Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 28 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 406

Les déçus du plancher chauffant.

  1. Sarri

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    45
    Messages
    215

    Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour,
    Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l'installation de cet émetteur de chaleur.
    Pourquoi cette proposition? Tout simplement pour m'aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant dans ma future maison (monomur de 37,5 ou briques + Homatherm, 10cm + 5cm, avec enduit direct sur fibre de bois). Le plancher chauffant est, tout comme les PAC, à la mode et je me méfie des modes. Mon chauffage sra alimenté par une chaudière à granulés.
    J'attends vos remarques avec impatience.

    -----

     


    • Publicité



  2. Tonia

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Aube en Champagne
    Âge
    53
    Messages
    940

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour Sarri,
    personnellement je n'ai pas choisi cette solution pour chauffer ma maison, mais je connais pas mal de monde qui l'a fait, et ils en sont tous très contents... les planchers chauffants basse température d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux qui faisaient gonfler les jambes d'il y a qq décennies, et ils sont d'un confort certain... et plus de radiateurs plus ou moins grâcieux et au dépoussiérage toujours ch...
    Tonia
     

  3. JMBIL

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Nord Ouest
    Âge
    51
    Messages
    124

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Salut,

    que la PAC soit une mode (boostée par le crédit d'imôt), à la rigueur.

    Mais le plancher chauffant, à ma connaissance, ne date pas d'hier. (1950-60 ?)
    Cependant tu as un peu raison dans le sens où son avenir pourrait-être de disparaitre au profit de ... rien (batiment + performant).
     

  4. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Amplaing dans l'Ariège entre Foix et Tarascon
    Âge
    49
    Messages
    4 893

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonsoir,
    C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    Et après plus besoin de te poser la question radiateur ou planché, ce sera ni l’un ni l’autre et surtout pas de PAC mais seulement 2 ou 3 petits convecteurs et un petit poêle à bois, rien de plus.
    En recherchant les discutions d’Herakles tu trouveras aussi plein d’astuces pour diminuer encore plus ta conso (mur trombe, véranda au Sud et Hypocauste etc.)
    Mieux vaut investir dans une isolation et des astuces qui dureront la vie de la maison que dans une PAC qu’il faudra remplacer dans 10 ans avec en plus les couts d’entretien annuels .
    A+
     

  5. Sarri

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    45
    Messages
    215

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonsoir,
    C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    A+
    On a un R compris entre 4 et 4,5 pour les murs donc on est largement au dessus de la RT 2005.
     


    • Publicité



  6. SebMP35

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    region rennaise
    Âge
    48
    Messages
    1 134

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Et la reponse classique qui consiste a dire, on mets quelques radiateurs electriques et un petit poele a bois ... Il ne faut pas oublier que le chauffage electrique, c'est un rapport 2,58 en energie primaire en etant sympa ...
    Allez vous avez fait une maison trés bien isolé comme ce que propose Sarri, vous n'avez pas de système de stockage saisonnier ou de serre .... Bref un architecture un peu classique mais bien orienté.
    Vous allez arriver a des besoins de chauffage de l'ordre de 20 kWh/m2. Si vous faites 50% avec du bois et 50 % en electrique .... Pour fournir les 50 % bois avec un poele a bois de 80 % de rendement et un coef Ef/Ep de 0,6, on arrive à 7,5 kWh/m2. Les 10 kWh/m2 d'elec ... cela fait 25,8 et nous sommes deja a 33 pour le chauffage. Vous rajoutez 16 pour l'ECS avec du solaire, 7 pour l'éclairage et 5 pour la ventilation et hop total : 61 kWh/m2 ...
    Pas facile de faire une maison BBC quand on mets quelques radiateurs electriques.
    Bien sur, personne n'est obligé de faire une maison BBC au sens réglementaire du truc.

    Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe .... Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai. Je n'ose même pas imaginer le fonctionnement dans un maison avec un R de 4,5 dans les murs et le reste dans la ligné...
    Il ne faut pas dans ce cas de systeme de chauffe avec de l'inertie mais quelque chose de réactif et garder la masse pour stocker les apports solaires.
    Enfin ce n'est que mon point de vue.
     

  7. silenzio

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Legé 44650
    Âge
    50
    Messages
    206

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Pour les radiateurs :

    inertie limitée et réactivité, possibilité d'ajouter des robinets thermostatiques pour réguler au mieux , possibilité de stocker les apports solaires dans le sol du batiment, possibilité de choix de l'énergie et au besoin du mode de diffusion de la chaleur... Place prise au sol ou sur le mur

    Pour le plancher chauffant :

    Inertie importante et réactivité limitée, obligation de réguler et de prévoir les apports finement pour obtenir une température décente sans surchauffe pour du bioclimatique (importance moindre pour du non-bioclimatique), choix de l'énergie , uniformité des températures dans les pièces , pas de stockage possible des apports ou très limité , possibilité de faire du solaire...

    En vrac et à trier...
     

  8. DA02

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    CYSOING (59)
    Âge
    40
    Messages
    83

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Chataxe Voir le message
    minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    J'ai un peu de mal à te comprendre sur ce point.

    moi-même j'envisage de placer 16 cm de fibre de bois avec un enduit dessus.
    ceci, combiné avec une structure en panneau de bois massif contrecollé ou avec notre bon vieux parpaing...

    Pour le reste, nous sommes d'accord.
    Pourquoi installer un système couteux en achat et en entretien quand on peut utiliser cet argent à meilleur escient...
     

  9. robin30

    Date d'inscription
    avril 2006
    Messages
    219

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Sarri Voir le message
    Bonjour,
    Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l'installation de cet émetteur de chaleur.
    Pourquoi cette proposition? Tout simplement pour m'aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant
    si tu demande qu'aux déçus, tu n'aura ques des avis défavorables et forcément tu va choisir les radiateurs.......
     

  10. rbobeda

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Avignon
    Âge
    46
    Messages
    648

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Les déçus du PC... Je dois faire partie de ceux là car cette année, je me chauffe au bois, bien que j'aie la possibilité de le faire au gaz avec PC. En fait, je ne suis pas déçu des PC, j'ai la maison qui va bien avec : pisé, bcp d'inertie mais isolation moyenne, bcp de vitrage au sud mais peu de surchauffes grâce à qq centaines de tonnes de terre qui tamponnent les apports, donc un confort très correct. Cela dit, j'ai fait ce choix il y a 5 ans, par facilité je l'avoue, parce que l'objectif énergétique n'était pas la priorité à l'époque, même s'il était quand même important à mes yeux à ce moment, et aussi pour le cas d'une éventuelle revente de la maison à des personnes pour qui le bois n'est pas une solution acceptable. Grâce à la mitoyenneté par deux côtés de la maison, je consomme environ 65 kWh/m²/an pour chauffage+eau chaude+cuisine en énergie finale (gaz), donc un peu moins en chauffage bois. Aujourd'hui je n'hésiterais pas à me passer complètement de ces PC pour effectuer un déplacement de budget dans de l'isolation supplémentaire. Il y a 5 ans, on raisonnait encore différemment. Et l'année prochaine, je vais faire encore qq travaux d'isolation, parce que c'est encore ce qui rapporte le plus, surtout quand on le fait soit même.
    De toute façon, et ça a bien été dit, les émetteurs basse t° sont très peu compatibles avec des apports solaires conséquents si le bâtiment est très bien isolé. Le bois est la meilleure solution d'appoint, à condition de choisir un poêle de puissance adaptée (ei pas trop forte, ce qui est souvent le cas) encore qu'il soit possible de faire de petites flambées, mais le chauffage au bois a un meilleure rendement "à fond" (moins de suies) et à condition que ce ne soit qu'un appoint. L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)
     

  11. remyb

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    45
    Messages
    1 503

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable.
    et automatisable.

