Répondre à la discussion
Page 4 sur 17 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 506

Les déçus du plancher chauffant.



  1. #91
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.


    ------

    - chaudière HS Baltic 32 KW très basse T° avec ECS + régulation
    elle fait combien de surface ta maison ??? un château bien isolé ou une maison mal isolée ?? ou tu habites dans les Ardennes ?

    32KW , ca me paraît beaucoup pour une construction de 2003 ..

    La maison F.. construite en 1984 (R toiture =4 et R murs =2.9) avec options bioclim( véranda active ..etc..) de 240m2 , se contentait d'un appoint électrique de 6 KW .. et d'un foyer semi-ouvert avec récupérateur de chaleur ...

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour,
    @ herakles

    Je vais être un peu hors sujet mais bon .

    Ma maison est très loin du chateau ( heureusement!), avec une bonne isolation ( mais il y a mieux). Par contre elle n'est pas neuve, elle date de 1784 ( 2 siècles avant la maison F...) , et est située en Alsace (climat continental souvent assez rude en automne / hiver).
    surface totale : 240 m2
    surface chauffée :180 m2 ( 140 m2 à 22,5 °, 40 m2 à 18 ° ).
    isolation : murs R entre 3,75 et 5,00( 12,5 à 15 cm de LV GR32 + torchis 14 cm, toiture R = 6 ( 22,5 de LR), fenêtres DV de 1982 ( point faible ), pas de ponts thermiques ( structure et planchers bois )cons. de fioul pour chauff. 1750 L/an ( env. 9,7L/ m2 / an )+ 250 L pour ECS ( 4 pers.)

    La chaudière a été volontairement surdimenssionée ( pour 180 m2 il me fallait 18 KW ) parce que d'une part 60 m2 env.à chauffer seront rajoutés prochainement aux 180 m2, d'autre part il est prévu de rajouter env.150 m2 en 2010 (partie de grange ).Le total à chauffer sera donc d'env. 390m2. Ce type de chaudière ( danoise ) se surdimenssionne souvent aussi pour avoir moins d'enclenchements du bruleur et pour avoir une + grande réserve d'ECS. Elle fonctionne en fait comme un ballon de stockage d'env. 400 L bien isolé.
    Vu qu'il s'agit d'une maison à colombage je ne peux malheureusement pas faire d'isolation extérieure ; l'emplacement ainsi que les petites fenêtres ne permettent pas non plus de profiter au max. du soleil .

    Bien sûr, si j'avais à construire du neuf , je ferais comme toutes les personnes de mon entourage, maison passive , avec PC pour les pièces comportant du carrelage. A quelques kms de chez moi se trouvent de nombreux constructeurs qui ont fait leurs preuves depuis de longues années.

    Cordialement
    REM

  4. #93
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    J'ai oublié:
    l'année prochaine le bois va remplacer le fioul ( chaud. à gazéification ), je chaufferai un peu + propre.

    REM

  5. #94
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    ( env. 9,7L/ m2 / an )+
    ok ..en admettant que 1l de fuel = 10Kwh , on est à 97 kwh/m2/an... y a du chemin à faire pour arriver aux 45Kwh/m2 an des maisons passives...

    tu as une VMC Df ? c'est plutôt bien adapté à l'Alsace , un peu moins par ici ...

    Compte tenu du volume habitable(450m3) et des hivers longs en Alsace , une DF haut de gamme doit pouvoir récupérer l'équivalent de 2500 à 3300 Kwh sur l'air extrait (en supposant une température moyenne de -0°C sur 3 mois) soit l'équivalent de 250 à 300l de fuel..

  6. #95
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    C'est juste, le chemin pour arriver au passif sera long ( et dur ).Mais mon but premier est déjà d'arriver à la maison basse consommation. Je pensais y arriver en remplaçant les vieilles fenêtres DV par des fen.bois /alu triple vitrage ( quatruple pour les + exposées )et en changeant la porte d'entrée ( qui n'est pas de bonne qualité ).

    Je n'ai pas de VMC, la mise en oeuvre étant extrêmement difficille. Les murs intérieurs sont " habillées "en partie en bois , sous le toit tout est utilisé , pas de vrai cave ( cave voutée) ,mais j'y pense . Il faudra que j'étudie ça de + près. Economiser 250 L de fioul ne serait pas trop mal.

    Par contre,à moins de me tromper, je pensais que pour le passif il fallait être à une consom. primaire chauf. de 15 KW/m2/an, 50 KW/m2/an étant le chiffre à atteindre pour les maisons basse consommation . Il faut que je fasse des recherches.

