Répondre à la discussion
Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 406

Les déçus du plancher chauffant.




  1. #1
    Sarri

    Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour,
    Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l'installation de cet émetteur de chaleur.
    Pourquoi cette proposition? Tout simplement pour m'aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant dans ma future maison (monomur de 37,5 ou briques + Homatherm, 10cm + 5cm, avec enduit direct sur fibre de bois). Le plancher chauffant est, tout comme les PAC, à la mode et je me méfie des modes. Mon chauffage sra alimenté par une chaudière à granulés.
    J'attends vos remarques avec impatience.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Tonia

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour Sarri,
    personnellement je n'ai pas choisi cette solution pour chauffer ma maison, mais je connais pas mal de monde qui l'a fait, et ils en sont tous très contents... les planchers chauffants basse température d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux qui faisaient gonfler les jambes d'il y a qq décennies, et ils sont d'un confort certain... et plus de radiateurs plus ou moins grâcieux et au dépoussiérage toujours ch...
    Tonia

  4. #3
    JMBIL

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Salut,

    que la PAC soit une mode (boostée par le crédit d'imôt), à la rigueur.

    Mais le plancher chauffant, à ma connaissance, ne date pas d'hier. (1950-60 ?)
    Cependant tu as un peu raison dans le sens où son avenir pourrait-être de disparaitre au profit de ... rien (batiment + performant).


  5. #4
    chataxe

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonsoir,
    C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    Et après plus besoin de te poser la question radiateur ou planché, ce sera ni l’un ni l’autre et surtout pas de PAC mais seulement 2 ou 3 petits convecteurs et un petit poêle à bois, rien de plus.
    En recherchant les discutions d’Herakles tu trouveras aussi plein d’astuces pour diminuer encore plus ta conso (mur trombe, véranda au Sud et Hypocauste etc.)
    Mieux vaut investir dans une isolation et des astuces qui dureront la vie de la maison que dans une PAC qu’il faudra remplacer dans 10 ans avec en plus les couts d’entretien annuels .
    A+

  6. #5
    Sarri

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonsoir,
    C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    A+
    On a un R compris entre 4 et 4,5 pour les murs donc on est largement au dessus de la RT 2005.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Et la reponse classique qui consiste a dire, on mets quelques radiateurs electriques et un petit poele a bois ... Il ne faut pas oublier que le chauffage electrique, c'est un rapport 2,58 en energie primaire en etant sympa ...
    Allez vous avez fait une maison trés bien isolé comme ce que propose Sarri, vous n'avez pas de système de stockage saisonnier ou de serre .... Bref un architecture un peu classique mais bien orienté.
    Vous allez arriver a des besoins de chauffage de l'ordre de 20 kWh/m2. Si vous faites 50% avec du bois et 50 % en electrique .... Pour fournir les 50 % bois avec un poele a bois de 80 % de rendement et un coef Ef/Ep de 0,6, on arrive à 7,5 kWh/m2. Les 10 kWh/m2 d'elec ... cela fait 25,8 et nous sommes deja a 33 pour le chauffage. Vous rajoutez 16 pour l'ECS avec du solaire, 7 pour l'éclairage et 5 pour la ventilation et hop total : 61 kWh/m2 ...
    Pas facile de faire une maison BBC quand on mets quelques radiateurs electriques.
    Bien sur, personne n'est obligé de faire une maison BBC au sens réglementaire du truc.

    Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe .... Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai. Je n'ose même pas imaginer le fonctionnement dans un maison avec un R de 4,5 dans les murs et le reste dans la ligné...
    Il ne faut pas dans ce cas de systeme de chauffe avec de l'inertie mais quelque chose de réactif et garder la masse pour stocker les apports solaires.
    Enfin ce n'est que mon point de vue.

