Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 8 sur 9 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 106 à 120 sur 121

Le problème du mythe de la voiture écologique

  1. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 167

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Bonjour,

    C'est pas demain que la voiture électrique envahira les routes vu leurs prix et l'autonomie.

    De plus est-ce-que les batteries seront standardisées et facilement interchangeables en cas de défaut de l'une d'elles ?

    -----

    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets
     


    • Publicité



  2. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    2 remarques complètement différente :

    1) la solution au probleme ecologique des transports n'est pas la voiture : c'est la bonne organisation du teritoire ! construire des logement des usine et des magasin pour qu'on puisse vivre correctement sans se ruiner en transport ... helas actuellement il est interdit de construire des logement dans les zone industrielle ... il est interdit de travailler dans les cité dortoir ... et les supermarché sont encore ailleurs ... daonc le premier progrès ecologique a faire est d'arreter d'interdire les bonne solution

    il y a un siecle les patron d'usine comprenait qu'il etait difficile de trouver des ouvrier si les ouvriers ne pouvaient pas se loger corectement a proximité ( il n'existait pas de moyen de transport ) il etait donc indispensable de construire des logement ... maintenant la facilité de transport permet d'oublier de faire des logements

    2)j'aime bienla batterie au plom pour son bas prix , mais il faut bien reconnaitre qu'elle est hors course pour les vehicule electrique ... son probleme n'est pas que le poids par wh , mais encore pire sa faible durée de vie si on lui demande trop de puissance ... impossible d'utiliser une batterie au plomb pour une autonomie de 1 h , elle sera usée trop vite ... il faut absolument une batterie 10 fois plus grosse calculé pour 10 h pour se decharger a une puissance plus raisonable et ne pas s'user trop vite ... et 10 heure d'autonomie pour une voiture electrique c'est trop lourd ... c'est juste bon pour chariot elevateur ou le poids est indispensable pour la stabilité , dans les chariot elevateur a moteur thermique on met des contrepoid en fonte !

    les lithium ion supportent une decharge en 1 h sans reduction de durée de vie , donc sont bien adapté a une voiture electrique pas trop lourde a autonomie pas trop grande

    il n'y a rien a inventer , les element lithium 18650 des ordinateur portable ont la bonne performance : utilisé par tesla et beaucoup d'autre ... des milliers de petit elements

    ça ne prouve pas que la voiture électrique est la bonne solution ! je pense que la bonne solution est d'abord la bonne gestion du territoire ... mais quand il y a besoin de véhicule électrique les lithium ion 18650 sont la solution !

    ça n’empêche pas non plus que quand il y a besoin de véhicule le moteur thermique n'a pas fini d’être utile !
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés
     

  3. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    10 082

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    il n'y a rien a inventer , les element lithium 18650 des ordinateur portable ont la bonne performance : utilisé par tesla ....
    D' ou tu sort cette info .
    _Les accu de portable ne supportent pas de fortes charges ou décharges que doivent supporter les batteries de voiture électrique .
    _Le format 18650 c' est petit (diamètre 18 longueur 65) et pour constituer une batterie de voiture il en faudrait une foultitude .
     

  4. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    cherche ce qu'il y a dans les tesla !

    les 18650 supportent bien une decharge en 1 heure ... leur fabrication est bien optimisé pour des grandes quantité

    le lithium ne peut pas etre manipulé a l'air libre ... l'humidité de l'air le detruit ! il est donc indispensable d'avoir des systeme de fabrication completement automatique sous atmosphere neutre ... il est finalement assez logique de faire tourner un systeme de fabrication standard en ne faisant qu'augmenter le nombre d'element

    le nombre d'element peut servir a augmenter la fiabilité si il y a un bon bms sachant deconnecter les element defectueux

    et pour la comutation de courant la aussi la technologie des transistor mos fet est favorable au fractionement ... 10 petit transistor bon pour 10 petit element ne sont pas plus cher qu'un gros transistor pour un element 10 fois plus gros ... il y a même avantage aux 10 petit transistor car il sont fabrique en garnde serie pour les bms des ordinateur portable actuel

    peut etre que quand le marché de la voiture electrique sera plus mur il y aura des composant mieux adapté , mais actuellement il faut utiliser ce qui est disponible au meilleur prix
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés
     

  5. Gwinver

    Date d'inscription
    octobre 2013
    Messages
    342

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Bonsoir.

    Les solutions miraculeuses n'existent pas.

