Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 32

guérison sclérose en plaques

  1. juliette3829

    Date d'inscription
    mars 2009
    Âge
    35
    Messages
    4

    guérison sclérose en plaques

    Bonjour,

    J'ai la SEP depuis 10 ans.
    Elle évoluée par poussées et tout revenait toujours très bien.
    Depuis 3 ans, j'ai commencé a être de moins en moins bien.
    Pas beaucoup de poussées mais souvent une grande fatigue, des petites sensations bizarres dans la jambe et la main gauche.
    et une douleur récurrente sous le sein gauche.
    La semaine dernière il c'est passé quelques choses de bizarre.
    J'ai ressenti des vibrations dans le corps (surtout la jambe et la main) et j'ai eu des sortes de spasmes à un point précis de la colonne vertébrale qui durer quelques secondes.
    Et un matin (jeudi plus précisément) je me suis réveillai et j'avais une forme d'enfer, je sentais que mon corps était différent et je me sentais super bien.
    Les sensations dans ma main gauche était différente dans le bon sens du terme, comme ci je ressentait tout normalement.
    Depuis je me sens toujours super bien et j'ai vraiment l'impression d'être guérie.
    Je voulais savoir si des personnes avaient déjà vécu la même chose (ou à peu prés) pour me dire si on peut parler de guérison spontané ou si je ne dois pas trop me faire d'illusion.
    Merci de vos réponses.

    -----

     


    • Publicité



  2. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 053

    Re : guérison sclérose en plaques

    Bonjour juliette.

    A l'heure actuelle, la SEP est une pathologie connue pour être chronique et durer toute la vie. Il y a certaines formes qui finissent par être moins actives ou cessent d'evoluer pendant un moment, mais on ne peut pas parler de " guerison ", et personne ne peut predire si la maladie reprendra et quand elle le fera.
    La SEP peut outre les signes neurologiques que vous connaissez, provoquer des troubles de l'humeur ( des depressions passageres ou au contraire de grandes euphories inexpliquées et sensations de bien être, dont la description ressemble a l'episode que vous avez eu ).

    Je pense donc qu'il ne faut pas vous faire d'illusions, parlez-en a votre neurologue et n'hesitez pas a refaire le point sur votre maladie avec lui. Je vous souhaite bon courage.
     

  3. juliette3829

    Date d'inscription
    mars 2009
    Âge
    35
    Messages
    4

    Re : guérison sclérose en plaques

    Je ne suis pas du tout quelqun de dépréssive ni d'euphorique.
    Ce n'est pas seulement une sensation de bien être, c'est des douleurs que je n'ai plus, des douleurs concrétes et des sensations normal que je n'avais pas avant donc je sais faire la différence entre les deux.
    Aprés je suis consciente qu'il est difficile de parle de guérison mais j'osais éspérer que la maldie s'éteigne complétement.
     

  4. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 053

    Re : guérison sclérose en plaques

    La définition même de la SEP la decrit comme une succession de poussées spontanement regressives, c'est a dire qui une fois la poussée passée peuvent disparaître en quelques semaines, quelques jours, ou quelques heures de maniere totale, ou de maniere incomplete selon les cas.

    Cependant on ne parle ici que de l'aspect clinique ( ce que vous, vous ressentez ). Les lésions anciennes et nouvelles sont bien souvent visibles a l'IRM cerebrale alors même que le patient ne ressent plus rien, et ce depuis longtemps.
    Parlez-en a votre neurologue, et si une IRM est par hasard programmée dans un futur proche pour le suivi de votre maladie ou une autre raison vous aurez davantage d'informations.

    Mais dans le contexte que vous expliquez et si votre maladie a été clairement diagnostiquée par le passée ( par un spécialiste - neurologue -, soutenu par plusieurs IRM montrant les signes caracteristiques de la maladie etc... ), les signes que vous decrivez ressemblent a la periode classique de remission qui suit une poussée de la maladie.
    Il arrive frequement qu'entre deux poussées, un sujet atteint vive parfaitement normalement et ne ressente aucun signe.

