Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Isolation entre plafond et faux-plafond

  1. Lhos

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    3

    Isolation entre plafond et faux-plafond

    Bonjour à tous,
    Je suis résidant à Marrakech au Maroc, et comme vous le savez il fait très chaud l'été, plus de 40 degrés, je viens d'ajouter une extension en charpente avec un plafond en panneaux Sandwich (Dalakit) de 30mm d’épaisseur posé sur des barres de métal (IPE), sous lequel je voulais mettre un faux-plafond acoustique en dalles genre (Armstrong). le problème est qu'il fait trop chaud à l’intérieur. Ma question est: quelle est l'isolation adéquate et efficace? est-ce que je peut l'intégrer entre le plafond et le faux-plafond ? et est-ce que le faux-plafond en dalle (Armstrong) peut supporter le poids de l'isolation? ou est-ce qu'elle doit être fixée indépendamment? et quelle épaisseur faut-t-il utiliser si c'est possible ?
    J'attends vous réponses avec impatience.
    Merci d'avance
    Cordialement

    -----

     


    • Publicité



  2. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Bonjour, je connais bien votre problème, puisqu'ayant des membres de ma famille qui vivent sous de telles latitudes...

    Le problème dans ces régions, est que la chaleur ne vient pas exclusivement par le toit, mais aussi par les façades exposées au soleil, et qui agissent comme de véritables "piles à calories". Donc isoler votre toit est sans doute indispensable pour résoudre la question de viabilité de votre extension (peut-être avez-vous des photos). Mais il faudra penser également aux côtés façade exposés aux rayons directs (ou non, en fonction de la solution choisie et des investissements consentis...).

    Pour les raisons évoquées, j'avais déjà réfléchi sur un concept d'isolation, et ce pour réduire la nécessité d'air-conditionné, puisque l'électricité est toujours très coûteuses dans les pays plus proches de l'équateur (ce qui devrait être le contraire puisqu'en principe on peut produire de l'électricité solaire: le problème étant toujours le même: le coût des investissements).

    Là on en arrive au principal problème, qui est la conception des constructions: si là vôtre est de type traditionnel (ouvert à tout vent pour que ce soit l'air qui en fin de journée refroidisse la construction) votre "solution" sera plus compliquée à réaliser, ce qui est en principe toujours le cas...

    J'en arrive à quelques pistes, qui devraient permettre d'y voir plus clair dans votre "solution" (sans toutefois pouvoir y apporter une réponse immédiate, car j'y réfléchis depuis de nombreuses années...)

    J'ai déjà depuis longtemps imaginé une simple toile, tenue à distance des murs et du toit par des attaches PVC résistante aux UV (car sinon la formule plastique peut devenir cassante). Ainsi les rayons solaire ne viennent plus taper directement sur la maçonnerie, et mieux encore, de l'air circule entre la toile et les murs, ce qui permet d'évacuer la chaleur! Problème, je n'ai encore jamais trouvé le matériel idéal pour celle-ci (en matériau naturel elle peut se faire manger par des animaux, en plastique elle ne résistera pas longtemps au soleil, reste la toile, mais alors il faudrait quelque chose d'extrêmement résistant, comme les voiles d'un bateau). Autre problème, c'est la prise au vent (bien concevoir celle-ci, pour ne pas exposer l'ouvrage à destruction en cas de vents violents) pour résoudre ce problème, j'avais pensé à un système dont le panneau "d'entrée" du flux d'air s'orienterait tout seul face au vent (selon un mécanisme simple, imitant le principe de la girouette). N'offrant plus qu'une résistance moindre, cela devrait en principe éviter tout phénomène d'arrachage. Et évidemment, fermer ces volets mobiles (entrée/sortie puisque pouvant se retrouver en situation de sortie/entrée selon le sens du vent) lorsque l'on quitte la maison. Au lieu d'une toile, on peut aussi faire un pare-vent laissant passer l'air genre paillote (comme les paniers d'osier mais constitué d'une paroi, dont le rôle est avant tout de produire une ombre portée…)

    Pour la toile en toiture, j'éviterais, car là la force d'arrachage est particulièrement grande, le vent prenant de la vitesse au sol.

