Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Lutte contre l'humidité et les moisissures

  1. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Bonjour,

    Je suis en train de rénover ma maison qui date de 1984.

    Ses caractéristiques:
    > petit vide-sanitaire inaccessible (de 20cm à 40cm environ) sous une chape sans isolation particulière
    > murs en parpaings de 20 + laine de verre de 7,5 + brique de 5 + plâtre, sauf un mur contigu au garage en parpaing uniquement et donc non isolé
    > dalle porteuse à poutrelles béton et hourdis de 20 ou 25 d'épaisseur au plafond. Une grande partie est située sur combles perdus (40cm à 140cm environ). Une petite partie plus haute est aménagée avec un chambre, un WC et une salle d'eau: son plafond est constitué de plaques de plâtre. Le tout est recouvert de laine de verre 2x9 cm ou 20cm selon les endroits, à peu près bien disposée mais en mauvais état (traces de galeries de rongeurs, poussières, feuilles, etc.)
    > des aérations ont été faites dans les pièces humides de la maison pour la ventiler naturellement. Une VMC classique a toutefois été installée il y a une dizaine d'année mais elle ne concerne que la salle de bains

    Après avoir emménagé en décembre dernier:
    > nous avons remplacé le chauffage central au propane par un chauffage central aux pellets.
    > nous avons remplacé toutes les menuiseries bois simples vitrages et très abimées par des menuiseries PVC ou aluminium doubles vitrages peu émissif, y compris la porte d'entrée.

    J'ai aussi observé plusieurs problèmes:
    > Bien que je n'ai pas de remontées d'humidité du sol, je pense que le vide-sanitaire n'est pas suffisamment ventilé. Trois aérations ont été bricolées côté nord. Sur les autres côtés, rien. A mon sens, il n'y a donc pas de circulation d'air et pas d'assèchement. A l'intérieur, ça doit être assez malsain!
    Question 1: pensez-vous que je doive aménager des ouvertures opposées pour faciliter la ventilation du vide-sanitaire?

    > La fenêtre de la salle de bain contient souvent un liseré de gouttelettes à la base des vitres, signe à mon sens que la VMC n'est pas assez efficace. En septembre, j'envisage de la remplacer pour une plus puissante, hygroréglable, et de la raccorder à la cuisine ainsi qu'au WC et à la salle d'eau du haut. J'en profiterai pour boucher les bouches d'aération. Je vais aussi calorifuger les conduits qui ne le sont pas aujourd'hui: j'ai seulement mis un peu de laine de verre autour en attendant...
    Question 2: que pensez de ce diagnostic et de la solution envisagée?

    > A plusieurs endroits du plafond, généralement dans les coins et contre les murs extérieurs, apparaissent des moisissures. Le précédent propriétaire avait si bien nettoyé et camouflé les tâches sous la peinture que nous n'avons rien vu mais elles n'ont pas mis longtemps à réapparaître... J'ai regardé ce qui ce passait au-dessus dans le grenier: le cas le plus évident est une infiltration à travers une tuile cassée. L'humidité gorge la laine de verre puis la dalle qui finit par moisir du côté habitable. Dans un autre cas, l'emballage plastique avait été laissé lors de la pose du rouleau de laine de verre. Placé entre la dalle et la laine de verre, j'ai supposé qu'il pouvait favoriser la condensation et la formation de moisissures. Autres cas encore: le panneau de laine de verre est mal positionné. Un pont thermique se forme et favorise l'apparition des moisissures. Dans d'autres situations, j'ai plus de mal à comprendre.
    Question 3: quelles autres situations peuvent expliquer la formation de moisissures?

    En septembre, je vais refaire l'isolation des combles.Pour des raisons d'accès, je ne souhaite pas utiliser de flocage projeté mais plutôt des rouleaux ou des panneaux que je pourrai exceptionnellement déplacer pour accéder aux combles en cas de problème.
    Question 4: quels matériaux vous paraissent adaptés à ma situation?

    Pour éviter que la nouvelle isolation se détériore trop rapidement (rongeurs, poussière et feuilles), j'aimerais installer un film d'étanchéité.
    Question 5: est-ce une solution adaptée et durable, contre les rongeurs en particulier, ou faut-il en envisager une autre?