    Quand a votre souhait que la maladie s'eteigne completement - et c'est bien sûr ce que l'on vous souhaite -, seul le temps pourra vous dire si les poussées se mettront a diminuer de frequence, d'intensité, ou pas.

    Le mieux encore une fois est d'en parler a votre neurologue, il aura des reponses bien plus completes et plus fiables que toutes celles que vous pourrez trouver ici.
     

  5. juliette3829

    Date d'inscription
    mars 2009
    Âge
    35
    Messages
    4

    Re : guérison sclérose en plaques

    Oui je sais bien que les poussées sont suivi de rémission complète, c'était tout à fait mon cas d'ailleurs.
    Mais depuis 2 ans je n'avais plus de poussées (et je doute qu'une poussée dure 2 ans) , j'étais seulement pas en forme avec des sensations bizarres de temps en temps, mon neurologue m'a d'ailleurs dit que ce n'étais pas une poussée.
    C'est pourquoi je trouvais que ce qui m'arrive était nouveau et inexpliqué.
    Bien évidemment j'en parlerai a mon neurologue quand j'irai le voir mais je voulais savoir avant si d'autres personnes avait été dans mon cas et si elles n'avaient plus jamais été malade après.
     


    • Publicité



  6. vinch59

    Date d'inscription
    avril 2009
    Âge
    35
    Messages
    3

    Re : guérison sclérose en plaques

    Citation Envoyé par juliette3829 Voir le message
    Oui je sais bien que les poussées sont suivi de rémission complète, c'était tout à fait mon cas d'ailleurs.
    Mais depuis 2 ans je n'avais plus de poussées (et je doute qu'une poussée dure 2 ans) , j'étais seulement pas en forme avec des sensations bizarres de temps en temps, mon neurologue m'a d'ailleurs dit que ce n'étais pas une poussée.
    C'est pourquoi je trouvais que ce qui m'arrive était nouveau et inexpliqué.
    Bien évidemment j'en parlerai a mon neurologue quand j'irai le voir mais je voulais savoir avant si d'autres personnes avait été dans mon cas et si elles n'avaient plus jamais été malade après.
    bonjour, juliette moi c vincent j'ai 27 est ca fait un an que j'ai la sclérose en plaque,et j'ai les meme symptome identique que toi.
    j'aurais voulu savoir quel traitement suis tu?
    en un an c ma troisième poussée,donc a chaque fois je fait des bolus
     

  7. juliette3829

    Date d'inscription
    mars 2009
    Âge
    35
    Messages
    4

    Re : guérison sclérose en plaques

    C'est impressionnant tes symptomes ressemblent fortement au mien, je ne savais même pas qu'avoir des douleurs du coté gauche était un signe de la sep mais c'est vrai c'est tellement bizarre comme maladie.

    Moi je suis sous avonex (interferon béta aussi) depuis 5 ans.
    et je suis contente car ca va mieux, je sais pas si c'est du au traitement mais tu peux essayer.
     

  8. vinch59

    Date d'inscription
    avril 2009
    Âge
    35
    Messages
    3

    Re : guérison sclérose en plaques

    Citation Envoyé par juliette3829 Voir le message
    C'est impressionnant tes symptomes ressemblent fortement au mien, je ne savais même pas qu'avoir des douleurs du coté gauche était un signe de la sep mais c'est vrai c'est tellement bizarre comme maladie.

    Moi je suis sous avonex (interferon béta aussi) depuis 5 ans.
    et je suis contente car ca va mieux, je sais pas si c'est du au traitement mais tu peux essayer.
    Tu est comme moi je prend du beta -feron ,depuis un an et ca dépend des période, j'ai était bien pendant 6 mois et la ca recommence,mon neurologue ma fait faire un bilan complet sanguin,et je repasse une irm dans un mois pour suivre l'évolution,
    ya pu qu'a attendre les résultat,merci.
     