    Pour le toit, il vous faudrait au moins 300mm d'isolant, si vous souhaiteriez y installer de l'air conditionné, vous pourriez aussi faire une structure métallique soudée (genre "hat truss system" en tubes métalliques de petite section soudés pour que ce soit le plus léger possible tout en étant très résistant, place aux crémona...) et selon le même principe: laisser passer l'air pour créer un refroidissement naturel, tout en créant une ombre portée: ce qui ne vous dispense nullement de la couche d'isolant. Là encore, se pose la question du type de matériaux disponible (et surtout pas cher) sur place. Mais comme il n'y a pas grand risque de condensation au vu des températures, là encore l'air serait le matériau le plus économique: problème, pour qu'il joue son rôle "d'isolant", il faut qu'il reste immobile: question, comment (avec quoi) le cloisonner, d'économique avec des matériaux trouvés sur place?
    Dernière modification par Obamot ; 22/04/2015 à 19h13.
     

  3. Salva57

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Moselle
    Âge
    51
    Messages
    1 321

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Bonsoir,

    Sur le site Armstrong il y a les guides d'installation. Vous pouvez tout à fait dérouler de la laine de verre par exemple, suivant le poids il faudra augmenter le nombre de suspentes.
     

  4. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Oui on peut dérouler de la laine de verre dans un four, mais ça restera un four (chauffé par le soleil encore sur les côtés et le toit bien sûr?) avec de la laine dedans (en-dessous) le résultat n'est pas garanti. Si vous souhaitez baisser la température de façon significative, il vaut mieux intervenir en amont, au-dessus, avec un dispositif de type "pare-soleil" (si tant est que ce soit possible, y a-t-il des photos Lhos?) Mettre ici de la laine de verre, va garder un peu la chaleur le soir à l'intérieur, mais par expérience la chaleur rayonne et il fera toujours assez chaud dedans la journée, même avec une isolation ainsi conçue (enfin, je dis ça avec le type de construction que je m'imagine).
    Dernière modification par Obamot ; 23/04/2015 à 15h30.
     

  5. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    PS: La question est aussi de savoir si vous envisagez de l'air conditionné ensuite...
     


    • Publicité



  6. Lhos

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    3

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Salut tout le monde,
    Merci de bien répondre à mes préoccupations.
    Pour vous donner une vue bien précise du plafond, voici des photos ou apparait la structure sur laquelle est posée les panneaux sandwich.
    Bien sûre que j'envisage d'y mettre de la clim, l'installation est visible sur les photos. Mais vue le coût très élevé de la facture, vaut mieux investir volet isolation adéquate que consommation d’énergie.

    en attendant de vous lire, mes salutations les plus chaudes20150423_120901.jpg
    Images attachées
     

  7. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Ok, comme ça c'est plus clair. En gros, la conception a l'air de tenir la route... Mais:

    Pourquoi y a-t-il un jour entre toiture et mur rampant?.
    En quoi est faite la toiture? Ce que l'on voit c'est un pare-pluie?

    Ne sachant pas où en est l'avancement de vos travaux, je note l'ingénieuse conception avec vos IPN. J'en profiterai pour surélever la toiture et laisser passer de l'air entre celle-ci et votre isolation (ou en tout cas j'aménagerai des ouvertures partout, pour que l'air puisse circuler (et même mettre de grosses ventilation pour évacuer la chaleur par le haut, lorsqu'il n'y a pas de vent? C'est toujours moins cher un ventilateur, que devoir refroidir une masse d'air chaud stagnante...!). Ensuite je déposerais un film pare-pluie avec une rigole pour récupérer des infiltrations d'eau avec une gouttière pour l'évacuer (attention, à faire avec soin, hermétique tout le tour, car l'isolation n'aime pas l'eau... éventuellement je ferais quelque chose en pavatex pour soutenir le pare-pluie qui devrait être posé avec soin, c'est-à-dire totalement hermétique). Puis ensuite votre laine de verre posée sur votre faux plafond (pas de problème, ça tiendra avec les IPN, et comme ci-dessus, vous pouvez multiplier les suspentes comme déjà dit par Salva)...

    Par contre je pense à un truc. Notre chimiste m'a dit il y a quelques années que la laine de verre serait pas loin d'être aussi toxique pour les voies respiratoires que l'amiante... Donc à votre place j'y mettrais de la ouate de cellulose si vous en trouvez, parce que respirer des poussières de filaments de verre, c'est vraiment pas bon, et à ce que je comprends, ce sera possible vu la configuration des lieux...

