Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

  1. buzzer59

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    94

    Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    J'ai une chaudière à condensation avec 9 radiateurs.
    La chaudière est la cave, il y a des radiateurs au rez de chaussée et au 1er étage.
    La chaudière a été installée l'année dernière. Nous avons deja fait un hiver avec cette nouvelle chaudière.

    L'hiver dernier, le circulateur était sur la position II : I1/1(A)=0,30 et P1(W)=65. La chaudière chauffait bien mais l'eau faisait pas mal de bruit en circulant dans les tuyaux.
    Ma question est : puis-je mettre le circulateur sur la position I (I1/1(A)=0,20 et P1(W)=45)? D'après les caractéristiques, la vitesse sera-t-elle suffisante ? Le rendement de la chaudière sera-t-il toujours bon ou peut-être meilleur (plus ou moins de condensation...?)?

    J'avais demandé au chauffagiste qui m'avait dit que la position II était préférable car empêchait la formation de boue... (je précise qu'il y a un filtre anti-boue sur le circuit).

    Merci d'avance.

    -----

     


    • Publicité



  2. caillou

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    1 337

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    La vitesse peut se régler sans problème et en plus c'est réversible. Une trop grande vitesse peut être source de bruit en effet. Diminuer la vitesse impacte sur plusieurs points :
    La chaudière est régulée sur la t° de départ, donc elle ne va pas changer. Par contre, la t° retour va diminuer puisque les échanges vont mieux se faire. Donc elle va plus condenser et c'est mieux pour le rendement
    L'émetteur va avoir la même t° chaud mais t° froid diminue et la puissance va baisser. Si c'est suffisant pourquoi pas, quitte à changer la vitesse au plus froid de l'hiver.
    Le filtre à boue fonctionne mieux à faible vitesse. Les dépôts de boues aussi dans les radiateurs. Mais on s'en aperçoit vite, le bas est toujours froid. On peut démonter et rincer en été.
    ça économise la pompe et elle ne peinera pas à forcer le passage.
    Moi j'essaierai. Le jour où tu changes de pompe, achète une électronique, pas de bruit, vitesse variable en suivant la demande de chaleur.
     

  3. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Même avis.

    En plus :

    a) cela réduit la consommation électrique !

    b) cela limite le risque de "cavitation" (c'est l'apparition des bulles au niveau des palles, qui peuvent ronger celles-ci ; cela dépend aussi de la pression dans le circuit).

    c) Enfin, voir en fonction du type de régulation : si régulation climatique (par sonde externe), ce qu'il faut souhaitre pour la condensation, il faut éventuellement ajuster les paramètres de la courbe de chauffe ("pente", "pied de courbe", si ce sont les paramètres paramétrables - normalement, au moins le 1er l'est).

    d) il se peut que cela augmente le déséquilibre entre l'un ou l'autre radiateur ; le / les radiateurs "défavorisés" peuvent ne plus chauffer assez car ils ne reçoivent plus assez de débit ; dans ce cas, régler les "tés" pour équilibrer tous les radiateurs (j'espère qu'il y en a) plûtôt que de renoncer (c'est, hélas, trop rarement fait correctement car fastidieux - mais simple !).
     

  4. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 550

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Citation Envoyé par caillou Voir le message
    La vitesse peut se régler sans problème......
    Diminuer la vitesse impacte sur plusieurs points :
    Par contre, la t° retour va diminuer puisque les échanges vont mieux se faire.
    pas seulement mais aussi parce qu'il y a moins de puissance envoyée !
    P (W) = 4 185 x Q x (Td-Tr)
    avec Q = débit circulateur en kg/s peut différent de litres/s, Td et Tr = températures de départ et de retour.
    La formule n'est pas péremptoire pour contredire totalement l'affirmation précédente mais l'influence du débit sur la puissance transmise est flagrante;
    Donc elle va plus condenser et c'est mieux pour le rendement.....
    Là encore il y a précipitation.
    L'efficacité de l'échangeur est effectivement liée à la température de retour, c'est le plus
    mais aussi au débit (ou a la vitesse) de l'eau qui le traverse.
    Prétendre le contraire, serait comme nier l'influence du débit d'air sur le radiateur d'une voiture.
    Chacun sait qu'un le radiateur d'une voiture moteur en marche à tendance à surchauffer à l'arrêt malgré un consommation d'essence relativement
    alors qu'elle est parfaitement refroidie à 130km/h et consommation d'essence élevée (je ne pense pas que quelqu'un ira prétendre que les pertes dans le moteur n'y sont pas alors maximum).

