Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 10 12 3 4 5 6 7 8 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 149

Précocité?

  1. ginko

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Les Nuées-sur-Ether
    Âge
    29
    Messages
    142

    Question Précocité?

    Aux modérateurs: je ne sais pas trop ou poster ce sujet, s'il y a un meilleur endroit, n'hésitez pas à le déplacer.

    Voilà, suite à la lecture (partielle) de la discussion sur l'orientation des enfants précoces , je me suis reconnu dans certains de ces messages: très légerement exclu, désintéressé des préoccupation d'une part de mes camarades, pas spécialement attiré par les émitions qu'ils regardaient, et connaissant en 3ième la plupart des arbres que l'on rencontre dans nos rues et forêts... pourtant je suis tout à fait "normal" (j'aime quand même pas ce mot), aujourd'hui j'ai un certain nombre d'ami, je me sens pas exclu. En même temps, j'ai maintenant beaucoup de sources d'information (dont Futura) qui appaise mon appétit de savoir, on étudie les choses plus profondément et des choses plus intéressantes surtout au lycée; en terminale S, l'exclusion des "intellos" est largement minorée (surtout dans les grands lycées).
    Je tient quand même a précisé que je n'ai jamais eu le sentiment d'être exclu, ni d'être particulièrement intelligent. J'avais des facilités au collège, comme beaucoup de monde.

    D'ailleurs ce terme de précocité me gène car j'ai toujours eu l'impression d'être moins mûre que les autres... la précocité au sens intellectuel n'est pas d'ailleurs forcément une précocité au sens temporel du terme. D'après ce que j'ai pu entendre, je pense même (bien que n'ayant aucun argument pour appuyer ma thèse) que du moins un certain type de précocité provient à l'inverse d'une maturité retardée, et qui laisse donc plus de temps à l'individu pour développer certaines chaines neuronales. Je tire cette pensée d'un article de S&V qui expliquait la capacité qu'avaient les humains à apprendre facilement toute leur vie en supposant que notre encéphale ne parvient jamais réellement à maturité, et de certaines observations personnelles (et qui n'ont donc aucune valeur scientifique).

    Bref, je me demande si ce que j'attribuerais à une faible "précocité" en est vraiment une, et si d'autres personnes peuvent témoigner de façon sincère, et seulement comme elles le ressentent; je veux dire que je ne veux pas de jugement de valeur sur les témoignages, je ne veux pas juger les gens mais seulement en apprendre plus sur moi et certaines de mes impressions par le biais des autres.

    Ginko, l'adolescence c'est fait pour donner à penser lorsque l'on en sort.

    -----

    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
     


    • Publicité



  2. triban

    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    346

    Re : Précocité?

    Citation Envoyé par ginko
    D'ailleurs ce terme de précocité me gène car j'ai toujours eu l'impression d'être moins mûre que les autres... la précocité au sens intellectuel n'est pas d'ailleurs forcément une précocité au sens temporel du terme. D'après ce que j'ai pu entendre, je pense même (bien que n'ayant aucun argument pour appuyer ma thèse) que du moins un certain type de précocité provient à l'inverse d'une maturité retardée, et qui laisse donc plus de temps à l'individu pour développer certaines chaines neuronales. Je tire cette pensée d'un article de S&V qui expliquait la capacité qu'avaient les humains à apprendre facilement toute leur vie en supposant que notre encéphale ne parvient jamais réellement à maturité, et de certaines observations personnelles (et qui n'ont donc aucune valeur scientifique).
    roll:
    Bonjour

    Moi aussi, le terme de précocité me gène, il ne correspond pas à ma réalité ( papa d'un enfant précoce), cependant je n'ai pas trouvé de terme qui correspond mieux ( peut-être enfant qui à un décalage de compréhension avec les autres enfants).
    D'aprés la psy qui a testé mon gamin, il a un décalage entre son age mental et sa maturité, il avait une maturité d'enfant de son age et un age mental supérieur aux autres. Si j'ai bien compris le message les deux ne sont pas liés (je ne suis absolument pas expert).
     

  3. dupo

    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    788

    Re : Précocité?

    coucou , comme mes messages ne passent jamais(au sens où ils sont toujours mal interprété, je vais juste poser des questions sans jugements).