    1) la solution au probleme ecologique des transports n'est pas la voiture : c'est la bonne organisation du territoire !
    Aujourd'hui, les deux parents d'une famille ont chacun un emploi, il faudrait donc arriver à trouver ces deux emplois à distance raisonnables. Il faudrait ensuite attendre un miracle pour qu'au moment de changer d'emploi (contraint ou forcé) le nouveau soit à faible distance.
    Il y a ensuite la vie de tous les jours, l'accès aux commodités, les besoins de transports pour les multiples activités de tous les membres de la famille, et une solution pour les départs en vacances.

    A moins d'une révolution équivalente à près de 100 ans d'évolution de nos modes de vie, il faut des moyens de transports flexibles. Une solution (ou un ensemble de solutions) devrait rende le même niveau de service qu'actuellement.
     


    • Publicité



  6. da23real

    Date d'inscription
    mars 2014
    Âge
    35
    Messages
    535

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Tiens petite anecdote, je parlais de cette sensation d'oubli des problèmes dans les voitures climatisées insonorisées des voitures "écologiques" le pr Belpomme va plus loin dans son chapitre sur le réchauffement climatique de son livre "ces maladies créées par l'homme" et note que les vitres teintées en bleu font voir la végétation en vert !!!
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi
     

  7. plumele

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Messages
    68

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Tiens petite anecdote, je parlais de cette sensation d'oubli des problèmes dans les voitures climatisées insonorisées des voitures "écologiques" le pr Belpomme va plus loin dans son chapitre sur le réchauffement climatique de son livre "ces maladies créées par l'homme" et note que les vitres teintées en bleu font voir la végétation en vert !!!
    Bonsoir,
    il faut être très méfiant concernant les affirmations du très médiatisé Pr. Belpomme dont les propos sont remis en cause par les scientitifiques
    comme par exemple sur le thème de l'électrosenssibilité dont il semble en faire profit (voir lien ci dessous)
    Il suffit de lire les documents du CIRC ou d'autre organisme digne de foi pour s'en rendre compte soi-même.
    Ses positions sont largement reprises par toutes sortes d'association.

    Ici un article de l'association AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique) sur le sujet
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2641
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2310
     

  8. da23real

    Date d'inscription
    mars 2014
    Âge
    35
    Messages
    535

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    En même temps que ce fameux livre de Belpomme j'en ai pris un de climatologie/météorologie à la bibliothèque dans lequel j'ai lu à propos des gazs à effets de serre que c'était notamment les imbrulés qui polluaient beaucoup, problème pour lequel il me semble avoir trouvé une solution très efficace sur les anciens véhicules. Mais plus en rapport avec ce sujet il y avait une critique des effets de l'urbanisation, avec ses phénomènes d'absorption de chaleur, ruissellement des eaux, etc... Alors un peu plus haut quelqu'un a enfin admis qu'il faudrait un changement de société en profondeur et non pas juste un changement de moteur, mais que c'est sacrément difficile. Enfin moi je vois une très bonne solution dans l'habitat mobile (on peut se loger au plus près du travail, au soleil en hiver, à l'ombre en été), à quoi on me répond systématiquement que tout le monde ne peut/veut pas vivre en camion, chose que je comprend très bien et ce n'est pas mon propos. Mais je ne comprends pas qu'on pose autant de problèmes à ceux qui veulent faire ce choix au lieu de les aider !

    Par contre il y a un domaine où il me semble qu'on pourrait facilement faire indirectement réduire la circulation: la restauration. En effet si on la favorisait (en réduisant les taxes par exemple) on réduit considérablement le nombre de petits trajets vers les supermarchés pour acheter des petits produits sur emballés, stockés (frigos, congélateurs, etc) cuits dans de multiples petits fours, etc... Au profit d'achat de produits frais en grande quantités, cuits à l'affilé dans un grand four qui reste chaud, etc (on suppose évidemment un repas pris au plus près du logement). Indirectement on réduit la circulation, les parkings, etc...
    Au contraire de ça il semble actuellement que les nuvels technologies poussent à l'uberisation de la restauration. Sans aucun avantage écologique, bien au contraire (alors que l'uberisation du logement pouvait réduire l'urbanisation)
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi
     

  9. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 789

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Belpomme ? Beurk !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  10. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    45
    Messages
    5 462

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    (en réduisant les taxes par exemple)
    Hello,
    1) Te souviens-tu de la TVA réduite 5,5% sur la restauration? Soit-disant ça allait augmenter la fréquentation via la baisse des prix et générer des embauches. Echec quasi-total.
    2) En gros, tu suggères que la France, grand pays de la cuisine petite et grande, aille moins au supermarché acheter de l'agro-alimentaire industriel pour aller bouffer au p'tit resto (matin/midi/soir/apéro-bouffe/repas ménager/repas de famille/... la totale et par tous temps) dont une majorité vendent de l'agro-alimentaire industriel acheté chez Métro réchauffé dans des micro-ondes en batterie (ou autres chaines industrielles McDo et cie). Polom polom polom...