    Ce point:
    - retour aussi froid que possible à débit nominal ou du moins élévé est " un des dadas de mon écurie "que connait bien Did
    et me permet d'insister :
    " Si possible éviter la V3V, sur les chaudières à condensation qui si elle renvoit bien de l'eau à basse température oblère fortement le débit qui retourbe au condenseur."
    Il n'y a que deux façon d'améliorer le rendement " condensation " d'une chaudière
    - baisser autant que faire se peut la température de départ
    régulation climatique et puissance très inférieure au nominal (remarquer à ce sujet que les rendement mirobolants des chaudières condens est donné à 30% de la Pn, alors que la légende prétende que toutes les machines aient leur meilleur rendement à Pn
    - augmenter les surfaces d'échange ou l'efficacité des surfaces etc

    Je ne me prononce donc pas sur le résultat d'un ralentissement du circulateur quant au rendement
    c'est peut neutre, je doute fort que ce soit meilleur.
    Cordialement.
     

  5. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Il manque en effet une donnée : le type de régulation. Je l'ai évoqué.

    Ceci dit, lorsque la température externe baisse, la V3V (si c'est le cas) s'ouvrira davantage. Le débit du retour au condenseur augmentera. Si la vitesse du circulateur est plus basse, ce retour sera plus froid. Donc je pense que cela améliore, dans cette hypothèse (V3V motorisée), le rendement à un moment où le besoin est plus élevé.

    Je pense aussi, toujours dans ce système, que le condenseur ne fait que préchaaufer l'eau de retour. L'énergie captée, dans le cas d'une condensation idéale, est de 10 % de la puissance totale (différence entre PCI et PCS). Donc je pense qu'il n'y a pas besoin de tout le débit pour capter toute la chaleur latente de condensation des fumées...

    Se arjoute le fait que si le débit est diminué, pour maintenir une température intérieure identique, le départ sera plus chaud. Toujours dans la même hypothèse. Donc la V3V un peu plus ouverte. Donc il y aura un peu plus de retour sur le condenseur.

    Bref : je ne vois pas comment ça pourrait nuire ! Je pense que cela va arranger un peu. Mais c'est peut-être à la marge, en effet....
     


    • Publicité



  6. caillou

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    1 337

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Je n'ai fait que répondre simplement à la question posée. Pourquoi compliquer tant les réponses sur les non questions ? Je ne crois pas que cela apporte quelque chose à ce problème.
    Sur d'autres questions peut-être...il faudrait considérer tes interrogations alors comme il se doit.
     

  7. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Ben savoir si cela augmente le rendement ou non, ce n'est tout de même pas anodin dans l'affaire !

    Tu affirmes que oui.

    Moi, je pense que cela ne peuit nure au rendement et que cela peut l'augmenter (à la marge). J'explique pourquoi.

    Behache doute fort que le rendement soit meilleur. Il explique pourquoi.

    On a mis nos arguments. Forcément, cela "complique"... Buzzer tranchera.

    Pour moi, rien de choquant. On ne va pas non plus dire "amen" !
     

  8. florisound

    Date d'inscription
    avril 2008
    Âge
    50
    Messages
    446

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Prenons les cas extrêmes .

    Vitesse infinie l’eau a la même température en tout point du circuit.
    Si on est sous le point de rosé c’est ok si non les radiateurs sont sous dimensionné.

    Vitesse nul l’eau est chaude n’est que dans la chaudière condenseur comprit. Le plus mauvais rendement du système.
    Entre les deux il existe une vitesse optimal ou la consommation électrique de la pompe est compensé par le gain des condensats.

    Il faut donc mesurer les condensats en fonction de la vitesse de la pompe…
    Le problème c’est que l’on risque d’avoir une solution différente pour chaque régime de départ.

    Normalement plus de vanne 3 ou 4 voies sur les chaudières a condensat.
    Régulation de loi d’eau par le bruleur.

