Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 41 sur 41

plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

  1. #31
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Bonsoir newmorning
    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    .... j'ai un COP entre 2,3 et 2,9 à -7°C pour de l'eau à +35°C selon les puissances pour Atlantic, rien en dessous , rien dans le négatif chez Daikin......


    Pour compenser le (trop) grand pas, nous nous étions basés sur eau à 42°5 (40°en moyenne) pour calculer 4 100 W utiles/ carrelage.


    Regardez sur l'abaque ce qui se passe avec de l'eau 35-->30°, 32.5° en moyenne

    Indépendamment d'un quelconque cop....... pourrez vous avoir,
    quand vous en aurons le plus besoin,
    de l'eau à 42.5°C ?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    newmorning

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Effectivement, dans mon cas il vaut mieux regarder le COP pour de l'eau +45°C, soit un COP entre 1,8 et 2,35... à -7°C, sans parler de -15°C !

  4. #33
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    Effectivement, dans mon cas il vaut mieux regarder le COP pour de l'eau +45°C, soit un COP entre 1,8 et 2,35... à -7°C, sans parler de -15°C !
    Ouf, je suis rassuré

  5. #34
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    Merci behache pour toutes ces précisions
    facile j'ai une bonne méthode sous la main + application à mon cas
    , c'est maintenant plus clair pour moi : viser 6 KW pour le plancher, donc le devis le moins cher obtenu (7500€) est déjà optimiste compte tenu de cette donnée : c'est pour une PAC de 7 KW !
    Tant mieux , vous pourre ainsi monter un peu les 45°-->40° et augmenter les 4 100 W utiles plancher
    Je me demande si je vais pas essayer d'installer (avec l'aide d'un copain frigoriste) une PAC en défaut d'aspect...
    Avec un frigoriste cela me semble faisable
    Ne pas oublier
    - une régulation
    au minimum à 2 sondes, extérieure et eau (sur retour), sondes et thermostat d'ambiance facultatifs mais pas tout à fait inutiles si usages fréquents et prolongés de la cheminée
    si possible à écart enclenchement-déclenchement réglable
    - une seule limitation de température plancher à 50°C et à réarmement
    - pac Inverter (à variateur) indispensable si pas de ballon tampon
    - ballon tampon indispensable si la pac est à démarrage direct (dite aussi pac ToR
    - surtout pas de vanne 3V ou de V4V très mauvaise pour le cop pac

    PS :
    - Est-il idiot de conserver la pac actuelle (adjonction de vannes probablement) en vue de la faire fonctionner exceptionnellement en duo (quelques heures pendant lesquelles son bruit serait supportable ) lors des très grand froids.
    42,5°--37,5 ° --> 65 W/m² x 63 m² = 4 100 W utiles/carrelage
    50°-- 45°C --> 90W/m² x 63 m²= 5 700 W (ltempérature carrelage n'est encore qu'à 26°C)
    ?

    - Quel département habitez vous ?

  6. #35
    newmorning

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par behache Voir le message

    Avec un frigoriste cela me semble faisable
    Ne pas oublier
    - une régulation
    au minimum à 2 sondes, extérieure et eau (sur retour), sondes et thermostat d'ambiance facultatifs mais pas tout à fait inutiles si usages fréquents et prolongés de la cheminée
    si possible à écart enclenchement-déclenchement réglable
    - une seule limitation de température plancher à 50°C et à réarmement
    - pac Inverter (à variateur) indispensable si pas de ballon tampon
    - ballon tampon indispensable si la pac est à démarrage direct (dite aussi pac ToR
    - surtout pas de vanne 3V ou de V4V très mauvaise pour le cop pac
    Tant qu'à faire, je vais peut-être viser haut (même prix...) pour "tenir" en PAC lors des grands froids, voire équiper une pièce du sous sol en rajoutant des radiateurs en complément : ALTHERMA DAIKIN ERHQ014AAV3 14KW
    Citation Envoyé par behache Voir le message
    PS :
    - Est-il idiot de conserver la pac actuelle (adjonction de vannes probablement) en vue de la faire fonctionner exceptionnellement en duo (quelques heures pendant lesquelles son bruit serait supportable ) lors des très grand froids.
    Dans l'absolu c'est une bonne idée, en pratique ça m'encombre prodigieusement, et les froids les plus intenses sont la nuit où j'ai besoin de silence...


    Citation Envoyé par behache Voir le message
    - Quel département habitez vous ?
    Isère, 380m d'altitude, -18°C lundi matin d'après un site météo...

  7. #36
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    Isère, 380m
    m d'altitude, -18°C lundi matin d'après un site météo...
    Brr ! !

    Le DTU 1977 applicable en ...1982 précisait pour l'Isère :
    Température extérieure de base -11°C de 201 à 400 m d'altitude.

    Je vous suggère de corriger la puissance estimée de vos besoins/au miens dans le rapport (18° moins -11°C)/18°C moins -7°C) = x 1,16
    18°C était la température de base intérieure imposée par le DTU

    8.8 Kw x 86m²/150m² x 1.16 = 5.85 kW utiles

    Il vous faudra impérativement augmenter la température de l'eau 47,5°--> 42.5°C pour obtenir 90 W/m²
    90 W /m² x 63 m² = 5 700 W utiles/carrelage

    Cordialement

  8. #37
    newmorning

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Je vous suggère de corriger la puissance estimée de vos besoins/au miens
    Et ce d'autant plus que ma dalle semble nettement moins bien isolée par le bas : hourdis 16+4, enrobage 6cm + 4cm colle et carrelage. Pas d'isolant à part ce qui a été rajouté après coup dans la plupart des pièce (isolant mince en polystyrène). Au totale une dalle de 30 cm tout en dur.