  9. #7
    silenzio

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Pour les radiateurs :

    inertie limitée et réactivité, possibilité d'ajouter des robinets thermostatiques pour réguler au mieux , possibilité de stocker les apports solaires dans le sol du batiment, possibilité de choix de l'énergie et au besoin du mode de diffusion de la chaleur... Place prise au sol ou sur le mur

    Pour le plancher chauffant :

    Inertie importante et réactivité limitée, obligation de réguler et de prévoir les apports finement pour obtenir une température décente sans surchauffe pour du bioclimatique (importance moindre pour du non-bioclimatique), choix de l'énergie , uniformité des températures dans les pièces , pas de stockage possible des apports ou très limité , possibilité de faire du solaire...

    En vrac et à trier...

  10. Publicité
  11. #8
    DA02

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Chataxe Voir le message
    minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double .
    J'ai un peu de mal à te comprendre sur ce point.

    moi-même j'envisage de placer 16 cm de fibre de bois avec un enduit dessus.
    ceci, combiné avec une structure en panneau de bois massif contrecollé ou avec notre bon vieux parpaing...

    Pour le reste, nous sommes d'accord.
    Pourquoi installer un système couteux en achat et en entretien quand on peut utiliser cet argent à meilleur escient...

  12. #9
    robin30

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Sarri Voir le message
    Bonjour,
    Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l'installation de cet émetteur de chaleur.
    Pourquoi cette proposition? Tout simplement pour m'aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant
    si tu demande qu'aux déçus, tu n'aura ques des avis défavorables et forcément tu va choisir les radiateurs.......

  13. #10
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Les déçus du PC... Je dois faire partie de ceux là car cette année, je me chauffe au bois, bien que j'aie la possibilité de le faire au gaz avec PC. En fait, je ne suis pas déçu des PC, j'ai la maison qui va bien avec : pisé, bcp d'inertie mais isolation moyenne, bcp de vitrage au sud mais peu de surchauffes grâce à qq centaines de tonnes de terre qui tamponnent les apports, donc un confort très correct. Cela dit, j'ai fait ce choix il y a 5 ans, par facilité je l'avoue, parce que l'objectif énergétique n'était pas la priorité à l'époque, même s'il était quand même important à mes yeux à ce moment, et aussi pour le cas d'une éventuelle revente de la maison à des personnes pour qui le bois n'est pas une solution acceptable. Grâce à la mitoyenneté par deux côtés de la maison, je consomme environ 65 kWh/m²/an pour chauffage+eau chaude+cuisine en énergie finale (gaz), donc un peu moins en chauffage bois. Aujourd'hui je n'hésiterais pas à me passer complètement de ces PC pour effectuer un déplacement de budget dans de l'isolation supplémentaire. Il y a 5 ans, on raisonnait encore différemment. Et l'année prochaine, je vais faire encore qq travaux d'isolation, parce que c'est encore ce qui rapporte le plus, surtout quand on le fait soit même.
    De toute façon, et ça a bien été dit, les émetteurs basse t° sont très peu compatibles avec des apports solaires conséquents si le bâtiment est très bien isolé. Le bois est la meilleure solution d'appoint, à condition de choisir un poêle de puissance adaptée (ei pas trop forte, ce qui est souvent le cas) encore qu'il soit possible de faire de petites flambées, mais le chauffage au bois a un meilleure rendement "à fond" (moins de suies) et à condition que ce ne soit qu'un appoint. L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)

  14. #11
    remyb

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable.
    et automatisable.

    Pour assurer la fonction Hors Gel en cas d'absence hivernale dans une maison bien isolé, ça me semble une bonne solution. Parfaitement complémentaire au bois "buche" (et un investissement très limité !).
    Idem pour un chauffage de salle de bain.

  15. #12
    Sarri

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par robin30 Voir le message
    si tu demande qu'aux déçus, tu n'aura ques des avis défavorables et forcément tu va choisir les radiateurs.......
    Les avantages du plancher chauffant, on les connait tous et ils nous sont présentés (vomis???) par 80 % chauffagistes qui veulent vous refourguer un PC associé à une PAC. J'ai toujours du mal à croire à l'objectivité d'un gars qui veut te vendre un truc... Je préfère donc peser le pour et le contre de ce type d'émetteur avant de faire un choix définitif.

