Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

alors vie ou pas ?



  1. #1
    el_ukreniano

    alors vie ou pas ?


    ------

    J'aimerai bien savoir ce qu'il en est aujourd'hui pour Mars, j'ai tellement entendu de trucs que j'aimerai de vraies précisions. A t'on trouvé de la vie sur mars ? y a t'il vraiment de l'eau sous une couche de glace ???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par el_ukreniano Voir le message
    J'aimerai bien savoir ce qu'il en est aujourd'hui pour Mars, j'ai tellement entendu de trucs que j'aimerai de vraies précisions. A t'on trouvé de la vie sur mars ? y a t'il vraiment de l'eau sous une couche de glace ???
    La question de la vie sur Mars est à la base d'une grande polémique, notemment suite à l'analyse d'une météorite Martienne que l'on a trouvée sur Terre.

    On est sure de rien mais pour l'instant, c'est plutôt NONpar prudence.

    http://orbitmars.futura-sciences.com/vie.php

    Ensuite vient le problème de la contamination (germes, bactéries etc...) qui peuvent provenir de nos sondes et nous leurrer.

    Quand à L'eau sous sa forme liquide, cela est possible
    mais sous terre (voir le dossier sur les écoulements photos courtesy of MGS)

    En gros, on a plus de chances de trouver de l'eau sous sa forme liquide sur Mars que de la vie.

    Tout cela ne reste pas figé bien sure et le futur nous le
    dira.

    Relis les autres sujets postés sur ce même forum pour plus de détails afin d'éviter un doublon.

    Cordialement;
    Europa

    Les hommes s'imaginent en général que l'on peut admettre uniquement ce qui est expliqué [Camille Flammarion]

  4. #3
    el_ukreniano

    Re : alors vie ou pas ?

    thanks

  5. #4
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonjour.

    Après la controverse de "ALH84001", je vous présente
    "Nakhla" et la nouvelle controverse qui en suit.

    On pourra dire que toutes ces prises de sont positives car elles établissent des nouveaux schémas quand à la qualification exobiologique ou pas de ces éléments.

    http://science.qj.net/tags/nakhla/8729

    http://www2.jpl.nasa.gov/snc/nakhla.html

    http://www.lpi.usra.edu/meetings/lpsc2006/pdf/2251.pdf

    Cordialement,
    Europa

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    byeinstein

    Re : alors vie ou pas ?

    il y a de la vie sur mars mais ce sont les sondes terrestres qui les ont amenées, les bactéries ont pu se developper et seraient estimées à 1 milliard.
    source: sciences et vie

  8. #6
    calypso06

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par byeinstein Voir le message
    il y a de la vie sur mars mais ce sont les sondes terrestres qui les ont amenées, les bactéries ont pu se developper et seraient estimées à 1 milliard.
    source: sciences et vie
    c'est peu probable que les bactéries terrestres sur mars peuvent se "multiplier" tranquilement ...
    la nature du sol martien et le rayonement solaire sont des facteurs défavorable pour un developement normal des bacteries

  9. Publicité
  10. #7
    Ironpulse

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par byeinstein Voir le message
    il y a de la vie sur mars mais ce sont les sondes terrestres qui les ont amenées, les bactéries ont pu se developper et seraient estimées à 1 milliard.
    source: sciences et vie
    On a trouvé des spores de bactéries d'origine terrestre sur les instruments qu'on a envoyé sur Mars.
    Ces spores sont en état léthargique, totalement incapables de germer dans l'environnement martien.

    A ce jour, absolument aucune forme de vie terrestre n'est capable de s'adapter a l'environnement martien
    A cause de 2 principales raisons :

    1) les températures trop basses et soumises a de très grandes fluctuations pendant la journée.

    2) l'atmosphère d'une composition inadéquate et d'une pression très insuffisante (1/180 de celle de la terre)pour envisager un processus respiratoire.

    A ceci s'ajoute une gravité d'1/3 seulement de celle de la terre et l'absence d'une protection contre les rayons cosmiques et solaires mutagènes.

    Mars est tout sauf une planète accueillante pour la vie carbonée.

    la réponse a ta question : "A t'on trouvé de la vie sur mars ?" est évidemment non.
    tu serais au courant sans aucune ambiguïté dans le cas contraire.

    A ce jour, les seules et uniques formes de vie que l'on connaisse proviennent de la Terre.
    Absolument aucune trace de vie ET n'a jamais été repérée, ni par l'observation, ni par"l'écoute" (qui est aussi une l'observation).
    Et rien n'incite a croire qu'il y ait la moindre chance que notre système solaire ait plus d'un foyer de vie (le notre).

