Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Welcome in Mars !



  1. #1
    Kasei

    Welcome in Mars !


    ------

    Salut !
    Quel est l'endroit le plus apte à recevoir une colonie humaine sur Mars, selon vous? C'est-à-dire le lieu de la première base habitée.

    Bon moi j'opterais pour le plateau d'Hellas pour creuser des galeries dans les falaises qui l'entoure.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    f6bes

    Re : Welcome in Mars !

    Bjr à toi,
    Et pourquoi tiens tu à CREUSER :
    http://forums.futura-sciences.com/a-...ttes-mars.html
    C'est y pa plus simple et moins couteux en énergies.
    Bon W E
    Vide pour l'instant

  5. #3
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Oui m'enfin nan...
    D'un point de vue scientifique, je ne pense pas qu'il faille 'coloniser' des grottes naturelles. En effet, il vaut mieux creuser une galerie selon des plans bien spécifiques car utilisé pour des faits bien spécifiques. On ne connait pas assez bien les grottes martiennes pour y établir un abri (qui serait utilisé probablement plusieurs années, voire plusieurs dizaines d'années) et en plus ce serait dégrader des preuves de phénomènes aréologiques, phénomènes que les scientifiques vont étudier pendant des années... Non il vaut mieux creuser, surtout que ce n'est pas si coûteux : les machines peuvent être larguées dans la 'pré-mission' (avant l'arrivée des hommes) et cela ne nécessite pas de matériaux, à part peut être une structure pour consolider...

  6. #4
    Carcharodon

    Re : Welcome in Mars !

    Salut,

    Effectivement, l'enfouissement, sous quelques formes que ce soit, est la meilleure solution.
    Et de préférence, si on a pas a creuser, c'est mieux.
    Ça fait un certain temps que je pense que l'enfouissement est la meilleure solution pour une éventuelle base permanente, surtout que sur Mars, dans valles marineris par exemple, on doit pouvoir trouver, pas trop difficilement, un site propice.
    Parce qu'il faut bien se protéger, non seulement des radiations (pas si importantes, cependant, à la surface martienne, bien que largement supérieures a celle reçues à la surface terrestre), mais aussi des météorites.
    Il "suffirait" de trouver une bonne grotte, de recouvrir les parois d'une substance étanche (genre film plastique haute resistance), et on peut alors disposer de grands espaces de vie à moindre effort.

    Il reste cependant un problème majeur et incontournable : combien de temps l'humain peut-il vivre a 1/3 de G avant d'être incapable de revenir a 1G ?
    Pour vivre sur mars, il faut carrément que l'être humain subisse une véritable et profonde évolution biologique.
    Et comme ça ne se fait pas du jour au lendemain, comme on ne peut pas non plus faire mumuse avec les gènes des humains (et encore heureux), il reste probable que, si on met les pieds la bas, ceux qui iront ne pourront pas rester plus qu'une seule fenêtre de tir pour rentrer (donc ~1 an maxi) avant d'être simplement incapable de ne jamais revenir sur terre.

    Je ne crois donc pas du tout que l'homme s'installe, un jour, sur mars, de manière permanente.
    Une colonie humaine sur mars relève donc aujourd'hui uniquement de la science fiction.

    Donc, en vertu de ce principe, si une mission a lieu sur mars, il n'y aura pas besoin de s'enterrer, car on y restera pas de façon permanente.
    La première mission sur mars, la base sera très probablement intégralement importée et posée à la surface.
    Et je parierais qu'elle arrive sur place avant les astronautes.
    Et du coup, le site de la base serait alors choisi selon des critères scientifique d'exploration, et non pas selon des critères de protection pour une installation permanente.
    Ce qui change complètement la nature des sites potentiels d'installation, puisque celle-ci sera provisoire et non définitive.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Je suis pas d'accord avec toi sur le fait qu'il ne serve à rien de prévoir une base permanente. Si il y a construction d'une station orbitale autour de Mars appliquant une gravité 1g, les astronautes (ou colons en l'occurrence) peuvent rester travailler à la surface pendant plusieurs mois, voire 1 an en fonction de la réaction du corps à une gravité moindre, et remonter sur la station pendant plusieurs semaines pour se réhabituer à 1g, tout en continuant de travailler sur la théorie et l'observation. Bien sûr on ne peut pas être sûr des effets de 1/3g sur l'homme et le meilleur moyen de les étudier, c'est d'y aller. Ça ne peut pas être pire que 1/6g lunaire de toute façon...

