Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 103

Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

  1. ggael

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages
    97

    Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonjour,

    je me demandais si en 2017, nous avions enfin des valeurs "de confiances", ou encore mieux certifiées, pour la capacité thermique (Cp) des laines/fibres de bois, et tant qu'on y est de la ouate de cellulose. En effet, à l'heure actuelle c'est la jungle dans les "bases de données", avec des valeurs allant de 1300 à 2100 J/kg.K pour les laines de bois. D'après ce que j'ai compris, à la vue du Cp du bois en fonction du taux d'humidité (src), 2100 semble bien farfelu, 1300 sans doute sous estimée pour une paroi perspirante en été, et 1600-1700 semble un bon compromis.

    Pour la ouate, on trouve également souvent 2100 J/kg.K dans la bases de données, ce qui du coup la placerai nettement en avance sur une LDB à 50kg/m3, mais pour les mêmes raisons, j'ai du mal à y croire.

    Tout cela dans le but de trouver le meilleure compromis poids/R/confort-été/prix pour un projet de surélévation bois sur un bati qui ne supporterais pas du lourd, avec donc de fortes contraintes de légèreté. Sinon, je ne me poserais la question.

    merci!

    -----

     


    • Publicité



  2. MarcIsover

    Date d'inscription
    mars 2017
    Messages
    50

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonjour,

    Sans rentrer dans des valeurs de capacité thermique, il existe une étude (Etude Empa 2008) concernant le confort d’été qui indique que, dans ce domaine, les principaux paramètres influents sont :

    1. La surventilation nocturne : gain estimé de 1 à 4.5°C
    2. Les protections solaires : gain estimé de 1 à 3.5°C
    3. Les charges internes (apports de chaleur par les équipements, le nombre de personnes…) gain estimé de 1 à 3°C
    4. L’inertie du bâtiment : gain estimé de 1 à 2.5°C
    5. La durée de la période de chaleur (possibilité ou non de refroidir le bâtiment) : gain estimé de 1 à 2°C
    6. Le revêtement des parois : gain estimé de 1 à 4.5°C
    7. La nature de l’isolant : gain estimé jusqu’à 1°C

    Un des fidèles participants de ce forum a fait réaliser une étude par un bureau d’études thermiques indépendant sous le logiciel Pléiade et il est arrivé aux même conclusions concernant l’influence de l’isolant : 1°C

    Trois principaux paramètres d’action sont donc :

    - Surventilation nocturne du bâtiment pour rafraîchir le bâti
    - Protection solaire extérieure des ouvrants pendant la journée (testé et approuvé à titre personnel : pendant des périodes de canicule, volets battants bois et roulants PVC fermés, la maison est restée « fraiche » (22/23 °C de mémoire) quand on rentre le soir alors qu’il a fait 30°C (environ) au plus chaud de la journée).
    - Forte résistance thermique pour freiner la pénétration de la chaleur.

    Par conséquent et concernant l’isolant, il convient de mettre en œuvre un isolant avec la résistance thermique le R la plus élevée possible et suivre les autres préconisations.

    Vous trouverez dans ce lien http://www.toutsurlisolation.com/Act...ie-du-batiment des informations complémentaires ainsi que le lien vers l’étude EMPA en bas de page.

    Bien cordialement
     

  3. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 881

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonjour ,

    Cette étude a quand même été commandée par Isoler pour Isoler .

    Ce sujet a déjà été abordé ici sur Futura :


    mettons a plat le pb dephasage des isolants.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     

  4. MarcIsover

    Date d'inscription
    mars 2017
    Messages
    50

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonsoir,
    "Isoler pour Isoler" ?
    Je n'ai hélas pas le temps actuellement de lire tout le post en lien et qui est sans doute fort instructif.
    Avez vous vu qu'il existait une étude du "CSTB belge"(voir tout en bas de page mise en lien à ce sujet) ainsi que celle de Mickele91 qui venaient corroborer les résultats de l'étude Empa ?
    Bien cordialement
     

  5. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 881

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Isoler pour ne pas citer de noms de marque puisque nous sommes sur un forum scientifique et non commercial .