    Est-ce qu'un élève qui a des bonnes notes partout (genre 17) (en histoire, math, sport,français, latin,...) est précoce ?
    il est juste intelligent ? il peut être intelligent, mais pas précoce ?
    on peut être précoce mais pas intelligent ? est ce que précoce équivaut à intelligent ?
     

  4. dupo

    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    788

    Re : Précocité?

    D'aprés la psy qui a testé mon gamin, il a un décalage entre son age mental et sa maturité, il avait une maturité d'enfant de son age et un age mental supérieur aux autres. Si j'ai bien compris le message les deux ne sont pas liés (je ne suis absolument pas expert).
    sinon c'est quoi la différence entre maturité et âge mental ?
    (ça me fait penser au sketch des inconnu "mr gentil".)
     

  5. Domy

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Mars
    Messages
    15

    Re : Précocité?

    Bonjour Ginko, Bonjour Triban,

    En fait je suis comme vous ... le terme de précoce ne me satisfait pas !

    Si nous utilisons ce terme c'est parce qu'il nous a été imposé par la dictature du politiquement correct sous la forme du sigle aseptisé et sans signification (EIP enfant intellectuellement précoce) Il fallait bien tordre le cou au concept d'individus intellectuellement doué voir surdoué.

    Ce terme est complètement inadapté, je suis d'accord avec vous. Tous les enfants doués intellectuellement ne se ressemblent pas. Je suis assez séduite par l'idée exprimée par Ginko selon laquelle les enfants se construisent pas paliers, développant tantôt leurs capacités intellectuelles tantôt leur agileté physique (c'est particulièrement net quand ils sont dans les premiers mois voire les toutes premières années de leur vie) Certains enfants qu'on dit précoces, apparaissent même comme très en retard sur tous les aspects matériels de la vie courante.... Je dirai pour les excuser, bien que ça m'agace prodigieusement, qu'ils ont la tête ailleurs et que s'habiller ne les intéresse pas, ils ne mobilisent pas leurs facultés pour si peu d'intérêt. Celà dit c'est très agaçant pour l'entourage !!! Mais ce n'est pas une généralité ... il y a aussi des enfants qui ont les pieds sur terre et qui exercent leur "don" d'une manière très expérimentale et très terre à terre. Pour peu qu'ils soient soucieux de leur image et même un peu séducteurs , ils auront à coeur d'être bien habillés et mobiliseront l'attention nécessaire. Il n'y a pas de profil type du surdoué, il y a quand mêmes des tendances qu'on trouve un peu partout sur les sites dédiés aux "enfants précoces" ... Ce ne sont que des tendances ... qui seront toujours pondérées par le caractère et les aspirations de l'enfant et par son entourage.

    En fait pour apporter des éléments de réponse aux interrogations de Ginko, Qu'est-ce qu'un enfant précoce ? ou Suis-je un enfant précoce ? Je dirais qu'il ne faut pas se poser la question dans l'absolu.

    La réalité est que chaque individu est différent et que nos personnalités voire notre intelligence se composent de multiples facettes avec pour chacune des facultés plus ou moins affirmées.

    Les parents attentifs cherchent à ce que les facultés de leur progéniture puisse s'exprimer le plus complètement possible. Ils espèrent un développement harmonieux de la personnalité de l'enfant puis de l'adolescent. Ils cherchent à lui offrir les outils de son épanouissement.

    La raison pour laquelle on peut être amené à se préoccuper de savoir si l'intelligence d'un enfant ou d'un ado est hors norme c'est quand on s'aperçoit qu'un grain de sable est en train d'enrayer cet épanouissement.

    Quand je dis qu'on ne peut pas parler de douance (tant pis si c'est un anglicisme, je préfère à précocité) dans l'absolu mais par rapport à un environnement, je veux dire que le grain de sable n'est pas intrinsèque. Il vient de la perception que l'enfant a de sa propre image renvoyée par l'environnement dans lequel il se trouve.

    Les réactions d'un enfant anormalement intelligent sont différentes et multiples. Tous vont ressentir la facilité par rapport à ce que l'on exige d'eux en classe, puisque l'école est bien le noeud ou s'exprime le problème. Certains vont affirmer leur supériorité sans complexe dans un premier temps puis vont peut-être être rejetés et finir par s'isoler et se réfreiner pour ne pas être la cible de railleries. D'autres auront instinctivement préféré se cacher parce que leur caractère ne les incite pas à se mettre en avant. D'autres vont extérioriser leur malaise par une indiscipline caractérisée... La liste n'est pas exhaustive. Et les comportements du même individu pourront ne pas être les mêmes en fonction de l'enseignant de la matière enseignée ou des camarades qui sont autour.