    pour en revenir à "ALH84001"et "Nakhla" =>

    Plus de 7 ans après l'annonce spectaculaire de la NASA, d'innombrables travaux ont été réalisés sur ALH84001. Pour chaque caractéristique listée par l'équipe de la NASA, une explication abiotique plausible a été trouvée. Ainsi, les soi-disant nanofossiles pourraient n'être que des microcristaux ou de simples défauts à la surface des minéraux. La zonation chimique des carbonates peut parfaitement s'expliquer sans l'intervention d'organismes vivants. Ces carbonates pourraient d'ailleurs avoir été déposés à 700°C, une température totalement incompatible avec la présence de formes de vie. Enfin, 80 % de la matière organique présentent dans ALH84001 seraient d'origine terrestre, ce qui laisse planer un certain doute sur l’origine martienne des HAP. Même si le débat est loin d'être clos, les tenants de l'hypothèse biologique perdent chaque année un peu plus de terrain. Seul les minuscules cristaux de magnétite offrent encore des arguments convaincants qui les protégent d'une débâcle totale.
    http://www.nirgal.net/alh84001.html

  11. #8
    Mistick

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonsoir,

    Ironpulse : A ce jour, absolument aucune forme de vie terrestre n'est capable de s'adapter a l'environnement martien
    Mais qu'en sais tu serieusement ??? Connaissons nous déjà toutes les formes de vie existantes sur terre ? Connaissons nous avec exactitude la planète Mars ? Savons nous comment chaque organisme terrestre est capable de réagir à différents millieux ? Tout ça pour dire que tu ne peux absolument pas affirmer ce que tu avances. A ta place je m'exprimerais à grand renfort de conditionnel... sa reste probable, mais ce n'est en aucun cas certain.
    Pour s'exprimer sur le sujet, il faudrait commencer par mieux connaitre la planète Mars.

  12. #9
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par Mistick Voir le message
    Mais qu'en sais tu serieusement ???
    c'est pour ça qu'Ironpulse commence sa phrase par 'A ce jour...'

    et que la plupart, voir tous les organismes terrestres que l'on connait actuellement, soumis aux conditions connues de la planète Mars, tout autre condition inconnue étant favorable à la bestiole, ne lui permet pas de survivre.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    Mistick

    Re : alors vie ou pas ?

    Tawahi-Kiwi : c'est pour ça qu'Ironpulse commence sa phrase par 'A ce jour...'
    Oui, mais il y a une contradiction entre l'expression "A ce jour" et l'adverbe "aucun" utilisé seul. Parceque non, à ce jour il est impossible d'affirmer qu'aucune forme de vie terrestre ne peut vivre sur Mars. Une telle affirmation englobe l'inconnue. Il faut donc toujours préciser avec ce que nous connaissons. C'est comme si moi je disais : A ce jour aucune vie extraterrestre existe !
    Je ne peut pas l'affirmer... à ce jour, oui, mais pas rapport a quoi ? IL faut préciser pour éviter l'ambiguïté.

  14. #11
    bartjsimpson

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonjour
    J'ai une ch'tite question: Peut-on imaginer use petite seconde que ces dites bactéries puissent un jour se développer? il semble que ce fil y ait répondu, mais pensez-vous que cela ne puisse jamais arriver?
    Pensez à la terre et d'où nous venons. Est-ce impossible à refaire sur mars?
    Cordialement
    Bart
    El barto was here!!

  15. #12
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    c'est pour ça qu'Ironpulse commence sa phrase par 'A ce jour...'

    et que la plupart, voir tous les organismes terrestres que l'on connait actuellement, soumis aux conditions connues de la planète Mars, tout autre condition inconnue étant favorable à la bestiole, ne lui permet pas de survivre.

    T-K
    Ainsi, il était inconcevable il y a 30 ans qu'une forme de vie puisse se baser sur des cellules dont le liquide interne aurait été différent de l'eau salée. Mais depuis, des bactéries terrestres très différentes ont été observées, supportant une forte concentration de H2O2 dans leur environnement, et les acétobacter, des micro-organismes, utilisent le peroxyde d'hydrogène dans leur métabolisme.

    le simple fait de mettre des formes de vie de type acétobacter en contact avec de l'eau suffit à les tuer, ou même à provoquer leur combustion.

    Les deux chercheurs indiquent aussi qu'une bactérie "fonctionnant" au peroxyde d'hydrogène présenterait de singuliers avantages sur Mars, car un mélange H2O/H2O2 reste liquide jusqu'à -55 degrés centigrades et n'entraîne pas la destruction des cellules en cas de gel. De plus, il peut absorber la vapeur d'eau présente dans l'atmosphère. Mais les scientifiques ne connaissant à l'époque ni cette forme de vie, ni les conditions qui régnaient sur Mars, ne pouvaient tenir compte de ces paramètres, ajoutent-ils.
    source:http://www.futura-sciences.com/news-...-ans_10214.php

    A ce jours, on sait que certaines bactéries peuvent vivre dans des conditions extrèmes que l'on trouve sur terre et qui pourraient aussi se trouver actuellement sur mars ( on pense surtout a des bactéries vivant dans les roches).......

