Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 19 sur 19

Lutte contre l'humidité et les moisissures

  1. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    61
    Messages
    7 745

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Rapidement !

    1) la VMC sera beaucoup plus éfficace en condition de chauffage : air froid extérieur (plus il froid, et plus il est "sec"), il rentre, sa temp monte, son HR diminue ("mathématiquement"), il capte l'humidité de la maison, de ses occupants, donc son HR augmente et ta VMC le fout dehors... Et ça recommence... C'est comme ça que ça marche une VMC...

    2) par temps "orageux", une maison saine mais qui a de l'inertie peut "transpirer" !

    Ce qui se passe en fait : tes murs / sols / planchers sont à 22° ; dehors, il fait 30 ° avec un temps "humide" (orageux) - HR 85/90 % ; cet air rentre, il refroidit à 22 ° sur les paroies ; point de rosée atteint (je donne tous ces chiffres au pif, pour énoncer le principe) : cela condense ; on croit que le mur ou plancher suinte !!!

    La VMC ne fera qu'empirer les choses : elle fait rentrer de l'air chaud chargé d'humidité qui va se refroidir sur les paroies froides donc approcher de la saturation voir dépasser le point de rosée !!!

    Bon, c'est l'expérience bien connue de l'eau bien fraiche pour le pastis que tu mets sur la table : la bouteille dégouline par temps orageux.

    Bref : observer encore un peu... et faire le test du pastis avant de conclure !!!

    Plus sérieusement, quelques mesures temp / HR intérieur / extérieur avant de conclure trop vite (et température des surfaces)


     


    • Publicité



  2. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    36
    Messages
    101

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Avec l'achat de cette maison, je deviens peu à peu un homme nouveau . Avant, je n'ai jamais eu de jardin et depuis que je m'exerce à la culture des plantes, j'apprends ce qu'est la patience. Avec l'intérieur de la maison, c'est un peu la même chose et je l'ai déjà expérimentée avec la mise en route de ma nouvelle chaudière. Prendre le temps d'observer, agir et puis recommencer...

    Vos explications m'y invitent une nouvelle fois et, une nouvelle fois, je remercie Did pour ses explications claires et pédagogiques. Il m'a semblé comprendre, au détour d'un de tes messages, que tu travaillais dans le secteur éducatif. J'ignore si tu es ou non enseignant mais je sais en revanche que tu possèdes un sacré sens de la pédagogie .

    En ce qui concerne la VMC, j'ai bien compris. Une question cependant: comment fait-on pour mesurer précisément la température des parois? On colle un thermomètre dessus?

    Mes premières observations sont les suivantes:
    > Quand la maison est fermée pendant la journée de travail et pendant la nuit, l'HR augmente. Dès qu'on ouvre, elle diminue rapidement (sauf évidemment si l'air extérieur est très humide)
    > Quand ma femme rentre en fin de journée, elle me dit qu'il y a une odeur de fumée dans le séjour qu'il n'y avait pas avant d'installer la VMC. Je l'interprète de la manière suivante: l'extraction par la VMC crée un appel d'air au niveau de notre cheminée à foyer ouvert, même si le conduit est obturée par une trappe en fonte.

    J'ai aussi constaté que les mortaises de mes nouvelles fenêtres n'étaient pas aux normes! Elles sont trop petites. J'ai informé le menuisier, qui semblait tomber des nues. D'après lui, personne ne lui a jamais signalé cela. Le fabricant de profilé PVC, qui ne doit pas ignorer la norme, règle lui-même les machines du fabricant de fenêtres chez qui il se fournit. Alors comment est-ce possible? J'attends des nouvelles dans les jours qui viennent et espère bien faire remplacer les ouvrants qui posent problème avant de faire installer des entrées d'air hygro.

    Là où je veux en venir: mon projet de VMC est basé sur une installation hygro B. Pour l'instant, elle est en hygro A. Entre ces deux configurations, la "puissance" des extracteurs est différente, plus faible en hygro B, car compensée par le débit variable des entrées d'air. Pour l'instant, mes extracteurs sont donc un peu sous-dimensionnés. Si j'installe les entrées d'air ad hoc mais que les mortaises ne sont pas aux normes, l'installation sera déséquilibrée (comme actuellement) et pourrait compromettre l'efficacité de mon installation...
     