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe .... Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai.
    C'est pour éviter ce style d'abération que je préfère demander l'avis de tous. Investir dans une isolation correcte et jeter l'énergie par les fenêtres paraît ridicule!


    La régulation d'un PC avec pièces au Sud ayant des baies vitrées et des pièces au nord sans apport est-il utopique selon vous?

  16. #13
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    L'électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c'est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)
    Globalement parfaitement d'accord avec toi mais il faut préciser que c'est dans le cas d'une maison optimisée et avec une part bois importante.
    Il y a beaucoup (peut-être uniquement dans mon entourage) de gens qui disent se chauffer au bois et qui a coté de cela ont une facture énergétique électrique de 10 000 ou 12 000 kWh (en plus des 6 ou 8 steres de bois quand ce n'est pas plus)

  17. #14
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Sarri Voir le message
    La régulation d'un PC avec pièces au Sud ayant des baies vitrées et des pièces au nord sans apport est-il utopique selon vous?
    Cela dépends de l'utopique et des objectifs ...
    Oui vous aurez au moins la température désiré dans vos pièces, ce n'est pas dure.
    Maintenant, est-ce qu'il n'y aura pas de "gaspillage" avec fenêtres ouvertes en hiver ? Je suis quasi sur que non.
    Est-ce qu'il y aura beaucoup de stockage des apports solaires, cela dependra de l'inertie de la maison et de la régulation du PC.
    En regardant la météo, on sait souvent s'il y aura de l'ensoleillement le lendemain ou le surlendemain ou le .......

  18. #15
    fxt

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    alors je suis d'accord avec SebMP35, un PC n'est pas compatible avec une maison tres bien isolé.
    j'ai une maison classique comme on dit donc avec une isolation moyenne, un plancher chauffant, un étage avec des radiateurs et une chaudière gaz.
    je suis très content de mon PC mais je vais quand même en dire du mal :
    1. le réglage est très difficile même avec 2 sondes (exterieure et intérieur) surtout si l'on a des apports solaires importants.
    2. l'inertie d'un PC est très importante donc on ne peut pas fonctionner en mode arrêt/marche ce qui pose problème avec les chauffages d'appoints comme les poeles ou en intersaison.

    J'ai réussi à trouver un réglage correcte qui me permet de ne pas surchauffer quand il y a du soleil ou quand j'allume mon poele mais ca prend du temps. j'ai passé un temps fou à régler la pente, la correction de celle-ci quand il fait plus chaud.

  19. #16
    silenzio

    Smile Re : Les déçus du plancher chauffant.

    En fait il faudrait adapter le nombre et la disposition des circuits aux pièces et à leur orientation :

    Au nord on reste classique

    A l'est (chambres) :
    chauffage classique et régulation pour avoir (léger)un coup de chauffe le matin...

    A l'ouest...plus compliqué :
    Je propose un circuit qui ne passe que hors des zones exposées au soleil alimenté comme à l'est et un second en appoint pour les coups de froid ;en fait lorsque la température de consigne ne peut être atteinte avec le premier circuit...

    Au sud idem qu'à l'ouest sauf que la régulation ne devra chauffer le second circuit que pendant la nuit et laisser refroidir la dalle pour stocker a minima en journée...

    Il suffit de rajouter 2 EV pour couper les circuits secondaires avec un pilotage par thermostats programmables couplés avec des cellules crépusculaires...

    Ou alors encore plus extrème supprimer le circuit exposé au soleil et le remplacer par un chauffage d'appoint instantané !

    Reste quand même le problème du poele/cheminée à gérer...

  20. #17
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Mais est-ce bien raisonnable de compliquer a l'excès si l'on peut reduire les besoins de chauffage a moins de 20 kWh/m2 ....

