Répondre à la discussion
Page 2 sur 17 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 506

Les déçus du plancher chauffant.



  1. #31
    remyb

    Re : Les déçus du plancher chauffant.


    ------

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    je pense plus tôt à une stratification des températures en fonction de l'altitude en l'absence de mouvements d'air
    Dans une maison passive, la principale source de chaleur, c'est le soleil qui passe au travers des vitres et qui chauffe... le sol !

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Dans une maison passive, la principale source de chaleur, c'est le soleil qui passe au travers des vitres et qui chauffe... le sol !
    Pas d'accord avec la phrase " La principale source de chaleur, c'est le soleil qui passe au travers des vitres", que ce soit le soleil c'est évident mais le rendement est bien meilleur avec un capteur thermique, ou un mur trombe ou une véranda, bref la dalle pour moi c'est peu et difficile à exploiter (sans PC.....!)
    Mais si vous pensez que le PC ne vaut rien il me semble impossible de vous convaincre, moi je ne pense pas que la maison passive soit ridicule, mais compte tenu des températures d'exploitation d'un PC je trouve qu'il a parfaitement sa place dans ce type de maison.
    Un dispositif permettant de stocker des calories fournies par des capteurs thermiques peut suffire à réaliser un chauffage entièrement solaire par PC car sa température de fonctionnement étant de l'ordre de 25º en Tº moyenne.

  4. #33
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Mais quel est l'intéret de monter une usine à gaz (capteurs solaires et PC) dans une maison qui n'en a pas besoin ?

  5. #34
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Si vous le dites, je n'ai pas fait cette expérience, je pense plus tôt à une stratification des températures en fonction de l'altitude en l'absence de mouvements d'air, l'air chaud monte et le PC fait ressentir une sensation de chaleur point barre, c'est une loi de la physique, mais je ne suis ni installateur ne vendeur de PC, je fais part de mon expérience et ne cherche à convaincre personne, c'est le titre qui m'a attiré "les déçus du PC", bon vous avez compris que je ne suis pas déçu, d'autre part j'ai tout installé et cela m'est revenu certainement moins cher que tout autre type de chauffage.
    Au fait une précision le fait d'aller chercher l'eau pour l'arrosage et l'eau de la maison me coûte 500 KW /an environ.
    Le surpresseur non chiffré, le pain 60 kW......
    Le PC chauffe essentiellement par rayonnement, il ne chauffe pas l'air, ou très peu. Il chauffe ce qu'il "voit". La stratification est en effet réelle car l'air absorbe une petite partie du rayonnement, mais elle est assez marginale dans le ressenti. Les mouvements d'air sont donc assez faibles, et contrairement à ce qu'on pourrait penser, plus on s'éloigne du PC, donc plus on monte, moins on ressent la chaleur.

    Bon, merci pour les consos, qui fixent un peu les choses. Mais au sud du Portugal (benaciate ??) j'avoue être étonné du simple besoin d'un chauffage. Avec une t° moyenne pour Lisbonne de 14 °C en décembre et janvier, et encore plus du besoin d'un émetteur type PC. J'ai l'impression que la grosse part de la conso vient surtout des auxiliaires et usages spécifiques, en effet.

    >>Pas d'accord avec la phrase " La principale source de chaleur, c'est le soleil qui passe au travers des vitres"

    C'est la base du bioclimatisme. Et un PC n'est absolument pas adapté à ce type de construction très isolée, pour un pb de régulation essentiellement (gros apports solaires+PC=surchauffes) Le fait que la source soit du solaire actif n'y change rien. Qui plus est, le gain direct a un bien meilleur rendement. Pour une maison moins isolée et possédant de l'inertie, en revanche, il y a un intérêt. Cela dit, pour mon cas perso, ce serait à refaire aujourd'hui, je mettrais le budget chaudière+PC dans une meilleure isolation.
    Il y a eu de nombreux fils sur le sujet.

  6. #35
    silenzio

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    En réalité ce type de problématique peut se poser lors d'une rénovation avec isolation sérieuse et orientation quelconque ;Le PC solaire serait alors une réponse parfaitement justifiée...