  16. Publicité
  17. #13
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par bartjsimpson Voir le message
    Bonjour
    J'ai une ch'tite question: Peut-on imaginer use petite seconde que ces dites bactéries puissent un jour se développer? il semble que ce fil y ait répondu, mais pensez-vous que cela ne puisse jamais arriver?
    Pensez à la terre et d'où nous venons. Est-ce impossible à refaire sur mars?
    Cordialement
    Bart

    si parmis les millions de bacteries transportées par nos sondes (americaines ou russes) se trouvent quelques extrèmophiles pourquoi ne pas envisager que ces dernières soient transportées par le vent sur de longues distances jusque dans des crevaces où elles peuvent proliférer?

    Ce scénario est plus limité de pars le fait du comment une sonde pourrait entrer en contacte sur terre avec de telles bactéries?....

    maintenant on sait aussi que l'apport de bactéries peut se faire eventuellement à cause d' asteroides provenant de la terre.(à la suite d'un impacte violant)........

  18. #14
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par exobiolo Voir le message
    si parmis les millions de bacteries transportées par nos sondes (americaines ou russes) se trouvent quelques extrèmophiles pourquoi ne pas envisager que ces dernières soient transportées par le vent sur de longues distances jusque dans des crevaces où elles peuvent proliférer?

    Ce scénario est plus limité de pars le fait du comment une sonde pourrait entrer en contacte sur terre avec de telles bactéries?....

    maintenant on sait aussi que l'apport de bactéries peut se faire eventuellement à cause d' asteroides provenant de la terre.(à la suite d'un impacte violant)........
    Ok pour les Acetobacter et L'H2O2, de là les faire vivre sur Mars, évidemment, c'est un autre problème mais ok.

    Maintenant ce qui me choque un peu dans ton discours, c'est la facilité déconcertante avec laquelle tu fais voyager tes bactéries comme si elles prennaient le bus à travers l'espace et une fois arrivé au terminus sur une planète, vont trouver un endroit bien tranquille pour germer. Je ne nie pas que le processus peut arriver et a peut-être déjà eu lieu (avec ou sans descendance) mais sa fréquence me laisse un peu perplexe.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  19. #15
    Ironpulse

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par exobiolo Voir le message
    maintenant on sait aussi que l'apport de bactéries peut se faire eventuellement à cause d' asteroides provenant de la terre.(à la suite d'un impacte violant)........

    Ba non.
    On ne sait pas ça, TU imagines ça, c'est très différent.
    Il y a une différence très importante entre reussir a ejecter de la matière de la surface de mars, et faire la même chose de la surface de la terre.
    Pour deux causes principales :
    1) la gravité qui est trois fois supérieure a la surface terrestre
    2) l'atmosphère 180 fois plus dense et nettement plus épaisse.

    Donc non, maintenant, on ne sait pas comment un ejecta terrestre pourrait avoir atteint une autre planète du système solaire.
    Et rien de tel n'a été modélisé ni envisagé a ma connaissance, sauf par quelques "exobiologistes" en mal d'inspiration et de connaissances sur le sujet.
    Le géocroiseur a l'origine de cette ejecta devrait être si colossal qu'il aurait modifié en profondeur l'aspect de notre planète et nous en aurions des traces dans les couches géologiques.
    Même le gros impacteur supposé de la fin du crétacé (au moment de la fin de l'ère des dinos), dont on a des traces irréfutables, n'approche pas les valeurs requises pour ejecter de la matière terrestre en dehors de la sphère d'influence gravitationnelle de celle ci.

    si parmis les millions de bacteries transportées par nos sondes (americaines ou russes) se trouvent quelques extrèmophiles pourquoi ne pas envisager que ces dernières soient transportées par le vent sur de longues distances jusque dans des crevaces où elles peuvent proliférer?
    Non, on ne peut certainement pas imaginer ça non plus.
    des extrèmophiles sont adaptés a UN SEUL environnement en particulier.
    Croire qu'elle sont extremophile dans tous les domaines, c'est n'avoir rien compris à la loi de l'évolution.
    Ce ne sont pas des super bactéries avec des "super biscotaux" , capables de s'adapter a toutes les conditions.

    C'est pas parce qu'un organisme peut entrer en hibernation pendant des milléaires, voir de millions d'années, qu'il suffit de claquer des doigts, ou de bons sentiments "d'exobiologistes" (une des seules "sciences" qui n'a pas encore réussi a trouver son sujet d'étude ), pour le reveiller en n'importe quelle circonstance.

    Mars, c'est 180 fois moins de densité atmosphérique que la terre et une composition inadéquate pour les organismes carbonés, donc pas d'échanges gazeux possible avec l'atmosphère, donc pas de carburant a espérer de ce coté pour l'organisme, qui doit se tourner vers les ressources géologiques (la seule poussière martienne au menu)

    mars c'est aussi une moyenne de -70°C dans la journée, avec des différences de plus de 100°C entre le jour et la nuit.

    Aucune bactérie terrestre n'a une seule chance de resister a ça, de toute façon, aucune vie ne peut se developper avec des températures aussi négatives, c'est déjà pas le cas sur terre, alors pourquoi le serais-ce sur Mars ??
    Ce point de vue n'a aucune cohérence scientifique.
    N'a d'ailleurs aucune cohérence du tout ...