    L'étude Empa se fait en scénario de climat de Lausanne pour travailler sur du confort été c'est plutôt confortable pourquoi n'y a t'il pas un deuxième scénario Carpentras par exemple qui serait quand même plus significatif .

    Oui l'étude Belge mais toujours avec des densités et un protocole un peu léger.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     


    • Publicité



  6. Mickele91

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    3 437

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par MarcIsover
    Avez vous vu qu'il existait une étude du "CSTB belge"(voir tout en bas de page mise en lien à ce sujet) ainsi que celle de Mickele91 qui venaient corroborer les résultats de l'étude Empa ?
    Absolument, je confirme...

    Cordialement
     

  7. ggael

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages
    97

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Décidément, plus possible d'aborder la capacité thermique des isolants (et tout ce qui en découle) sans se prendre cette étude dans la tronche. Oui, je l'ai lu (ainsi que celle du CSTB Belge), et c'est justement en regardant leur annexe sur les propriétés des matériaux considérés que je me suis pencher sur la question du Cp des laines de bois, car d'ans l'étude de l'EMPA ils ont considéré un Cp=1400 J/kg.K alors que tous les fabricants et revendeurs annoncent 2100, ce qui fait qu'en même un facteur x1.5. Donc avant de faire des simu, il faudrait se mettre d'accord sur les chiffres!

    Sinon pour le R de l'isolant, je préciserais juste que l'été, ce n'est pas le R calculé en régime statique qui prévaut mais en régime oscillatoire sur une période de 24h, et là, pour la même épaisseur de LDB à 200kg/lambda=0.05 ou de LDV lambda=0.032, le premier aura un R effectif bien plus important (en été) malgré un R en régime statique bien plus faible. Voir par exemple le tableau 4 de l'étude de l'EMPA, ou n'importe quelle calculette de parois opaques donnant l'attenuation. Et bien sur, ce R en régime dynamique (R_dyn) est grandement influencé par le reste de la paroi, par ex, ITE+béton gros R_dyn quelque soit l'isolant, pour une MOB/rampant, c'est une autre histoire.

    Pour finir, quelque soit l'isolant, sous nos latitudes on va avant tout chercher un R en régime statique conséquent pour l'hiver, et ensuite, à R statique équivalent, en fonction du budget, contraintes d'épaisseurs, climat, contraintes sur le système constructif, on peut éventuellement se poser légitimement la question du Cp de l'isolant (et donc de l'atténuation, déphasage, et de la (faible) inertie apportée).
     

  8. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 881

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Etude qui quand même date de 2008
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     

  9. MarcIsover

    Date d'inscription
    mars 2017
    Messages
    50

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonjour tout d'abord,
    Citation Envoyé par phil12 Voir le message
    Etude qui quand même date de 2008
    Libre à chacun d'être d'accord ou pas avec cette étude mais je ne crois pas que les lois de la physique aient changé depuis 2008.
    Je vous souhaite une belle journée
     

  10. cedric4182

    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    37

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    J'ai la même problématique et j'aimerai avoir l'avis de Phil12 en particulier, puisque je me situe entre avignon et Nimes , donc non loin de Carpentras !

    Sous entends tu dans ton com que l'étude serait bien différente sous nos chaleurs sudistes ?
    Ou que depuis 2008 les systèmes constructifs sont plus performants ?

    Je suis en phase de réflexion pour une construction ( bois à priori car madame veut construire "écolo" ) , et évidemment le confort d'été est primordial chez nous.

    Sachant que je ne peux pas mettre un puit canadien car le sol est en calcaire dur à 80cm , il me faudra probablement optimiser la construction et l'isolation, ainsi que l'agencement pour permettre la surventilation nocturne et la protection solaire.