    Enfin: n'ayant pas le budget pour refaire intégralement ma façade, qui a besoin d'un rafraichissement, j'envisage au minimum de la repeindre. Avant d'aller plus loin, pensez-vous qu'il y ait un risque que le mur ne respire plus. Si l'humidité extérieure ne peut plus entrer, tant mieux. Mais si celle qui pourrait se trouver dans le mur ne peut plus sortir, c'est ennuyeux.
    Question 6: puis-je peindre sans problème (avec une peinture bien adaptée) ou faut-il envisager une autre solution?

    Question subsidiaire: Ces différents projets vous semblent-ils aller dans le bon sens, notamment pour lutter contre la relative humidité de la maison?

    Merci pour votre aide. Désolé pour les mots en gras mais comme mon message est long, j'ai pensé le rendre ainsi plus lisible.

    Dhaulagiri

    -----

     


    • Publicité



  2. Clair31

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    58
    Messages
    2 802

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Bonjour,

    Pour l'humidité il y a certainement une mauvaise aération/ventilation donc la VMC devrait améliorer la situation générale.
    les moisissures dans les angles sont très souvent le fait de défaut d'isolation (tassement de l'isolant, mauvaise jonction, pont thermique, etc.) le mur est plus froid, la vapeur d'eau s'y condense et les moisissures apparaissent alors.
    Il ne faut absolument pas de film d'étanchéité sur l'isolant dans les combles, sinon le transfert de la vapeur d'eau ne se fera plus, avec pour conséquence la dégradation de l'isolant et la diminution de ses capacités d'isolation.
    A+
     

  3. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Dans mon esprit, le film aurait pu être agrafé sur la charpente et n'aurait donc pas été en contact direct avec l'isolant. J'ai dû mal m'expliquer. Il aurait juste évité le passage de la poussière et des feuilles sous les tuiles. Celui des bestioles également, dans mes rêves les plus fous! Est-ce que ça conviendrait comme cela?
    Merci
     

  4. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Assez d'accord avce Clair :

    - tu achètes une maison

    - tu remplaces les huisseries et tu la rends étanche...

    - l'humidité de l'activité humaine (transpiration, cuisine, douches, plantes) se condense dans les parties les plus froides : murs nord, ponts thermiques, vitres, coins...

    NB : certaines de cesmoisissures sont très allergènes (si tu as le nez qui coule sans raison...), voire toxiques !

    Donc il faut affectivement traiter la cause qui est... l'étanchéité à l'air.

    J'ai eu la même chose sur une maison construite en 95 sans VMC !!! Donc j'ai rajouté une VMC (pas simple de passer dans une maison sur 2 étages). J'ai une "hygro", montée sur horloge (elle ne tourne que sur des créneaux post- activité "humides" + quelques impulsions tout au long de la nuit (respiration)... + quelques bouhces remplacées par des bouches sur capteurs électriques (augmentation automatique du débit pendant 30 mn après un passage dans le WC... ; ce sont des bouches prévues pour être branchées en parallèle de la lumière dans les WV aveugles, mais comme mes WC sont clairs, j'ai remplacé par l'impulsion électrique du capteur de présence !).
     

  5. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    J'ai eu la même chose sur une maison construite en 95 sans VMC !!! Donc j'ai rajouté une VMC (pas simple de passer dans une maison sur 2 étages). J'ai une "hygro", montée sur horloge (elle ne tourne que sur des créneaux post- activité "humides" + quelques impulsions tout au long de la nuit (respiration)... + quelques bouhces remplacées par des bouches sur capteurs électriques (augmentation automatique du débit pendant 30 mn après un passage dans le WC... ; ce sont des bouches prévues pour être branchées en parallèle de la lumière dans les WV aveugles, mais comme mes WC sont clairs, j'ai remplacé par l'impulsion électrique du capteur de présence !).
    Et la VMC a-t-elle a elle seule réglé le problème?