  9. BigBen32

    Date d'inscription
    avril 2009
    Âge
    52
    Messages
    1

    Re : guérison sclérose en plaques

    Bonjour Juliette,

    Une approche intéressante et "psychosomatique" de la maladie est proposée par le bio-décodage (ou décodage biologique) qui prétend - peut-être, avec raison - que la maladie, la SEP par exemple, serait déclenchée par un choc émotionnel qui "somatiserait". Pour faire "court".
    Le plus alléchant dans cette approche, qui se fonde sur l'Evolution biologique, est la croyance que tout symptôme est réversible. Il suffirait (!) de résoudre le conflit biologique, en retrouvant les circonstances du choc - souvent "oublié" - et en solutionnant ce qui nous était apparu comme insoluble à l'époque, pour que notre biologie enclenche la guérison - un retour au fonctionnement normal = la santé.

    Parmi ceux qui font connaître cette approche, j'ai entendu parler de rémission complète pour quelques personnes qui étaient pourtant à un stade avancé de la SEP (grabataires). Cas que je n'ai pas pu vérifier...
    Il semblerait que tous les cas de figure existent : stabilisation, poussées rapprochées, rémission (?)...

    Le principe est que les gaines de myéline qui facilitent et accélèrent le passage de l'influx nerveux, et sont fabriquées par les cellules de Schwann et sont détériorées par le système immunitaire (maladie "auto-immune"), peuvent se reconstituer - il faut du temps - à partir du moment où le cerveau a "compris" qu'il n'est plus nécessaire de ralentir ou bloquer cet influx ; il n'y a plus de danger à "bouger" etc.

    La "thérapie" consiste à retrouver, à partir des dates de poussées (notamment la toute 1ère), ce qui s'est passé dans la vie de la personne atteinte, d'exprimer l'émotion qui s'était "biologisée" pour, en quelque sorte, vider l'abcès émotionnel qui serait - selon le décodage - la motivation biologique de la maladie.

    Pour revenir à votre cas, peut-être avez-vous vécu quelque chose de solutionnant juste avant de ressentir cette amélioration dont vous parlez ?

    Quoi qu'il en soit, la science a du mal, pour l'instant, à comprendre suffisamment cette maladie pour pronostiquer précisément son évolution autrement que par des statistiques qui sont, il est vrai, peu réjouissantes.
    Mais ce ne sont QUE DES STATISTIQUES !

    Chaque cas est unique.
    Donc, l'évolution de la maladie aussi.
    Et le moral (se sentir soutenue, avoir la soif de vivre, faire des projets, croire en sa chance etc.) est un remède dont les média minimisent souvent l'impact - ben, oui, la joie de vivre, ça rapporte peu aux multinationales du médicament, même si ça n'empêche les personnes présentant une maladie de profiter aussi des traitements médicaux conventionnels !

    Bon courage.
     

  10. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 053

    Re : guérison sclérose en plaques

    Positiver est une chose importante qui ne pourra apporter qu'un mieux. Les traitements actuels même s'ils ne sont pas curatifs, permetent de ralentir efficacement l'evolution de la maladie.

    Celà dit il ne faut pas non plus pousser cette attitude a l'extreme en attendant des choses qui n'arriveront pas.
    Concernant notament le passage où vous parlez de remission complete ( j'imagine que vous entendez par là un retour a l'etat de mobilité parfaite et l'absence de tout handicap neurologique... ) sur des personnes grabataires, je n'y preterai aucun credit avant d'en avoir des preuves formelles et de solides references, c'est en tout cas en dehors de tout ce qu'on nous a toujours appris.

    La SEP evolue par poussées entrecoupées de remission. La remission est due effectivement a la faculté des structures lesées a se regenerer jusqu'a une certaine limite.
    Mais progressivement et par la superposition des poussées, apparaissent des lésions cicatricielle de fibrose qui elles sont définitives, et si la majorité du tableau continue a regresser entre chaque poussées, les signes liés a la zone anatomique victime de cette fibrose ne regresse plus, ce qui amene aux complications connues.