    Mars, pour finir, n'a aucune protection contre le rayonnement electromagnétique et solaire (atmosphère très ténue et absence de ceintures de van allen) donc tout ce qui se trouve a sa surface est constamment bombardé de rayonnements nocifs.
    Même si ceci ne s'applique pas pour les organismes qui aurait pu tomber dans des zones protégées

    Donc je le redis, parce que c'est la réalité : a ce jour strictement AUCUNE forme de vie terrestre ne peut s'adapter par elle même au climat martien.
    Strictement pas l'ombre d'une chance pour être clair et précis.
    C'est pas une hypothèse, mais une certitude.
    Il faudra faire de grands progrès en biologie avant que ce rêve éloigné ne devienne peut être (surement si on pête pas tout avant) un jour réalité.

    Parceque non, à ce jour il est impossible d'affirmer qu'aucune forme de vie terrestre ne peut vivre sur Mars.
    Non seulement on peut l'affirmer, mais c'est un fait incontestable.
    Quelque soit l'organisme, quelque soit sa complexité, sa résistance et son évolution, il est adapté a UN milieu.
    celui de Mars est tellement différent de celui de la Terre qu'il est totalement impensable qu'une bactérie terrestre puisse, par quelque hasard totalement improbable, réussir a muter suffisamment rapidement pour s'adapter aux conditions martiennes, très extrèmes et très spécifiques, sans qu'on ait préalablement modifé son génome.

  20. #16
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    Or, nous avons appris ces dernières décennies que de nombreuses bactéries vivent de nos jours à l'intérieur des roches: plusieurs milliers de bactéries souterraines ont été isolées et identifiées. Elles vivent à des profondeurs comprises entre 4 et 7 km, sont souvent autotrophes et résistent à des températures allant jusqu'à 140 °C. De véritables écosystèmes bactériens (comprenant également des champignons) ont été observés à des profondeurs de 3 km, la limite inférieure de vie étant plus fonction de la température que de la pression. De plus, les minéraux fournissent aux bactéries un abri idéal contre les rigueurs du milieu spatial.

    Deux scientifiques russes, S. Zhmur et L M. Gerasimenko, ont analysé la morphologie d'échantillons de sol lunaire rapportés sur Terre dans les années 70 par les sondes Luna 16 et Luna 20. Ces échantillons, placés dans des containers scellés, ont été à l'abri de toutes les contaminations que l'on évoque fréquemment pour expliquer la présence de structures manifestement biologiques dans des matériaux non terrestres. Il y ont identifié des structures qui ressemblent fortement à des micro-organismes spiralés terrestres appelés Phormidium frigidum. Or, ces organismes ne se sont pas développés sur la lune, qui n'a jamais eu ni atmosphère ni eau. Ils doivent donc provenir de la Terre elle-même, ce qui confirme bien que la navigation interplanétaire des bactéries est possible!

    On a déjà observé que, protégées dans un milieu adéquat, des bactéries pouvaient reprendre leur vie après une longue interruption. Pour cela, certaines d'entre elles se déshydratent pour former des spores. On ignorait cependant la durée de "vie" de ces spores que l'on savait être très résistantes. Dès les années 60, des bactéries du type Bacillus avaient été identifiées dans des roches provenant d'anciennes mines de sel et d'un âge compris entre 200 et 600 millions d'années. A l'époque, personne ne croyait à une possibilité de vie aussi longue, et de providentielles (mais bien possibles) contaminations par des bactéries modernes avaient été invoquées pour expliquer ces observations. En 1995, deux scientifiques américains identifient à la surface d'une abeille, conservée dans de l'ambre et âgée de 30 millions d'années environ, des spores bactériennes en bon état de conservation. En 2000, une équipe dirigée par Russel Vreeland, de l'université de Pennsylvanie, obtient grâce à l'existence d'un centre d'enfouissement de déchets nucléaires des échantillons de cristaux de sel prélevés à 570 m de profondeur sous le désert de Chihuahua, au Nouveau-Mexique. Ce sel a été déposé lors de l'évaporation d'une mer il y a 250 millions d'années. A l'intérieur des cristaux, les chercheurs de l'équipe découvrirent des inclusions d'eau provenant de cette mer contemporaine des premiers dinosaures. Avec de nombreuses précautions destinées à éviter toute contamination, cette eau venue du fond des âges a révélé contenir une souche bactérienne qui, une fois mise en culture, s'est développée. Il s'agit d'un bacille (Bacillus 2-3-9) génétiquement très proche de ceux que l'on peut actuellement trouver dans la mer morte, en Israël. Des bactéries sont donc capables de rester "vivantes" dans des cristaux de sel pendant plus de 250 millions d'années!