  7. #36
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    . Mais au sud du Portugal (benaciate ??) j'avoue être étonné du simple besoin d'un chauffage. Avec une t° moyenne pour Lisbonne de 14 °C en décembre et janvier, et encore plus du besoin d'un émetteur type PC.
    En ce moment il fait 2º la nuit, l'isolation des maisons au Portugal totalement inconnue, toutes les maisons en construction actuellement sont avec multiples pont thermiques, piliers béton et remplissage en briques avec poly machin entre les deux briques, mais les piliers béton font l'épaisseur du mur, pas de pannelles, les dalles donnent directement sur l'extérieur.
    Pas question de mettre des grandes baies vitrées au Sud cela ne correspond pas à l'habitat existant d'une part et de plus ce serait inhabitable en été.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    J'ai l'impression que la grosse part de la conso vient surtout des auxiliaires et usages spécifiques, en effet.
    C'est vrai je viens d'estimer la conso des congélateurs et je suis d'accord.
    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Pour une maison moins isolée et possédant de l'inertie, en revanche, il y a un intérêt.
    Je n'ai jamais dit que ma maison était super isolée, je l'ai isolée par l'extérieur pour supprimer les ponts tH, le sol bien sûr et le dessus de la dalle, pour l'inertie les murs font 80 cm d'épaisseur.
    En ce qui concerne les maisons passives, j'ai du louper un truc, il n'y a donc pas de chauffage dans les maisons passives, pas de capteurs thermiques ou autres et quand il n'y a pas de soleil que fait-on, on allume deux lampes de 100 W dans la SDB.?
    Je vais aller faire un tour dans la file indiquée et je ferai mon méa-culpa si je suis convaincu.
    Silenzio a dit : En réalité ce type de problématique peut se poser lors d'une rénovation avec isolation sérieuse et orientation quelconque ;Le PC solaire serait alors une réponse parfaitement justifiée...
    C'est un peu cela l'orientation n'est pas quelconque, mais les contraintes urbanistiques font que le modèle passif est inapplicable.
    De tt façon je suis super confortable pour un coût très raisonnable.

  8. Publicité
  9. #37
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Mais quel est l'intéret de monter une usine à gaz (capteurs solaires et PC) dans une maison qui n'en a pas besoin ?
    Un PC une machine à gaz, première nouvelle, c'est simplement des tubes posés dans une dalle flottante qui existe de toute manière, sur un treillis qui existe également quoique un peu moins fort.
    Quand aux capteurs thermiques, je ne connais aucun moyen plus efficace pour fournir de l'eau chaude, de là à se servir du retour pour chauffer le PC ou est l'usine ?

  10. #38
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bien je suis allé faire un tour sur le fil maisons passives, cela est entendu, je n'ai pas les moyens, les matériaux auxquels vous faites allusion n'existent pas à la vente partout en France, et si le problème est la chaleur en Alsace que dire ici au Portugal.
    Pour suivre l'idée de l'usine à gaz, beaucoup de constructeurs prévoient quand même un chauffage.

  11. #39
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    A voir ci-dessous : maison avec simple appoint de chauffage, murs en briques isolés avec du liège (du Portugal), 135 m² hab., conso prévue de 1300 kWh pour le chauffage, autant pour l'eau chaude (solaire).
    http://www.architecturenaturelle.com/projets-101.html
    La t° intérieure n'est toujours pas descendue sous les 20°C aujourd'hui, 19 novembre, malgré des nuits assez fraiches. Le système de chauffage : un radiateur de 2 kW dans chaque logement (la maison est constituée de 2 logements mitoyens). C'est en Ardèche, donc des hivers plutôt ventés et froids quand même.
    Un plancher chauffant dans ce projet, outre le fait de générer de l'inconfort à cause du solaire passif qui représentent 80% des apports, aurait coûter plus cher que le surcoût d'isolation qui a permis de s'en passer, et aurait générer de l'inconfort en été en privant la construction de la majeure partie de son inertie.
    La construction sur terre-plein isolé permet de ne pas avoir de sol froid même en décembre. Les apports solaires passifs sont captés directement par la masse accumulatrice au sol, et par des murs capteurs.
    Rien de sorcier là dedans, ce n'est pas la même logique que les maisons passives, pas de matériaux réellement spécifiques ni très coûteux, pas de systèmes complexes. Mais la conception est rigoureuse, l'isolation est faite par l'extérieur, et les épaisseurs calculées au plus juste.