    REM

  7. #96
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    une maison passivhaus, c'est 15 kWh/m2 de besoin pour le chauffage et 120 kWh/m2 ep pour tous les usages. Méthode de calcul phpp (tableau excel).
    Une maison BBC a la francaise, c'est 50 kWh/m2 ep (modulo la region et l'alti) pour le chauffage, l'ecs, la ventilation et les auxiliares. Méthode de calcul RT2005.
    Pour info sur du BBC, l'eclairage ce sera environ 7 kWh/m2 ep etl'ECS avec un CESI a complément electrique ne sera pas a moins de 16 kWh/m2(la moitié avec complément gaz). Il reste 27 pour le chauffage, les auxilaires et la ventilation. En chauffage seul, c'est en gros max de 20-22 kWh/m2 ep.

  8. Publicité
  9. #97
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Merci pour les précisions. J'ai l'impression que le chemin va encore être plus long et épineux que prévu, surtout avec mes chiffres de consom.pour l'éclairage. Les petits halogènes des années 1990 ( en tout 58 de 22 W) dans le plafond me plombent .

    REM

  10. #98
    yves35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    bonjour,

    une maison passivhaus, c'est 15 kWh/m2 de besoin pour le chauffage et 120 kWh/m2 ep pour tous les usages.
    n'y a t 'il pas une erreur pour la conso totale?ma maison de 120 m² aurait droit à 120X120=14400kWh d'énergie primaire ,soit en divisant par 2,8 pour tenir compte du fait que j'utilise de l'électricité pour tout (sauf 4-5 bouteilles de 15 kg de gaz par an) 5142 kWh d'électricité.

    Je relève depuis 2 ans mes consommations mensuelles d'élec:
    - de nov 2006 à nov 2007: 6617 kWh
    - de nov 2007 à nov 2008: 7481 kWh
    je me dis que nous ne sommes pas très loin de la deuxième contrainte des passivhaus(5142 kWh). Ceci avec une isolation basique des maisons à chauffage électrique de 1976.Pour me faire une idée grossière du besoin en chauffage,ma conso les 6 mois de non chauffage est de:
    -1560kWh en 2007
    -2560 kWh en 2008 (le pic de 2008 est due d'une part à la recohabitation d'une personne qui transforme la baignoire qui est un instrument d'hygiène en un instrument anti-stress, et à son paresseux de père qui n'a toujours pas rebranché son CESI)
    Donc je retiens le chiffre de 2007 soit 1560/6=260 kWh/mois soit sur 12 mois 260X12=3120kWh hors chauffage et donc :6617-3120=3497kWh de chauffage pour la saison de chauffe soit encore 30 kWh/m² et 30X2.8=84kWh ep (mais les deux derniers hivers ont été doux).

    Quelques remarques en vrac:

    Il faut souligner que la régulation de chauffage se fait à la main,quand on quitte une pièce on coupe le convecteur et on le met en entrant,merci l'absence d'inertie (isolation en placo-poly) ,et merci le climat breton.

    Cette manière de compter en kWh/m² ne me semble pas adaptée pour envisager la conso réelle ,quand les enfants partent les m² restent et si on chauffe toute la maison la conso par personne augmente. Ce qui me parait le plus honnête est de compter en kWh/personne car cela rends plus compte de l'éfficacité énergétique( à la fois la qualité du batiment et la sobriété des occupants)

    Il n'est pas pris en compte l'énergie consommée pour les déplacements obligatoire(aller travailler,faire les courses,scolariser les enfants).Une consommation de 7l/100 et 10000 km/an c'est 700l de gazole(ou 7000 kWh énergie finale soit environ 20000kWh ep pour ceux qui rèvent de voiture électrique.10.00km/an c'est 42 km/jour,5j/sem,47 sem/an.Donc la conso en transports individuels peut facilement dépasser la conso de l'habitat. C'est à prendre en compte dans le choix du lieu surtout s'il n'y a pas de réseau de transport en commun.

    Comme ma conso est faible toute les mesures que je prendrais pour économiser de l'énergie domestique seront plus couteuses pour gagner 1 kWh que si j'avais une passoire habitée par des gaspilleurs.Les premiers kWh économisés sont peu ou pas (sobriété) couteux

    yves

  11. #99
    SebMP35

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Je n'ai pas dit que le label passiv haus etait en tout point super. La limite de 120 kWh/m2 ep ne me parait pas trés difficile a atteindre.
    Les 15 kWh/m2 de besoin de chauffage si !..... et le label c'est les 2.
    Ensuite tous les labels européens compte en energie /m2 .... c'est a priori idiot quand on a un raisonnement individuel, ce l'est moins si l'on considere que l'on veux évaluer les performances d'un batiment et pas d'un comportement. Cela permet de comparer les batiments entre eux avec un comportement "standart". Maintenant, on peux avoir des résultats réels différents parce que le modele est pas trés bon ET parce que le comportement est trés différent de celui pris en compte.
    Par exemple en France, la conso d'ECS dépend de la surface habitable ....
    J'ai emménagé dépuis 3 mois et je suis a 20 kWh/m2 ep dans un an je serais largement sous les 120 kWh/m2 ep sans être passivhaus.