    Cdt

    JC
     

  9. caillou

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    1 337

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Ma réponse était plus destinée à Behache, mais peu importe.
    Pour moi la question de rendement était secondaire à la possibilité de changer la vitesse. maintenant, si on veut se faire un nœud au petit pois, on peut ! je continue alors :
    Qui sait répondre à cette question simple en supposant que la chaudière fonctionne sur sa plage normale en régime stationnaire :
    T° départ = 40°, T° retour = 20°, débit 2D
    T° départ = 60°, T° retour = 20°, débit D
    En théorie, la puissance demandée est identique, quid du rendement ? Moi je ne sais pas répondre à ça. La théorie voudrait que ça soit identique, en pratique peut-être pas...
    Par contre, dans notre cas, T° départ identique, T° retour diminuée, débit diminué, puissance demandée diminuée. Je ne vois pas ce qui empêche le rendement d'augmenter ? Si on fait toujours l'hypothèse d'un régime stationnaire. V3V et sonde ext ? Au contraire, en abaissant le débit, la vanne va s'ouvrir plus puisque la t° retour est plus froide et que la demande augmente (on a baissé la puissance due au débit). Tout va dans le même sens. Même l'efficacité de la pompe !
     

  10. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 550

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Citation Envoyé par caillou Voir le message
    Ma réponse était plus destinée à Behache,
    Did t'as répondu mieux que je n'aurais su le faire moi même
    .
    ..maintenant, si on veut se faire un nœud au petit pois, on peut ! je continue alors :
    Qui sait répondre à cette question simple en supposant que la chaudière fonctionne sur sa plage normale en régime stationnaire :
    T° départ = 40°, T° retour = 20°, débit 2D
    T° départ = 60°, T° retour = 20°, débit D
    En théorie, la puissance demandée est identique, quid du rendement ? Moi je ne sais pas répondre à ça. La théorie voudrait que ça soit identique, en pratique peut-être pas...
    Chiche
    Essaye de te poser la question :
    Quel est le régime avec la température des fumées la plus élevée après condenseur ?
    C'est du qualitatif et non pas du quantitatif je te l'accorde.
    Si tu estimes
    - qu'indiscutablement l'un des deux a des fumées plus chaudes que l'autre alors c'est celui avec un moindre rendement.
    - honnêtement, ne pas pouvoir répondre reste dans ton incertitude...

    Par contre, dans notre cas, T° départ identique, T° retour diminuée, débit diminué, puissance demandée diminuée...
    Le demandeur ne va pas se contenter d'une baisse de puissance
    Il va plus ou moins rapidement corriger la Loi d'eau pour retrouver la même température moyennes des émetteurs
    Si baisse initiale de 10 °K du retour suite à la diminution du débit , il devrait théoriquement augmenter le départ de 20°K
    Pas plus de chaleur latente à récupérer, mais des gaz plus chauds à refroidir,
    moins de flux d'eau mais celle-ci plus froide,
    je ne sais prédire le résultat coté condensation
    mais les pertes par les fumées elles vont augmenter !
    Cordialement.
     

  11. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    Pour ma part, je pense qu'avec une vitesse divisée par 2 (ce qui n'est pas forcément le cas ; enfin, ce n'est même pas le cas ; je ne me souviens plus des vitesses de mon circulateur, mais elles ne sont pas proprotionnelles), c'est un nouvel équilibre qu'il faut trouver. C'est pour ça que je pense qu'il faut régler à nouveau la courbe de chuaffe. Le départ sera plus chaud. Là, c'est certain.

    Je ne suis pas certain que le retour sera plus froid, mais cela me semble probable. Mais pas nécessairement 2 fois plus froid ou 20° en moins...

    En fait, pour garder le même confort, il faut que la puissance dégagée par l'émetteur soit la même.

    A grande vitesse, le séjour est plus court. La sortie sera plus chaude.

    A plus petite vitesse, débit moindre = température de départ plus élevée (pour apporter la même quantité de calories). Donc on aura un émetteur plus chaud près de l'arrivée, plus froid près du départ, mais en moyenne, la puissance émise devra être la même...

    Dans un système régulé par V3V motorisée, départ plus chaud = V3V plus ouverte = plus (au sens +) de retour froid dans le condenseur...

    Plus de retour froid et temp de retour plus basse, me font penser à condensation légèrement plus efficace.
     

  12. caillou

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    1 337

    Re : Quelle vitesse pour le circulateur eau chauffage

    J'ai réussi à faire mon nœud à mon petit pois ! Du coup je ne peux plus réfléchir )
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Quelle régulation pour un circuit de chauffage ?
    Par avril48 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2011, 11h00
  2. circulateur chauffage
    Par willy12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/05/2010, 11h43
  3. Quelle vitesse pour accélérer un vaisseau spatial?
    Par evrardo dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 28/02/2010, 22h16
  4. [Thermique] circulateur chauffage
    Par agent202 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/10/2008, 16h14
  5. Quelle énergie pour mon chauffage ?
    Par geanver dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2006, 14h24