Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

résonnance magnétique nucléaire

  1. albertas

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    129

    Smile résonnance magnétique nucléaire

    Bonsoir,
    en resonnance magnetique nucléaire, quelle est la methode pour determiner TR et TE.
    qu'est ce que veut dire qu'un tissu est en hyposignal ou hypersignal.

    bonne soirée


     


    • Publicité



  2. CoucouHibou

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    481

    Re : résonnance magnétique nucléaire

    Bonjour,

    ce que tu racontes là, c'est plutôt des termes d'IRM que de RMN (ok, c'est le principe de RMN qui est utilisé en IRM, mais les IRMistes se sont spécialisés et ont maintenant leur propre jargon)...

    Pour être bien sûr donc, tu fais une expérience d'écho de spin je suppose, et tu as un temps de répétition TR et un temps d'écho TE...

    Peux-tu être un peu plus précis sur ce que tu veux savoir exactement sur la détermination du TR et du TE ? Parce que, n'étant pas IRMiste, je ne suis pas sûr de ce que tu cherches à voir... Si tu veux faire une image sans pondération T1, il faut un TR long, si tu ne veux pas de pondération T2, il faut un TE court, mais si tu veux du contraste et que tu fais un TR très court ou un TE très long, tu n'auras pas d'image du tout...

    La référence pour savoir si TR est court c'est le T1 (temps de relaxation longitudinale) : T1=quelques secondes (attention, c'est vrai sans Gadolinium, avec, ça change), TR<<T1, c'est trop court (pas d'image), TR>>T1, c'est long (pas de contraste pondéré en T1)

    Pour le TE, c'est le T2 (relaxation transverse, quelques millisecondes), même chose en inverse (TE<<T2 pas de contraste pondéré en T2, TE>>T2 pas d'image).

    Je ne fais pas d'IRM médicale, mais j'imagine que hypersignal et hyposignal sont des termes de contraste, lorsqu'une zone apparaît plus claire ou plus sombre que ce qu'elle ne devrait sur l'image pondérée (càd, une relaxation T1(T2) plus courte (plus longue) que le tissu normal pour l'hypersignal, et vice versa pour l'hypo)...

    J'espère que ça répond à tes questions, bon courage, cordialement,

    Hibou
     

  3. albertas

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    129

    Re : résonnance magnétique nucléaire

    Citation Envoyé par CoucouHibou Voir le message
    Bonjour,

    ce que tu racontes là, c'est plutôt des termes d'IRM que de RMN (ok, c'est le principe de RMN qui est utilisé en IRM, mais les IRMistes se sont spécialisés et ont maintenant leur propre jargon)...

    Pour être bien sûr donc, tu fais une expérience d'écho de spin je suppose, et tu as un temps de répétition TR et un temps d'écho TE...

    Peux-tu être un peu plus précis sur ce que tu veux savoir exactement sur la détermination du TR et du TE ? Parce que, n'étant pas IRMiste, je ne suis pas sûr de ce que tu cherches à voir... Si tu veux faire une image sans pondération T1, il faut un TR long, si tu ne veux pas de pondération T2, il faut un TE court, mais si tu veux du contraste et que tu fais un TR très court ou un TE très long, tu n'auras pas d'image du tout...

    La référence pour savoir si TR est court c'est le T1 (temps de relaxation longitudinale) : T1=quelques secondes (attention, c'est vrai sans Gadolinium, avec, ça change), TR<<T1, c'est trop court (pas d'image), TR>>T1, c'est long (pas de contraste pondéré en T1)

    Pour le TE, c'est le T2 (relaxation transverse, quelques millisecondes), même chose en inverse (TE<<T2 pas de contraste pondéré en T2, TE>>T2 pas d'image).

    Je ne fais pas d'IRM médicale, mais j'imagine que hypersignal et hyposignal sont des termes de contraste, lorsqu'une zone apparaît plus claire ou plus sombre que ce qu'elle ne devrait sur l'image pondérée (càd, une relaxation T1(T2) plus courte (plus longue) que le tissu normal pour l'hypersignal, et vice versa pour l'hypo)...

    J'espère que ça répond à tes questions, bon courage, cordialement,

    Hibou
    merci c'est plus clair, lorsqu'on a deux tissu à examiner et qu'on a les valeur de T1 et T2 comment savoir si le tissu 1 est en hypo ou hypersignal par rapport au tissu 2 et vice versa
     

  4. CoucouHibou

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    481

    Re : résonnance magnétique nucléaire

    Bonjour,

    Donc, pour résumer, un TR court donnera le tissu qui a un T1 court en hypersignal par rapport à celui qui a un T1 long (ou le T1 long en hyposignal par rapport au T1 court), et cet ordre est inversé pour un TR long.

    Pour le TE, c'est le contraire : un TE court donnera le tissu qui a un T2 court en hyposignal par rapport au T2 long (ou T2 long en hypersignal par rapport au T2 court), et vice versa pour un TE long.

    Bon courage, cordialement,

    Hibou
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 12/04/2010, 13h52
  2. Résonance magnétique nucléaire
    Par Nini2807 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/04/2009, 13h30
  3. Résonance magnétique nucléaire
    Par wallen22 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2009, 13h37
  4. SOS! Résonance Magnétique Nucleaire!!?
    Par Chemiquement dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/01/2009, 23h27
  5. La résonance magnétique nucléaire
    Par Anahi dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/12/2008, 23h47

Les tags pour cette discussion