Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 106 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 1584

Agriculture bio - analyse critique

  1. pilet14

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Caen
    Âge
    41
    Messages
    455

    Agriculture bio - analyse critique

    Discussion créée à partir de calculez votre empreinte écologique"
    vince


    Citation Envoyé par Chris77
    A n'importe quel prix ? C'est pas donné, l'agriculture bio...
    sans compter que l'agriculture bio n'est pas exempte de risque: formaldéhyde, cuivre, roténone entre autre sont autorisés en agriculture biologique sans que l'on connaisse bien les effets sur la santé à long terme.

    sans parler des mycotoxines qui peuvent se développer et dont certaines sont infiniment plus toxiques que n'importe quel pesticide du marché, en particulier les aflatoxines.

    -----

    Dernière modification par vince ; 05/08/2004 à 09h36.
     


    • Publicité



  2. Rhedae

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    44
    Messages
    3 017

    Thumbs down Re : calculez votre empreinte écologique

    Citation Envoyé par pilet14
    sans compter que l'agriculture bio n'est pas exempte de risque: formaldéhyde, cuivre, roténone entre autre sont autorisés en agriculture biologique sans que l'on connaisse bien les effets sur la santé à long terme.

    sans parler des mycotoxines qui peuvent se développer et dont certaines sont infiniment plus toxiques que n'importe quel pesticide du marché, en particulier les aflatoxines.
    Se message que tu essayes de faire passer est tt a fait déroutant et dinsinforme les lecteurs sur ce qu'est l'agriculture biologique . jevais donc faire quelques rectifications , sans voulloir te vexé de ta meconnaissance .

    =>Le formaldéhyde n'est pas autorisés en agriculture biologique ; mais dans une agriculture conventionnelle .
    =>la Rotenone est un extrait de plante naturelle ,bien moins nocive que d'autres produits chimiques ..
    =>Les apports de cuivre sont trés limités en agriculture biologique, et ne presentent pas de dangers pour les sols d'apres l'INRA, bien que se soit un probleme plus global qui demande une alternative
    =>Pour les moisissures comme l'aflotoxine, cela est un probleme de stockage qui n'a aucun rapport avec le mode de production ..

     

  3. pilet14

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Caen
    Âge
    41
    Messages
    455

    Re : calculez votre empreinte écologique

    Bonjour

    Citation Envoyé par Rhedae
    Se message que tu essayes de faire passer est tt a fait déroutant et dinsinforme les lecteurs sur ce qu'est l'agriculture biologique . jevais donc faire quelques rectifications , sans voulloir te vexé de ta meconnaissance .

    =>Le formaldéhyde n'est pas autorisés en agriculture biologique [/COLOR] ; mais dans une agriculture conventionnelle .

    http://www.itab.asso.fr/fichiers_pdf...ent%20Viti.pdf

    Regardes dans le panneau dans le lien joint, tu verras métaldéhyde qui n'est qu'un nom édulcoré du formaldéhyde... qui est d'ailleurs un produit naturel ce qui ne veut pas dire sans danger. A quand les aminitines, sulfate de strychnine et autre aconitine en agriculture bio?.


    Citation Envoyé par Rhedae
    =>la Rotenone est un extrait de plante naturelle ,bien moins nocive que d'autres produits chimiques ...
    http://www.lamijardin.net/node/view/18
    http://www.uvp5.univ-paris5.fr/TELET...asp?DciCle=248
    http://www.thierrysouccar.com/edito/edito020.html

    Ce n'est pas parce qu'un produit est issu d'une plante et biodégradable qu'il ne présente pas de danger à long terme.

    Citation Envoyé par Rhedae
    =>Les apports de cuivre sont trés limités en agriculture biologique, et ne presentent pas de dangers pour les sols d'apres l'INRA, bien que se soit un probleme plus global qui demande une alternative
    Le cuivre reste un métal lourd au même titre que le plomb, le mercure ou le cadmium.

    http://www.planetecologie.org/ENCYCL...0_0mtxlour.htm

    Citation Envoyé par Rhedae
    =>Pour les moisissures comme l'aflotoxine, cela est un probleme de stockage qui n'a aucun rapport avec le mode de production ..
    http://perso.club-internet.fr/sante....mmes%20bio.htm
    http://biosol.free.fr/liens/myco_200...biologique.htm
    http://perso.wanadoo.fr/laboratoire.info/mycotoxine.htm


    Il faut savoir que l'aflatoxine est reconnue comme étant le plus puissant des carcinogènes chez l'homme... Une dose de 0.2 m/kg/j pendant 470 jours déclenche un hépatome chez le rat.
    Elle est responsable de plusieurs milliers de morts dans les pays en voie de développement par absence de traitements fongicides aproprié sur les tourteaux destinés au bétail.
     