    Dans mon cas, je prévois de faire tout ça dès que les impôts m'auront versé le crédit d'impôt. Did, tu sais évidemment de quoi je parle. Tout ça, c'est-à-dire VMC que j'imagine hygroréglable, comme déjà dit, mais aussi isolation des combles. Il faudrait que je publie une photo de l'état actuel: panneaux mal posés, sales, percés de quelques galeries, conduit de VMC non isolés, rejet de l'air vicié directement dans les combles. Monter là-haut est un épreuve. Il faut un masque et des lunettes. Ce qui m'ennuie, ce sont les moisissures dans les coins d'une pièce comme le salon, a priori pas humide: je dois prendre soin de poser la laine de verre parfaitement contre le mur, sous la génoise, pour éviter toute circulation d'air. Faut-il la faire remonter un peu verticalement contre ce mur? Comment traiter ce point à votre avis. J'ajoute une photo d'ici à ce soir pour illustrer tout ça...

    Merci
     


    • Publicité



  6. Clair31

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    58
    Messages
    2 802

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Dhaulagiri Voir le message
    Dans mon esprit, le film aurait pu être agrafé sur la charpente et n'aurait donc pas été en contact direct avec l'isolant. J'ai dû mal m'expliquer. Il aurait juste évité le passage de la poussière et des feuilles sous les tuiles. Celui des bestioles également, dans mes rêves les plus fous! Est-ce que ça conviendrait comme cela?
    Merci
    Oui, alors ça serait plutôt a un pare-pluie, efficace contre la pluie, les feuilles, la neige poudreuse, mais pas forcement contre les bestioles
    rejet de l'air vicié directement dans les combles
    Non c'est pas bon, l'humidité rejetée peut condenser directement au dessus de l'isolant, il faut rejeter dehors.
    A+
     

  7. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Oui, alors ça serait plutôt a un pare-pluie, efficace contre la pluie, les feuilles, la neige poudreuse, mais pas forcement contre les bestioles
    C'est ça! Film d'étanchéité n'était pas le bon terme. C'est effectivement un écran pare-pluie. Le problème est qu'il se pose il me semble SUR les chevrons. Dans mon cas, il faudrait plutôt que je le pose dessous, pour ne pas découvrir mais j'ignore si c'est possible... Qu'en pensez-vous?

    Et pour les rongeurs, vous avez une idée? Le flocage est assez efficace semble-t-il, car ils ne peuvent pas y faire de galeries. Mais je ne peux pas en poser... Et les guêpes. Pour l'instant, tout ce petit monde doit passer tranquillement sous les tuiles, tuiles canal en pose traditionnelle: une courante, avec encoche pour l'ancrage sur le liteau, et une couvrante. Ca bouge tout le temps, cet trucs-là!

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Non c'est pas bon, l'humidité rejetée peut condenser directement au dessus de l'isolant, il faut rejeter dehors.
    Entièrement d'accord. J'y peux rien , c'était comme ça. Le mieux que je puisse faire est de corriger le tir. Même chose pour les parties des combles isolées en 2x90mm: les gugusses ont superposés deux panneaux avec chacun un pare-vapeur disposé dessous. Niveau condensation et capture d'humidité, je dois cultiver un grand cru! Bon, il était maçon mais couler du béton n'empêche pas de réfléchir en principe
     

  8. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Après la question du chauffage, je viens de trouver mon prochain cheval de bataille: la ventilation. Vous me direz que, comme le chauffage, il ne s'agit que d'une petite partie de la vaste question qu'est l'isolation...

    Vendredi, je me suis acheté un petit hygromètre. A défaut de résoudre le problème immédiatement, j'espère au moins le quantifier pour mettre en œuvre la bonne solution. Mes premières observations sont mauvaises: même si ce WE, le temps a été humide et que l'air intérieur devait l'être aussi plus qu'à l'ordinaire, le taux d'humidité a varié de 63 à 83%. Il se situait en général aux alentours de 72%, davantage que dans mes combles (65% environ). Si j'ai bien compris, il devrait être plutôt compris entre 40 et 60%, non?

    Toutes les pièces sont concernées et pas uniquement les pièces de service. Dans la salle de bains, qui est la seule à être raccordée à la VMC, le taux d'humidité est identique à celui du reste de la maison. Les moisissures apparaissent plutôt dans les angles des murs et du plafond d'une chambre, de la cuisine, de la SDB, du cellier et surtout du séjour (espace ouvert avec la cuisine. Dans la seule pièce située à l'étage, j'ai aussi trouvé quelques tâches dans les coins du sol et des murs, notamment un par lequel arrive une canalisation de chauffage (pont thermique?)