  12. #40
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    J'ai peur que l'on soit hors sujet, je répondais sur l'éventuelle déception apportée par un plancher chauffant, pas sur les vertus comparées des différentes manières de construire.
    Pour moi le PC est un moyen de chauffage, certes pas facile à gèrer et donc inadapté à toute construction manquant d'inertie, le mien ne délivre pas 4KW, il en est loin, dans mon ancienne maison en bretagne il devait délivrer 5 KW malgré qu'en 1982 on ne faisait pas tout ce battage sur les économies d'énergie.
    Je ne souhaite pas prendre position sur tel ou tel projet car incapable de le faire, en principe les constructions en bois n'ont pas d'inertie dans les murs d' ou l'utilisation du sol pour absorber le surplus de puissance des apports solaires, ce qui empêche de faire un PC, mais ce n'est pas une raison pour dénigrer ce type de chauffage.

  13. #41
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Je ne dénigre pas ce type de chauffage, ce n'est pas mon propos, et d'ailleurs c'est ce que j'ai chez moi, je dis simplement que s'il y a qq chose à dénigrer POUR DU NEUF, c'est le chauffage lui-même, car il est aussi simple de s'en passer au profit d'un simple appoint dont l'usage ne sera que ponctuels qq heures par jour, sur une période de chauffe réduite à qq semaines. Il ne faut pas confonfre les besoins de pointe de l'appoint de chauffage, qui ne peuvent pas être délivrés par un PC seul si on veut un bon confort thermique, et les besoins de base, pour lesquels le PC doit en principe être dimensionné. Encore une fois : tout dépend du bâtiment qui va autour.
    le

  14. #42
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour,

    J'ai eu l'occassion de " vivre " à plusieurs reprises dans des maisons passives ( récentes ) et même un fois ( 1 nuit ) dans une maison à bilan énergétique positif( en Allemagne du nord ) Mes impressions:

    Ces maisons sont de vrais "usines à gaz" , contrairement à ce que l'on peut croire, car le soleil n'est pas utilisable souvent ,surtout en hiver , et il faut bien garder et produire du chaud.

    Ces maisons sont quasiment toutes des planchers bois ( y compris SDB) la sensation pieds froids étant limitée. Une seule avait une pièce en carrellage ( et sans PC ): désagréable si on a l'habitude d'un PC.

    Dans ces maisons il faut en hiver s'habituer a y vivre à la " dure": T° 19/20° maxi dans les pièces à vivre et beaucoup moins dans les autres pièces. Ceci n'est certainement pas du gout de tout le monde.

    Pour en revenir au sujet ,beaucoup de propriétaires regrettent le PC ( qu'ils avaient déjà connu auparavant) malgré une isolation (et une conception) de leur maison poussée à l'extrême.Aussi pour une maison situé dans une région avec un bon ensoleillement et régulier le PC n'aura pas la même importance que pour un région froide et brumeuse en hiver .Pour moi on ne peut pas être déçu d'un PC et dans tous les cas de figure je le ferais poser en vue d'une éventuelle utilisation ultérieure. Surtout vu le prix actuellement très abordable .

    Cordialement
    REM

  15. Publicité
  16. #43
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    Dans ces maisons il faut en hiver s'habituer a y vivre à la " dure": T° 19/20° maxi dans les pièces à vivre et beaucoup moins dans les autres pièces. Ceci n'est certainement pas du gout de tout le monde.


    Mon dieu ? Il faut mettre un pull l'hiver ? Quelle horreur !