    Compter en Kwh/personne c'est bien mais cela voudrait dire que lorsque l'on fait une maison par exemple, pour prouver qu'elle va respecter le critere, il suffit de dire que l'on va être 8 dans la maison. Pas forcément pertinent non plus.


    On critique souvent le label BBC/Effinergie par rapport au label passivhaus mais on peux faire une maison qui respecte l'un et pas l'autre ...
    15 kWh/m2 avec chauffage electrique cela fait 38,7 kWh/m2 ep. Il reste l'éclairage evalué a 7 kWh/m2, la ventilation avec une DF environ 8-9 kWh/m2, ECS avec CESI appoint electrique 16 kWh/m2 ep et hop on dépasse largement le BBC francais. Bien évidemment l'inverse est vrai aussi, cad une BBC-Effinergie loin d'un passivhaus.

  12. #100
    lumioguninca

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par rem67 Voir le message
    bonsoir,
    @lumioguninca

    Ton plancher en kit est à un prix plus qu'excessif.
    REM
    Je veux bien te croire. Mais pour le TMS et la chape liquide (26 € HT /m2) je n'ai rien trouver de moins cher. La chape sur 8 cm ne sera pas faite par moi car elle est anhydre ou anhydrite? et je ne vais pas me lancer dans 130 m2 de béton (qui de toutes façons est moins bon pour une chape de cette épaisseur, qui n'est pas une chape avec une inertie impostante donc accumulatrice)
    Pour la tuyauterie je vais tout poser moi-même mais entre les collecteurs, les tuyaux, le plan de montage, plus prêt d'une pompe de pression et autres babioles même au détail on ne doit pas être loin sauf à aller chez LM ou Cast... mais j'ai une confiance limitée dans ce matériel en grande surface.

  13. #101
    remyb

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Compter en Kwh/personne c'est bien mais cela voudrait dire que lorsque l'on fait une maison par exemple, pour prouver qu'elle va respecter le critere, il suffit de dire que l'on va être 8 dans la maison. Pas forcément pertinent non plus.
    S'il y avait un impôt/taxe sur les logements "partiellement" vacants, je pense que ce genre de comportement disparaitrait très vite !

  14. #102
    tee.try

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bonjour a tous.
    Discussion tres interessante.
    Personnellement,dans des maisons construites recemment ,la difference de confort entre PC et radiateur est pour moi plutot minime.La difference se fait surtout au niveau de l'utilisation.Un PC c est plus long a chauffer.Apres, pour le manque d'inertie de la dalle et le confort d'été ???
    Est ce qu'on peut faire tourner un PC au ralenti (regler la temperature a 17° par exemple)et atteindre la temperature de confort grace a un poele a bois?Quels sont les inconvenients?
    J'ai lu dans cette discussion qu'une epaisseur de dalle de 16-20 cm etait preconisee pour avoir suffisamment d'inertie.Est il alors possible de l 'isoler par dessous avec du PU par exemple?Est ce que c est necessaire d'ailleurs?

  15. Publicité
  16. #103
    rem67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    bonjour,

    Rajouter un poêle à bois tout en faisant fonctionner son PC à une T° + faible ne posera aucun problème. Ceci est surtout intéressant en intersaison vu le manque de réactivité du PC. Vu qu'il y a une chaudière en fonctionnement ,une solution à mes yeux encore plus pratique serai de rajouter un ( ou des) radiateurs basse T° si la configuration du systeme hydraulique le permet.

    @lumioguninca

    Je ne pensais pas que la chape liquide était à ce prix , mais c'est le produit idéal pour noyer des tuyaux de PC. J'ai utilisé du mortier de chape traditionnel ( spécial PC) mais fabriqué par une centrale à béton pour avoir une qualité homogène. A quatre personnes nous avons posé ( transport tracteur/ remorque, et déchargement compris ) 63 m2 en 3 heures.