    On ne peut qu'en déduire qu'à l'époque où les chutes de météores étaient extrêmement fréquentes, et où la vie se développait, des micro-organismes ont pu être arrachés à la surface de leur planète d'origine et se sont mis à voyager dans le système solaire. Vu la résistance de ces bactéries, certains ont du survivre à leur "lancement": le microbiologiste Claude Alain Roten, de l'institut de génétique et de biologie moléculaire de Lausanne, a montré que des micro-organismes comme des bactéries ou des levures pouvaient résister à des fortes accélérations ou décélérations (300000 g!). Des chercheurs allemands ont confirmé ces résultats, montrant même que les spores bactériens pouvaient résister à des impacts météoriques majeurs. Or, la mise sur orbite d'un fragment rocheux nécessite une accélération de 10000 g "seulement". Si l'on regarde l'énergie nécessaire pour un tel lancement, on constate que celle-ci dépend de la masse de la planète de départ, qui conditionne sa vitesse de libération. Il est bien plus facile de satelliser des minéraux martiens que ceux provenant de la Terre, mais la fréquence et l'énergie des impacts étaient tels à l'époque (et notre Lune en porte la trace), et notre planète possédant un champ d'attraction supérieur à celui de Mars, que cette satellisation naturelle a dû être équivalente, ou peu s'en faut, pour ces deux planètes. L'équipe de C. Mileikowsky, de l'institut royal de technologie de Stockholm, a établi, après étude détaillée des divers aspects astronomiques, physiques et microbiologiques des transferts interplanétaires de météorites que "si des microbes ont existé ou existent sur Mars, leur transport jusqu'à la Terre est non seulement possible mais hautement probable(...) un transfert inverse, de la Terre vers Mars, est également possible, mais à une fréquence moindre " .
    source:http://hometown.aol.com/drfatalis/Pages/Galaxie.html
    je suis quand même plus enclain a croire ce que me di un professeur universitaire...... evidemment si ton argument est: un exobiologiste en mal d'inspiration.....ben que veux-tu que je te reponde si ce n'est que c'est faible comme argument et que je suis le seul à poster des liens......

    il est bien évident que l'on parle de vie à l'intérieur de sol.....pas à l'exterieur là ou la variation de temperature ou les conditions sont il est vrai invivablent (dans l'etat de nos connaissances actuelles)

    je me demandes vraiment comment ce pauvre professeur n'a pas eu vent des tes cetitudes et que l'on casse notre tirelire pour etudier un monde dont on serai sur et certain qu'il n'abrite aucune forme de vie (ca c'est la meilleur preuve que les scientifiques croient que la vie soit possible sur mars)....
    je sais l'etrnel argument : le monde a besoin de sensations fortes et la nasa de justifier son budjet......mais bon honetement en partant comme cela cela signifierai qu il y a une sorte de complot scientifique mondiale lol........

    tu ferai bien de me balancer des liens sur ce que tu affirmes avant que je ne tournes tes certitudes au ridicule.....Moi j'attend que ca: apprendre

    je maintiens sans trop me mouiller : la vie est POSSIBLE sur mars.....maintenant reste à savoir si elle s'y trouve effectivement.

  21. #17
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Salut Ironpulse & exobio


    Bon, bientôt fini cette
    En tout cas, je la trouve salutaire, car elle met en avant un point essentiel...

    L'homme découvre petit à petit des formes de vie ou la plupart des théoriciens affirmaient le contraire.

    Sachant cela et aux vues des nouvelles découvertes sur notre propre planète, il est impossible d'affirmer ou d'infirmer quoi que ce soit, je me répète peut être mais cela semble nécessaire.

    Un petit rappel :

    La definition même de l'éxobiologie -l’étude des origines, de l’évolution et de la distribution de la vie dans l’univers, ainsi que celle des structures et processus qui y sont liés, soulève le problème de l'articulation existant entre les études actuelles et passées sur les origines de la vie terrestre et celles d'éventuels processus identiques ou analogues dans le reste de l'univers. Une des missions de cette rencontre sera d'analyser selon quelles modalités epistémologiques une telle articulation s'avere réalisable.

    La construction de ce champ scientifique, qui a donné naissance a deux appelations principales “ exobiologie ” ou “ bioastronomie ” (s’il fait appel a des methodes d’études venant de l’astronomie) ou encore , plus nouvellement “ astrobiologie ” (s’il englobe la possibilite de colonisation de l’espace par l’homme) prend ses fondements dans des champs de recherches allant de la biologie a l’astronomie.
    La vision pluridisciplinaire qui en découle conduit a souligner les nécessaires connexions ou liens d’interdisciplinarité qui sont apparus progressivement.
    Les points de vue distincts du scientifique et de l’épistemologue devraient permettre d’eclaircir le statut particulier de la construction de cette discipline “ récente ”, dont les premiers pas officiels datent d’environ un demi-siecle.
    En gros, cette discipline est encore au stade d'embryon
    et elle n'a pas encore sabré le champagne, certe mais est ce une raison pour tenter de la décridibiliser ?

    Concernant Mars, il faut rester ouvert sans non plus tomber dans un optimisme débordant.
    Notre connaissance limitée concernant les mécanismes d'adaptation de la vie à un milieux donné, nous permet de garder des réserves et de ne pas conclure quoi que ce soit, sans parler des moyens pour trouver celle-çi.