    Une seule bouche de ventilation n'est bien entendu pas suffisante mais je me dis aussi que la VMC n'est pas assez puissante. Comment pourrais-je vérifier cette puissance pour m'assurer que c'est bien une origine du problème? Se peut-il que la puissance soit bonne mais que la maison soit tellement humide que la VMC ne puisse pas absorber cette humidité? En d'autres termes, avez-vous des conseils à me donner pour effectuer moi-même le diagnostic?

    Quand je vois comment certaines choses ont été faites dans la maison, je deviens paranonaique: au grenier, par exemple, superposer deux panneaux de laine de verre ayant chacun un pare-vapeur doit créer un formidable piège à humidité. Cette humidité peut-elle expliquer celle de la partie habitable située en-dessous. Ma dalle (25cm, poutrelles béton et hourdis) peut-elle être un élément aggravant?

    Bon, je m'en vais lire les fils consacrés au sujet en attendant vos réponses.
    Merci,
    Dhaulagiri
    Dernière modification par Dhaulagiri ; 04/04/2011 à 13h45.
     

  9. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Citation Envoyé par Dhaulagiri Voir le message
    Les moisissures apparaissent plutôt dans les angles des murs et du plafond d'une chambre, de la cuisine, de la SDB, du cellier et surtout du séjour (espace ouvert avec la cuisine. Dans la seule pièce située à l'étage, j'ai aussi trouvé quelques tâches dans les coins du sol et des murs, notamment un par lequel arrive une canalisation de chauffage (pont thermique?)
    J'ajoute qu'une chambre possède un placard à portes KZ dont le niveau du sol est plus bas que celui du reste de la maison de quelques centimètres (je me demande bien pourquoi d'ailleurs...): ce sol me paraît moite. Je sais que la dalle sur le vide-sanitaire n'a pas fait l'objet d'une isolation particulière. Comme ce vide-sanitaire n'est pas ou pas assez ventilé, je me suis dit qu'il pouvait y avoir condensation et que cette condensation pouvait remonter par la dalle et expliquer en partie la forte humidité. D'où mon projet de le ventiler davantage et l'espoir de le "sécher" un peu de cette manière. Là encore, voyant les méthodes du bâtisseur, j'imagine que les fondations n'ont pas été enduites de goudrons, ce qui pourrait aggraver la situation.
    La VMC pourrait-elle à elle seule régler ce problème (s'il est avéré au passage que mon vide-sanitaire est humide, ce que j'ai du mal à vérifier, car il est inaccessible)? D'où la question que je réitère: des conseils pour faire le diagnostic?

    Merci pour votre aide...
     

  10. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Je viens de remplacer complètement la ventilation de la maison: installation d'une Hygro A pour l'instant, en attendant de passer en B dans quelques temps. Avant ça, je vais observer la nouvelle situation. Extracteurs:
    > cuisine: avec pilote électrique raccordé à un poussoir pour déclencher la vitesse maxi pendant 30mn environ
    > WC: à détection infrarouge
    > bains (2) et buanderie: extracteurs hygro "classiques"

    J'avais dit à ma femme que la VMC réglerait nos problèmes d'humidité, en répétant d'ailleurs ce que plusieurs conseillers m'avait dit. Pas de bol pour la démonstration: le WE a été pourri, 4 jours d'orages, et un taux d'hygrométrie intérieure oscillant entre 70 et 85%! Même que mon père m'a dit que mon matériel déconnait... Du coup, ma femme n'est pas convaincue, car les serviettes ne sèchent pas mieux à la SDB. Je lui ai expliqué que la VMC faisait sortir l'air intérieur humide mais que si l'air extérieur qui le remplace par les aérations des fenêtres l'était tout autant,alors forcément la VMC ne faisait que faire circuler l'humidité

    Bon, j'ai quand même réfléchi à un truc: le rôle d'une VMC n'est pas tant d'extraire l'humidité dans l'absolu que de l'extraire vite, c'est-à-dire de rétablir un certain équilibre entre l'hygrométrie de l'air extérieur et celle de l'air intérieur, non? Je me suis donc demandé plus particulièrement dans quelles conditions précises les moisissures se sont formées chez moi cet hiver. Le taux d'humidité élevé est-il une condition suffisante, faut-il un contraste hygrométrique entre l'air ambiant et l'air extérieur, au niveau d'un pont thermique par exemple, ou est-ce encore autre chose?