    Pourtant, l'ademe dit

  17. #44
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    En ce qui concerne le chauffage dont on peut se passer au profit d'un appoint surdimentionné, car le projet qu'il m'a été donné à voir parlait de 4 KW+ 4 Capteurs solaires, ce qui fait une puissance installée non négligeable, je suis tout à fait d'accord et cela ne peut s'appliquer comme tu le dis qu'a une construction neuve.
    Ma maison n'est pas neuve elle date probablement de plus d'un siècle j'ai donc je pense utilisé les moyens qui étaient à ma disposition, quand a la PAC elle ne tourne jamais en dehors des heures creuses et globalement 2/3 mois l'hiver et 2 mois l'été, ce qui colle parfaitement avec l'inertie de la maison qui est de l'ordre de 8/10 heures.
    Il est vrai que je n'aurai pas du participer à cette file, car je ne suis pas déçu, pendant une grande partie de l'année je ne chauffe (par les capteurs) que la SDB et la pièce commune, l'utilisation nécessaire est le rafraichissement, car avec 35º à l'ombre il faut absolument faire qq chose, je suis contre tout type de clim et seul le PC me permets de maintenir dans les chambres une Tº n'excédant pas 23º.
    Quand au prix j'ai retrouvé la facture 720m de tube pour 400 Euros TTC, j'ai déjà construit deux maisons, je ne pense pas en faire une troisième, mais il est vrai qu'une maison passive m'intéresserai, mais que l'on ne me dise pas que des tuyaux dans la dalle plus des capteurs solaires correspondent à une usine à gaz, même si l'on y ajoute la PAC (450 Euros).

  18. #45
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    benaciate, je le dis et je le répète : Quand on a la possibilité de s'en passer, mettre des tuyaux dans la dalle, installer des capteurs solaire, une pompe de circulation, un vase d'expansion, un ballon tampon, avec les contraintes d'entretien et les risques de fuite que ça comporte, c'est une usine à gaz. Pour citer mon exemple, je construis une MOB à avec poêle à bois + quelques panneaux rayonnants et pour baisser mon cout énergétique je vais installer l'ECS solaire : croyez bien que cette installation j'aurais aimé m'en passer, parce que ça a un coût, il faut l'entretenir et espérer que ça pète pas pour inonder un jour la maison. En matière de sobriété énergétique, les choses les plus simples sont souvent les meilleures.

  19. #46
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai eu l'occassion de " vivre " à plusieurs reprises dans des maisons passives ( récentes ) et même un fois ( 1 nuit ) dans une maison à bilan énergétique positif( en Allemagne du nord ) Mes impressions:
    Enfin un retour d'expérience.
    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    Ces maisons sont de vrais "usines à gaz" , contrairement à ce que l'on peut croire, car le soleil n'est pas utilisable souvent ,surtout en hiver , et il faut bien garder et produire du chaud.


    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    Pour moi on ne peut pas être déçu d'un PC et dans tous les cas de figure je le ferais poser en vue d'une éventuelle utilisation ultérieure. Surtout vu le prix actuellement très abordable .
    REM


    Remarque, sans faire tourner le chauffage dans les chambres j'ai 17º dans les chambres en hiver, dans un PC on est jamais obligé de faire fonctionner tous les circuits, il suffit d'avoir un témoin de débit par circuit pour éventuellement rééquilibrer l'installation.

    Cordialement,
    João

  20. #47
    Linn

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour
    PC or not PC?
    Evidemment que tout le monde n'arrivera jamais à se mettre d'accord!
    J'ai bien l'impression, pour résumer, que c'est une question de goût.
    Certains veulent vivre toute l'année pieds nus et en Tshirt. D'autres trouvent normal de mettre des chaussons et un pull lorsqu'il fait -5° dehors.
    Certains ne veulent rien faire d'autres que d'appuyer sur un bouton. D'autres aiment faire leur feu dans le poêle.
    etc... tout dépend des attentes de chacun, et beaucoup aussi de la conception (on parle bien d'une maison neuve, dans le cas de Sarri non?) de la maison par rapport au solaire passif.
    Ca me rappelle les discussions sur la pertinence d'un PDM dans une maison bioclimatique. La notion de confort et de contrainte est tellement subjective!

    Sur combien d'apports solaires passifs peux-tu compter Sarri? Ta maison aura-t-elle beaucoup d'inertie (je pense que oui d'après ta description) C'est déterminant pour savoir s'il te faut plutôt un chauffage réactif ou inertiel
    MOB et PDM (photos sous mon profil)