    Je continue à penser que l'homme devrait creuser des galeries plutôt que d'occuper des grottes naturelles, pour la raison scientifique évoquée plus haut et à cause des risques possibles.

    Sinon dans Mars la Verte, certains colons ont découvert des coulées de lave creuses mesurant plusieurs kilomètres de long, ce qui offrirait un abris immense après son étude. Quelqu'un a des infos, ou est-ce tiré de l'imagination de Robinson?

  9. #6
    Vador59

    Re : Welcome in Mars !

    Salut à tous !!

    C'est vrai que c'est mieux d'utiliser les abris déjà existants...On imagine déjà les astronautes revenant de la chasse, gratouillant les silex pour faire cuire le mammouth martien, tout en peignant les murs d'une grotte au pied d'Arsia Mons...
    Toutefois, désolé de refroidir vos ardeurs sur les grottes martiennes, mais il s'agirait plutôt de sites d'effondrement...C'est pas mal...à condition de trouver un toit à mettre au dessus!

    Kasei, t'es un spécialiste du BTP martien!!

    Tu te rends compte de tout l'arsenal à mettre en oeuvre pour creuser un tunnel artificiel sur Mars?? Tu imagines faire un tunnel sous la Manche à 100M de kms de la Terre: ramener tout le matos d'ici jusque là-bas (en espérant que le terrain soit adapté!!), forer, le tout avec une poussière infernale dont tout le monde redoute les effets, une atmosphère raréfiée (d'ailleurs, avec quelle énergie comptes-tu faire fonctionner les foreuses?)...

    Nan décidément, abandonne cette idée!

    @+!
    Zeiss Telementor, AS 100/1000, Zeiss Asalumen E 110/1300 (1907), Zeiss E 130/1950 (1923)

  10. Publicité
  11. #7
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Les foreuses marcheraient au solaire je pense, même si il faut beaucoup d'énergie pour faire marcher une foreuse...
    Mais à part ça il n'y a pas beaucoup de solutions :
    -Les grottes naturelles, je pense toujours que c'est dommage de dégrader ces sites très utiles pour l'aréologie, et puis nous ne les connaissons pas suffisamment pour connaître les risques d'effondrement pas exemple. Mais j'avoue niveau économique c'est plutôt très envisageable
    -Villes sous tente : beaucoup plus compliqué à réaliser et 5-7 personnes ne suffiraient probablement pas pour y arriver à terme, j pense que cette option doit être appliquée plus tard pour des villes permanentes.
    -Je viens d'y penser : vous savez ces sortes de vallées qui sont formées dans la calotte polaire sud, qui partent de l'extérieur et s'enfoncent vers le centre du pole, n'est-il pas envisageable de recouvrir une petite partie intérieure d'un de ces canyons? ce ne serait pas une tente en demi-sphère mais plate ce qui serait plus simple techniquement et moins coûteux. Bon d'accord c'est pas très élégant de s'établir aux pôle et restrictif pour le solaire, dites-moi ce que vous en pensez

  12. #8
    Osiris70

    Re : Welcome in Mars !