    Merci pour vos avis experts
    Dhaulagiri
    Dernière modification par Dhaulagiri ; 06/06/2011 à 07h42.
     

  11. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 196

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Bonjour.

    Du coup, ma femme n'est pas convaincue,
    Expliquer que cela aurait été pire sans, l'humidité produite dans la maison s'ajoutant à celle venant de l'extérieur.

    Pour les moisissures, il faut des parois dont la température est en dessous du point de rosée où la condensation se fait.
    Le point de rosée dépend de la température de l'air de la maison, de son degrés d'humidité et de la température de la paroi. (la pression ne nous concerne pas ici)
    Pour éviter les moisissures, on peut agir sur chacun des paramètres.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  12. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Merci.

    Je me risque à considérer que j'ai fait tout mon possible pour maîtriser le degré d'humidité et la température de l'air intérieur: installation d'un nouveau chauffage, remplacement de toutes les ouvertures, pose de grilles de ventilation pour le vide-sanitaire et installation d'une VMC. Le remplacement de l'isolant dans les combles perdus est aussi prévu pour septembre.

    Reste la température des parois: que pourrais-je faire, compte tenu de la situation actuelle?
    > Dalle sur vide-sanitaire. Pas d'isolation particulière mais le VS est sain et sec. Il est donc responsable de déperditions de chaleur mais pas de remontées d'humidité
    > Murs en parpaings de 20cm avec laine de verre de 7,5cm et brique de 5cm. J'ai "sondé" à différents endroits: la laine de verre est en bon état
    > Plafond: Poutrelles et hourdis de 20cm + dalle béton de 5cm + 20cm de laine de verre (nouvel isolant en septembre, mais je ne sais pas encore lequel, car c'est une vaste question)

    A l'exception du plancher, pour lequel je ne peux hélas pas faire grand'chose (le VS est inaccessible), j'ai l'impression que la maison est saine et relativement bien isolée pour une maison de 1983 (je m'emploie à traiter les ponts thermiques quand je les repère). Alors pourquoi diable ai-je un taux d'humidité relativement élevé qui empêche les serviettes de sécher?
     

  13. Guillaume22

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    493

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Salut,

    Dans l'attente de régler le problème de fond, as-tu envisagé l'emploi d'un déshumidificateur d'air actif (c-a-d électrique) ?

    Ca t'éviterait au moins les inconvénients dû à l'humidité de l'air intérieur... Dont celui des serviettes qui ne sèchent pas !
     

  14. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Après avoir emménagé et émis des hypothèses sur l'origine possible des moisissures, j'ai pensé que la VMC était une réponse nécessaire et même suffisante. Or elle ne l'est manifestement pas. Si j'achète un déshumidificateur, il est tout-à-fait possible que je me retrouve dans la même situation. Il faut donc que je règle le "problème de fond" pour reprendre tes termes. Et là, honnêtement, je ne comprends pas comment je peux me retrouver avec un taux d'humidité relative compris en 60 et 80% chez moi alors que les conditions météo ne s'y prêtent pas et que tout est sain autour de l'espace intérieur : VS pas humide, combles pas humides, extérieur pas humide. Je ne transpire pas plus que la moyenne et ne fait pas bouillir d'eau à longueur de journée... L'étalonnage de mon hygromètre est correct. L'air est humide et moi, je sèche...
     

  15. mdc8888

    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    166

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Hello,

    Tu as mis en place ta VMC début juin. Mais il faut savoir que ta maison à surement emmagasiné beaucoup d'humidité, d'ou une certaine inertie...
    Bref, il va falloir être patient avant de voir les 1ers résultats AMHA...
     

  16. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Rapidement !

    1) la VMC sera beaucoup plus éfficace en condition de chauffage : air froid extérieur (plus il froid, et plus il est "sec"), il rentre, sa temp monte, son HR diminue ("mathématiquement"), il capte l'humidité de la maison, de ses occupants, donc son HR augmente et ta VMC le fout dehors... Et ça recommence... C'est comme ça que ça marche une VMC...