    Les missions en cours et les futur projets attestent de la réalité de cette pseudo-conclusion.

    Patience...

    Cordialement,
    Europa.

  22. #18
    Mistick

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonjour,

    Europa73 : "Concernant Mars, il faut rester ouvert sans non plus tomber dans un optimisme débordant."
    Tout à fait d'accord avec toi.

    Ironpulse : "Non seulement on peut l'affirmer, mais c'est un fait incontestable.
    Quelque soit l'organisme, quelque soit sa complexité, sa résistance et son évolution, il est adapté a UN milieu.
    celui de Mars est tellement différent de celui de la Terre qu'il est totalement impensable qu'une bactérie terrestre puisse, par quelque hasard totalement improbable, réussir a muter suffisamment rapidement pour s'adapter aux conditions martiennes, très extrèmes et très spécifiques, sans qu'on ait préalablement modifé son génome."
    Je ne suis vraiment pas d'accord avec toi...
    Première question : Nos connaissances sur la planète Mars sont-elles suffisantes ?
    Les hommes sur Terre ont déjà du mal à comprendre certains mécanismes terrestres. Crois-tu que les informations données par quelques engins robotisées pour une planète entière, commandés à des milliers de kilomètres, font foi d'autorité absolue ??? Si nous connaissons tant de choses sur Mars, que nous croulons sous les certitudes, pourquoi y mettre les pieds ?
    Deuxièmement, je le redis, notre savoir sur le vivant terrestre n'est pas entier. Alors je ne donnne pas vraiment de consistance à tes propos. Tu prones la démarche scientifique, mais tu à tendance à oublier qu'elle inscrit la prudence. Le passé nous a bien montré que le savoir scientifique n'était pas intangible, alors soyons humble un peu !!!
    Je ne dis pas que Mars puisse abriter la vie, mais je ne pense pas que ce soit impossible. Et surtout je ne permettrais pas "d'affirmer que " (sauf si je dis bien que c'est mon avis personnel) au regard des connaissances actuels.
    Dernière chose, la Terre n'est pas le laboratoire de l'univers. Alors je ne la concois pas comme le modèle absolue...

  23. Publicité
  24. #19
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    Je suis assez d'accord avec Europa73 et Mistick

    Et c'est bien pour cela que j'emploie le terme "possible" quand je parles de la "vie sur mars"...On ne peu rien affirmer ou infirmer. Il y a juste une possibilité qui nous ait donnée en integrant l'analyse du vivant sur notre terre et certains indices donnés par des robots sur mars......

  25. #20
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonsoir.

    Bon, en gros on a un problème...ou pas à vous de me le dire ?...

    A la vue de notre ignorance relative concernant l'évolution de la vie et l'adaptation de cette dernière dans notre milieux (Terre) et sans parler de nos maigres & jeunes connaissances concernant Mars.

    Ma question est la suivante :

    Savons nous vraiment ou chercher, comment et par rapport à quoi ?

    On peut répondre en partie à ma question qui peut paraître simpliste à première vue en se renseignant sur le web, ok, mais réflechissez un peu et soyez honnête...

    Je vous laisse les clefs de la maison, à vous de jouer.

    Cordialement et bon Week-end
    Europa.

  26. #21
    Argyre

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Savons nous vraiment ou chercher, comment et par rapport à quoi ?
    Si, si, on a quelques idées pour savoir où chercher et quoi chercher.
    On part de l'hypothèse que la vie martienne, si elle existe, ressemble à la vie terrestre, et en particulier que sa reproduction est également basée sur la molécule d'ADN.
    Dans ce cas, il lui faut de l'eau et des molécules organiques. Donc il faut chercher là où on peut trouver de l'eau et des molécules organiques ! Sur Terre, dans les déserts froids ou en très haute montagne, la vie se réfugie dans le sous-sol, en attendant le printemps et le dégel. Mais sur Mars, il n'y a pas de dégel ! S'il y a vie, elle est donc encore dans le sous-sol, peut-être depuis une éternité en attente d'un dégel qui n'est plus revenu ...
    Et donc, les caractéristiques des endroits sur Terre où on trouve cette vie adaptée au froid et à la sécheresse sont les caractéristiques des endroits sur Mars où il faut chercher la vie. Par exemple, sous les cailloux, en bas d'une falaise orientée plein sud (si on est dans l'hémisphère nord) où de l'eau pourrait avoir coulé.
    Hélas pour nous, les rovers qu'on envoie sur Mars amarsissent dans les plaines ... très loin des falaises.

    Cordialement,
    Argyre

  27. #22
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonjour.

    Et merci Argyre pour ton explication.

    Je viens de trouver par hasard ce site :
    http://www.icamsr.org/

    Parano ou réaliste ?

    Cordialement,
    Europa.