    REM

    REM

  17. #104
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Est ce qu'on peut faire tourner un PC au ralenti (regler la temperature a 17° par exemple)et atteindre la temperature de confort grace a un poele a bois?Quels sont les inconvenients?
    EDF avait proposé un système analogue chauffage de base + appoint =

    une dalle lourde de 20 , chauffée par résistances électriques pour assurer une température de base = 18°C , en heures creuses , l'appoint se faisant grâce à des convecteurs ou des panneaux rayonnants aux heures pleines pour compléter les 2 ou 3 °C manquants = cela permet de tenir compte de l'ensoleillement et des apports gratuits internes , grâce à la sensibiltié des thermostats électroniques .

    de la même manière vous pouver mettre une dalle de 20..mieux , 30cms et plus , si vous disposez de panneaux solaires + PC . et d'assurer le complément avec un poele à bois .

  18. #105
    gmb

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    petit grain de sel en guise de retour d'expérience:je suis très content d'un PC depuis 10 ans mais je suis en train de changer de mode d'existence avec des absences de mon domicile de 2 jours par ci, 3 jours par là et dans ce cas, cet hiver, soit on chauffe en continu sans modification et c'est bon (sauf pour la conso !!!) soit on se les gèle pendant au moins 24 h à chaque retour....

  19. #106
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    soit on chauffe en continu sans modification et c'est bon (sauf pour la conso !!!) soit on se les gèle pendant au moins 24 h à chaque retour....
    d'où l'intéret d'associer deux modes de chauffage = PC pour assurer la base jusqu'à 18°C , et mur chauffant ultra rapide ou panneau rayonnant ..

  20. #107
    Galinacée

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Si la maison est très froide en seulement deux ou trois jours, c'est qu'elle est mal isolée, non ? ou alors on n'a pas la même notion de très froid.

    Si on s'absentait souvent, j'installerais un système de programmateur hebdomadaire, qui déclenche le chauffage 5 heures avant mon retour. Couplé avec machin rapide, comme le dit Heraklès.

    En automne on utilise un simple insert, en particulier quand les soirées sont humides. Il suffit largement à chauffer la cuisine et le salon, qui font pourtant 60 m2 facile. Il ne chauffe pas les chambres, mais ce n'est pas gênant.
    On ne remet le chauffage en route que quand il faut vraiment chauffer toute la journée, en général début novembre ; fin octobre cette année (on a eut le mois de novembre le plus arrosé et le plus nuageux depuis qu'on est là).

  21. #108
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Bien dit , Galinacée ..

    en fait , sa maison est soit mal isolée et sans inertie , soit bien isolée et sans aucune inertie , avec une dalle chauffante lente à se réactiver ..(Rboneda parlait de 4 à 5h )

    Intérêt d'une isolation par l'ext + murs en briques pleines de 42 à 45cm (vieille bâtisse isolée par l'extérieur avec VMCDF) :
    ma fille a constaté qu'elle ne perd que 3° à 4 °C après une absence de 6 à 8 jours (poele éteint , VMCDF au ralenti ) et que le grille-pain dans la sdb de l'étage est juste mis sur "hors-gel"

    soit de 21°C à 17 ou 18°C quand il fait 0°C dehors..

    ( pour l'anectode , la maison F..sur stockage intersaisonnier n'a perdu que 2°C pendant la grande panne EDF (8 jours) de février 1984 par -15°C..., le stockage (à-2m) était alors encore à22~23°C)

  22. Publicité
  23. #109
    Philou67

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    N'y a-t-il pas moyen de réaliser une programmation hebdomadaire pour ce plancher chauffant ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #110
    tee.try

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Tout est programmable de nos jours.On doit meme pouvoir demarrer le chauffage de la dalle par telephone.
    Un plancher chauffant electrique a t il plus d inertie qu un hydro(pour le confort d été)?

  25. #111
    michenry

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    bonjour,

    Je chauffe par un plancher basse température et c vraiment formidable et les panneaux de murs restent disponibles, je ne peux que recommander ce mode de chauffage

  26. #112
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Un plancher chauffant electrique a t il plus d inertie qu un hydro(pour le confort d été)?
    éléctrique ou hydro , peu importe , c'est surtout l'épaisseur et la nature de la dalle qui compte dans l'inertie .

    Pour le confort d'été , un hydro permet aussi d'abaisser si nécessaire la température de la dalle par recirculation avec un ballon d'eau froide (eau refroidie elle-même la nuit via un échangeur souterrain, immergé dans un puits ou par une batterie d'échange air-eau )

    mais système compliqué , et une dalle trop "refroidie" se recouvre vite d'humidité par temps lourd en été !!!

    le mieux= murs lourds isolés par l'extérieur + dalle épaisses pour l'été , cloisons chauffantes pour l'hiver et rien d'autre .