  21. #48
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    benaciate, je le dis et je le répète : Quand on a la possibilité de s'en passer, mettre des tuyaux dans la dalle, installer des capteurs solaire, une pompe de circulation, un vase d'expansion, un ballon tampon, avec les contraintes d'entretien et les risques de fuite que ça comporte, c'est une usine à gaz. Pour citer mon exemple, je construis une MOB à avec poêle à bois + quelques panneaux rayonnants et pour baisser mon cout énergétique je vais installer l'ECS solaire : croyez bien que cette installation j'aurais aimé m'en passer, parce que ça a un coût, il faut l'entretenir et espérer que ça pète pas pour inonder un jour la maison. En matière de sobriété énergétique, les choses les plus simples sont souvent les meilleures.
    Soyons sérieux l'ECS solaire c'est quoi a part comme tu dis des capteurs, un circulateur, un vase d'expansion, un ballon ........ Tu en es au stade de projet, j'habite dans des maisons avec PC depuis 26 ans, soyons cool et respectons les idées des autres et essayons de réfléchir avant de balancer plusieurs fois "Usine à gaz " sans aucun fondement.
    Moi je ne te dis pas que j'aurai peur que le poêle mette le feu à la maison, que la régulation de ce type de chauffage doit être assez compliqué, que cela fait de la poussière, qu'il faut l'approvisionner, faire des ramonages ect...............
    Et combien cela coûte ce type de poêle ???? es-tu représentant de la marque ?

  22. Publicité
  23. #49
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    Bonjour
    PC or not PC?
    Evidemment que tout le monde n'arrivera jamais à se mettre d'accord!
    J'ai bien l'impression, pour résumer, que c'est une question de goût.
    Certains veulent vivre toute l'année pieds nus et en Tshirt. D'autres trouvent normal de mettre des chaussons et un pull lorsqu'il fait -5° dehors.
    Certains ne veulent rien faire d'autres que d'appuyer sur un bouton. D'autres aiment faire leur feu dans le poêle.
    etc... tout dépend des attentes de chacun, et beaucoup aussi de la conception (on parle bien d'une maison neuve, dans le cas de Sarri non?) de la maison par rapport au solaire passif.
    Ca me rappelle les discussions sur la pertinence d'un PDM dans une maison bioclimatique. La notion de confort et de contrainte est tellement subjective!

    Sur combien d'apports solaires passifs peux-tu compter Sarri? Ta maison aura-t-elle beaucoup d'inertie (je pense que oui d'après ta description) C'est déterminant pour savoir s'il te faut plutôt un chauffage réactif ou inertiel
    Tu as parfaitement raison, quoique le coup de Tshirt soit un peu exagéré, revenons au cas Sarri qui à décidé de faire une maison comme il l'entendait avec des briques Monomur et une isolation extérieure, je n'ai rien à dire sur ce choix, dès lors il a à sa disposition une inertie moyenne et une isolation bonne donc il lui reste le choix des modes de chauffage, à priori c'est effectivement la quantité d'apports solaires à sa disposition ainsi que la climatologie de son coin et les contraintes qu'il consent a assumer, la disposition des énergies et leur coût dans la région et la somme dont il dispose, il me semble que nous n'avons pas assez d´éléments pour répondre.
    A+

  24. #50
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    je l'ai isolée par l'extérieur pour supprimer les ponts tH, le sol bien sûr et le dessus de la dalle, pour l'inertie les murs font 80 cm d'épaisseur.
    C'est déjà une très bonne démarche , avec de tels murs

    Au Portugal , il est courant de mettre des bow-windows contre les murs , ou coursives vitrées , dans certaines régions

    Suppposez que vous ayiez un ou plusieurs de ces éléments sur la façade SUD ,, avec petit ventilo forcant une circulation d'air en boucle entre bow-window et l'intérieur : il y a donc apport solaire qui sera piègé dans les murs , et restitué la nuit , d'ou économie de chauffage jusqu'à un tiers sur toute l'année

    Avec quoi avez vous isolé vos murs ? j'aimerais voir des photos du chantier , voir comment on traite ce type d'isolation en dehors de nos frontières .

    Quant aux PC , j'en ai fait mettre là où ils sont le plus indiqués = cabinets dentaires , maisons de ville , appartements peu ensoleillés , séjours de trop grande hauteur ...

