexes, dépendances...
    Est-ce parce la psychalyse n'est pas une science qu'elle est contestée, ou parce qu'elle est potentiellement subversive ? Car elle s'appuie sur un principe qui fait fi de la régulation sociale par récompense/punition : celui de l'individualité irréductible de l'être. Et dans notre société libérale, la médicalisation du mental parraît plus "rationnelle" et donne la priorité à l'adaptation sociale.
    Le cadre de la cure est sans doute arbitraire, mais pas plus que la structure familliale, premier cadre dans lequel l'humanité nous est transmise, et avec elle tous les conditionnement sociaux et affectifs qui peuvent nous empoisonner la vie.
     

  3. illouca
    Invité

    Re : Freud

    Subversive, je serais assez d'accord avec cela...
    Mais je préfére dire qu'elle ne sert à rien, ca me semble encore plus subversif, dans une société obsédée par l'utilité de toute chose...
     

  4. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 243

    Re : Freud

    Citation Envoyé par fredj
    ce ne sont pas des notions rigides mais plutôt des "champs".
    Ce qui n'avance guère le schmilblik... Fabrice, est-ce que tu serais capable de répondre à ces questions: origine des classifications en pôles psychotique/névrotique (et? /perversion), et les données qui suportent leur validité?

    Citation Envoyé par fredj
    Par SMS ? Si cela se limite au 15-25 ans...
    Téléphone portable ne veut pas forcément dire SMS... je pensais plutôt à des entrevues téléphoniques. C'est vrai que ça exclue toutes les personnes n'en ayant jamais utilisé.. et celles que les assurances refuseront de couvrir pour le téléphone!

    Citation Envoyé par fredj
    Si l'on questionne un individu laché dans la nature, comme être sûr de ce que l'on mesure en retour ?
    Par l'étude de population plutôt que d'individu: les influences diverses et variables de l'environnement sur la psyché disparaissent alors. Au niveau de la population, pas de l'individu (c'est une application du théorème de la limite centrale en fait).

    Citation Envoyé par fredj
    Et s'il faut choisir des questions dont les réponses ne seront pas influencées par ce qu'il vit
    J'ai dit ça? Au contraire!

    Citation Envoyé par fredj
    Quant au parallèle avec la cure analytique, tu confonds étude et intervention thérapeutique.
    Décidément mes posts doivent être confus: je n'ai jamais prétendu qu'il s'agisse d'une intervention thérapeutique! Il s'agit d'étudier quels sont les normes de réponses en fonction des populations psychiatriques. Cet outil diagnostic pourrait, je pense, intéresser à la fois les chercheurs et les psychanalystes. mais ce n'est pas une cure effectivement.

    Citation Envoyé par fredj
    Les outils des sciences dures peuvent être appliqués à n'importe quoi, y compris à la poésie et à l'art... tant que cette représentation ne se substitue pas à la réalité et à sa part sensible, pas de problème.
    heu.. qu'est-ce que tu veux dire?
     

  5. fredj

    Date d'inscription
    juin 2004
    Messages
    66

    Re : Freud

    Citation Envoyé par Gamma
    Ce qui n'avance guère le schmilblik... Fabrice, est-ce que tu serais capable de répondre à ces questions: origine des classifications en pôles psychotique/névrotique (et? /perversion), et les données qui suportent leur validité?
    Je te suggère la lecture d'un livre d'initiation à la psychopathologie où tu trouveras des réponses historiques, théoriques et cliniques ainsi que des pistes pour les vérifications qui te sembleront utiles. Par exemple, celui-ci est assez synthétique :
    Introduction à la psychopathologie
    Jean Ménéchal
    Dunod (1997)
    Citation Envoyé par Gamma
    heu.. qu'est-ce que tu veux dire?
    C'est un peu hors sujet mais... la poésie, et l'art font partie de ce que l'esprit humain peut produire de plus élaboré. Je trouve que les efforts de décryptage scientifiques sont louables, mais réducteurs quand ils ne sont pas simplement ridicules. Exemple : on peut expliquer neurologiquement le plaisir lié à la reconnaissance d'une forme dessinée, mais ça n'est qu'une petite partie de l'émotion esthétique. Sauf que l'auteur (neurologue) prétend tenir l'explication de l'existence de l'art. Rien que ça !
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 243

    Re : Freud

    Citation Envoyé par fredj
    les efforts de décryptage scientifiques sont louables, mais réducteurs quand ils ne sont pas simplement ridicules. Exemple : on peut expliquer neurologiquement le plaisir lié à la reconnaissance d'une forme dessinée, mais ça n'est qu'une petite partie de l'émotion esthétique. Sauf que l'auteur (neurologue) prétend tenir l'explication de l'existence de l'art. Rien que ça !
    A ma connaissance, JP Changeux (c'est à lui que tu penses n'est-ce pas?) n'est pas neurologue (médecin) mais chercheur (scientifique).
    Sur le coté réducteur de ses propositions sur l'art... je suis assez d'accord avec toi Cela dit ses propositions n'appartiennent pas à la science: ce sont simplement des opinions personnelles -même si elles s'appuient sur une bonne connaissance des avancées neuroscientifiques actuelles. Personnellement, j'ai tendance à croire que la compréhension de l'art ne passera pas seulement par la compréhension de notre cerveau, mais aussi par la compréhension de nos cultures... En tout cas on y est pas encore!

    Merci pour la référence pour la question de psychopathologie.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 5 sur 5 PremièrePremière 5

Discussions similaires

  1. deuxième topique de S.Freud
    Par jojo17 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 22/06/2006, 13h09
  2. Commencer Freud
    Par Dordon dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/03/2005, 20h32
  3. Freud et la psychanalyse!
    Par lisamariah dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2004, 18h56
  4. Freud et la psychanalyse...
    Par kookie dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/10/2004, 18h29
  5. Freud... et le rêve !
    Par 14bds75_cb dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/09/2003, 14h21