    Mais si on considère qu'on ne peut se fier à cette étude, alors que préconisez vous en terme d'isolation ( et de dalle aussi : VS , qui est pratique , ou pas ?) sous nos latitudes ?
     

  11. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 242

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    mais je ne crois pas que les lois de la physique aient changé depuis 2008.
    Tout à fait comme la valeur de la chaleur spécifique du bois de 1968 en fonction de son humidité mise en lien plus haut.

    Décidément, plus possible d'aborder la capacité thermique des isolants (et tout ce qui en découle) sans se prendre cette étude dans la tronche.
    Parce que il y en a pas d'autre et que "personne" ne s'intéresse à ça, surtout pas les fabricants qui communiquent là dessus, vu que toutes les simulations montrent qu'il y a d'autres facteurs prépondérant dans le confort d'été d'une pièce.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  12. Mickele91

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    3 437

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonjour,

    Citation Envoyé par MarcIsover
    je ne crois pas que les lois de la physique aient changé depuis 2008.
    J'allais le dire...mais tu m'as devancé......

    Citation Envoyé par cedric4182
    Mais si on considère qu'on ne peut se fier à cette étude
    Si ça peut te rassurer, la thermicienne avec qui j'ai travaillé m'a confirmé la validité de cette étude...

    Citation Envoyé par cedric4182
    il me faudra probablement optimiser la construction et l'isolation, ainsi que l'agencement pour permettre la surventilation nocturne et la protection solaire.
    Oui...et c'est quelque chose que tu pourras demander lors de ton étude thermique...

    Cordialement
     

  13. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 881

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Citation Envoyé par MarcIsover Voir le message
    Bonjour tout d'abord,

    Libre à chacun d'être d'accord ou pas avec cette étude mais je ne crois pas que les lois de la physique aient changé depuis 2008.
    Je vous souhaite une belle journée
    HaHa elles est bonne
    Les logiciels de STD eux ne se sont pas non plus améliorés !!!

    Allez je vous laisse à votre petit lobbying , bonne continuation
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     

  14. Mickele91

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    3 437

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par phil12
    Les logiciels de STD eux ne se sont pas non plus améliorés !!!
    Si...dans le "packaging"...mais les "codes de calcul", eux, n'ont pas changé fondamentalement, Dieu merci !...

    Autrement dit, ce qui était vrai il y a presque 10 ans...l'est toujours aujourd'hui...

    Je pratique la simulation dynamique dans un autre domaine de la physique que la thermique....et les simulations que je relance aujourd'hui avec des versions de logiciels différentes que ce qu'elles étaient il y a 10 ans....ne me donnent pas des résultats différents que ce qu'ils étaient à l'époque...

    Heureusement pour les physiciens avec qui je bosse...parce que sinon y'aurais de quoi..."péter un câble".....

    Citation Envoyé par phil12
    Allez je vous laisse à votre petit lobbying
    A le coup du "lobbying"...je l'attendais......

    Sauf qu'en ce qui me concerne, on ne peut pas m'accuser de faire du "lobbying"...vu que je n'ai d’intérêts chez personne...

    Cordialement
     

  15. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 881

    Re : Capacité thermique laines de bois et ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    ...mais les "codes de calcul", eux, n'ont pas changé fondamentalement, Dieu merci !..


    Cordialement
    He bien dans notre domaine si chacun son job !
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Ouate de cellulose, fibre textile ou laine de bois?
    Par Patj2505 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/07/2016, 08h40
  2. Critères Isolation thermique - Laine de bois ou ouate de cellulose - capacité thermique massique ?
    Par Antoinedel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/09/2014, 16h24
  3. Isolation en vrac : fibre de bois VS ouate de cellulose
    Par hippostef dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/02/2012, 21h50
  4. avis isolation mixte laine de bois ouate cellulose
    Par The_r2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/08/2008, 10h59
  5. ISOLANTS /Fibres de bois ou Ouate de cellulose ?
    Par Ricolian dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 12/11/2006, 17h02