  21. #18
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par fxt Voir le message
    J'ai réussi à trouver un réglage correcte qui me permet de ne pas surchauffer quand il y a du soleil ou quand j'allume mon poele mais ca prend du temps. j'ai passé un temps fou à régler la pente, la correction de celle-ci quand il fait plus chaud.
    Avec des radiateurs, j'ai passé une quinzaine de jours en partant d'une connaissance nul du problème .... les réglages initiaux des chauffagistes et du technicien de la marque ne fonctionnaient pas ... Pour eux il était impossible de chauffer une maison avec des températures si basse dans des radiateurs .... ils ne se basaient que sur la sonde externe ..

  22. #19
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par silenzio Voir le message
    En fait il faudrait adapter le nombre et la disposition des circuits aux pièces et à leur orientation :
    Que ceux qui ne tiennent pas compte de ce point retournent à leurs chères études.......
    Mes maisons depuis 1982 sont avec PC basse température et je ne changerait pour rien au monde, pour le confort que permets ce type de chauffage, même température partout, Tº pouvant être inférieure de 1/2º par rapport à un autre chauffage, jamais froid aux pieds, bref il y à des bouquins sur les avantages comparés des différents types de chauffage sans écouter les vendeurs de PAC, isolation importante mais également inertie importante ne sont pas incompatibles avec le PC, pour mon compte et en prime je me sers du PC pour le rafraichissement en été, c'est d'ailleurs la que la PAC a sa plus grande utilité.

  23. #20
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    bonsoir,

    Personnellement je suis très satisfait de mon plancher chauffant ( maison ancienne 1789 et bien isolée , avec petites fenêtres). Seul petit bémol : en intersaison il n'est pas assez réactif. Solution ,comme l'ont fait plusieurs personnes de mon entourage : rajouter un ou deux radiateur classique dans la pièce, surtout si un circuit radiateur est déjà présent (pour le chauffage à l'étage ).

    Pourtant si j'avais à construire du neuf je n'opterais pas pour cette solution; ce serais une maison super bien conçue avec consommation d'énergie nulle (ou TB consommation) donc pas besoin de PC . Maison un peu + cher au départ mais vite rentabilisée.

    a+ REM

  24. #21
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    bonsoir,
    Seul petit bémol : en intersaison il n'est pas assez réactif. Solution ,comme l'ont fait plusieurs personnes de mon entourage : rajouter un ou deux radiateur classique dans la pièce, surtout si un circuit radiateur est déjà présent (pour le chauffage à l'étage ).
    Et dans ce cas, les radiateurs cela suffit aussi a chauffer la maison sans problème si elle est bien isolée ...

    Il faudrait aussi s'entendre sur le "bien isolée". Si c'est isolée comme les "normes" depuis une dizaine d'année, je dirais plutot normalement ou moyennement isolée.

  25. #22
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour ,

    Il est juste que des radiateurs classiques peuvent être largement suffissant pour chauffer une toutes les pièces . Mais en plein hiver ( Est de la France ) le chauffage au sol est bien plus agréable et la répartition de la chaleur plus uniforme( avec 21 ° on a la même sensation de chaleur qu'avec 22,5 ° pour les radiateurs, même dans une maison "bien " isolée), d'ou économie.

    Il est aussi vrai que bien isolé n'est pas un terme très précis et chaque personne peut se faire une idée différente.Dans mon cas:
    - murs : en torchis 15cm( argile + paille ) + 15 cm de laine de verre GR32
    - plafonds interm.du RDC et du 1 er étage :20 cm de Laine GR32
    - sous le toit : 22,5 cm laine de roche ( en 2 couches croisées)
    - aucun pont thermique
    -18 fenêtres bois double vitrage ( de 1987, gros point faible à améliorer )
    La structure est en bois ( colombages ) ,isolation par l'intérieur, aucun pont thermique.
    Détail : en été 2003 les T° max. atteintes au RDC , 1 ét., combles étaient respectivement de 24,5,° -- 25,2° -- 27,1 ° ( sans clim. )