    Kaseï, je vais te faire voir rouge, sans mauvais jeu de mots "quoi que"
    Autant utiliser les anciens tunnels (très probables) de lave d'Olympus Mont. Comme dit plus haut , un film protecteur haute résistance serait largement suffisant pour sécuriser le site. De plus, des milliers de tonnes de roches "au-dessus" aura l'avantage de servir de bonne barrière anti-radiation (si en plus on place deux "films protecteurs" au lieu d'un; avec de l'eau entre les deux, ton bouclier radiation sera autant que possible très fiable)

    Mais de là a être contre l'utilisation de grotte pour cause d'aréologie; je la trouve saumâtre. Ne vois pas Mars comme dans les romans de K.S.Robinson. Pour survivre en milieu hostile , l'humain a besoin d'adapter son environnement, de plus nous parlons de base pour maximum une dizaine de personnes, alors adapter quelques grottes à l'existence humaine ne va pas déformer le "visage" de Mars

    amicallement , Osiris

  13. #9
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Aaah donc ces coulées de lave existent réellement! J'avais demandé vérification dans un précédent message
    Donc oui ce serait un endroit idéal pour une base^^
    Et sinon je pense que la NASA voit loin en ce moment, le congrès international sur Mars a même défini la terraformation comme processus nécessaire (oui, ils voient vraiment très loin ). Donc à mon avis elle fera tout pour permettre à beaucoup plus de 10 hommes d'habiter sur Mars (même si ils n'y habitent pas de manière permanente, ce qui ne peut se faire toujours à cause du même problème de pesanteur).

  14. #10
    Osiris70

    Re : Welcome in Mars !

    voilà un petit site sympa qui démontre bien que les tunnels de lave sont aisément repérable par sattelite.

    http://planet-terre.ens-lyon.fr/plan...2008-05-26.xml

    ou encore
    http://books.google.fr/books?id=9xgo...esult&resnum=1

    Pour ce qui est de Terraformation , permets-moi de te doucher à l'eau glacée. Un tel processus prendrait non pas comme je l'ai lu dans un de tes posts 3-400 ans mais plutôt plusieurs milliers d'années.


    Mais pour en revenir sur autre chose, on me dit souvent : quel est l'interrêt d'une base permanente sur la lune...
    J'ai peut être trouvé un interêt : Celui de se rendre compte de la réaction d'un corps humain sur une très longue période avec une gravité d'un 6ème de la Terre et à partir de là voir ou du moins comprendre et pallier la gravité de Mars qui elle , n'est que du tiers de celle de notre planète

  15. #11
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Le temps de la terraformation dépend des moyens mis en œuvre, du budget et des avancées technologiques. Donc ça ne peut sans doute pas descendre en dessous de 300 ans, mais tout dépend aussi d'à partir de quand on s'y met! Pour donner un exemple extrême, on peut commencer la terraformation dans 3000 ans et y arriver à son terme au bout de 200 ans.

    Pour la base lunaire, il n'y a pas spécialement besoin d'avoir une raison je pense pour que la NASA décide quand même de la construire... Mais en effet il pourra y avoir de nombreuses recherches effectuées sur le lien corps-gravité, mais aussi sur la colonisation spatiale, puisque ça préparera à la colonisation de Mars et sans doute à celle de Phobos et/ou Deimos.

  16. #12
    jiherve

    Re : Welcome in Mars !

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Kasei Voir le message
    Le temps de la terraformation dépend des moyens mis en œuvre, du budget et des avancées technologiques. Donc ça ne peut sans doute pas descendre en dessous de 300 ans, mais tout dépend aussi d'à partir de quand on s'y met! Pour donner un exemple extrême, on peut commencer la terraformation dans 3000 ans et y arriver à son terme au bout de 200 ans.