    Il n'est pas exclu que certains enfants même avec d'énormes capacités ne se sentent pas mal à l'aise en classe et soient parfaitement intégrés. Ils peuvent même apparaître comme leader dans la cour de récréation. Ce sont certainement eux qui sont les plus difficiles à détecter. Ils s'installent dans une sorte d'oisiveté qui n'exclut pas leur réussite scolaire mais ils n'exploitent pas pour autant leur potentiel.

    Non seulement certains enfants sont bloqués dans leur épanouissement mais en plus ils s'installent dans l'oisiveté. Ce qui est grave à mon sens c'est que d'une part leur intellect n'étant pas sollicité j'imagine qu'il doit s'étioler (je n'ai pas la compétence pour l'affirmer) et d'autre part leur réussite facile ne les incite pas à fournir d'effort. Or c'est en forgeant qu'on devient forgeron et en travaillant qu'on acquiert la capacité de travail qui sera nécessaire un jour.

    Ce que recherchent les parents d'enfants précoces (Triban pourra sûrement le confirmer) ce n'est pas la réussite scolaire ou sociale de leur progéniture (encore que ce mobile peut tout à fait se concevoir). Ce qu'ils souhaitent davantage c'est le bien-être immédiat et à moyen et long terme de leur enfant. Qu'il soit à sa place dans la société. Il n'y a rien de pire que d'avoir un métier dont on ne retire qu'un salaire et aucune satisfaction. Or il est dommage que des enfants qui aiment réfléchir n'acquièrent pas les outils pour le faire rigoureusement et puissent s'éclater plus tard dans leur vie professionnelle.

    Voilà je ne crois pas avoir répondu à la question ... C'est un peu ma spécialité ^^ J'ai peut-être apporté quelques pistes ...
    Dernière modification par Domy ; 06/01/2005 à 09h04.
     


    • Publicité



  6. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Précocité?

    Citation Envoyé par dupo
    coucou , comme mes messages ne passent jamais(au sens où ils sont toujours mal interprété, je vais juste poser des questions sans jugements).

    Est-ce qu'un élève qui a des bonnes notes partout (genre 17) (en histoire, math, sport,français, latin,...) est précoce ?
    il est juste intelligent ? il peut être intelligent, mais pas précoce ?
    on peut être précoce mais pas intelligent ? est ce que précoce équivaut à intelligent ?
    sinon c'est quoi la différence entre maturité et âge mental ?
    (ça me fait penser au sketch des inconnu "mr gentil".)
    Salut

    Donc non un élève ayant des bonnes notes n'est pas forcement "précoce"... et non plus forcement très intelligent . Je pense qu'un enfant précoce n'est pas plus intelligent dans le sens où la plupart des gens l'entendent (érudit à lunettre cloitré dans sa bibliotèque genre gollum ) mais qu'il a un état d'esprit plutot différent qui lui attribut des centres d'intérêt un peu plus fouillés que ceux normallement évoqués par les autres enfants dits "normaux" .
     

  7. ginko

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Les Nuées-sur-Ether
    Âge
    29
    Messages
    142

    Re : Précocité?

    Citation Envoyé par Domy
    Bonjour Ginko, Bonjour Triban,

    En fait je suis comme vous ... le terme de précoce ne me satisfait pas !

    Les réactions d'un enfant anormalement intelligent sont différentes et multiples. Tous vont ressentir la facilité par rapport à ce que l'on exige d'eux en classe, puisque l'école est bien le noeud ou s'exprime le problème. Certains vont affirmer leur supériorité sans complexe dans un premier temps puis vont peut-être être rejetés et finir par s'isoler et se réfreiner pour ne pas être la cible de railleries. D'autres auront instinctivement préféré se cacher parce que leur caractère ne les incite pas à se mettre en avant. D'autres vont extérioriser leur malaise par une indiscipline caractérisée... La liste n'est pas exhaustive. Et les comportements du même individu pourront ne pas être les mêmes en fonction de l'enseignant de la matière enseignée ou des camarades qui sont autour.
    Etant de nature timide, je ne me suis jamais affirmé fortement, mais je ne me suis jamais fait exclure par les autres... Personne ne m'a jamais dit que j'était précoce (le savaient-ils? ça m'étonnerait) et tant mieux, mais je crois tout de même avoir certaines capacité intellectuelles plus développées que la moyenne. (Je ne dit pas plus intelligent que les autre, mais plus doué dans certains domaines relatifs à la concentration, la compréhension ou la logique).