    Après comme déjà dit avec la façade exposée au soleil, j'y mettrai également des écran pour éviter le soleil direct sur l'habitation... Mais c'est vous qui voyez (une autre moyen est de planter des arbres autour, mais on ne peut pas toujours et ça peut amener de la vermine dans ces régions..)
    Dernière modification par Obamot ; 24/04/2015 à 22h58.
     

  8. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    PS: juste encore un truc, c'est moi ou vos IPN n'ont pas l'air d'être placés à équidistance des parois latérales? A moins que ce ne soit un effet de la perspective, mais au vu des photos, faites attention, ça m'a l'air bancal.
     

  9. Lhos

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    3

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Le jour entre la toiture et le mur rampant est pour créer un espace ou peut circuler l'air de ventilation entre le plafond et le faux-plafond.
    La toiture est faite de panneaux sandwich de marque (Dalakit) de 30mm d’épaisseur.
    Ce n'est ni l'effet de perspective, ni vos yeux Obamot. Les IPN ne sont pas placés à équidistance des parois latérales, mais je pense pas que c'est là le problème.
    par contre j'ai eu l'idée de mettre des galets blancs sur la toiture. primo, pour empêcher les rayons de soleil de frapper direct sur l'habitation, secundo, leur couleur blanche va refléter une partie des rayons et tertio absorber le bruit de la pluie.
    qu'est-ce que vous en penser?
    reste à savoir si le plafond résiste au poids des galets?
    merci encore
     

  10. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Citation Envoyé par Lhos Voir le message
    Le jour entre la toiture et le mur rampant est pour créer un espace ou peut circuler l'air de ventilation entre le plafond et le faux-plafond.
    Très bien, c'est ce que modestement j'entrevoyais...

    Citation Envoyé par Lhos Voir le message
    La toiture est faite de panneaux sandwich de marque (Dalakit) de 30mm d’épaisseur.
    Je ne sais pas. Je ne connais pas, à priori il y a un isolant dedans enrobé d'une tôle 6mm, si c'est ça, l'inconvénient est que l'isolant à l'intérieur ne sert à pas grand chose, du moment que la tôle est très conductrice de chaleur, ce qui fait que la chaleur du dessus, sera transmise au-dessous. Mais je pense que vous avez fait ce choix en connaissance de cause et que vous avez vos raisons. Il vaut alors mieux en effet, avoir de l'air circulant dessous.

    Citation Envoyé par Lhos Voir le message
    Ce n'est ni l'effet de perspective, ni vos yeux Obamot. Les IPN ne sont pas placés à équidistance des parois latérales, mais je pense pas que c'est là le problème.
     c'est fait... c'est fait... No comment. Normalement on ne fait pas de tels travaux de toiture à la légère, il y a des normes (qui valent surtout pour la sécurité des habitants à long terme). Certes vos profilés peuvent supporter une certaine charge (raison de plus pour la répartir équitablement, autant que les appuis qui recevraient une charge semblable et toute la statique de l'ensemble en serait grandement améliorée). Voyez ce qu'il peut se passer en cas de tremblement de terre comme au Népal... (Juste un exemple, il y a aussi la force du vent... Une mauvaise conception peut éventuellement tuer des gens. Je m'excuse, je suis obligé de vous le dire.)

    Citation Envoyé par Lhos Voir le message
    par contre j'ai eu l'idée de mettre des galets blancs sur la toiture. primo, pour empêcher les rayons de soleil de frapper direct sur l'habitation, secundo, leur couleur blanche va refléter une partie des rayons et tertio absorber le bruit de la pluie […] reste à savoir si le plafond résiste au poids des galets?
    Ça me semble exclu (il n'est pas possible d'en faire juste "une hypothèse" si vous voyez ce que je veux dire — attention également au fait qu'il faudrait vous renseigner soigneusement auprès de votre fournisseur, car je crois pas même que l'on puisse marcher sur ce type de toit?). Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres intervenants?

    La seule chose qui m'aurait semblé probante pour avoir du "rigide isolant" en toiture, ça aurait été quelque chose en tôle ondulée plastique, vous auriez pu fabriquer votre propre sandwich en mettant deux couches de tôle avec de l'isolant à l'intérieur et le tout fermé bien sûr hermétiquement tout le tour (juste une idée à pas cher avec de la laine de verre dedans ou quelque chose...)