  4. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : calculez votre empreinte écologique

    Bonjour,
    Pour appuyer les propos de Pilet14:
    - on a déjà parlé du risque des aflatoxines sur ce forum (faire une petite recherche avec ce mot-clef). Risque à ne pas négliger, et supérieur malheureusement avec l'agriculture bio (le bio, ce n'est pas fait contrairement à ce que certains croient, pour avoir une meilleure santé, mais pour essayer de moins abîmer l'environnement, et aussi pour le plaisir des papilles).

    - en ce qui concerne la roténone on commence à se demander si elle ne peut pas jouer un rôle dans l'apparition de la maladie de Parkinson...

    - le cuivre est un vrai problème lorsqu'il s'accumule dans les sols, qu'il stérilise durablement. Un pédologue écolo, qui bosse dans une chambre d'agriculture m'expliquait que c'était dramatique de faire des carottes de sols dans de nombreux endroits, tellements on n'y trouve plus trace de vie (les pires sols étant ceux des vignes).
    Les apports de cuivre sont trés limités en agriculture biologique, et ne presentent pas de dangers pour les sols d'apres l'INRA, bien que se soit un probleme plus global qui demande une alternative
    Quelles sont tes sources??? malheureusement, le cuivre est au contraire souvent un des rares traitements autorisé en agriculture bio...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  5. pilet14

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Caen
    Âge
    41
    Messages
    455

    Re : calculez votre empreinte écologique

    Sans oublier en plus les risques encourrus par certains animaux d'élevage bio: infections bactériennes, parasitoses...

    Le cas du varron est significatif. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une hypodermose due à Hypoderma bovis et lineatumn, pour expliquer simplement, une mouche du genre Hypoderma pond ses oeufs sur le cuir d'une vache, l'asticot résultant traverse la peau de l'animal et migre à travers ses tissus en se nourissant avant de retraverser la peau et de se transfomer en mouche...

    http://www.tours.inra.fr/urbase/inte...ose/fiche2.htm
    http://www.tours.inra.fr/urbase/inte...ypodermose.htm

    Il y a depuis de nombreuses années une campagne d'éradication de ce parasite du cheptel bovin, équins, ovins, caprins et même parfois l'homme, que croyez vous qu'il arriva? Certains partisans du bio ont demandé l'arrêt pur et simple des traitements contre ce parasite au mépris des souffrances de l'animal!

    http://bioventure.ouvaton.org/varron.htm
     


    • Publicité



  6. pi-r2

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Âge
    49
    Messages
    2 114

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Le problème du Bio c'est qu'on est dans le domaine de la croyance (et du commerce) plutot que de la science.
     

  7. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Bonjour,
    Bon, il ne faut tout de même pas tout mélanger... en ce qui concerne la relation entre effet sur la santé, et type d'agriculture, c'est à mon avis effectivement de l'ordre de la croyance (risques d'aflatoxines, contamination par les agricultures voisines, etc...).
    Par contre, en ce qui concerne l'impact sur l'environnement, les pratiques de l'agriculture bio peuvent être discutées, mais me semblent globalement moins agressives que l'agriculture plus "productiviste", même si, pour des produits autorisés, tels le cuivre et la roténone, on peut se poser des questions.
    L'utilisation de toxines Bt (qui permet un bien meilleur ciblage des insectes ravageurs), le développement de l'utilisation d'insectes entomophages (coccinelles, parasitoïdes, etc...), la destruction plutôt mécanique que chimique des herbes sont tout de même des pratiques couramment utilisées en agriculture bio, plus qu'ailleurs (avec une efficacité réelle).
    Evidemment, on peut souhaiter une agriculture raisonnée, avec des règles un peu moins strictes que celles du bio (bref un usage raisonné de pesticides et engrais). Malheureusement, il me semble qu'un label a existé, mais il n'a pas eu de succès (ou n'en a pas) auprès des consommateurs... du coup, à moins de connaître les producteurs,en personne, on peut difficilement faire la différence entre ce qui a été produit non en bio, mais avec un minimum de produits chimiques, et ce qui est produit sur des champs drainés, arrosés de moultes pesticides et engrais... c'est dommage, car il y a en fait pas mal d'agriculteurs qui ne souhaitent pas passer en bio (il y a le temps avant d'obtenir le label, le prix à payer pour...), mais font attention, s'interrogent sur leurs pratiques.