    Cordialement , REM

  26. #23
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Et a l'Est de la France (Allemagne, Suisse, Autriche .. ) , certains arrivent a construire des maison trés confortable avec comme vecteur de chauffage l'air .... ces maisons là sont juste "tres bien isolée". Ce sont des maisons passives.
    Bref je ne doute pas que le plancher chauffant ce soir performant, mais on peut trés bien avoir une trés bonne sensation de chaleur avec des radiateurs et même sans .... Ce qui est nécessaire c'est que la température des parois ne soient pas faible .....
    A température air égale, j'ai plus le sentiment de froid chez des amis a quelques km avec un PC que chez moi. La différence, le niveau d'isolation essentiellement ... eux une mob normal d'il y a 7 ans, moi plutôt version normes de ...plus tard.
    Dans mon ancienne maison avec des radiateurs aussi, le sentiment était inversé ... cette maison etait "bien" isolée ... aux normes de 1991 !

  27. #24
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Et a l'Est de la France (Allemagne, Suisse, Autriche .. ) , certains arrivent a construire des maison trés confortable avec comme vecteur de chauffage l'air .... ces maisons là sont juste "tres bien isolée". Ce sont des maisons passives.
    Bref je ne doute pas que le plancher chauffant ce soir performant, mais on peut trés bien avoir une trés bonne sensation de chaleur avec des radiateurs et même sans .... Ce qui est nécessaire c'est que la température des parois ne soient pas faible .....
    A température air égale, j'ai plus le sentiment de froid chez des amis a quelques km avec un PC que chez moi. La différence, le niveau d'isolation essentiellement ... eux une mob normal d'il y a 7 ans, moi plutôt version normes de ...plus tard.
    Dans mon ancienne maison avec des radiateurs aussi, le sentiment était inversé ... cette maison etait "bien" isolée ... aux normes de 1991 !
    J'ai bien peur que quand on parle de PC il ne soit question d'un terme générique, il y a PC et ....PC c'est comme l'isolation faible,forte, très forte excellente, je crois qu'il faudrait également classer les PC, déjà electrique, hydrauliques, bien ou mal calculés, enbourbés ou non....
    Quand tu parles de cloison froide il ne faut pas oublier .....le plancher il m'est très souvent arrivé d'avoir à table d'une maison isolée et chauffée par radiateurs d'avoir chaud à la tête, mais tellement froid au pieds que j'ai trouvé cela très très inconfortable.

  28. #25
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    J'ai bien peur que quand on parle de PC il ne soit question d'un terme générique, il y a PC et ....PC c'est comme l'isolation faible,forte, très forte excellente, je crois qu'il faudrait également classer les PC, déjà electrique, hydrauliques, bien ou mal calculés, enbourbés ou non....
    Quand tu parles de cloison froide il ne faut pas oublier .....le plancher il m'est très souvent arrivé d'avoir à table d'une maison isolée et chauffée par radiateurs d'avoir chaud à la tête, mais tellement froid au pieds que j'ai trouvé cela très très inconfortable.
    Certes, mais peut-on dire qu'il s'agisse d'une maison bien isolée si le sol n'a pas été pris en compte ?
    Une chose qui met tout le monde d'accord sur la notion de bien isolé ou mal isolé, de solution économique ou non, c'est l'analyse a posteriori. En deux mots : combien consommez-vous chaque année (exprimé en kWh ou en m3 de gaz, ou autre énergie). Et bien sûr, pour quelle surface ou volume (encore mieux) chauffé, et dans quelle région ?

    Allez, je commence : pour 560 m3/175 m² environ chauffés au gaz avec planchers chauffants, j'ai passé l'hiver dernier environ 8000 kWh pour une occupation permanente (je travaille chez moi) àproximité d'Avignon (DJU 2100, base 18°C) uniquement pour le chauffage, un peu moins de 11800 en tout (ch+eau chaude+cuisine).

  29. #26
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Il faudrait aussi ajouter la température de consigne, car rem67 nous parle de 21° - 22,5° alors que pour moi la température standard en zone jour est plutot de 19°, et moins pour les chambres.