  28. #23
    Argyre

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Je viens de trouver par hasard ce site :
    http://www.icamsr.org/

    Parano ou réaliste ?
    Bonjour,
    Moi je dirais que c'est surtout une erreur de jugement. Non pas parce qu'il est impossible qu'il y ait des microbes martiens dangereux (c'est possible, bien que très très peu probable), mais surtout parce que, à l'évidence, il est bien plus dangereux de creuser un trou sur Terre et de libérer un dangereux virus !
    En effet, il y a sur Terre à chaque seconde des mutations sur l'ADN d'êtres vivants (ou de virus) en phase de reproduction. Et ce nombre de mutations est proportionnel au nombre d'êtres vivants. Donc, c'est sur Terre que le danger est le plus grand, et de loin. Ainsi, il existe peut-être déjà un microbe très très dangereux, très très résistant et qui se transmet très facilement, mais il est peut-être isolé dans un environnement fermé, incapable de se reproduire mais en état de survie passive, par exemple dans la vase, sous un rocher ou au fond d'une grotte ...
    Tout ça pour dire qu'au lieu de créer une association contre le retour d'échantillons martiens, ils feraient mieux de créer une association contre les constructions de grands bâtiments, ponts, tunnels, auto-routes etc. etc. qui, AMHA, sont potentiellement bien plus dangereuses !
    C'est là où la vie pullule qu'il y a danger pour certains êtres vivants, pas là où la vie est quasi-inexistante.

    Cordialement,
    Argyre

  29. #24
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Bonjour,

    C'est là où la vie pullule qu'il y a danger pour certains êtres vivants, pas là où la vie est quasi-inexistante.

    Cordialement,
    Argyre
    Bonsoir Argyre

    Merci d'avoir remis les pendules à l'heure.

    J'opte plus pour parano que réaliste dans ce cas là, sans compter qu'à mon avis les échantillons seront mis sous vide et sujet aux plus grandes précautions pour ne pas modifier leur composition.

    Cordialement,
    Europa.

  30. Publicité
  31. #25
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    En ce qui concerne des maladies venant vers Mars, je dirai intuitivement que c'est quasi impossible.
    Pourquoi? Parsque la capacité qu'a une bactérie/virus d'être pathogène pour nous résuslte de milliers d'années d'évolution des 2 cotés....d'une part de notre système immunitaire qui est très très performant et d'autre part de bactéries qui essaient de le contourner....il sagit d'une sorte de combat évolutif fait d'adaptation et de contradaptations.....

    Pausons-nous la question: quelles sont les chances pour qu'une bactérie se développant sur mars infecte spécifiquement quelques espèces terrestres qu'elles n'ont jamais rencontrées avant? Comment se fait-il que ces organisme soient plus efficasse que des organisme terrestre qui s'adaptent depuis des millier d'années a notre système immunitaire? Enfin et c'est a mon avis l'argument le plus irrefutable, comment se fait il que des bactéries ou virus aient évoluée specifiquement pour l'homme sans jamais le rencontrer avant comment cela est-il possible d'un point de vue évolutif?



    Cela di a cote de cela une equipe a menée des expérience qui tendent (encore) à prover que le voyage terre-mars ou l'invers est possible.

    source: http://www.futura-sciences.com/news-...ible_10297.php

    je le repetes cela ne veut pas dire que cela s'est passé comme cela mais cela veut dire que c'est possible.

  32. #26
    Ironpulse

    Re : alors vie ou pas ?

    Citation Envoyé par exobiolo Voir le message
    Cela di a cote de cela une equipe a menée des expérience qui tendent (encore) à prover que le voyage terre-mars ou l'invers est possible.
    Un groupe germano-britanique d'astrobiologistes s'est interrogé sur la possibilité du transfert de vie entre Mars et la Terre.
    L'inverse (de la terre a mars) n'est même pas envisagé.
    Par personne, sauf par toi.
    Simplement, comme je te l'ai déjà signalé, parce que ça présente des obstacles insurmontables.

  33. #27
    Argyre

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Ironpulse Voir le message
    L'inverse (de la terre a mars) n'est même pas envisagé.
    Par personne, sauf par toi.
    Simplement, comme je te l'ai déjà signalé, parce que ça présente des obstacles insurmontables.
    Je pense qu'il faut rester très prudent sur cette difficile question. Pour rappel, il y a eu un article sur le sujet par Futura :
    http://www.futura-sciences.com/news-...laire_8530.php
    Apparemment, sans pour autant l'avoir démontré, les scientifiques ont conclu que c'était possible.
    <<Est-ce que des bactéries transportées résisteraient à la fois à l’accélération résultant de pareils chocs, et aux élévations soudaines et extrêmes de température ? D’après des microbiologistes de l’université de Floride, qui se sont livrés avec la NASA à des essais d’impacts à très haute vitesse sur des bactéries, cela est tout à fait possible.>>

    Cordialement,
    Argyre

  34. #28
    caribou.volant

    Re : alors vie ou pas ?

    Salut
    j aimerais tourner le sujet sur une simulation, que pensez vous si ...
    Une Terre en modele reduit donc possedant toutes les mm caracteristiq qu aujourdhui ou celle dhier selon les differentes hypotheses etudiees, pourrait servir d etude de recherche car l on pourrai observer son evolution a partir du lieu et des conditions du milieu.
    Bien sur cela concerne les recherches longitudinales..