    Une chose que je pense tu soulignes, et qui m'a toujours dérangé lorsqu'on parle écologie est l'importance qu'y prennent parfois des croyances un peu "ésotériques"... à un tel point que certains agriculteurs bio vont éviter de vacciner leurs animaux, utiliser l'homéopathie pour les soigner, essayer de régler leurs pratiques sur les astres ou les "champs d'énergie"...
    Mais bon, pour avoir rencontré pas mal de monde, la majorité des agriculteurs "bio" ont tout de même les pieds sur terre (heureusement pour des agriculteurs!), peut-être plus que certains acheteurs...


    K.rotte
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  8. dteuz

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    lausanne
    Messages
    245

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par pi-r2
    Le problème du Bio c'est qu'on est dans le domaine de la croyance (et du commerce) plutot que de la science.
    je ne comprend pas ??
    peux tu expliquer?

    nitrates dans les sols, c'est de la croyance?
    DDT idem?
    hormones dans la viande ,une invention?

    le l'agriculteur bio, en general, se sert beaucoup plus de la science (obsevervations et connaissances biologiques,chimiques,pedologi e,veterinaire,météo...)que l'agriculture conventionnelle ,principalement car l'approche est pluridiciplinaire et étalé dans le temps.

    l'orang outan du zoo de copenhague ne se trompe pas :il mange les bananes bio avec la peau les autres non
    Dernière modification par dteuz ; 05/08/2004 à 20h19.
     

  9. pi-r2

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Âge
    49
    Messages
    2 114

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Ce que je veux dire et qui rejoint le point de vue de Kinette, c'est que le Bio utilise un rejet global de l'industrialisation, sans que toutes les affirmations soient réellement vérifées. Disons que le courant retour à la nature me fait autant peur que industialisation abusive quand ils sont poussés à l'extrème. Il y a des choses naturelles pas bonnes du tout. Tu rajoutes à cela que quand tu colles une étiquette Bio tu vends plus cher,et malgré les contrôles tu as une situation disons "à risque".
     

  10. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : agriculture bio - analyse critique

    l'orang outan du zoo de copenhague ne se trompe pas :il mange les bananes bio avec la peau les autres non
    Effectivement, on a oublié de parler de l'avantage du goût mais bon on trouve sur les marchés du non bio mais par des petits producteurs qui a une qualité gustative comparable

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  11. Rhedae

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    44
    Messages
    3 017

    Re : agriculture bio - analyse critique

    A vous lire , l'agriculture biologique est dangereuse pour la santé...

     

  12. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    Re : agriculture bio - analyse critique

    d'apres ce que m'a dit un chercheur a l'INRA; la seule difference mesurable entre un legume bio et un legume non bio bien lavé, est la teneur en eau qui est supérieur dans le premier cas....ca laisse songeur tout de meme!

    Yoyo
     

  13. Bufo v

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Nancy 54
    Âge
    59
    Messages
    554

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par Yoyo
    d'apres ce que m'a dit un chercheur a l'INRA; la seule difference mesurable entre un legume bio et un legume non bio bien lavé, est la teneur en eau qui est supérieur dans le premier cas....ca laisse songeur tout de meme!
    Selon une enquête de la Direction de la santé de la commission européenne, 40% des fruits et légumes analysés (43.000 échantillons en Europe) présentent des traces d'un ou plusieurs pesticides dont 3,9% au-dessus des normes autorisées.
    En France 51% contiennent un ou plusieurs pesticides, dont 6,1% au dessus des normes autorisées.

    Citation de Sciences et Environnement
    En six ans, il n'y a pas eu de baisse de l'utilisation des pesticides en agriculture, en dépit des multiples mises en garde de la Commission européenne. Au contraire, "en 2001, le pourcentage d'échantillons contenant des résidus multiples a fortement augmenté par comparaison avec les quatre années antérieures", remarque l'étude. Les spécialistes de la santé sont particulièrement vigilants sur l'impact des "cocktails" de pesticides, sur lesquels on dispose de très peu d'études épidémiologiques
    Bufo v
     

  14. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Et les pesticides en question sont ils en surface du legume ou en profondeur?

    Yoyo
     

  15. Bufo v

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Nancy 54
    Âge
    59
    Messages
    554

    Re : agriculture bio - analyse critique

    Bonjour,

    je ne sais pas si les commissaires européens se sont amusés à laver les légumes. Je vois d'ici le tableau
    Maintenant, si le boulot a été fait sérieusement les analyses devraient porter sur toute la structure du légume et pas seulement sur les épluchures. De plus, rien à ma connaissance n'interdit aux pesticides de migrer à l'intérieur des fruits ou légumes. C'est même un effet parfois souhaité selon la nature des "parasites" visés.
    Je vais essayer de me renseigner sur le protocole d'étude, ce qui ne va pas être simple ...

    Bufo v
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Agriculture Bio : + de vitamines?
    Par Muesli dans le forum Biologie
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/12/2015, 06h33