  25. #51
    rbobeda

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    En ce qui concerne le chauffage dont on peut se passer au profit d'un appoint surdimentionné, car le projet qu'il m'a été donné à voir parlait de 4 KW+ 4 Capteurs solaires, ce qui fait une puissance installée non négligeable, je suis tout à fait d'accord et cela ne peut s'appliquer comme tu le dis qu'a une construction neuve.
    Pour info, les capteurs solaires sont seulement à pour l'eau chaude, pour lesquels ils sont nécessaires si l'ont veut vraiment baisser sa conso d'électricité , je suis parfaitement d'accord. Cela dit, l'ECS solaire est une vrai usine à gaz pour ce projet (tout est doublé du fait qu'il y a 2 logements et 2 locataires donc 2 compteurs EDF). Quant à l'appoint surdimensionné, c'est vrai, il est surdimensionné : 2*2 kW, alors que 2* 1.5 kW auraient théoriquement suffit pour couvrir les besoins de pointe (quand la t° tombe à -10°C) mais vu le prix, on a préféré assurer (90 € pièce).
    L'essentiel est de ne pas s'en servir beaucoup, la puissance de pointe ne donnant pas d'information sur la quantité d'énergie dépensée.

    Pour en revenir au sujet : ce que je peux dire, c'est que dans une construction de ce type, non seulement le PC serait décevant, mais en plus il serait quasiment inutilisable du fait des apports solaires qui engendreraient des surchauffes régulières.
    Autre souci, notamment quand on a des étés très chauds, comme c'est le cas ici : le PC oblige à isoler sous la chape chauffante. Donc à perdre la quasi totalité de l'inertie du terre-plein. Ce qui engendre des problèmes de surchauffes aussi en été, ce qui se démontre d'ailleurs très facilement en faisant une simulation thermique dynamique. D'où la nécessité de climatiser et/ou utiliser le PC en raffraichissement, donc de consommer plus.
    Donc on est cool, on respecte les idées des autres, leurs choix, bien sûr, mais les lois de la physique sont les mêmes pour tout le monde. On cherche dans ce fil à déterminer les avantages et les inconvénients de ce type d'émetteur, les réponses du gerne "moi, ça me va très bien et je ne changerai pour rien au monde" n'apportent rien si elles sont hors contexte. Je l'ai déjà dit et je le redis, et je suis d'accord sur ce point avec Beniciate, le PC peut être une solution très satisfaisante dans certains cas. Mais de moins en moins dans le neuf, et sans être bien clairvoyant, on peut prédire sa disparition prochaine, comme celle de tous les chauffages centraux à eau chaude, d'ici qq années du fait du durcissement des réglementations thermiques.

  26. #52
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Moi je ne te dis pas que j'aurai peur que le poêle mette le feu à la maison, que la régulation de ce type de chauffage doit être assez compliqué, que cela fait de la poussière, qu'il faut l'approvisionner, faire des ramonages ect...............
    Et combien cela coûte ce type de poêle ???? es-tu représentant de la marque ?
    C'est votre droit le plus absolu de ne pas vouloir de poele. Je respecte totalement. Et me prendre pour un représentant en quelque chose, alors que je n'ai fait qu'expliquer pourquoi un PC pouvait être superflu, c'est un peu fort.

    Si le terme usine à gaz vous fait peur, libre à vous de penser qu'un tel système est simple, et si vous êtes capable de le mettre en oeuvre vous même, bravo vous êtes débrouillard. Entre rien du tout et un système à circulation de fluide forcé, on à quand meme le droit de dire "usine à gaz", d'autant que je ne suis pas le seul à le dire.

  27. #53
    benaciate

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    C'est déjà une très bonne démarche , avec de tels murs
    Avec quoi avez vous isolé vos murs ? j'aimerais voir des photos du chantier , voir comment on traite ce type d'isolation en dehors de nos frontières . ..
    Voir Message Personnel

  28. #54
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Dans mon post précédent j'avais utilisé le terme " usine à gaz " .Je ne pensais pas au PC qui est , avec son générateur d'énergie ( bois , pellets, fioul ...) un ensemble relativement simple ( ceci est mon avis personnel) autant au point de vue fonctionnement que mise en place. Bien sûr ne pas en mettre est encore plus simple!

    "Usine à gaz " pour les maisons à TB consommation ou passives , oui, parce que de nombreux éléments doivent être bien gérés pour arriver à un résultat de fonctionnement correct ansi que pour un confort d'utilisation potable ( panneaux solaires, panneaux photovoltaïques, ventilation, volets et stores automatiques,chauffage d'appoint....) Habitations bourrées d'électroniques . Vrai en tout cas pour les régions froides et peu ensoleillées .