    Il n'est pas exclu que certains enfants même avec d'énormes capacités ne se sentent pas mal à l'aise en classe et soient parfaitement intégrés. Ils peuvent même apparaître comme leader dans la cour de récréation. Ce sont certainement eux qui sont les plus difficiles à détecter. Ils s'installent dans une sorte d'oisiveté qui n'exclut pas leur réussite scolaire mais ils n'exploitent pas pour autant leur potentiel.

    Non seulement certains enfants sont bloqués dans leur épanouissement mais en plus ils s'installent dans l'oisiveté. Ce qui est grave à mon sens c'est que d'une part leur intellect n'étant pas sollicité j'imagine qu'il doit s'étioler (je n'ai pas la compétence pour l'affirmer) et d'autre part leur réussite facile ne les incite pas à fournir d'effort. Or c'est en forgeant qu'on devient forgeron et en travaillant qu'on acquiert la capacité de travail qui sera nécessaire un jour.
    Je ressent particulièrement celà, heureusement, ma mère m'a poussé à travailler à l'école primaire et au collège, mais j'ai le sentiment qu'elle aurais pu pousser un peu plus sans le moindre domage pour moi. Je ne le regrette pas, on vit dans le présent, pas dans le passé, et je suis plutot bien aujourd'hui, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde... les enfants peuvent être si méchants entre eux. Y'a aussi des parents qui devraient être éduqués... La télé n'est pas une nounou!!!.

    D'après ce que j'ai compris, on parle d'enfant précoce lorsqu'il le vit mal, pas lorsqu'il l'est "réellement" si je puis dire.
    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
     

  8. illouca
    Invité

    Re : Précocité?

    Difficile votre sujet, car il est très intime et révéle des témoignages très touchants...

    Peut-etre réfléchir dans le sens de la difficulté, tout comme les handicapés, du fait d'être identifiés et souvent stigmatisés...

    les "enfants précoces", au-delà d'une réalité psychologique, est un terme qui démarque et sert à séparer des autres. Il contribue à faire vivre l'idéologie du don.
    Qu'il existe des différences entre enfants, je le crois, mais cette logique de séparation, qui est plus qu'un classement me semble nocive pour les enfants eux-même car il réveille l'idée du don de naissance.
     

  9. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Précocité?

    Citation Envoyé par illouca
    Peut-etre réfléchir dans le sens de la difficulté, tout comme les handicapés, du fait d'être identifiés et souvent stigmatisés...
    Il ne faut pas non plus abusé... c'est une très mauvaise comparaison

    Franchement je trouve qu'on commence à dramatiser, j'aimerais également qu'on me dise combien d'enfant non précoce sont mal dans leur vie? Tout le monde a ses soucis et on dirais que dans ce cas-ci on rejète tout sur quelque chose qui n'en ait pas forcement la cause.

    Citation Envoyé par Ginko
    et tant mieux, mais je crois tout de même avoir certaines capacité intellectuelles plus développées que la moyenne. (Je ne dit pas plus intelligent que les autre, mais plus doué dans certains domaines relatifs à la concentration, la compréhension ou la logique).
    C'est peut être parce que les autres ne s'y intéressent pas qui tu es plus doué dans ces domaines non? D'ailleur une concentration élevé n'est pas vraiment une spécificité des enfants précoces...

    @++
     

  10. Domy

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Mars
    Messages
    15

    Re : Précocité?