    Concernant "l'ubérisation" de la restauration (vive la novlangue , en vrai français ça s'appelle la grande distribution professionnelle avec abus de position dominante), tu devrais en discuter avec un chauffeur de taxi de grande ville. Ils ont gueulé, maintenant ils se marrent. Bis repetita placet concernant AirBnB. Et, pour mémoire, à l'autre bout de l'agroalimentaire industriel côté fournisseur, les assises de l'agriculture il y a 2 mois cherchaient justement une issue à la sempiternelle crise des producteurs/éleveurs générée/amplifiée par l'abus de position dominante de la grande distribution professionnelle.

    Comme dit un collègue, avec des "si", moi je coupe du bois.

    @Gwynver : l'autosolisme multiple (genre 2-3 bagnoles + 1-2 scoot' par famille) n'est pas une fatalité obligatoire. C'est surtout culturel, et savamment entretenu/amplifié au max par tout le secteur automobile. A la maison, on a vécu 2 ans sans aucune bagnole, et la moto est sortie très très rarement au final. Sans aller jusqu'à cette extrémité, il y a largement moyen de moyenner.

    Chuss,
    Y.

    P.S. pour les vitres teintées qui font voir la végétation en vert, c'est grave Dr Belpomme? Nul que je suis, j'avais cru jusqu'ici que la chlorophylle était justement verte.
    Dernière modification par Yoghourt ; 15/11/2017 à 13h38.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  11. da23real

    Date d'inscription
    mars 2014
    Âge
    35
    Messages
    535

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    #### supprimé, hors sujet.
    Et je lisais d'ailleurs dans ce même bouquin que mes îlots de chaleur urbains peuvent favoriser des pluies torrentielles, qui à ma connaissance ne rechargent pas ou peu les nappes phréatiques. Si on arrive à reduire le nombre de parkings pour y faire repousser des arbres on limite donc l'effet îlots de chaleur et les risques d'inondations. Tout en rechargeant un peu plus les nappes. Et indirectement ces arbres peuvent apporter quelque nourriture locale (glands, châtaignes, noisettes, mûres, etc...)

    En tout les cas je rejoins tout à fait cet idée de juste milieu pour l'utilisation automobile... comme pour les ondes. Je ne supporte pas ces discours qui hurlent au retour au moyen âge des qu'on parle de limiter un peu le grand n'importe quoi.
    Dernière modification par JPL ; 16/11/2017 à 16h19.
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi
     

  12. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 471

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Par contre il y a un domaine où il me semble qu'on pourrait facilement faire indirectement réduire la circulation: la restauration. En effet si on la favorisait (en réduisant les taxes par exemple) on réduit considérablement le nombre de petits trajets vers les supermarchés pour acheter des petits produits sur emballés, stockés (frigos, congélateurs, etc) cuits dans de multiples petits fours, etc... Au profit d'achat de produits frais en grande quantités, cuits à l'affilé dans un grand four qui reste chaud, etc (on suppose évidemment un repas pris au plus près du logement). Indirectement on réduit la circulation, les parkings, etc...
    Au contraire de ça il semble actuellement que les nuvels technologies poussent à l'uberisation de la restauration. Sans aucun avantage écologique, bien au contraire (alors que l'uberisation du logement pouvait réduire l'urbanisation)
    et donc pour toi, aller au resto signifie aller à celui qui est au plus près du logement
    et aller "au magasin", c'est forcement à l'autre bout de la ville

    aller au supermarché, c'est forcement acheter que des produits surgelés, pour manger du surgelé
    aller au resto, c'est forcement du produit frais (épluche donc des patates pour 300 personnes, et tu comprendras que la majorité des restaurants ne font rien de frais, vu le nombre d'embauchés....qui se voit sur le prix affiché des menus)


    chez toi, le raisonnement m'a l'air souvent du ON vs OFF, l'un versus l'autre, et de manière totalement exclusive. Les reproches que l'on fait à l'un ne concernent pas l'autre. Les qualités que l'on accorde à l'un ne pourront pas être accordés à l'autre....

    "ah p'tain con, nous les supporteurs OM, on est des anges, et donc forcement, selon la logique de da23real, ceux du PSG sont forcement des enculés...."
     

  13. Chtulhu

    Date d'inscription
    novembre 2017
    Messages
    202

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour,

    C'est pas demain que la voiture électrique envahira les routes vu leurs prix et l'autonomie.