    REM

  29. Publicité
  30. #55
    dylt35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour
    Je construis une maison que j'essaye de rendre basse consommation et mon moyen de chauffage principal sera le poele.
    Je pose quand même un plancher chauffant pour les raisons suivantes
    . Je le fais moi même donc surcout assez faible (tuyau PER + collecteurs)
    . il n'est pour le moment pas alimenté mais j'espère bien un jour le coupler à une installation solaire en drain back ou autre ?
    . Ma maison a de la masse et de l'inertie (enfin j'espère vu qu'elle n'est pas terminée).
    . Pour la revente, même si je ne l'envisage pas, je pense que c'est un plus.
    . Un jour, je trouverais peut être la contrainte du bois trop pénible.
    ...
    Construction bioclimatique terminée.

  31. #56
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonsoir ,
    @ dylt35

    Excellente décission de prévoir un PC

    REM

  32. #57
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    T'es tu renseigné sur le principe des "murs chauffants " ?

    Voir par exemple sur google : "hélioterre "

    le principal avantage est de permettre la construction se la maison sur un terre-plein avec une forte isolation périmétrique autour des fondations = excellent inertie et gestion des approts solaires par les vitrages nettement améliorée , plus de surchauffe à craindre avec un tel sol épais en été , favorisant un rafraîchissement nocturne .

    Ce ne sera pas le cas avec une chape mince isolée par dessous , assez rapide à se refroidir ou à se réchauffer(3 à 5 heures ) , voir l'argumentation très pertinente de Rbobeda la-dessus .

    Un mur chauffant peut se mettre au milieu de la maison , chauffer deux pièces en même temps..et être chauffé par capteurs solaires ..

  33. #58
    greg-landes

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    ce sujet tombe a pic!!!!!!!!!

    je suis autonconstructeur,pour des raisons de budegt limité et je debute les travaux en fevrier d'une maison de plein pied de 17.5 X 8.5m dans les landes,isolation interieure en plaque de polyurethane de 10cm (r=4.35), brique type otibric (r=0.75), contre coison en brique de 4cm, plafond idem et cloison de distribution en placo......

    je pense installer avec l'aide d'un ami electricien un plancher chauffant electrique.le cout de ce pc sera donc faible.je comptai y adjoindre un poele scan ou un peole cheminée de faible puissance.......

    avec un R de 5 dans mes murs, 7 dans mon toit (30cm de ouate de celulose), si j'en croit les commentaires de ce sujet, mes murs sont suffisament islolés pour pouvoir me contenter d'un poele et de quelques radiateurs electriques radiants dans les autres pièces.......? pourtant je me dit que ce plancher chauffant va me couter seulement le prix du matos...... soit environ 1500 euros.Que faire?????? je precise que dans notre idée, la cheminée n'a qu'un aspect plaisir..puis le temps de l'allumer le soir, que ca chauffe......alors qu'un PC electrique avec thermostat, quand on rentre d'une journée de labeur, il fait chaud!!!!!!!!!!

  34. #59
    poulif

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Le reproche qu'on pourrait faire au PC électrique, c'est que c'est une technologie captive : pas de possibilité de changer de source de chauffage ensuite. Du coup c'est dommage d'avoir fait un plancher chauffant. Par contre ça soutient parfaitement la comparaison avec les radiateurs électrique puisque c'est la même techno et le cout d'installation est même inférieur (1500€ c'est vraiment peu).

    Par contre, au vu de votre projet, il est sans doute préférable de faire une chape lourde, donc pas de PC, pour stocker les apports solaire s'il y a lieu. Je ne vais pas vous faire la rengaine sur l'isolation extérieure ?

  35. #60
    silenzio

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Attention au confort d'été avec ton projet...
    Sinon tu as une vraie fausse bonne idée avec ton PC électrique qui va te lier à un fournisseur d'énergie et à l'abonnement qui va bien avec !

Page 2 sur 17 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. plancher chauffant ou plancher bois
    Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2008, 00h29
  2. Pb plancher chauffant
    Par Le Vosgien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2007, 10h59
  3. [Thermique] Pb plancher chauffant
    Par JES69 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 22h43
  4. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 19h28
  5. Plancher chauffant
    Par 22970P dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/12/2006, 14h06
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...