  3. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    61
    Messages
    7 745

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Très rapidement :

    PS : j'ai été enseignant dans une autre vie, pendant 5 ans [seulement !]... J'ai fait des années d'animation raurale sous les baobabs en Afrique ; avoir d'avoir convaincu de tel ou tel projet ... et bien il faut bien expliquer [mais l'ahbitude de la palabre m'amène à être long]

    1) VMC + cheminée = "inversion de tirage" ; donc l'odeur de suie, c'est normal

    2) C'est d'autant plus normal qu'il manque peut-être les entrées d'air (souvent des petites prises judicieusement répartie dans les pièces "propres" - par exemple, les huisseries, le coffret à volets, etc...).

    Il ne suffit pas d'extraire, il faut laisser rentrer l'air propre ! Et comme les huisseries modernes sont de plus en plus étanche, reste plus que la ... cheminée !

    Il te faut créer un flux des pièces "propres" (salon, chambres...) vers les pièces "sâles / humides" (cuisine, WC, salle de bain). Laisser un passage suffisant sous les portes ; le circuit idéal : dans les pièces propres du haut des fenêtres vers le bas de la porte, de là cela repasse dans la salle propre, du bas de porte vers le haut (buse d'extraction)...

    3) Température des paroies : tu n'as pas un petit thermomètre "électronique" avec une sonde ?? Cela se trouve pour pas cher [sans pub, voir Conrad sur Google].

    4) Qu'appelles-tu mortaises ??? Des "fentes" pour l'entrée d'air ??? (j'utilise le terme pour l'assemblage "tenons et mortaises" - mais tu as sans doute raison ; on doit apeller "mortaise" toute fente faire à la mortaiseuse...).

    Donc il y aurait des "prises d'air" si je comprends bien ? Sans doute pas assez alors...
     

  4. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    36
    Messages
    101

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    1) On est d'accord. J'envisageais de poser un petit insert avec tubage pour me faire un chauffage d'appoint/secours. Cela devrait régler le problème.

    2) et 4) En remplaçant les huisseries, j'ai effectivement considéré le projet de VMC et demandé au menuisier de prévoir les mortaises (il utilise ce terme pour les entrées d'air même si, je suis d'accord, il s'agit au départ d'autre chose) dans les huisseries des pièces propres (chambre, séjour). La seule pièce où je n'étais pas sûr d'installer un extracteur était le cellier: j'ai donc prévu une entrée d'air que je vais devoir boucher, car j'ai finalement installé une bouche d'extaction. Pas grave, car il existe des obturateurs...

    J'ai donc:
    > un extracteur dans la cuisine (avec vitesse de pointe temporisée sur bouton poussoir), dans le cellier, dans mes deux salles de bains et dans les toilettes (avec vitesse de pointe temporisée sur détection infrarouge)
    > une entrée d'air dans chaque chambre (4 au total) et une autre dans le salon, sans compter celle que je vais boucher dans le cellier

    Les préconisations du fabricant de VMC sont les suivantes: une entrée d'air par chambre + deux dans le séjour.
    J'ai donc deux choses à faire:
    > ajouter une entrée d'air supplémentaire dans le salon en perçant le mur au préalable. Sur deux ouvertures, une seule pouvait être équipée de mortaise. La seconde, une baie vitrée, ne le permettait pas. Cela réglera peut être le problème d'inversion de tirage que tu évoques.
    > faire agrandir les mortaises existantes, qui ne sont pas aux normes, c'est-à-dire changer les ouvrants correspondants (il n'est pas permis de les percer sur le chantier, il faut le faire en usine).

    Merci pour le lien. J'ai seulement un thermomètre/hygromètre électronique acheté au bricomachin du coin. C'est pas mal mais insuffisant pour la température d'une paroi...

    A titre d'info, quelle HR avez-vous chez vous en général? Pour ce qui me concerne (depuis fin avril, période chaude donc):
    > environ 80% pendant un épisode pluvieux
    > 60% en général
    > 40% quand il fait beau et que tout est ouvert
    > 10% de plus quand tout est fermé par rapport à quand tout est ouvert (dès que je ferme, il faut à peine 1 heure pour que le taux d'HR grimpe)
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. La lutte BIO contre les pucerons et le plantain
    Par Richard.P dans le forum Jardinage
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/03/2010, 22h05
  2. Lutte contre les rongeurs
    Par Burt67 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2009, 18h26
  3. Lutte contre les radiations comment ?
    Par Bakuroy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/03/2008, 15h51
  4. lutte contre les xylophages
    Par pierrerichard dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/03/2008, 15h31
  5. lutte contre les spams
    Par abracadabra75 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/05/2007, 17h47