    Bref, je comprends que vous veniez ici pour trouver une "solution" après coup, alors que vous avez déjà acheté du matériel et mis en place certaines choses...

    Citation Envoyé par Lhos Voir le message
    qu'est-ce que vous en penser?
    merci encore
    Pour "rattraper le coup", voici ce que je ferais (et qui me semblerait probant si vous avez encore le budget pour ça):
    1) Je replacerais les IPN à équidistance (mais c'est vous qui voyez).

    2) Pour les raisons que vous connaissez (il est vraiment très difficile d'empêcher une accumulation de chaleur sous vos latitudes, ce d'autant avec un toit en métal O_O […] Je doublerais donc l'isolation, ainsi j'en mettrai une couche mince (100mm) directement dessous le toit (en contre-toiture) mais je n'en connais pas ici dans mon coin, qui résisterait à des ∆° entre période diurne et nocturne, tels que vous les avez et avec des températures en soleil direct qui peuvent être très élevées. Quel type d'isolant auriez-vous au Maroc pour résister à ça?

    3) Faites également très gaffe au fait que vos IPN vont se dilater la journée et se rétracter la nuit. Il faut absolument le prévoir, sinon c'est tout votre toit qui pourrait éventuellement se déplacer tout seul (et même tomber?) et ce par le simple fait que n'étant pas en équilibre statique stable, ça va bouger par le simple fait de la gravité terrestre combinée aux phénomènes de dilatation… Donc veillez à ce que vos appuis IPN soient prévus pour ça et encrez-les dans les murs!

    POUR LES ECONOMIES D'AIR-CONDITIONNÉ:

    4) J'isolerais en façade exposée au soleil avec de "l'air circulant" sous forme de pare-soleils en panneaux en tôle ondulée plastique avec libre circulation d'air entre cet élément et la façade (évidemment pas métal) et ce comme une idée d'écran solaire (vous pourriez mettre des tiges fixées contre la façade, et qui supporteraient cet écran, mais ça devrait résister au temps: corrosion, pluie, soleil, chaud-froid, rongeurs etc). Ou alors je placerai cette tôle ondulée contre la façade, mais avec un isolant intermédiaire (idem, il devrait résister au temps...)

    5) Je placerais 300mm de laine de verre CONFINÉE dans le faux plafond en veillant à multiplier les suspentes pour qu'elle soient suffisante (afin qu'un jour le ciel ne vous tombe pas sur la tête!)

    Et là je pense que vous auriez des économies d'électricité très significatives.
    Dernière modification par Obamot ; 27/04/2015 à 21h15.
     

  11. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    PS: a) J'espère seulement que les ouvertures vitrée n'ont pas été prévues côté ensoleillement. b) si vous deviez revoir le positionnement des IPN, peut-être pourriez-vous surélever votre toiture, car le peu d'espace qu'il y a (même si c'est mieux que rien) me semble insuffisant pour évacuer la chaleur (mais évidemment à voir avec l'orientation des vents pour éviter au minimum les prises d'air qui ont pour effet de faire envoler les toitures, j'espère que la votre est correctement ANCRÉE. Autre détail technique: les attaches plastiques Rilsan qu'on croit deviner, me semblent totalement insuffisantes — même si j'espère que s'en n'est pas — j'ai un doute, autant vous en faire part.)
    Dernière modification par Obamot ; 27/04/2015 à 22h15.
     

  12. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    (suite et fin) Notez encore que si on croit deviner 5 attaches de toiture sous l'IPN en amont, il n'y en aurait que 2 ou pas du tout sur l'IPN en aval..? Encore une drôle d'asymétrie que je ne m'explique pas, surtout que c'est plutôt vers le bas que se fait la prise au vent!)



    Crdt.
     

  13. Obamot

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Regio genevesis
    Messages
    1 409

    Re : Isolation entre plafond et faux-plafond

    Bonjour,

    Bon alors, ça avance?

    Crdt.
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Isolation faux plafond
    Par vegaman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/09/2012, 13h29
  2. Isolation phonique par faux plafond
    Par Joani dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/09/2012, 18h29
  3. isolation faux plafond
    Par lolo2210 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/01/2012, 16h02
  4. faux plafond et isolation
    Par yoda45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2009, 20h08
  5. Conseil pour isolation faux-plafond
    Par vofarm dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2009, 21h06