    Ainsi, en conclusion, il serait possible de repondre aux questions de vie. Mais c est certainement un projet trop enorme par rapport aux moyens necessaire a le realiser.

    C etait une idee en passant, reprise de la creation du big bang en laboratoire.

  35. #29
    Europa73

    Re : alors vie ou pas ?

    Bonsoir.

    Etudions ensemble la liste des conditions qui une fois réunis augmentent sensiblement les chances de trouver de la vie sur Mars. Soit un léger approfondissement concernant la théorie de la panspermia (du grec panspermia, mélange de semences) sous la forme d'un qcm.

    A vous de répondre par :
    oui, non, on pense que oui, on pense que non, on n'en sait rien, soit 5 choix possibles.
    Et libre à vous d'argumenter. Merci d'avance.

    1. Les micro-organismes sont distribués d'une manière homogène sur la Terre

    2. Certains météorites qui tombent sur Terre éjectent de la terre et des roches dans l'espace

    3. Les micro-organismes une fois éjectés survivent au choc et aux températures de l'impact

    4. Les micro-organismes dans l'éjecta peuvent survivre aux températures duent aux frottements dans l'atmosphère en quittant notre belle bleu

    5. Les microbes peuvent survivre à la température et au vide de l'environnement spatiale

    6. les micro-organismes peuvent survivre aux radiations ionisantes de l'espace .

    7. L'éjecta infecté en approche de la belle rouge peut être capturé par sa sphère d'influence ou gravité ?

    8. Les microbes peuvent survivre aux températures d'une entrée atmosphérique Martienne

    9. Ces derniers peuvent survivre au choc et aux températures créer par ce dernier lors de l'impact sur Mars

    10. Les micro-organismes Terriens sont capable d'évoluer & survivre dans l'environnement Martien

    11. Ces derniers sont capable de s'adapter et d'évoluer pour se répandre sur l'ensemble ou du moins une bonne partie de la planète rouge

    Cette pseudo-analyse, n'inclut pas la possibilité de contamination venant d'une autre planète que la Terre mais le modèle est peut être similaire.
    Il serait judicieux d'inverser la manoeuvre dans le sens Mars-Terre, la suite dans un prochain épisode...

    Merci d'avance à vous tous.
    Cordialement,
    Europa.

    Gilgamesh & Argyre Président, Gilg... ooops pas de politique sur FS !!!!
    Dernière modification par Europa73 ; 01/02/2007 à 18h40.

  36. #30
    exobiolo

    Re : alors vie ou pas ?

    Alors, selon ce que j'ai déjà lu sur le sujet:

    1 On n'en sait rien :mais certains estiment que la biomasse des microorganismes présents dans le sol serait équivalante celle de l'ensemble des organismes présents en surface. De plus il y a differentes espèces de microorganismes et la question devrai plustôt être : la répartition des microorganismes testés en labo est-elle uniforme sur Terre.

    2 On pense que oui : selon des modèles mathématiques

    3 oui : pas tous mais certains y survivent, cela à été testé en labo avec succès. A noté que l'on parle de bactéries se trouvant dans la roche..cela sous-entend bien entendu que cette dernière possède un diamètre suffisant pour éviter un échauffement excessif en son centre.

    4 oui : idem que si-dessus.

    5 oui : on en a retrouvé par exemple sur les cameras d'apollo et des expériences ont été réalisées par la suite en labo.

    6 on en sait rien : à ma connaissance certaines bacteries vivent dans les réacteurs des centrales nucléaires mais je ne sais pas si les mêmes bactéries survivent aux impactes et réciproquement.

    7 oui : le tout est une question de probabilité.

    8 oui : les frottement sont moins important que sur terre et cela a ete testé.

    9 oui : a ma conaissance certains microorganismes peuvent résister a un tel impact.

    10 on en sait rien : mais selon certaine conditions c'est possible: par exemple l'impacte enfuit le meteor dans le sol martien contenant des poches d'eau. Tout n'est encore ici que probabilité. A cela il faut aussi ajouter une notion d'epoque : quand l'impacte se produit-il quand l'eau se trouve en abondance a la surface ou aujourd'hui?

    11 on en sait rien : on sait juste que le temps de generation des bacteries est très court :quelque heures pour certaines et que leur génome est assez facilement modulable, elles ont donc la possibilité d'évoluer très vite.

    Le sens Mars-Terre est encore plus probable.

    il est a noté que finalement, les points 5 et 6 peuvent etre négligé car on parle de bactérie se situant dans la roche (ce sont d'ailleur les seules qui peuvent survivre aux hausses de temperature la roche etant une mauvaise conductrice de chaleur)

    Le voyage est possible et le tout n'est qu'une question de probabilité.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 11h31
  2. Messages d'envois manqués... alors qu'il n'y a pas d'envoi!!
    Par Calia dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/07/2006, 18h56
  3. bios reconnais mon DD Alors que Xp ne le voit pas
    Par ikarus dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2005, 22h33