    Ainsi chez une personne "grabataire " comme vous la decrivez il y a deux solutions pour moi:
    - Soit vous parlez de poussées particulierement importantes qui font apparaître brutalement des signes majeurs ( hemiparesie etc... ) qui incitent la personne a s'aliter un temps, mais dont l'etat s'ameliorera ineluctablement a la fin de la poussée, qui pourra eventuellement regresser de maniere complete.
    - Soit vous parlez d'une personne rendue grabataire de maniere continue ( même entre les poussées habituelles donc ) par la succession sur de longues années de poussées qui ont entrainé des lesions de fibrose definitive du systeme nerveux, et dans ce cas a ma connaissance je n'ai jamais entendu parler d'une telle possibilité de remission, et je n'y croirai pas sans nouvelles preuves.
    ( Ou l'avis eclairé d'un médecin ou spécialiste )
    Dernière modification par Hazel ; 30/04/2009 à 18h20.
     

  11. deo974

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    4

    Re : guérison sclérose en plaques

    Bonjour Juliette, je m'appelle Etienne,je suis atteint de sclérose en plaques depuis2004. Comment te sens tu aujourd'hui?

    ############################## #

    Merci de bien vouloir communiquer vos coordonnées personnelles par MP, comme demandé dans la charte que vous avez signée, et d'éviter le tchat, ce forum n'étant pas fait pour ça.
    Dernière modification par mh34 ; 10/09/2010 à 18h32.
     

  12. adhalam

    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    642

    Smile Re : guérison sclérose en plaques

    Bonjour,

    l'évolution de la SEP est imprévisible, il faut éviter la chaleur c'est un facteur aggravant de la maladie

    amicalement
    "Never say what you know but always know what you say"
     

  13. deo974

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    4

    Re : guérison sclérose en plaques

    Citation Envoyé par adhalam Voir le message
    Bonjour,

    l'évolution de la SEP est imprévisible, il faut éviter la chaleur c'est un facteur aggravant de la maladie

    amicalement
    Bonjour, ce lien est a renseigner dans le profil, merci - est un espace de discussion et d'infos sur la sclérose en plaques.
    amicalement
    Dernière modification par myoper ; 07/10/2010 à 20h02.
     

  14. natalie545

    Date d'inscription
    février 2012
    Messages
    16

    Re : guérison sclérose en plaques

    Un médecin dit pouvoir faire sortir de la SEP par une approche à la fois homéopathique et psycho-affective. Ce médecin donne des conférences à Paris aux neurologues. Je ne cite pas son nom en public pour lui éviter de crouler sous les demandes. Il agit le mieux en début de SEP.

    Il énonce que le patient SEP est un "mamouth qui se prend pour un opposum" comme dans l'Age de Glace 2 (!) c'est à dire quelqu'un qui a endossé le programme de vie d'un autre et ne le reconnait pas. En plus de cela, le patient SEP se défend d'avoir choisi sa vie, il ne reconnait pas avoir pris une vie qui n'est pas la sienne.
    C'est ainsi que ce Dr explique que le corps ne se reconnait pas lui-même.

    Le travail se situe dans cette reconnaissance, afin d'obtenir l'autonomie du patient en terme d'individuation. C'est à dire une re-création de ce que l'on est par la définition de soi en tant qu'individu autonome et "séparé" (même si la séparation n'existe pas en dehors de l'égo).
    J'ai pour ma part remarqué que les SEP sont souvent dépendants de leur parents ou alors s'ils sont indépendants, ils ne savent pas exister en dehors de la "tribu", par identification au groupe.

    Les patients SEP ont parfois l'impression de ne pas avoir d'égo et donnent l'impression de ne pas être combattifs. Ils peuvent en revanche être tout à fait violents et colériques s'ils sont stressés (car le stress les met en danger), parce qu'ils ne se rendent pas compte de l'impact de leurs actions et de leurs mots.
    Le stress est donc dangereux pour les patients SEP car il les oblige à être qui ils sont pour lutter contre le stress. N'y parvenant pas tout à fait, le corps ne s'identifie pas et met en place un système d'auto-défense vis à vis de corps étrangers, dont la myéline qui est pris pour tel.