    L'isolation mur et plafond est mieux, surtout pour l'époque (1980) : en mur, 0 cm banché + 10 cm laine de verre. En plafond, 200 mm laine de verre croisé.

  9. #38
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    Et ce d'autant plus que ma dalle semble nettement moins bien isolée par le bas : hourdis 16+4, enrobage 6cm
    curieux qu'il n'y ait pas un isolant sous les tubes, à moins que le plancher n'ait été ajouté qu'après plusieurs années
    + 4cm colle et carrelage. Pas d'isolant à part ce qui a été rajouté après coup dans la plupart des pièce (isolant mince en polystyrène). Au totale une dalle de 30 cm tout en dur.
    Il vous faudra coller 4 cm de polystyrène sous le plafond sous sol pour limiter les pertes vers le sous sol et
    surtout pour ne pas à avoir à augmenter encore la température en sortie PAC, nous sommes déjà dans un choix de température haute.


    L'isolation mur et plafond est mieux, surtout pour l'époque (1980) :
    Non normale pour l'Isère
    en mur, 0 cm banché + 10 cm laine de verre.
    En plafond, 200 mm laine de verre croisé.
    Je vous avais écrit "il n'y a certainement pas 25 cm de laine de verres dans les murs."

    J'aimerai connaître le résultat de votre projet si vous optez pour le PCBT + PAC.
    Passez moi un MP pour le résultat après une saison de chauffe.

    Cordialement.

  10. #39
    newmorning

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Il vous faudra coller 4 cm de polystyrène sous le plafond sous sol pour limiter les pertes vers le sous sol et
    surtout pour ne pas à avoir à augmenter encore la température en sortie PAC, nous sommes déjà dans un choix de température haute.
    Oui, je me pose même la question du risque d'éclatement sur les joints, si je monte trop haut en température... Je ne sais pas quelle peut être la limite. Une idée sur cette question ?

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    J'aimerai connaître le résultat de votre projet si vous optez pour le PCBT + PAC.
    Passez moi un MP pour le résultat après une saison de chauffe.
    Je n'y manquerais pas, mais je suis de moins en moins partant pour la PAC : peur du bruit, coût qui reste important en comptant tous les paramètres... (entretien, faible efficacité à -11°C, durée de vie... Le plus cher au total selon ce comparatif.)

    J'ai peut-être une possibilité au gaz, voire au granula s'il est possible d'avoir l'équivalent d'une chaudière ventouse... (cela semble se développer de ce côté).

    Pour le plancher je vais peut-être investir dans un chauffe-eau électrique, au moins pour faire un essai ! (72€ livré sur e-bay...)

  11. #40
    behache

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Citation Envoyé par newmorning Voir le message
    Oui, je me pose même la question du risque d'éclatement sur les joints, si je monte trop haut en température... Je ne sais pas quelle peut être la limite. Une idée sur cette question ?
    Règle de base pour les PCBT
    - limitation de la température d'eau maxi 50 °C nominale.
    - 2éme sécurité à déclenchement et réarmement manuel à 60°C.

    Je suppose que c'est plus pour respecter l'intégrité de l'isolant que pour les joints de carrelage qui eux doivent résister à plus.

    NB :Autrefois (1960) il y avait des planchers chauffant haute température (?°C) et je suppose qu'ils ne faisaient pas claquer les joints

  12. #41
    JLB29

    Re : plancher chauffant : dissipation maximum par mètre de tuyau

    Je ne peux répondre aux questions sur "dissipation maximum par mètre de tuyau", et mon intervention est tardive (2012 pour un débat de 2010)
    Je remarque que sauf mauvaise lecture de ma part, il n'est pas fait mention d'un paramètre qui doit intervenir dans le bilan de dissipation calorifique:
    les tuyaux ne sont pas disposés de sorte que l'eau chaude entre à une extrémité de la pièce pour ressortir refroidie à l'autre bout.
    Je m'explique: on dispose les tuyaux en escargot, mais avec la boucle de fermeture du circuit au centre de la pièce, ce qui fait que chaque tuyau amenant de l'eau chaude chemine à côté d'un autre emportant de l'eau refroidie. C'est pour cela que la différence entre la température en entrée et celle en sortie ne doit pas être très importante; sans quoi une part trop appréciable de la chaleur entrante se communiquerait à l'eau sortante...

    Si on suppose que l'eau entre à 30° pour ressortir à 20° (exemple): au centre de la pièce les tuyaux jointifs seront à 25°, et en un lieu intermédiaire, l'un sera à 27° et celui de retour qui l'accompagne à 23°.

    Cela doit singulièrement compliquer les calculs, qui semblent déjà difficiles à suivre.
    Malgré ce problème, mon inexpérience en plancher chauffant et mon incompétence en math, j'ai tracé mon plancher chauffant (les bureaux d'étude consultés n'ayant pas de temps disponible à l'époque) sous la forme de 6 circuits de 80m à peu près équilibrés )sauf dans la salle de bain où la trame est plus serrée) pour un rez de chaussée de 55m2.

    Miracle de l'incompétence, ça marche du premier coup avec une agréable sensation de douceur depuis 2008 ! et chauffe le RdC et presque entièrement le 1er.
    c'est hélas la seule chose qui donne satisfaction, le reste ayant été fait "dans les règles de l'art" par une entreprise (PAC bruyante et pannes fréquentes) !
    http://www.youtube.com/watch?v=rwL_Ffh3ewY

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. plancher chauffant et plancher bois
    Par yvanva dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/06/2009, 14h47
  2. plancher chauffant elect+plancher bois
    Par fabione dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/12/2008, 09h25
  3. plancher chauffant ou plancher bois
    Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2008, 00h29
  4. Mystère du plancher chauffant par cumulus
    Par lourmet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/08/2008, 14h16
  5. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 19h28