    2) par temps "orageux", une maison saine mais qui a de l'inertie peut "transpirer" !

    Ce qui se passe en fait : tes murs / sols / planchers sont à 22° ; dehors, il fait 30 ° avec un temps "humide" (orageux) - HR 85/90 % ; cet air rentre, il refroidit à 22 ° sur les paroies ; point de rosée atteint (je donne tous ces chiffres au pif, pour énoncer le principe) : cela condense ; on croit que le mur ou plancher suinte !!!

    La VMC ne fera qu'empirer les choses : elle fait rentrer de l'air chaud chargé d'humidité qui va se refroidir sur les paroies froides donc approcher de la saturation voir dépasser le point de rosée !!!

    Bon, c'est l'expérience bien connue de l'eau bien fraiche pour le pastis que tu mets sur la table : la bouteille dégouline par temps orageux.

    Bref : observer encore un peu... et faire le test du pastis avant de conclure !!!

    Plus sérieusement, quelques mesures temp / HR intérieur / extérieur avant de conclure trop vite (et température des surfaces)
     

  17. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Avec l'achat de cette maison, je deviens peu à peu un homme nouveau . Avant, je n'ai jamais eu de jardin et depuis que je m'exerce à la culture des plantes, j'apprends ce qu'est la patience. Avec l'intérieur de la maison, c'est un peu la même chose et je l'ai déjà expérimentée avec la mise en route de ma nouvelle chaudière. Prendre le temps d'observer, agir et puis recommencer...

    Vos explications m'y invitent une nouvelle fois et, une nouvelle fois, je remercie Did pour ses explications claires et pédagogiques. Il m'a semblé comprendre, au détour d'un de tes messages, que tu travaillais dans le secteur éducatif. J'ignore si tu es ou non enseignant mais je sais en revanche que tu possèdes un sacré sens de la pédagogie .

    En ce qui concerne la VMC, j'ai bien compris. Une question cependant: comment fait-on pour mesurer précisément la température des parois? On colle un thermomètre dessus?

    Mes premières observations sont les suivantes:
    > Quand la maison est fermée pendant la journée de travail et pendant la nuit, l'HR augmente. Dès qu'on ouvre, elle diminue rapidement (sauf évidemment si l'air extérieur est très humide)
    > Quand ma femme rentre en fin de journée, elle me dit qu'il y a une odeur de fumée dans le séjour qu'il n'y avait pas avant d'installer la VMC. Je l'interprète de la manière suivante: l'extraction par la VMC crée un appel d'air au niveau de notre cheminée à foyer ouvert, même si le conduit est obturée par une trappe en fonte.

    J'ai aussi constaté que les mortaises de mes nouvelles fenêtres n'étaient pas aux normes! Elles sont trop petites. J'ai informé le menuisier, qui semblait tomber des nues. D'après lui, personne ne lui a jamais signalé cela. Le fabricant de profilé PVC, qui ne doit pas ignorer la norme, règle lui-même les machines du fabricant de fenêtres chez qui il se fournit. Alors comment est-ce possible? J'attends des nouvelles dans les jours qui viennent et espère bien faire remplacer les ouvrants qui posent problème avant de faire installer des entrées d'air hygro.

    Là où je veux en venir: mon projet de VMC est basé sur une installation hygro B. Pour l'instant, elle est en hygro A. Entre ces deux configurations, la "puissance" des extracteurs est différente, plus faible en hygro B, car compensée par le débit variable des entrées d'air. Pour l'instant, mes extracteurs sont donc un peu sous-dimensionnés. Si j'installe les entrées d'air ad hoc mais que les mortaises ne sont pas aux normes, l'installation sera déséquilibrée (comme actuellement) et pourrait compromettre l'efficacité de mon installation...
     

  18. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    Très rapidement :

    PS : j'ai été enseignant dans une autre vie, pendant 5 ans [seulement !]... J'ai fait des années d'animation raurale sous les baobabs en Afrique ; avoir d'avoir convaincu de tel ou tel projet ... et bien il faut bien expliquer [mais l'ahbitude de la palabre m'amène à être long]

    1) VMC + cheminée = "inversion de tirage" ; donc l'odeur de suie, c'est normal

    2) C'est d'autant plus normal qu'il manque peut-être les entrées d'air (souvent des petites prises judicieusement répartie dans les pièces "propres" - par exemple, les huisseries, le coffret à volets, etc...).