  30. #27
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Dans mon ancienne maison a 3 km de la nouvelle, personne dans la maison ne se promenait pied nu en cette saison.
    Aujourd'hui, les enfants passent leur temps pieds nus si l'on ne dit rien. La différence ? non pas un plancher chauffant mais bien l'isolation.
    Sous la chappe et sous la dalle (en gros 22 cm de materiaux ), il y a 10 cm d'isolant.
    Je ne sais pas mesurer sa température de surface mais je suis sur que cela n'a rien a voir avec l'ancien. Le mode de chauffage lui est le même.

    Pour l'anayse a posteriori des conso, je ne eux rien dire si ce n'est que depuis debut septembre pour chauffage, ecs et cuisson, nous sommes a 50 m3 de gaz pour 160 m2 chauffés avec des radiateurs. 2 adultes et 3 enfants.
    Dernière modification par SebMP35 ; 19/11/2008 à 14h30.

  31. #28
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Certes, mais peut-on dire qu'il s'agisse d'une maison bien isolée si le sol n'a pas été pris en compte ?
    Isolé ne veut pas dire qu'il soit chaud, car la chaleur ayant tendance à monter les radiateurs ne peuvent pas le chauffer.
    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Pour la consommation totale:
    Pour le chauffage, le rafraichissement, l'éclairage, la fourniture de l'eau, l'arrosage (3000 m2) agrumes, fruits à noyaux, potager 200 m2, la cuisine, les 3 congélateurs........7500 KW ( 3200 Tarif normal + 4300 Tarif nuit ) auquels il faut ajouter 2 bouteilles de Butane, mais nous faisons nos confitures, notre charcuterie, notre pain... etc et l'eau est à 60m.
    Nous sommes au Portugal dans une maison ancienne restaurée (je j'ai pas pu faire ce que je désirais ) environ 400 m3. 21º en permanence dans la salle de bains.

  32. #29
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Isolé ne veut pas dire qu'il soit chaud, car la chaleur ayant tendance à monter les radiateurs ne peuvent pas le chauffer.
    Dans une maison bien isolée, l'air chaud au plafond ne s'échappe pas, il part vers les murs, ne s'échappe pas non plus, donc chauffe par convection l'air plus froid en dessous. Les parois chaudes rayonnent les unes vers les autres (plafond vers sol, mur vers mur) donc au final la température s'homogéinise. La dalle qui est isolée absorbe au final la température ambiante. C'est je pense le phénomène que décrit SebMP35.

  33. #30
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Dans une maison bien isolée, l'air chaud au plafond ne s'échappe pas, il part vers les murs, ne s'échappe pas non plus, donc chauffe par convection l'air plus froid en dessous. Les parois chaudes rayonnent les unes vers les autres (plafond vers sol, mur vers mur) donc au final la température s'homogéinise. La dalle qui est isolée absorbe au final la température ambiante. C'est je pense le phénomène que décrit SebMP35.
    Si vous le dites, je n'ai pas fait cette expérience, je pense plus tôt à une stratification des températures en fonction de l'altitude en l'absence de mouvements d'air, l'air chaud monte et le PC fait ressentir une sensation de chaleur point barre, c'est une loi de la physique, mais je ne suis ni installateur ne vendeur de PC, je fais part de mon expérience et ne cherche à convaincre personne, c'est le titre qui m'a attiré "les déçus du PC", bon vous avez compris que je ne suis pas déçu, d'autre part j'ai tout installé et cela m'est revenu certainement moins cher que tout autre type de chauffage.
    Au fait une précision le fait d'aller chercher l'eau pour l'arrosage et l'eau de la maison me coûte 500 KW /an environ.
    Le surpresseur non chiffré, le pain 60 kW......
    Dernière modification par benaciate ; 19/11/2008 à 15h22. Motif: précision

Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. plancher chauffant ou plancher bois
    Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2008, 01h29
  2. Pb plancher chauffant
    Par Le Vosgien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2007, 11h59
  3. [Thermique] Pb plancher chauffant
    Par JES69 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 23h43
  4. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 20h28
  5. Plancher chauffant
    Par 22970P dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/12/2006, 15h06