    A présent mon interprétation :
    Cette invasion dans le système nerveux de vrais toxiques et de lymphocites tueuses est facilité par la perméabilisation de la barière héamato-encéphalique, qui est sensible :
    au stress, aux polluants chimiques, aux ondes électromagnétiques.

    C'est pourquoi le Dr Maschi, dès 1965, a identifié les champs électromagnétiques comme co-responsables de la SEP :
    ######### lien supprimé et propose d'améliorer l'état de santé en évitant le stress électromagnétique.
    C'est une bonne approche, à base d'eau, d'évitement de consommation (portable avec oreillette, pas de réveil avec lumière rouge, port de semelle de cuir, etc...)

    Je pense que les deux approches sont complémentaires et peuvent vous aider.
    Dernière modification par JPL ; 12/07/2012 à 16h36.
     

  15. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 337

    Re : guérison sclérose en plaques

    Bonsoir.
    Citation Envoyé par natalie545 Voir le message
    Il énonce que le patient SEP est un "mamouth qui se prend pour un opposum" comme dans l'Age de Glace 2 (!) c'est à dire quelqu'un qui a endossé le programme de vie d'un autre et ne le reconnait pas. En plus de cela, le patient SEP se défend d'avoir choisi sa vie, il ne reconnait pas avoir pris une vie qui n'est pas la sienne.
    C'est ainsi que ce Dr explique que le corps ne se reconnait pas lui-même.
    Au moins, il ne se mouille pas : on peut se faire cette réflexion pour n'importe quelle maladie qui ne guérit pas, en particulier de cause endogène ou auto-immune.
    Un effet barnum, en quelque sorte.



    Citation Envoyé par natalie545 Voir le message
    A présent mon interprétation :
    Cette invasion dans le système nerveux de vrais toxiques et de lymphocites tueuses est facilité par la perméabilisation de la barière héamato-encéphalique, qui est sensible :
    au stress, aux polluants chimiques, aux ondes électromagnétiques.
    Ce qui est bien démontré par le fait que quasiment tous les habitants de pays développés ou qui sont soumis à ces facteurs ont la SEP.
    Ça explique bien aussi que les femmes soient deux fois plus touchés ou que l'âge d'apparition soit principalement autour de 30 ans et que plus on est exposé longtemps aux causes, moins on les subit.



    Citation Envoyé par natalie545 Voir le message
    C'est pourquoi le Dr Maschi, dès 1965, a identifié les champs électromagnétiques comme co-responsables de la SEP :
    ######### lien supprimé et propose d'améliorer l'état de santé en évitant le stress électromagnétique.
    C'est une bonne approche, à base d'eau, d'évitement de consommation (portable avec oreillette, pas de réveil avec lumière rouge, port de semelle de cuir, etc...)

    Je pense que les deux approches sont complémentaires et peuvent vous aider.
    Mais comme aucun protocole sérieux n'a retrouvé ça, ça va non seulement être une perte de temps, d'argent mais aussi de chance.
    Ce qui peut aider, ce sont les traitements et techniques scientifiquement éprouvées (ce qui veut dire entre autre : reproductibles).

    Bon, si les gens payent bien, je vais aussi pouvoir les faire sortir ... de ce qu'ils veulent.
    Le bon point, c'est que les ondes EM sont responsables de tellement de maladies qu'on peut arrêter toutes recherches.
    Dernière modification par JPL ; 12/07/2012 à 16h36.
     


    • Publicité





 

Discussions similaires

  1. tysabri et sclérose en plaques
    Par tis dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 17
    Dernier message: 07/10/2010, 15h52
  2. sclerose en plaques ????
    Par domi23 dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2009, 15h17
  3. quels sont les symptomes de la sclérose en plaques ?
    Par bass-mo dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2008, 19h26
  4. Sclérose en plaques
    Par miss_boulet dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/03/2008, 21h24