    Il ne suffit pas d'extraire, il faut laisser rentrer l'air propre ! Et comme les huisseries modernes sont de plus en plus étanche, reste plus que la ... cheminée !

    Il te faut créer un flux des pièces "propres" (salon, chambres...) vers les pièces "sâles / humides" (cuisine, WC, salle de bain). Laisser un passage suffisant sous les portes ; le circuit idéal : dans les pièces propres du haut des fenêtres vers le bas de la porte, de là cela repasse dans la salle propre, du bas de porte vers le haut (buse d'extraction)...

    3) Température des paroies : tu n'as pas un petit thermomètre "électronique" avec une sonde ?? Cela se trouve pour pas cher [sans pub, voir Conrad sur Google].

    4) Qu'appelles-tu mortaises ??? Des "fentes" pour l'entrée d'air ??? (j'utilise le terme pour l'assemblage "tenons et mortaises" - mais tu as sans doute raison ; on doit apeller "mortaise" toute fente faire à la mortaiseuse...).

    Donc il y aurait des "prises d'air" si je comprends bien ? Sans doute pas assez alors...
     

  19. Dhaulagiri

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Gard
    Âge
    40
    Messages
    113

    Re : Lutte contre l'humidité et les moisissures

    1) On est d'accord. J'envisageais de poser un petit insert avec tubage pour me faire un chauffage d'appoint/secours. Cela devrait régler le problème.

    2) et 4) En remplaçant les huisseries, j'ai effectivement considéré le projet de VMC et demandé au menuisier de prévoir les mortaises (il utilise ce terme pour les entrées d'air même si, je suis d'accord, il s'agit au départ d'autre chose) dans les huisseries des pièces propres (chambre, séjour). La seule pièce où je n'étais pas sûr d'installer un extracteur était le cellier: j'ai donc prévu une entrée d'air que je vais devoir boucher, car j'ai finalement installé une bouche d'extaction. Pas grave, car il existe des obturateurs...

    J'ai donc:
    > un extracteur dans la cuisine (avec vitesse de pointe temporisée sur bouton poussoir), dans le cellier, dans mes deux salles de bains et dans les toilettes (avec vitesse de pointe temporisée sur détection infrarouge)
    > une entrée d'air dans chaque chambre (4 au total) et une autre dans le salon, sans compter celle que je vais boucher dans le cellier

    Les préconisations du fabricant de VMC sont les suivantes: une entrée d'air par chambre + deux dans le séjour.
    J'ai donc deux choses à faire:
    > ajouter une entrée d'air supplémentaire dans le salon en perçant le mur au préalable. Sur deux ouvertures, une seule pouvait être équipée de mortaise. La seconde, une baie vitrée, ne le permettait pas. Cela réglera peut être le problème d'inversion de tirage que tu évoques.
    > faire agrandir les mortaises existantes, qui ne sont pas aux normes, c'est-à-dire changer les ouvrants correspondants (il n'est pas permis de les percer sur le chantier, il faut le faire en usine).

    Merci pour le lien. J'ai seulement un thermomètre/hygromètre électronique acheté au bricomachin du coin. C'est pas mal mais insuffisant pour la température d'une paroi...

    A titre d'info, quelle HR avez-vous chez vous en général? Pour ce qui me concerne (depuis fin avril, période chaude donc):
    > environ 80% pendant un épisode pluvieux
    > 60% en général
    > 40% quand il fait beau et que tout est ouvert
    > 10% de plus quand tout est fermé par rapport à quand tout est ouvert (dès que je ferme, il faut à peine 1 heure pour que le taux d'HR grimpe)
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. La lutte BIO contre les pucerons et le plantain
    Par Richard.P dans le forum Jardinage
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/03/2010, 22h05
  2. Lutte contre les rongeurs
    Par Burt67 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2009, 18h26
  3. Lutte contre les radiations comment ?
    Par Bakuroy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/03/2008, 15h51
  4. lutte contre les xylophages
    Par pierrerichard dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/03/2008, 15h31
  5. lutte contre les spams
    Par abracadabra75 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/05/2007, 17h47