    Bonjour à tous,

    D'après ce que j'ai compris, on parle d'enfant précoce lorsqu'il le vit mal, pas lorsqu'il l'est "réellement" si je puis dire.
    Bien évidemment non, on ne parle pas d'enfant précoce seulement quand ils sont mal mais bien quand il le sont. Je me suis sans doute mal exprimée si tu as lu cela dans mes propos

    Seulement effectivement, quand on veut faire prendre conscience des problèmes que ces enfants rencontrent (et pas seulement dans leur enfance comme le laisse supposer le sigle EIP) aux professionnels de l'éducation ... On est obligé de stigmatiser le mal-être. Fort heureusement il y a des enfants doués qui s'en sortent, ce que je trouve dommage c'est qu'ils s'en sortent seulement ... Ceux qui exploitent vraiment leur « don » sont très minoritaires

    Je trouve ta remarque intéressante : si tes parents ont beaucoup exigé de toi, ils auraient, malgré tout, pu faire plus ...

    Le reproche que l’on fait bien souvent aux parents qui fixent des objectifs élevés (et qui sont en effet très souvent en dessous de la réalité), est qu’ils volent leur enfance à « leurs enfants » Quelle incommensurable bêtise ! C’est exactement l’inverse on essaie de leur donner les moyens de s’exprimer un tant soi peu dans leur domaine de prédilection.

    Peut-etre réfléchir dans le sens de la difficulté, tout comme les handicapés, du fait d'être identifiés et souvent stigmatisés...
    Franchement je trouve qu'on commence à dramatiser, j'aimerais également qu'on me dise combien d'enfant non précoce sont mal dans leur vie? Tout le monde a ses soucis et on dirais que dans ce cas-ci on rejète tout sur quelque chose qui n'en ait pas forcement la cause.
    En effet, il serait bien de ne pas dramatiser, mais je crois quand même que l’on peut faire porter à l’école une part non négligeable de responsabilité dans le malaise que rencontrent les enfants doués intellectuellement. Je m’en expliquerai sur un fil voisin qui évoque le rôle des parents et celui des enseignants et qui soulève en particulier le problème de l’hétérogénéité des classes.

    Qu'il existe des différences entre enfants, je le crois, mais cette logique de séparation, qui est plus qu'un classement me semble nocive pour les enfants eux-même car il réveille l'idée du don de naissance.
    Cette idée n’est pas fondamentalement nocive, à condition que l’enfant considère que ce don implique le devoir de le cultiver.

    Cette différence devrait à mon sens être surtout présente dans la tête des enseignants qui ne devraient pas la nier mais au contraire la prendre en compte et exiger plus des enfants qui peuvent plus. Dans les premières années d’école, ils ne demandent généralement qu’à s'impliquer davantage. On les oblige beaucoup trop à se retenir.

    Bon week-end
     

  11. ginko

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Les Nuées-sur-Ether
    Âge
    29
    Messages
    142

    Re : Précocité?

    Citation Envoyé par Domy
    Je trouve ta remarque intéressante : si tes parents ont beaucoup exigé de toi, ils auraient, malgré tout, pu faire plus ...

    Le reproche que l’on fait bien souvent aux parents qui fixent des objectifs élevés (et qui sont en effet très souvent en dessous de la réalité), est qu’ils volent leur enfance à « leurs enfants » Quelle incommensurable bêtise ! C’est exactement l’inverse on essaie de leur donner les moyens de s’exprimer un tant soi peu dans leur domaine de prédilection.
    Effectivement, hors de question de tomber dans l'excès, comment doser, c'est une autre question...

    Bien, je n'ai pas eu les réponses que j'escomptait (témoignages d'autres jeunes, non déclarés "EIP", mais qui semble-t-il auraient pu l'être...) mais je pense avoir assez d'éléments pour répondre à mes questions... en gros, je dirais: "tant mieux", je suis bien comme je suis, pourquoi vouloir être "mieux" (dans une certaine mesure, "plus intelligent, dans le sens de pouvoir jouir de toutes mes capacités) et surement plus malheureux???

    Merci, Ginko.
    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
     

  12. Khadx

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Canada, Québec, Sherbrooke.
    Âge
    30
    Messages
    50

    Re : Précocité?

    Certains vont affirmer leur supériorité sans complexe dans un premier temps puis vont peut-être être rejetés et finir par s'isoler et se réfreiner pour ne pas être la cible de railleries.