  27. #113
    chataxe

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le mieux= murs lourds isolés par l'extérieur + dalle épaisses pour l'été , cloisons chauffantes pour l'hiver et rien d'autre .
    Bonjour,
    En + pour l'été de bon volets en bois avec persiennes (pour évité d'avoir à allumer la lumière et laisser passer un peut d’air quant ce n’est pas à midi au soleil)
    Utile aussi en hiver, (les persiennes peut-être moins ).
    A+

  28. #114
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Utile aussi en hiver, (les persiennes peut-être moins ).
    Utile aussi quand on peut fixer des petits panneaux amovibles sur les persiennes , genre thermoclear en 6mm , pour stopper l'air tout en laissant passer la lumière ..

    ca rappelle les protections hivernales des calandres de 2CV...!

  29. Publicité
  30. #115
    tee.try

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    éléctrique ou hydro , peu importe , c'est surtout l'épaisseur et la nature de la dalle qui compte dans l'inertie

    le mieux= murs lourds isolés par l'extérieur + dalle épaisses pour l'été , cloisons chauffantes pour l'hiver et rien d'autre .
    Apparemment il existe des PC electrique a accumulation.On chauffe la nuit et ça rayonne le jour.Par contre j'ai pas trouvé l'epaisseur de la dalle.Elle doit etre quand meme epaisse.
    PS Je cherche des solutions (hors puit provençal et systeme polluant)pour une maison bbc mais isolee de l'interieur afin d'eviter les surchauffes estivales.
    Le chauffage(poele buche performant/VMCDF) doit etre complete par du chauffage"conventionnel" sans nuire au confort d été ,avec un cout d'installation et d'utilisation interessant...encore beaucoup de nuit a reflchir pour trouver le meilleur compromit.

  31. #116
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    isolee de l'interieur afin d'eviter les surchauffes estivales.
    c'est mal parti pour éviter les surchauffes....à moins d'investir dans une isolation à base de laine de bois dense , et encore , ca ne combattra pas les longs pics de chaleur

    Une VMC très haute performances peut aussi bien récupérer la fraîcheur sur l'air vicie (22 ~25°C ) tant que la T° de l'air extérieur reste au-dessus du seuil de confort(27°C)

    Reste ceci : des gabions remplis de galets aussi ronds que possible , isolés , rafraîchis par hyperventilation nocturne , qui se branche sur l'entrée de la VMC = air frais pendant une bonne partie de la journée ..


    -voir photo : expérience suisse pour fabriquer des accus de fraîcheur nocturne et climatiser le jour ..

    Source :
    http://www.unige.ch/cuepe/html/bibli...iplome_jmz.pdf

    Caisse d'aspirine ou bouteille de whisky + café (truc d'architecte pour les méga-charettes )
    pour ingurgiter les 90pages de cette étude ..
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Philou67 ; 18/12/2008 à 08h01. Motif: Fusion de 3 messages consécutifs du même auteur

  32. #117
    greg-landes

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    le liège me semble mieux que la laine de bois, meme en iso interieure pour combattre la chaleur, non

  33. #118
    tee.try

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    isolation à base de laine de bois dense , et encore , ca ne combattra pas les longs pics de chaleur

    Une VMC très haute performances
    [/COLOR]
    Bon,je suis pas trop mal parti car les 2 sont dans mon cahier des charges(pour plus d'info voir mon profil).
    C'est pour ça qu'il est important pour moi de savoir si sacrifier le PC sera vraiment bénéfique l'été.

  34. #119
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    si sacrifier le PC sera vraiment bénéfique l'été.
    pour des vagues de chaleur de 3~4 jours = ok , mais pour une quinzaine de jours d'une canicule "2003" , le PC sera très apprècié comme appoint de fraîcheur , car l'intérieur de la maison finit par se réchauffer (peu d'inertie propre , et la VMCDF ne sera plus utile toute seule ...

    penses au tunnel de galets ou aux gabions comme ceux de l'étude suisse ..

  35. #120
    tee.try

    Re : Les déçus du plancher chauffant.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le PC sera très apprècié comme appoint de fraîcheur , car l'intérieur de la maison finit par se réchauffer
    Desole, je comprends pas : si on a des chaleurs prolongées alors une dalle avec plancher chauffant (donc moins d'inertie) "rafraichira" la maison mieux qu'une dalle lourde?

Page 4 sur 17 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. plancher chauffant ou plancher bois
    Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2008, 00h29
  2. Pb plancher chauffant
    Par Le Vosgien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2007, 10h59
  3. [Thermique] Pb plancher chauffant
    Par JES69 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 22h43
  4. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 19h28
  5. Plancher chauffant
    Par 22970P dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/12/2006, 14h06
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...