    De plus est-ce-que les batteries seront standardisées et facilement interchangeables en cas de défaut de l'une d'elles ?
    Grosse erreur, mais c'est normal de la faire, vous ne connaissez pas les coulisses de l'industrie qui est actuellement en phase de développement.
    C'est juste dommage d'affirmer de telles choses quand on en connait rien ou si peu.
    Vous verrez que le proche avenir vous donnera tort, plus vite que vous ne pensez.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.
     

  14. Chtulhu

    Date d'inscription
    novembre 2017
    Messages
    202

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    2 remarques complètement différente :

    1) la solution au probleme ecologique des transports n'est pas la voiture : c'est la bonne organisation du teritoire ! construire des logement des usine et des magasin pour qu'on puisse vivre correctement sans se ruiner en transport ... helas actuellement il est interdit de construire des logement dans les zone industrielle ... il est interdit de travailler dans les cité dortoir ... et les supermarché sont encore ailleurs ... daonc le premier progrès ecologique a faire est d'arreter d'interdire les bonne solution

    il y a un siecle les patron d'usine comprenait qu'il etait difficile de trouver des ouvrier si les ouvriers ne pouvaient pas se loger corectement a proximité ( il n'existait pas de moyen de transport ) il etait donc indispensable de construire des logement ... maintenant la facilité de transport permet d'oublier de faire des logements

    2)j'aime bienla batterie au plom pour son bas prix , mais il faut bien reconnaitre qu'elle est hors course pour les vehicule electrique ... son probleme n'est pas que le poids par wh , mais encore pire sa faible durée de vie si on lui demande trop de puissance ... impossible d'utiliser une batterie au plomb pour une autonomie de 1 h , elle sera usée trop vite ... il faut absolument une batterie 10 fois plus grosse calculé pour 10 h pour se decharger a une puissance plus raisonable et ne pas s'user trop vite ... et 10 heure d'autonomie pour une voiture electrique c'est trop lourd ... c'est juste bon pour chariot elevateur ou le poids est indispensable pour la stabilité , dans les chariot elevateur a moteur thermique on met des contrepoid en fonte !

    les lithium ion supportent une decharge en 1 h sans reduction de durée de vie , donc sont bien adapté a une voiture electrique pas trop lourde a autonomie pas trop grande

    il n'y a rien a inventer , les element lithium 18650 des ordinateur portable ont la bonne performance : utilisé par tesla et beaucoup d'autre ... des milliers de petit elements

    ça ne prouve pas que la voiture électrique est la bonne solution ! je pense que la bonne solution est d'abord la bonne gestion du territoire ... mais quand il y a besoin de véhicule électrique les lithium ion 18650 sont la solution !

    ça n’empêche pas non plus que quand il y a besoin de véhicule le moteur thermique n'a pas fini d’être utile !
    Idem.
    Que vous aimiez la batterie au plomb n'apporte rien de démonstratif, si ce n'est que le plomb est un toxique puissant pour les sous sols notamment...
    Le format 18650 n'est pas l'avenir et Tesla non plus d'ailleurs, son mérite est d'avoir su donner l'impulsion au remplacement d'un domaine devenu obsolète (la voiture thermique) qui a fait son temps.
    Comme tout changement dans les usages il faudra du temps, non pas sur la faisabilité technologique mais sur l'acceptation d'un nouveau modèle.
    Sinon je suis d'accord avec vous pour la notion de proximité, nous ne faisons que réinventer ce qui a existé depuis des millénaires, et que certains nous ont fait oublier pour leurs seuls profits...
    Même si finalement nous sommes tous un peu coupable, de manière relative, de vouloir toujours plus à n'importe quel prix.
    Dernière modification par Chtulhu ; 19/11/2017 à 12h07.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.
     

  15. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 503

    Re : Le problème du mythe de la voiture écologique

    Les industriels de l'automobile voient le développement imposé par des modes gouvernementales et flairent l'argent possible, les industriels des matières premières sont contraints par des disponibilités de matières premières, des normes gouvernementales et les rapports de force politique.

    Le véhicule électrique ne réclame pas les mêmes matières premières que les véhicules thermiques et elles ne sont pas disponibles pour "l'avenir radieux" que vous chantez.
    Il va falloir des méga-mines sur des territoires contrôlés à coups de canon pour vos voitures "écologiques".
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. L'empreinte écologique d'une vieille voiture
    Par bernard_lemonnier dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 13/09/2014, 15h13
  2. Question/Réponse - TopTen : acheter une voiture écologique
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2014, 11h27
  3. Voiture écologique : réaliste ou pas ?
    Par Pouknouki dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/08/2013, 14h04
  4. QR - TopTen : acheter une voiture écologique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/05/2010, 00h16
  5. voiture électrique : vraiment écologique ?
    Par Minouchon2007 dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 08/04/2008, 09h59