    Voilà, je suis un peu timide face au thème de la discussion ci-présente. Je me suis senti particulièrement visé lorsque j'ai lu ce que j'ai inscrit en italique au-dessus. Au primaire, j'affirmais ma facilité et mon succès, jusqu'à ce que les railleries me fassent taire. Par la suite, je suis devenu l'ami des railleurs, question d'être intègre, et je le suis resté fidèlement jusqu'à la fin de mes études secondaires. Par la suite, j'ai rencontré d'autres personnes qui me permettaient d'être moi-même : je devais me conformer à des sujets et activités qui ne me plaisaient pas, avec les railleurs. D'ailleurs, j'étais plutôt solitaire durant cette époque. Je ne prétends pas être un enfant précoce, mais il est définitif que, particulièrement durant mon enfance, j'avais des « décalages de centres d'intérêts » avec les autres élèves. (J'adorais tout ce qui était philosophique et relié aux sciences, comme aujourd'hui d'ailleurs)

    Ainsi, j'ai passé beaucoup de temps dans des milieux ou je m'exprimais ouvertement, et ou même je possèdais un titre quasi qualifiable de leader. Pourtant, je n'étais pas à ma place et j'en suis entièrement conscient. Pour parler des résultats scolaires, ceux de l'époque m'épatent encore, si l'on fait un ratio efforts-résultats.

    Dans l'espoir que ce bref témoignage ait apporté un petit quelque chose à votre discussion,

    Maxime
     

  13. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    Re : Précocité?

    personnelle ment ,je ne me considere pas comme "précoce "
    mais depuis la maternelle à peu pres ,on me "fait pensé au contrair" ,en effet ,quelques personnes dans mon entourage (profs ,entourage proche), ont ou ont eu quelques soupçon ,je n'ai pas encor tout à fait réussi à "rentrer dans le moule scolair" ,d'apres leurs propres expressions ,l'integration sociale n'est pas brillante nonplus,,voila que l'année 2002 ,ont me fait passé un "test d'aptitudes" ,la réponse sortante n'est pas tres clair ,on me dit "qu'il ny à pas de problemes" ,et ,l'année dernier ,je trouve un bouquin dans une étagere ,qui parlai de ca ,
    je le lis ,et j'ai l'impression que la plus part des situations recencée me décrive ,:
    -un peu dépressif sur les bord
    -difficultées sociales et scolaire
    -ne "sait pas travailler"
    -compréention rapide voir tres
    -par enui[...]se terre dans ses reves ,et ne redescend pas ,ce qui lui fait louper des étapes ce qui lui fait dfaut par la suite
    -tics nerveux
    -un language élaboré
    -vif
    -curieux
    -expérimentateurs
    -quand un sujet les intéresse les enfent précoces sont capables d'oubiler le monde qui les entoure pour s'immerger totalement dans leurs activitées
    -l'orsqu'un sujet les ennuye, ils s'évadent dans leurs immaginair fécond et se transforme en cancres distraitsmais ils répondent à des questions difficiles qu'il ne sembles pas avoir entendue
    -"un niveau de réflexion et vocabulair tres élevé" (?)
    -humour noir
    -peu sur de soit
    -et d'autres "facultées"ou caracteristiques sitée plus haut...

    ,commenr dois-je comprendre le "il n'y à pas de probleme qui t'empeche de réussir ..." débité à longueur de journée par les profs ,et les deux psycologues ?
    Dernière modification par Tix ; 16/01/2005 à 13h38.
     

  14. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    Re : Précocité?

    Ainsi, j'ai passé beaucoup de temps dans des milieux ou je m'exprimais ouvertement, et ou même je possèdais un titre quasi qualifiable de leader. Pourtant, je n'étais pas à ma place et j'en suis entièrement conscient. Pour parler des résultats scolaires, ceux de l'époque m'épatent encore, si l'on fait un ratio efforts-résultats.
    en fait , ma quasi seule activitée "sociale" (?) ,se résume à ca ,uniquement sur le web ,avec des personnes plus agée pour la plus part ....
     

  15. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    Re : Précocité?

    en rapport à au dessus :
    précoce ,c'est comme surdoué ,c un terme arbitraire sans valeur sur d'apres moi ,je déteste ces mot ci ,c'est vrai ... ,pourquoi "surdoué"? ou précoce ?

    mon pere l'était ,est ce une facultée qui "se transmet" (sérieusement).........
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 10 12 3 4 5 6 7 8 9 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. précocité, un atout ?
    Par mélisa dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/12/2006, 17h55
  2. Précocité et Miviton
    Par eryne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/03/2006, 08h58