    Pour la base lunaire, il n'y a pas spécialement besoin d'avoir une raison je pense pour que la NASA décide quand même de la construire... Mais en effet il pourra y avoir de nombreuses recherches effectuées sur le lien corps-gravité, mais aussi sur la colonisation spatiale, puisque ça préparera à la colonisation de Mars et sans doute à celle de Phobos et/ou Deimos.
    Il ne faut pas prendre Total Recall au pied de la lettre, c'est du cinéma, quant à coloniser deux cailloux stériles je n'en vois pas l'intérêt.
    D'ici quelques dizaines d'années nous aurons peut être les moyens d'envoyer quelques astronautes sur Mars mais de là à envisager une colonisation c'est aller un peu vite en besogne.
    Notre seul vaisseau spatial est et restera la Terre pour plusieurs siècles (personnellement je pense que c'est pour toujours) donc il vaudrait mieux s'occuper de son entretien et de savoir s'il pourra y avoir un jour un pilote!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  17. Publicité
  18. #13
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Notre seul vaisseau spatial est et restera la Terre pour plusieurs siècles
    Tout à fait d'accord, mais pourquoi pas en avoir un deuxième?
    Si t'a une voiture qui t'es fidèle depuis de nombreuses années, mais qu'elle commence à s'user, tu peux en acheter une neuve juste au cas où la première te lâcherais ^^

    Et pour info, je n'ai jamais vu Total Recall

  19. #14
    Vador59

    Re : Welcome in Mars !

    @Kasei:
    pour info, je n'ai jamais vu Total Recall
    http://www.youtube.com/watch?v=7zeKO...om=PL&index=68

    (les autres parties sont disponibles à la suite)

    Voilà pour combler cette lacune!

    @+!
    Zeiss Telementor, AS 100/1000, Zeiss Asalumen E 110/1300 (1907), Zeiss E 130/1950 (1923)

  20. #15
    Osiris70

    Re : Welcome in Mars !

    lol , excellent ; mais sérieusement , tu sais ce qui m'a impressionné le plus dans le film?
    Ce sont les fenêtres (je parle bien de fenêtre dans le premier sens du terme) video où tu peux visionner les infos du jours ou bien passer sur un mode décors forestier buccolique.
    Mais comme je le sais aujourd'hui, ce ne serait qu'une vision buccolique en 2D. Vivement la True 3D.

  21. #16
    Kasei

    Re : Welcome in Mars !

    Après avoir réfléchi dans mon lit hier soir, j'aurais une 'idée' à vous soumettre... bien sûr tous les détails techniques n'ont pas été examinés, j'en serait d'ailleurs incapable et c'est pour ça que je la pose ici.

    Si on ne peut pas creuser à cause du manque d'énergie, on peut oublier les bases dans les flans de cratères ou de caldeiras, les tunnels de lave ou les calottes polaires. Donc il faut rester en surface. Il y a donc deux possibilités : embarquer la base (LEM par exemple) ou la construire sur place. Bon pour en venir au fait, j'ai repensé aux montgolfières citées dans un autre sujet. Si nous pouvions en construire une d'un volume assez important et constituée d'une armature spécifique, on pourrait peut-être en envoyé une avant la navette habitée, de manière à ce qu'elle se déploie pour recouvrir un cratère (de taille raisonnable j'entends, pas plus de 500m) comme une tente en fait.
    Un abri de ce genre permet d'isoler les astronautes des radiations et recouvre un espace où l'air pourrait être purifié. Bien entendu des finitions devront être apportées par les colons. Cela évite le transport d'un LEM complet et de grande taille, et les colons pourraient repartir grâce à la montgolfière qui s'élève assez haut avec peu d'énergie, puis avec des propulseurs intégrés.

    Voilà,
    Bon dimanche

Discussions similaires

  1. Actu - Mars 500 : un vol vers Mars simulé à Moscou
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/04/2009, 23h49
  2. mars du 16.09.07
    Par dob250 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/09/2007, 13h31
  3. Mars Express : découvertes inattendues dans le sous-sol de Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 17h33
  4. Mars en 3D
    Par mtheory dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 23
    Dernier message: 12/11/2005, 00h37
  5. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 10h16