    Pour assurer la fonction Hors Gel en cas d'absence hivernale dans une maison bien isolé, ça me semble une bonne solution. Parfaitement complémentaire au bois "buche" (et un investissement très limité !).
    Idem pour un chauffage de salle de bain.
     

  12. Sarri

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    45
    Messages
    215

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par robin30 Voir le message
    si tu demande qu'aux déçus, tu n'aura ques des avis défavorables et forcément tu va choisir les radiateurs.......
    Les avantages du plancher chauffant, on les connait tous et ils nous sont présentés (vomis???) par 80 % chauffagistes qui veulent vous refourguer un PC associé à une PAC. J'ai toujours du mal à croire à l'objectivité d'un gars qui veut te vendre un truc... Je préfère donc peser le pour et le contre de ce type d'émetteur avant de faire un choix définitif.

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe .... Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai.
    C'est pour éviter ce style d'abération que je préfère demander l'avis de tous. Investir dans une isolation correcte et jeter l'énergie par les fenêtres paraît ridicule!


    La régulation d'un PC avec pièces au Sud ayant des baies vitrées et des pièces au nord sans apport est-il utopique selon vous?
     

  13. SebMP35

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    region rennaise
    Âge
    48
    Messages
    1 134

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)
    Globalement parfaitement d'accord avec toi mais il faut préciser que c'est dans le cas d'une maison optimisée et avec une part bois importante.
    Il y a beaucoup (peut-être uniquement dans mon entourage) de gens qui disent se chauffer au bois et qui a coté de cela ont une facture énergétique électrique de 10 000 ou 12 000 kWh (en plus des 6 ou 8 steres de bois quand ce n'est pas plus)
     

  14. SebMP35

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    region rennaise
    Âge
    48
    Messages
    1 134

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Sarri Voir le message
    La régulation d'un PC avec pièces au Sud ayant des baies vitrées et des pièces au nord sans apport est-il utopique selon vous?
    Cela dépends de l'utopique et des objectifs ...
    Oui vous aurez au moins la température désiré dans vos pièces, ce n'est pas dure.
    Maintenant, est-ce qu'il n'y aura pas de "gaspillage" avec fenêtres ouvertes en hiver ? Je suis quasi sur que non.
    Est-ce qu'il y aura beaucoup de stockage des apports solaires, cela dependra de l'inertie de la maison et de la régulation du PC.
    En regardant la météo, on sait souvent s'il y aura de l'ensoleillement le lendemain ou le surlendemain ou le .......
     

  15. fxt

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    53

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    alors je suis d'accord avec SebMP35, un PC n'est pas compatible avec une maison tres bien isolé.
    j'ai une maison classique comme on dit donc avec une isolation moyenne, un plancher chauffant, un étage avec des radiateurs et une chaudière gaz.
    je suis très content de mon PC mais je vais quand même en dire du mal :
    1. le réglage est très difficile même avec 2 sondes (exterieure et intérieur) surtout si l'on a des apports solaires importants.
    2. l'inertie d'un PC est très importante donc on ne peut pas fonctionner en mode arrêt/marche ce qui pose problème avec les chauffages d'appoints comme les poeles ou en intersaison.

    J'ai réussi à trouver un réglage correcte qui me permet de ne pas surchauffer quand il y a du soleil ou quand j'allume mon poele mais ca prend du temps. j'ai passé un temps fou à régler la pente, la correction de celle-ci quand il fait plus chaud.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. plancher chauffant ou plancher bois
    Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2008, 01h29
  2. Pb plancher chauffant
    Par Le Vosgien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2007, 11h59
  3. [Thermique] Pb plancher chauffant
    Par JES69 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 23h43
  4. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 20h28
  5. Plancher chauffant
    Par 22970P dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/12/2006, 15h06